L'enquête préliminaire visant Apple pour obsolescence programmée en France
Pourrait coûter à la firme jusqu'à 5 % de son chiffre d'affaires annuel

Le , par Christian Olivier

60PARTAGES

10  0 
La marque à la pomme est actuellement sous le coup de pas moins de 26 procédures judiciaires dans le monde pour avoir ralenti volontairement les iPhone ayant des batteries usées ou en tout cas pour n’avoir pas communiqué sur une mise à jour qui modifie la gestion de l’énergie desdits smartphones sans en avertir les utilisateurs.

Pour rappel, Apple a reconnu récemment qu’elle bridait volontairement certains modèles de iPhone au moyen de mises à jour logicielles afin de compenser le vieillissement de leur batterie et de préserver leurs composants. Ces aveux sont venus confirmer des rumeurs récurrentes qui circulaient depuis des années sur la toile au sujet de possibles ralentissements volontaires de iPhone orchestrés directement par le fabricant.

Les modèles de iPhone concernés étaient : l’iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone 6S, iPhone 6S Plus, iPhone SE, iPhone 7 et iPhone 7 Plus. Apple avait été obligé de s’excuser auprès de ses clients et s’était aussi engagé à baisser de manière significative le prix proposé pour le remplacement des batteries défectueuses. Les utilisateurs d'appareils éligibles devraient pouvoir remplacer la batterie de leur iPhone à 29 euros, au lieu de 89 euros, même si elles ne sont pas défectueuses.

Apple a insisté sur le fait que le but de ses mises à jour n’était pas de ralentir artificiellement les iPhone, mais plutôt d’optimiser les performances du smartphone afin de maximiser la durée de vie de sa batterie. Malheureusement, ces déclarations n’ont pas suffi à calmer les ardeurs de certains utilisateurs mécontents, des opportunistes et de plusieurs associations de protection des droits des consommateurs qui ont décidé de trainer le fabricant de iPhone devant les tribunaux.

Rien qu’aux États-Unis, c’est un total de 24 recours collectifs qui visent la société. À ces 24 poursuites sur le territoire américain s’ajoutent une poursuite en France et une autre en Israël dans le cadre de la même affaire.

L’enquête préliminaire ouverte le 5 janvier par le parquet de Paris doit permettre de déterminer si, oui ou non, l’entreprise Apple a délibérément ralenti certains de ses anciens modèles de iPhone afin de doper ses ventes. Cette procédure judiciaire intentée par l’association HOP (Halte à l’obsolescence programmée) contre Apple a été motivée par les soupçons de pratiques favorisant l’obsolescence programmée qui pèse sur l’entreprise technologique américaine.

L’association française poursuit le fabricant de iPhone et iPad pour « ;obsolescence programmée et tromperie ;». Le recours a été déposé contre Apple France au tribunal de grande instance de Paris. Les investigations seront menées, sous l’autorité du parquet, par le service national des enquêtes de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (abrégé DGCCRF), une administration relevant du ministère de l’Économie.

Apple pourrait être poursuivi pénalement en prenant en considération l’ensemble des iPhone vendus en France depuis la promulgation de la loi du 17 août 2015, qui a introduit le délit d’obsolescence programmée dans le droit français. Ce délit est punissable d’une amende représentant jusqu’à 5 % du chiffre d’affaires moyen annuel de l’entreprise condamnée ainsi que d’une peine d’emprisonnement de deux ans. Tout va dépendre maintenant des conclusions de l’enquête préliminaire en cours.

Laetitia Vasseur, la cofondatrice et déléguée générale de HOP, explique que « ;tout est orchestré pour contraindre les consommateurs à renouveler leur smartphone. À plus de 1200 euros le téléphone, soit plus d’un SMIC, ces pratiques sont inacceptables et ne peuvent rester impunies ;». L’association avait annoncé le 27 décembre 2017 avoir saisi le procureur de la République après les aveux d’Apple.

