IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Elon Musk et Netanyahu s'attaquent aux bots qui répandent l'antisémitisme sur X et envisagent de rendre la plateforme payante,
Pour les contrer

Le , par Bruno

390PARTAGES

3  0 
Elon Musk, propriétaire de X, a émis l'idée que le réseau social anciennement connu sous le nom de Twitter pourrait ne plus être une plateforme gratuite. Quelle est sa raison pour ce changement radical ? Combattre la menace grandissante des bots. Musk a dévoilé son idée lors d’un échange avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu. Elon Musk a déclaré que l'entreprise allait « passer à un petit paiement mensuel » pour l'utilisation de X. Il a laissé entendre qu'un tel changement serait nécessaire pour régler le problème des bots sur la plateforme. Cette décision a divisé les internautes en deux groupes. Certains sont d’accord avec le modèle, tandis que d’autres sont déjà fatigués de l’augmentation.

L’annonce que “X” deviendrait un service payant peut paraître surprenante. Cependant, Musk imagine “X” comme un domaine où les utilisateurs paient un abonnement mensuel symbolique, différent de l’expérience Twitter habituelle. On ignore encore le prix et les fonctionnalités de l’abonnement le plus simple, mais cette nouvelle a créé une opportunité de transformation du paysage des médias sociaux.

Les spambots, le fléau de Twitter que Musk veut combattre

Combattre les « spambots » est l’un des principaux objectifs d’Elon Musk pour Twitter après avoir acquis le réseau social pour 44 milliards de dollars. Les robots spammeurs sur Twitter sont des comptes automatisés qui imitent l'activité de personnes réelles sur le site, mais sont programmés pour se livrer à des activités malveillantes allant de la diffusion de fausses informations à la promotion de stratagèmes lucratifs.

Dans une interview du 14 avril à TED 2022, Musk a cité ce problème comme la première chose qu'il changerait en tant que nouveau propriétaire de Twitter. « Une priorité absolue que j'aurais serait d'éliminer les spambots et les scambots, ainsi que les armées de bots qui sont sur Twitter », a-t-il déclaré. « Ils rendent le produit bien pire ».

Pour déterminer le pourcentage de bots sur Twitter, Elon Musk a utilisé un outil qui avait déjà qualifié son propre compte de bot. Un des concepteurs du Botometer, un outil Web que Elon Musk a utilisé pour mesurer le taux de spam de Twitter dans un dossier judiciaire, aurait dit que le calcul de Musk « n’a aucun sens ». Kai-Cheng Yang, doctorant à l’Université de l’Indiana, « a contesté la méthode employée par l’équipe de Musk et a dit à la BBC qu’ils ne l’avaient pas contacté avant d’utiliser l’outil », d’après un article de la BBC.

Toutefois, un lanceur d'alertes a affirmé que Musk avait raison au sujet des bots. Dans un document de 84 pages, le lanceur d'alerte va plus loin et décrit Twitter comme une entreprise sans vision de ses problèmes et sans leadership pour les résoudre. Il dresse un tableau désastreux des opérations informatiques de Twitter, affirmant que plus de 50 % des 500 000 serveurs du centre de données de l'entreprise utilisent des noyaux ou des systèmes d'exploitation non conformes, que plus de 30 % des appareils des employés ont désactivé les mises à jour logicielles et de sécurité, et que la gestion des appareils mobiles et la détection des menaces internes sont déficientes.

Il se pourrait également qu'environ la moitié des quelque 10 000 employés de Twitter aient accès aux systèmes de production en direct et aux données des utilisateurs.

Elon Musk et Benjamin Netanyahu discutent des enjeux de l’IA et de la haine en ligne

La discussion aurait été organisée à la suggestion de Musk, alors certains l'ont perçue comme une tentative de Musk de chercher « une couverture politique à un moment où l'antisémitisme est en hausse sur X ». En retour, pour Netanyahou, cette conférence semble avoir été l'occasion de détourner l'attention des manifestations de masse contre les tentatives de Netanyahou d'affaiblir la Cour suprême d'Israël. Au lieu de cela, il pourrait être vu en train de promouvoir son dévouement à faire d'Israël un leader de la technologie - et peut-être même signaler que Musk pourrait envisager d'investir dans la technologie du pays.

