Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

PDG de Microsoft : l'IA pourrait créer plus de jobs au lieu de les éliminer
Et les craintes pour l'emploi pourraient être exagérées

Le , par Coriolan

75PARTAGES

10  0 
Le développement rapide de l’intelligence artificielle continue d’avancer et les études concernant ce sujet se multiplient. Certaines mettent en garde contre une suppression rapide des emplois humains qui verront des machines venir les remplacer dans les usines, comme c’est le cas dans cette usine chinoise. Une autre étude aux États-Unis prédit que les robots vont détruire plus de 6 millions d’emplois dans le secteur du commerce au détail seulement dans les dix prochaines années. Vous l’aurez compris, il semble que l’humanité avance à grands pas vers cette nouvelle réalité, à tel point que le président Poutine a déclaré que « L’intelligence artificielle est le futur, pas seulement pour la Russie, mais pour toute l’humanité. »

Alors que la technologie devient de plus en plus intelligente, certains comme Elon Musk craignent le jour où elle va détruire l’humanité, mais d’autres leaders de la tech comme Mark Zuckerberg et Satya Nadella ne partagent pas du tout cet avis.

Selon le PDG de Microsoft, l’IA va apporter de nouvelles opportunités et particulièrement lorsqu’il s’agit de l’emploi. Lors d’une interview avec ABC News, Nadella a discuté le futur de l’IA et son potentiel impact sur les emplois. Il pense que les craintes autour de l’IA impactant le marché du travail sont peut-être un peu exagérées.

« Personnellement, je pense que la seule chose qu’on devrait éviter, c’est d'avoir l’idée fausse que le nombre total d’emplois dans une économie est fixe et doit être partagé le plus équitablement. En d’autres termes, il y aura de nouveaux jobs », a dit Nadella.

Lorsqu’on lui a demandé quel type de jobs seront créés par l’IA, Nadella a informé qu’il s’attend à la création d’emplois qui requièrent l'interaction des gens avec d’autres gens. Ces jobs requièrent des compétences précises pour mener cette interaction, comme le soin des personnes âgées, selon Frank Shaw, Vice-président de Microsoft pour le développement des affaires.

Nous n’allons pas seulement voir des jobs axés sur la technologie et « les jobs artisanaux du numérique » — qui requièrent que des humains utilisent l’IA pour créer des produits et des solutions, a précisé Nadella.

« Durant les dix dernières années, il a été question de consommation… maintenant, il est temps de créer — comme dans Minercraft [développement de jeux vidéo] avec paint3d [de Microsoft] », a dit Shaw à ABC News.

L’IA est devenue un enjeu majeur pour Microsoft, de telle façon que l’entreprise a formé l’année dernière une nouvelle division pour son développement et qui regroupe 5000 chercheurs et ingénieurs dédiés. Dans son nouveau livre « Hit Refresh », Nadella discute les trois principes qui gouvernent l’approche de Microsoft pour l’IA : développer l’intelligence qui augmente les capacités humaines et les expériences, instiller la confiance dans la technologie et créer une technologie qui respecte tout le monde.

Nadella a spécifiquement parlé de l’IA qui pourrait être exploitée pour aider les gens, notamment ceux qui ont des troubles de vue ou d’ouïe. Il a mentionné une application de caméra développée par Microsoft appelée Seeing, elle décrit les choses vues par la caméra du smartphone, ce qui aide les gens qui ont une déficience visuelle. En plus de l’IA, Microsoft se concentre également sur la réalité mixte et les ordinateurs quantiques.

Source : KSRO

Et vous ?

Pensez-vous que l'IA va favoriser la création de l'emploi ?

Voir aussi :

USA : les robots vont détruire plus de 6 millions d'emplois dans le secteur du commerce au détail dans les 10 prochaines années, d'après une étude
USA : les voitures autonomes pourraient, à terme, supprimer 25 000 emplois par mois, d'après un rapport de Goldman Sachs
La Chine veut devenir leader mondial de l'intelligence artificielle avec un plan de développement national visant à augmenter son poids économique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/10/2017 à 14:23
Citation Envoyé par Coriolan Voir le message

Et vous ?

Pensez-vous que l'IA va favoriser la création de l'emploi ?
L'IA ne favorise le travail ni plus ni moins que la machine à vapeur.
La question primordial qui est la même depuis la nuit des temps c'est savoir comment on va vivre la journée du lendemain.
Si demain l'IA remplace le travail de tout le monde, mais que ce travail ne rapporte rien à la plupart des gens, c'est à dire qu'ils ne sont plus capable de subvenir à leurs besoin, alors ces personnes devront bien trouver une façon de vivre la journée du lendemain.
Les chemins possibles sont infinis, la guerre civile en est un mais on peut également imaginer les possédants distribuer gracieusement ds miettes aux gueux pour pas qu'ils se rebellent, ou bien de nouveaux besoins apparaitront et on pourra tous joyeusement retourner bosser tranquillement avec le confort inestimable de plus conduire sa voiture et d'avoir une jolie voix nous dire qu'il vaut mieux porter sa cravate rouge parce qu’on a rendez vous avec untel.