« ;Il s’agit de la première procédure pénale au monde contre la société, sur le fondement de l’obsolescence programmée ;», a affirmé à l’AFP Émile Meunier, avocat de l’association. Mais, c’est aussi la seconde affaire du genre en France, après l’enquête visant l’entreprise japonaise Epson qui a été ouverte à Nanterre l'année dernière pour les mêmes soupçons. Cette fois-là, HOP avait porté plainte en invoquant pour la première fois le motif de « ;l’obsolescence programmée ;» contre plusieurs industriels, dont le fabricant d’imprimantes Epson. L’association les accusait d’utiliser des « ;techniques ;» pour pousser les consommateurs à racheter des cartouches d’encre.

Hop affirme qu’elle va fournir aux enquêteurs « ;plus de 2600 témoignages de clients d’Apple en France ;». « ;Nous appelons tous les clients d’Apple qui se sentent lésés par le ralentissement de leur téléphone après sa mise à jour à se rendre sur le site de l’association en vue de se joindre à une éventuelle plainte pénale collective ;», a déclaré l’avocat de l’association française. Il demande également à la firme de Cupertino « ;de coopérer en toute transparence avec les autorités judiciaires et d’indemniser le préjudice de ses clients ;».

Source : Le Figaro, Association HOP

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Affaire des vieux iPhone : la première affaire juridique a été portée devant les tribunaux, un jour seulement après les aveux d’Apple
Apple présente ses excuses à ses clients et promet une diminution du prix de la batterie de rechange de 50 dollars de janvier à décembre 2018

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fenkys
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/01/2018 à 8:45
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
L'enquête préliminaire visant Apple pour obsolescence programmée en France
Hop affirme qu’elle va fournir aux enquêteurs « ;plus de 2600 témoignages de clients d’Apple en France ;». « ;Nous appelons tous les clients d’Apple qui se sentent lésés par le ralentissement de leur téléphone après sa mise à jour à se rendre sur le site de l’association en vue de se joindre à une éventuelle plainte pénale collective ;», a déclaré l’avocat de l’association française. Il demande également à la firme de Cupertino « ;de coopérer en toute transparence avec les autorités judiciaires et d’indemniser le préjudice de ses clients ;».
Interessant. Je vais me rendre sur le site de l'association. Mais au fait, il est où ce site ? Donner le lien dans le message aurait été bienvenu. Ca me fait penser à ces articles qui vantent les qualités d'un site web mais sans donner son URL.
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 10/01/2018 à 14:00
Citation Envoyé par fenkys Voir le message
Interessant. Je vais me rendre sur le site de l'association. Mais au fait, il est où ce site ? Donner le lien dans le message aurait été bienvenu. Ca me fait penser à ces articles qui vantent les qualités d'un site web mais sans donner son URL.
Pas de message indiquant l'édition de la news, et le lien que tu cherches dans les Sources.
Avatar de Christian Olivier
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 31/01/2018 à 10:19
Une enquête ouverte aux États-Unis suite au scandale sur le bridage des iPhone
Pour savoir si Apple a enfreint les lois et trompé ses investisseurs

Le ministère américain de la Justice et la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis ont ouvert une nouvelle enquête afin d’établir si les agissements d’Apple ont enfreint les lois américaines, la législation boursière notamment, suite au scandale sur le bridage des iPhone qui a éclaté en décembre dernier. Ce serait la 27e procédure judiciaire lancée à l’encontre de la firme de Cupertino en tenant compte des 26 actions en justice qui ont déjà été intentées contre elle.

Les enquêteurs devront tout particulièrement s’atteler à déterminer si le fabricant de iPhone peut être reconnu coupable d’avoir volontairement induit en erreur ses investisseurs et pécher dans sa communication sur le ralentissement volontaire d‘anciens modèles de iPhone équipés de batteries usées.


Pour rappel, Apple a reconnu récemment qu’elle bridait volontairement certains modèles de iPhone au moyen de mises à jour logicielles afin de compenser le vieillissement de leur batterie et de préserver leurs composants. Ces aveux sont venus confirmer des rumeurs récurrentes qui circulaient depuis des années sur la toile au sujet de possibles ralentissements volontaires de iPhone orchestrés directement par le fabricant.