L'événement diffusé en direct a commencé par un tête-à-tête entre Musk et Netanyahu qui a attiré plus de 735 000 vues. Si la majeure partie de ce tête-à-tête a porté sur l'IA, que Musk a qualifiée de « potentiellement la plus grande menace civilisationnelle » et que Netanyahu a qualifiée de « bénédiction et de malédiction », les deux hommes ont également discuté de leurs points de vue sur l'antisémitisme et de la manière dont Musk traite les discours haineux sur la plateforme X.

« Je connais votre engagement en faveur de la liberté d'expression », a déclaré Netanyahu après une vingtaine de minutes d'entretien. « Mais je connais aussi votre opposition à l'antisémitisme. Vous en avez parlé. Vous avez tweeté à ce sujet. Et tout ce que je peux dire, c'est que j'espère que vous trouverez dans les limites du premier amendement la capacité de mettre fin non seulement à l'antisémitisme, ou de le faire reculer du mieux que vous pouvez, mais aussi à toute haine collective de personnes. » Selon un rapport de l'UE, Twitter supprime moins de discours haineux et prend beaucoup de temps pour les révisions.

Twitter sous le feu des critiques pour sa hausse des insultes contre les minorités depuis l’arrivée de Musk

En moyenne, environ 1 300 tweets ont fait état d'insultes contre les personnes de couleur qui apparaissent continuellement et quotidiennement sur l'application, juste avant qu'Elon Musk n'en prenne le contrôle. Ce chiffre est ensuite passé à 3 880 après son acquisition de la plateforme. Le chiffre est passé à 4650 lorsque Musk a fait ses déclarations sur le fait que la haine était si faible sur l'application.

Les insultes à l'encontre de la population transgenre ont donc augmenté depuis que Twitter a un nouveau dirigeant, ce qui représente environ 5100 tweets par jour, selon une étude du Center for Countering Digital Hate. Ces données ont été mises en avant par Brandwatch, qui est considéré comme un outil de premier plan pour déterminer les analyses sur les médias sociaux. Elles comprennent également des tweets provenant de différents endroits du globe.

Musk a souligné les chiffres impressionnants qui caractérisent actuellement “X” tout en décrivant avec passion son objectif. Les activités de “X” sont simplement énormes, avec un nombre ahurissant de 550 millions d’utilisateurs mensuels qui alimentent un flux quotidien de 100 à 200 millions de messages. Cependant, ces chiffres importants dissimulent un grave problème : la présence de bots sur le réseau. Les statistiques montrées par Musk montrent une hausse impressionnante de 140 % par rapport à ce que Twitter avait déclaré comme étant pertinent.

X payant : les avantages et les inconvénients pour les annonceurs et les utilisateurs

Les statistiques présentées par Musk représentent une augmentation remarquable de 140 % par rapport à ce que Twitter a déclaré comme « utilisation quotidienne moyenne monétisable » en mai 2022, juste avant la prise de contrôle par Musk. Tout en témoignant de l'influence de Musk, cette croissance exponentielle souligne également le besoin urgent de résoudre les problèmes liés aux bots qui ont affecté X.

Alors, pourquoi les personnes extérieures au monde de la technologie devraient-elles s'inquiéter de ce passage à une plateforme payante ? Certains analystes voient deux réponses à cette question. Tout d'abord, cette décision pourrait changer la donne pour les annonceurs. Un X payant pourrait impliquer une audience plus perspicace et plus engagée, réduisant potentiellement les désagréments associés aux interactions générées par des robots. En principe, cela pourrait se traduire par des taux de conversion plus élevés et un meilleur retour sur investissement pour les annonceurs.


Cependant, le second aspect pose un problème. Alors que X s'aventure sur le terrain du payant, on peut craindre que certains utilisateurs optent pour d'autres plateformes gratuites comme Threads. Cette migration pourrait potentiellement réduire la base d'utilisateurs de X, diminuant ainsi la portée et l'efficacité des annonceurs de X.

Source : Tweet de Benjamin Netanyahu

Et vous ?

Quels sont selon vous, les avantages et les inconvénients de rendre X payant pour les utilisateurs et les annonceurs ?

Quels peuvent être les défis techniques et éthiques liés à la détection et à la suppression des bots sur X ?

Êtes-vous pour ou contre la volonté de Musk de rendre X payant ?