Mais personnellement parmi tous les chemins possibles je crois que celui ou on profitera des nouveautés technologiques pour réellement s'apporter un confort de vie, comme justement s'émanciper le plus possible du travail, n'arrivera jamais.
10  0 
Avatar de RedGuff
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 04/10/2017 à 14:42
Ce serait une première depuis le début des années 1970 que l’intelligence artificielle crée beaucoup d'emplois, car depuis cette époque l'automatisation a détruit énormément d'emplois, et en a créé moins...
Un tel discours aurait été crédible dans les années 1960, au plus tard.
De nos jours, ce n'est pas seulement le travail manuel qui est remplaçable ("cols bleus", mais aussi le travail intellectuel ("cols blancs".
De plus, l'adaptabilité des machines augmente très vite.
10  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/10/2017 à 13:57
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu ou pas ?
8  1 
Avatar de FaridM
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 04/10/2017 à 14:13
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier alu ou pas ?
Pour ça aussi on va mettre une IA
7  0 
Avatar de RyzenOC
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/10/2017 à 20:32
Jusqu’à aujourd'hui les ia sont utilisé pour remplacer des boulots peu intéressant intellectuellement.
Dans une usine c'est plus gratifiant de superviser une chaîne de montage automatisé que de répéter le même geste toute la journée.

On me dit que l'ia vas tous remplacer,
Il existe par exemple des ia capable de créer de la musique, es ce pour autant la fin des artistes ?
La 3d a beaucoup progressé au pont d’avoir un rendu photo-réaliste, es ce pour autant la fin des acteurs de cinéma ?

Je pense que l'ia comme chaque innovation vas crée de nouveaux besoin/marché qui aurons toujours besoins d'hommes.

Je pense que l'ia est un faux probleme économique, les vraies problèmes je peut vous en citer 2-3 .

cette célèbre phrase :
1% de la population mondiale possède autant que les 99% restants

tiré du film 99 francs: Chaque année, le budget mondial dépensé en publicité s'élève à 500 milliards de dollars. Une étude de l'ONU estime que pour réduire de moitié la faim dans le monde, 10% de cette somme suffirait.

ou bien celui de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm :
10% du budget militaire mondial suffiraient à éradiquer la pauvreté d’ici 2030

L'argent on en a assez pour faire bien vivre 10 milliards d'hommes. Pas besoin d'avoir un chômage à 1% avec 10% de croissance/ans. C'est un probleme de répartition des richesses si il y'a des pauvres, l'ia n'est et ne sera en aucun cas coupable.
Et la pauvreté apporte l'ignorance et la guerre.
7  1 
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 05/10/2017 à 10:34
Citation Envoyé par blbird Voir le message
Ah, et pourquoi donc? Depuis le 19ème siècle les acquis sociaux sont légions, qu'on pensait impossibles avant : secu, congés, RTT, etc... Un peu d'optimisme que diable.

Bon c'est sûr c'est pas avec la droite au pouvoir que ca arrivera...
Pire, on est en passe de les perdre... La sécu se dégrade d'année en année, on a vu des proposition pour supprimer une semaine de congès, les RTT sont liés aux 35h et vont sans doute sauter à court terme, la retraite se recule de plus en plus et le pouvoir d'achat des retraités baisse de plus en plus...

L'optimisme, c'est bien, le réalisme c'est mieu. Ces acquis sociaux l'ont été dans la lutte, et c'est une lutte de tous les jours qu'il faut continuer pour ne pas les perdre...
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/10/2017 à 8:54
Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
La surpopulation n'a jamais été un problème fondamental, car la population se régule tout seul.
Non...
La population augmente exponentiellement, consomme toutes les ressources et disparaît.
On a plein d'exemples de ce scénario dans la nature et l'histoire de l'humanité.

Bon après ça dépend du niveau de vie, mais le monde entier ne pourrait pas vivre comme des occidentaux, il n'y a pas assez de ressource sur terre.
Notre niveau de vie va diminuer.
L'apogée est derrière nous.
4  0 
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 10/10/2017 à 12:14
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Argh. Je suis d'accord avec Ryu2000. C'est grave, docteur?

Par exemple, l'Afrique est certes gigantesque, mais quand on retire les déserts inexploitables, ainsi que les jungles impénétrables(à moins de les raser, ce qui donne des terres stériles), il ne reste pas de quoi nourrir tout le monde. Ce n'et pas un hasard si les locaux ont eu plus de mal à progresser technologiquement. Ils se battaient pour survivre. Il y a quelques terres très fertiles(encore qu'une bonne partie de l'AfSud a été nettoyée de ses terres fertiles par les colons blancs), mais pas assez pour nourrir tout ce petit monde.

On a sans doute encore un peu de marge pour nourrir plus de monde, mais pas pour faire face à 10 milliards de gens de manière pérenne. Les mers se vident de poissons, l'érosion, la salinisation des sols, et l'urbanisation bouffent un hectare de terres arables par seconde, la déforestation accroit l'érosion et réduit la résilience des sols, etc.....
L'Afrique noire occidentale je connais un peu, j'y ai vadrouillé souvent et c'était même la seule fois de ma vie où j'avais un job bien payé pour faire de l'écologie des rongeurs. J'ai donc appris à regarder l'Afrique au ras des pâquerettes. Enfin pas vraiment car il n'y pousse pas de pâquerettes.