Les modèles de iPhone concernés étaient : l’iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone 6S, iPhone 6S Plus, iPhone SE, iPhone 7 et iPhone 7 Plus. Apple avait été obligé de s’excuser auprès de ses clients et s’était aussi engagé à baisser de manière significative le prix proposé pour le remplacement des batteries défectueuses. Les utilisateurs d'appareils éligibles devraient pouvoir remplacer la batterie de leur iPhone à 29 euros, au lieu de 89 euros, même si elles ne sont pas défectueuses.

Apple a insisté sur le fait que le but de ses mises à jour n’était pas de ralentir artificiellement les iPhone, mais plutôt d’optimiser les performances du smartphone afin de maximiser la durée de vie de sa batterie. Malheureusement, ces déclarations n’ont pas suffi à calmer les ardeurs de certains utilisateurs mécontents, des opportunistes et de plusieurs associations de protection des droits des consommateurs qui ont décidé de trainer le fabricant de iPhone devant les tribunaux.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi

Apple présente ses excuses à ses clients et promet une diminution du prix de la batterie de rechange de 50 dollars de janvier à décembre 2018
Affaire des vieux iPhone : la première affaire juridique a été portée devant les tribunaux, un jour seulement après les aveux d’Apple
Avatar de CoderInTheDark
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 02/02/2018 à 4:56
J'ai un i-phone 6 depuis la sortie de ce modèle
Je n'ai pas l'impression d'avoir eu des ralentissements
En même temps je ne l'utilise pas à fond, comme j'ai toujours un ordinateur à porté de main, mon utilisation est basic

Comment on se rend compte des ralentissements ?
Sur les applications ?
Je trouve juste qu'il se décharge plus vite qu'avant, mais c'est tout

Faire changer la batterie me semble dangereux , puisque il marche plutôt bien pour l'instant
J'ai peur que la réparation fasse plus de mal que de bien.
Avatar de Christian Olivier
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 31/01/2019 à 18:49
Apple ralentit votre iPhone, mais explique pourquoi vous ne pouvez lui en tenir rigueur
En comparant les mises à jour iOS aux rénovations de cuisine

En plus d’être confrontée à une diminution des ventes d’iPhone, la marque à la pomme est impliquée dans de nombreuses procédures judiciaires initiées pour certaines à son encontre. L’un de ces procès est en rapport avec le fait que l’entreprise bridait sciemment ses anciens smartphones par le biais de certaines mises à jour, en sachant pertinemment que ça allait occasionner une réduction notable des performances sur les appareils cibles et sans avertir les utilisateurs de ces complications. La société a toujours fait valoir qu’elle ralentissait délibérément les processeurs pour faire face au problème du vieillissement des batteries afin que les anciens iPhone conservent une autonomie acceptable.

La firme de Cupertino qui jugeait ces mesures nécessaires pour l’amélioration des performances de la batterie des « ;vieux iPhone ;» a essuyé de vives critiques après ces révélations. Le problème est qu’en ralentissant ses vieux smartphones de la sorte, Apple incitait les consommateurs à penser que leurs appareils étaient tombés dans la désuétude et qu’ils devaient se procurer un modèle plus récent afin de retrouver le même confort d’utilisation ou de bénéficier d’une expérience d’utilisation optimale.


Apple a bien évidemment rejeté toutes ces allégations et pour mieux faire comprendre son point de vue, l’entreprise a récemment utilisé une analogie inhabituelle. Dans un document de 50 pages soumis par la firme de Cupertino au Tribunal du district Nord de Californie le 24 janvier dernier, la société nie avoir tenté d’induire ses clients en erreur en les encourageant à télécharger une mise à jour iOS sans les avertir de ce que cela implique et attire l’attention sur le fait que les plaignants n’ont pas expliqué « ;ce qui était faux ou trompeur ;» dans ses déclarations.

Le fabricant d’iPhone a expliqué que ses batteries sont fabriquées de façon à conserver jusqu’à 80 % de leur capacité d’origine après 500 cycles de charge complets. Cependant, il affirme qu’il « ;n’avait aucune obligation de divulguer les faits concernant les spécifications du logiciel et de la batterie ;», au motif que cela ne crée pas un « ;risque déraisonnable pour la sécurité ;» et qu’il existe une limite à l’obligation de divulgation d’une société.