Voir aussi :

L'un des créateurs de Botometer affirme que l'estimation du pourcentage de comptes spams sur Twitter de Musk « ne veut rien dire ». Avec Botometer, vous pouvez « choisir n'importe quel seuil »

Elon Musk veut se débarrasser des spambots sur Twitter, cela pourrait réduire ses propres abonnés de près de la moitié, selon un outil d'audit qui affirme que 48% des comptes qui le suivent sont faux

La montée des discours haineux sur Twitter coïncide avec l'influence d'Elon Musk, selon une étude menée par un groupe de recherche indépendant

Twitter : un lanceur d'alertes affirme que Musk avait raison au sujet des bots, la FTC examine le rapport

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 0:28
Ce mot n'a aucune raison d'être.
11  4 
Avatar de Zefling
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/02/2024 à 10:04
56 milliards, c'est une misère. C'est juste environ 35 000 vies de salaire à 40K$/an ou le salaire de 1 400 000 personnes à 40k$.

J'avoue que quand je vois ces chiffres, pour moi c'est totalement déconnecté de la réalité.
Je ne vois pas ce qui justifie une telle rémunération et déconnexion.
5  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 14:25
Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
Si tout ça est nécessaire, c'est simplement parce que les droits des personnes lgbt sont sans-cesses menacés, mais ça, vous n'êtes pas capable de le comprendre.
Et, tu ne penses pas que, plus on mettra en avant les LGBT, au plus certaines personnes se sentiront offensées, choquées, et finalement les rejetteront ?

Un dicton dit : "pour être heureux, vivons cacher". Je ne pense pas que ce matraquage médiatique serve la cause qu'elle prétend défendre, bien au contraire.
5  0 
Avatar de totozor
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/02/2024 à 9:25
Citation Envoyé par Zefling Voir le message
56 milliards, c'est une misère. C'est juste environ 35 000 vies de salaire à 40K$/an ou le salaire de 1 400 000 personnes à 40k$.

J'avoue que quand je vois ces chiffres, pour moi c'est totalement déconnecté de la réalité.
Je ne vois pas ce qui justifie une telle rémunération et déconnexion.
C'est ça le problème de la plèbe, elle ne se rend pas compte de la valeur des zéros.
Avec cette somme Musk s'achète chaque jour 1000 fois mon emprunt sur 25 ans.
C'est très raisonnable au vue de ce que Dieu Musk apporte au Monde.
Alors que nous ne sommes que fourmis.
Un peu de respect pour skippi s'il vous plait.
4  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 8:43
Citation Envoyé par totozor Voir le message
Les utilisateurs de réseau ont un pouvoir incroyable : la capacité à contourner les règles.
Interdisez cis et ils utiliseront autre chose, tous les milieux le font (combien de termes sont utilisés par le milieu complotiste antisémite pour définir les juifs?) (combien de termes sont utilisé par les homosexuels pour se définir?).

Quant à ceux qui pensent que ce terme n'a pas de raison d'être il devient vite nécessaire pour un échange fluide dans les milieux qui sont (ou se prétendent) inclusifs, rien que pour éviter des paraphrases en continu.
Ou, tout du moins, il a autant de raison d'être que blanc pour définir la couleur de peau d'une personne.
Mais je suis d'accord, le jour où ma transphobie aura disparue nous pourrons archiver ce mot parmi les mots obsolètes. (J'ai hâte)
Heu ! Si je comprends bien, ce terme signifie une personne normale, qui n'a pas été contre la nature vis à vis d'elle même. Il n'a donc, en effet, aucun intérêt.
6  2 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 13:49
Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
Il est toujours aussi drôle de voir tous ces commentaires, vantant un réseau de "professionnels" qui pleurent dès que ça parle un peu de LGBT et surtout de Trans. Messieurs, peut-être qu'il serait temps d'avancer dans la vie et d'arrêter de pleurer parce que des gens veulent vivre différemment de vous ?
De plus, la transphobie est toujours un délit et donc il y aura des petits signalements Pharos par rapport à certains commentaire, ça ne change pas.

Et ceux qui parlent de "réalité physique", il serait temps d'ouvrir de vrais livres mis à jours, les personnes trans ne vont, à aucun moment, envers la biologie, c'est d'ailleurs prouvé. Et quand bien même, le fait que ça fasse aussi mal à votre égo est incroyable, ca vous trouerait tant le cul que ça de laisser les personnes vivre et être heureuses ?