L'Afrique n'a jamais été submergée dans l'histoire géologique, il n'y a donc pas de terrains sédimentaires. Le terrain superficiel est fragile et pauvre (latérite). Si ce terrain est dénudé et exposé au soleil il devient un bouclier latéritique (donc à base d'oxyde de fer) irrémédiablement infertile. je vous épargne toutes les données de pédologie que j'avais étudiées à l'époque. Même y trouver de l'eau est difficile puisqu'il n'y a pas de nappes phréatiques. Il faut, comme je l'ai appris au Sénégal oriental, repérer par des photos aériennes les failles du granit sous-jacent et, à l'intersection de ces failles, faire des forages pour récupérer l'eau, jamais bien abondante qui y stagne.

Les ressources halieutiques ? Faut pas rêver car il n'y a pas de plateau continental. C'est donc très pauvre comme possibilité de plus toute la population s'entasse près de la mer et je ne vous dit pas la pollution qui en résulte. Ce fut étudié par Cousteau et son équipe mais comme ses conclusions était politically incorrect il fut évincé des médias.

Maintenant parlons un peu des africains : c'est devenu un désastre depuis qu'ils ne sont plus dans la scolarisation de l'époque coloniale. Outre que les guerres inter ethniques ont repris de plus belle, ils sont incapables de faire autre chose que des cultures vivrières les plus basiques qui soient. Ainsi même s'ils sont globalement nourris les enfants sont carencés en protéines avec tous les retards (intellectuels notamment) conséquents. De plus, pour les africains, le lendemain n'existe pas et ils ne font rien pour le futur. Ils coupent des arbres pour faire chauffer leur tambouille mais n'ont pas idée d'en replanter. La voie ferrée Bamako-Dakar est pourtant indispensable pour le déserte du Mali. Elle a des rails datés de 1912, toujours en bon état, je dois dire, mais le talus et le ballast ne sont pas entretenu. Idem pour la piste tout temps qui la longeait et qui enjambait chaque marigot par un petit pont. Un désastre! On y a laissé une barre de torsion de notre camionette Renault. Il ne suffirait que de pioches et de pelles pour entretenir ces deux voies.

Bon je vous parle d'une époque révolue (1984) maintenant avec tous les bocaux à rames qui s'y trouvent ça serait de la folie suicidaire d'aller baguenauder en Afrique. Même un aventurier raisonnable de la TV comme Philippe de Dieuleveult s'y est fait tué.

Anecdote significative : lorsque dans les forages nous avions trouvé une eau abondante nous annoncions au chef du village et à son conseil cette bonne nouvelle en lui expliquant qu'en plus de l'eau de boisson il pourraient faire un peu de culture (au Sénégal oriental il y avait un loess fertile sur 5 mètres) et même un peu d'élevage. La réaction d'un chef fut significative : "Ils sont fous ces blancs on ne va pas se mettre à travailler". Je n'ai pas réédité en vain "le droit à la paresse" mais à un tel niveau...

Donc tout ce qu'ils ont trouvé, encouragé par nos politiques depuis 40 ans, c'est de venir déferler en Europe. En plus c'est merveilleux, outre leur tendance naturelle à pondre des mômes au-delà du raisonnable, on leur donnera fric et logements pour se faire, car ce sont des pôv'réfugiés qui sont toujours en guerre contre les ethnies voisines de la leur. Mais qu'est-ce que je dis là ! Seuls les blancs ne peuvent être que de vilains racistes FNaieux.
4  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 05/10/2017 à 12:19
Le problème n'est pas de créer des emplois. Ca, c'est facile.

Le problème est de crée des emplois pour ceux qui vont en perdre un. Et là, c'est une autre paire de manche. Je ne sais pas en France, mais j'ai lu pas mal de trucs sur les USA ou ils essayaient de reconvertir des gens qui avaient bossé 25 ans dans les mines de charbon dans des boulots plus relationnels. Ben, comment dire, ça ne s'est pas super bien passé. Culturellement, le fossé était trop large. Mais bon, on va sobrement dire que c'est de leur faute, qu'ils n'ont qu'à faire des efforts, et leur cracher dessus quand ils votent Trump(qui est une catastrophe, mais pour ces gens-là, voter, c'est choisir entre deux catastrophes, alors je les comprend).
3  0 
Avatar de Chauve souris
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 08/10/2017 à 12:05
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
L'intelligence artificielle peut apporter l'affranchissement du travail mais en consommant les ressources planétaire avant la fin juillet, un grave problème se pose : l'homme.
Le bilan pourrait être meilleur. par exemple inutile de faire déplacer des travailleurs avec leurs bagnoles pour aller travailler. Inutile de climatiser les locaux s'il n'y a que des robots qui y travaillent, etc.

Par contre on n'échappera pas au problème fondamental : la surpopulation de la planète, source de tous les maux.
3  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web