Par ailleurs, d’après Apple, les consommateurs ne pouvaient raisonnablement s’attendre à ce que les batteries de leur iPhone durent plus d’un an, étant donné que la garantie de ces batteries est épuisée au bout de 12 mois.


Apple a ajouté que les mises à jour n’avaient pas été installées sans le consentement de l’utilisateur, arguant qu’en acceptant le contrat de licence iOS, ils ont fourni à la société les autorisations requises pour effectuer les modifications. L’entreprise a utilisé l’exemple des installations de cuisines pour montrer que, lorsque les résidents autorisent un entrepreneur en bâtiment à rénover leurs cuisines, ils lui permettent implicitement de démolir et de modifier certaines parties de la maison. Ainsi, étant donné que les utilisateurs d’iPhone donnent leur consentement à la société avant de télécharger une mise à jour, ladite société ne peut être tenue responsable des réaménagements qui en découlent ou des dommages qui pourraient survenir dans le cadre d’une opération normalement couverte par le contrat de licence.

La firme de Cupertino semble faire abstraction du fait que les clients qui ont acheté ses appareils en sont les propriétaires légitimes même s’il s’agit d’une maison construite par ses soins. En se basant sur l’analogie propriétaire d’une habitation — entrepreneur, les arguments mis en avant par Apple laissent penser qu’en achetant un iPhone, l’utilisateur invite sans le savoir un vampire à son domicile qui lui fera payer encore plus cher son ignorance.

L’audience est prévue le 7 mars prochain et sera présidée par le juge Edward J. Davila. Il faut noter qu’après le scandale des limitations de l’iPhone, Apple a proposé un programme de remplacement de la batterie hors garantie qui a réduit le coût pour les clients de 79 à 29 USD. Au total, 11 millions de batteries d’iPhone ont été remplacées au cours de ce programme.

Source : Scribd

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Les arguments fournis par Apple vous semblent-ils appropriés et convainquant ?
Seriez-vous prêts à inviter Apple chez vous pour refaire votre cuisine ou toute autre partie de votre maison, après ces déclarations ?

Voir aussi

Apple : Tim Cook estime que le remplacement des batteries a contribué à la faible demande d'iPhone, un aveu que la réparation nuit aux ventes ?
Apple pourrait bientôt commencer à produire ses propres batteries pour iPhone et Macs, vu le profil de certaines de ses dernières recrues
Obsolescence programmée des iPhone : Apple fait face à des poursuites aux États-Unis, en France et en Israël après avoir avoué sa stratégie
Apple présente ses excuses à ses clients et promet une diminution du prix de la batterie de rechange de 50 dollars, de janvier à décembre 2018
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 31/01/2019 à 20:40
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Par ailleurs, d’après Apple, les consommateurs ne pouvaient raisonnablement s’attendre à ce que les batteries de leur iPhone durent plus d’un an, étant donné que la garantie de ces batteries est épuisée au bout de 12 mois.
WTF, depuis quand la durée de garantie est une durée maximale de fonctionnement ?
D'ailleurs, j'irais même jusqu'à dire qu'il s'agit là d'un vice caché couplé à de l'obsolescence programmée.

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Ainsi, étant donné que les utilisateurs d’iPhone donnent leur consentement à la société avant de télécharger une mise à jour, ladite société ne peut être tenue responsable des réaménagements qui en découlent ou des dommages qui pourraient survenir dans le cadre d’une opération normalement couverte par le contrat de licence.
Il n'en demeure pas moins qu'il y a un vice de consentement, l'utilisateur qui change son téléphone ne sachant pas qu'ils pouvaient potentiellement changer la batterie.

Ensuite, cela ne sert à rien de prolonger la durée de vie de la batterie, si cela conduit l'utilisateur à acheter un nouveau téléphone…
Avatar de Souil002
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 8:38
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message

Par ailleurs, d’après Apple, les consommateurs ne pouvaient raisonnablement s’attendre à ce que les batteries de leur iPhone durent plus d’un an, étant donné que la garantie de ces batteries est épuisée au bout de 12 mois.
Heureusement que ce n'est pas pareil avec tout. J'espère que ma TV neuve va tenir plus que les 2 ans de garantie.
Je ne sais pas si c'est une tentative de passer pour un gentil en disant garantir leur matériel pour la durée prévue mais pour des personnes connaissant un tout petit peu le monde de la technologie, je pense qu'ils se moquent ouvertement de nous.
Avatar de gros_rougeot
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 9:41
"Apple a ajouté que les mises à jour n’avaient pas été installées sans le consentement de l’utilisateur".

Bien évidement Apple a demandé : "voulez vous que votre iphone soit plus lent" et tout le monde à répondu "J'accepte".
Avatar de Le Vendangeur Masqué
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 10:16
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
WTF, depuis quand la durée de garantie est une durée maximale de fonctionnement ?
Mouais… on sait tous très bien que les batteries lithium, surtout si on s'en sert intensivement, comme dans le cas d'un smartphone, ça ne dure pas très longtemps. Le nombre de cycle est assez faible, et actuellement c'est pareil pour toutes les marques et tous les types de produits utilisants ce genre de batteries.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
D'ailleurs, j'irais même jusqu'à dire qu'il s'agit là d'un vice caché couplé à de l'obsolescence programmée.
J'espère que t'es pas avocat parce que faudrait essayer d'être un peu moins fantaisiste dans tes accusations si tu espères un jour gagner une affaire…

Déjà pour accuser Apple d'avoir de mauvaises batteries faudrait déjà prouver l'existence de bonnes batteries ailleurs. Hors tenir environ 500 cycles c'est la norme de ce genre de batteries. Si tu veux mieux faudra que tu l'inventes toi-même, parce qu'hors prototypes de laboratoire on a pas mieux en vente actuellement.
Tu me diras: "oui mais moi mon smartphone Android trucmuche je l'ai depuis 2 ans et la batterie tient toujours". Ben moi aussi mon gars, j'ai un iPhone 7 (depuis qu'il est sorti), et j'ai une batterie avec encore 98% de capacité max. J'ai surtout l'impression qu'en plus d'une utilisation très intensive, certains doivent passer leur temps à brancher-débrancher leur téléphone, ce qu'il ne faut surtout pas faire… Déjà que c'est pas solide, si on les maltraite ainsi, on peut être certain de ne même pas faire une année...

Quand à l'obsolescence programmée, entre ça, les types qui te racontent que la Terre est plate, ou que les industriels nous cachent le moteur à énergie libre, je crois qu'on commence à avoir une indigestion des complotistes débiles en tous genres…

Citation Envoyé par Neckara Voir le message

Il n'en demeure pas moins qu'il y a un vice de consentement, l'utilisateur qui change son téléphone ne sachant pas qu'ils pouvaient potentiellement changer la batterie.
Dire "je ne savais pas qu'un téléphone pouvait se réparer" c'est aussi idiot que de dire "je ne savais pas qu'on pouvait téléphoner avec".
Je sais que le procès est aux USA, mais désolé Apple n'a jamais dit ou écrit nul part que ces appareils étaient irréparables, et chez eux y'a des garanties, un SAV… Bref absolument rien qui laisse penser ce que tu dis.
Et Apple ne peut pas être reconnu coupable de l'idiotie de certains ! Enfin là on dirait plutôt de la mauvais foi…

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Ensuite, cela ne sert à rien de prolonger la durée de vie de la batterie, si cela conduit l'utilisateur à acheter un nouveau téléphone…
Mais comme je l'ai dit y'a un problème: on ne sait pas faire des batteries lithium avec beaucoup plus de cycles que ça, surtout dans ce genres de petits formats. D'ailleurs une batterie de Macbook, bien plus grosse, tient plutôt dans les 1000 cycles, au passage un record pour un portable, chez PC c'est pas du tout ça (mais là étrangement personne pour s'en plaindre...). Mais là on parle d'une batterie avec un volume minimum 4 à 5 fois celui de ton téléphone, et le tarif n'est clairement plus le même. Donc malheureusement on ne peut pas comparer...

Citation Envoyé par Souil002 Voir le message
Heureusement que ce n'est pas pareil avec tout. J'espère que ma TV neuve va tenir plus que les 2 ans de garantie.
Je ne sais pas si c'est une tentative de passer pour un gentil en disant garantir leur matériel pour la durée prévue mais pour des personnes connaissant un tout petit peu le monde de la technologie, je pense qu'ils se moquent ouvertement de nous.
Ta TV, bonne nouvelle, elle n'a probablement pas de batterie !
Mais hélas ça n'a pas empêché parfois les fabricants de faire de la merde… Tu te souviens pas des TV Samsung qui faisait cuire leurs condensateurs ?
Moi en tout cas les histoires de gentils et de méchants ou de grands complots ça m'a toujours paru simpliste. Ce que je remarque par contre c'est que quel que soit le produit la batterie est toujours systématiquement garantie nettement moins longtemps que le reste de l'appareil.
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 01/02/2019 à 10:55
Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué Voir le message
Déjà pour accuser Apple d'avoir de mauvaises batteries faudrait déjà prouver l'existence de bonnes batteries ailleurs.
Un vice caché n'est pas une question de "bonne" ou de "mauvaise" batterie…

Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué Voir le message
Quand à l'obsolescence programmée, entre ça, les types qui te racontent que la Terre est plate, ou que les industriels nous cachent le moteur à énergie libre, je crois qu'on commence à avoir une indigestion des complotistes débiles en tous genres…
Oui… parce que réduire la performance des téléphones pour t'inciter à en acheter un plus récent, ce n'est pas de l'obsolescence programmée ?

Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué Voir le message
Dire "je ne savais pas qu'un téléphone pouvait se réparer" c'est aussi idiot que de dire "je ne savais pas qu'on pouvait téléphoner avec".
Je sais que le procès est aux USA, mais désolé Apple n'a jamais dit ou écrit nul part que ces appareils étaient irréparables, et chez eux y'a des garanties, un SAV… Bref absolument rien qui laisse penser ce que tu dis.
Sauf que le problème est bien là logiciel et non matériel…
Un utilisateur qui voit son téléphone ralentir de la sorte doit penser que son téléphone n'est plus assez performant pour faire tourner les applications plus récentes et plus gourmandes en ressources. D'autant plus si le ralentissement est progressif.

Un problème matériel lié à la batterie se traduirait par une baisse de l'autonomie, ou par un arrêt brutal du téléphone. Ce genre de symptôme aiguillerait directement l'utilisateur vers un problème matériel et plus particulièrement a priori de batterie.
Or c'est justement ce genre de symptômes qui ont été cachés via le ralentissement du téléphone.

De plus, tu parles de garanties… dans l'article même on te dit que la garantie pour les batteries est de 12mois…
Sachant aussi que tu pars du principe qu'en boutique ou SAV, on te changeait ta batterie et qu'on ne te proposait pas plutôt d'acheter un nouvel IPhone si tu te plaignais que ton téléphone était lent…

Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué Voir le message
Et Apple ne peut pas être reconnu coupable de l'idiotie de certains ! Enfin là on dirait plutôt de la mauvais foi…
C'est de la responsabilité d'Apple d'informer ses clients.
Sa démarche a été de surcroît trompeuse, induisant en erreur ses clients quant à l'origine du problème qu'ils rencontraient… ou plutôt en générant un problème logiciel pour cacher un problème matériel.

Notamment, ils auraient pu afficher un message d'avertissement quant à la fin de vie de la batterie actuelle, et que le téléphone sera ralenti afin de préserver la batterie pour laisser le temps au consommateur de changer cette dernière.

Citation Envoyé par Le Vendangeur Masqué Voir le message
Moi en tout cas les histoires de gentils et de méchants ou de grands complots ça m'a toujours paru simpliste.
On se demande alors pourquoi la DGCCRF existe…

https://www.economie.gouv.fr/dgccrf

Tiens, une belle collection : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/infos-arnaques
Une que j'aime bien: https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/vente-meubles-dans-des-magasins-ephemeres-ou-darticles-literie-dans-des-hotels-ou-restaurants

Une chaîne Youtube que j'aime bien aussi: EDIT: Techadvisor donne une durée de vie moyenne des batteries de smartphone de 3 à 5 ans.
https://www.techadvisor.fr/tutoriel/...phone-3661189/
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web