Allez, déchainez vous bien en mettant votre pouce rouge le plus furibond !
Coeur avec les doigts
Personnellement, j'en ai rien à f**** des LGBT+++. Chacun vit sa vie. Par contre, ce qui me gène, c'est la manière dont le lobby LGBT, si puissant dans le monde des médias, impose ce mode de vie (qui, excuses-moi, mais n'est pas naturel). Pas une série, pas un film, pas une pub sans que soit mis en avant, qui un couple homo, qui un trans, qui un couple mixte, ... Bref, ce qui est une minorité dans la vie, devient la règle dans les médias. On a l'impression qu'être homosexuel, trans, c'est l'avenir, et que les hétéros bien dans leur sexe sont des parias rétrogrades d'un monde ancien ou un homme était un homme et une femme, une femme.

Donc, pas de problèmes pour que chacun vive sa vie de la manière qu'elle le souhaite (dans le respect des autres et de la loi) mais qu'on oublie pas que, s'il n'y avait de couples homme/femme, il n'y aurait pas d'humanité. Et même si aujourd'hui, la sciences permet de faire des enfants in vitro, c'est pas aussi simple que cela, et ça nécessite un gros investissement en temps, en souffrances et en argent.
6  2 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 16:09
Citation Envoyé par wistiti1234 Voir le message
Ce terme vise à stigmatiser les personnes normales, c'est quand même fort ça.

Mais soit. Dans ce cas là, organisons-nous en collectifs, afin défendre les droits des personnes naturelles, et éviter que la majorité ne se retrouve un jour discriminée

C'est plutôt que ce terme tente d'escamoter la dimension pathologique des "lgbt..." ainsi, en y affrontant "cis-genre", les militants évincent la confrontation "individu normal" versus "individu anormal".

Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
Il est toujours aussi drôle de voir tous ces commentaires, vantant un réseau de "professionnels" qui pleurent dès que ça parle un peu de LGBT et surtout de Trans. Messieurs, peut-être qu'il serait temps d'avancer dans la vie et d'arrêter de pleurer parce que des gens veulent vivre différemment de vous ?
De plus, la transphobie est toujours un délit et donc il y aura des petits signalements Pharos par rapport à certains commentaire, ça ne change pas.
Mouais... Sauf, qu'en tant que personne à peu près normale, je ne passe pas mon temps à revendiquer ma sexualité, à en faire étalage sur la place publique, à en faire l'alpha et l'oméga de ma vie (y compris professionnelle). La Transphobie un délit, mais bien sûr... La discrimination est un délit, et c'est déjà plus que suffisant.

Citation Envoyé par JeanYvette Voir le message
Et ceux qui parlent de "réalité physique", il serait temps d'ouvrir de vrais livres mis à jours, les personnes trans ne vont, à aucun moment, envers la biologie, c'est d'ailleurs prouvé. Et quand bien même, le fait que ça fasse aussi mal à votre égo est incroyable, ca vous trouerait tant le cul que ça de laisser les personnes vivre et être heureuses ?

Allez, déchainez vous bien en mettant votre pouce rouge le plus furibond !
Coeur avec les doigts
Eux, sans médecine moderne, et la complaisance malsaine (car intéressée idéologiquement et/ou financièrement) de certains médecins : Pas de "trans" qui pour les plus militants d'entre-eux, sont clairement dans le déni de l'absolue suprématie de la biologie qui est la seule réalité et bien physique... Et quand on est heureux, on ne passe pas son temps à faire chier la majorité (qui globalement n'en a rien à carré de leurs lubies sexuelles pourvu qu'elles restent dans la chambre à coucher des personnes concernées).
3  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/05/2024 à 16:22
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
... Parce qu'il y a forcément des homosexuels qui n'aiment pas le lobby LGBT...
Ouais, j'ai des voisins comme ça, sont pacsés, et on s'entend bien. Ils n'ont aucune envie d'exposer ou que l'on se mêle de leur vie intime... Pas plus que des gens normaux, en fait.
3  0 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/04/2024 à 21:29
Les politiciens Australiens ferait bien de balayer devant leurs porte avant de donner des leçons.

L'Australie n'a pas de constituions pour protéger les citoyens (1,2,3)
Désormais, la dérive autoritaire n'a plus beaucoup de limites : Il s'agit du 2ème pays qui a été le plus covidiste au monde après la Chine (tentative de rendre obligatoire les applis de tracage, objectif zéro covid avec confinement d'une ville pour un cas, des manifestation anti-confinement et anti-pass on été réprimé dans le sang, tous les moyens de surveillances automatisés on été déployés...), le chiffrement est presque totalement interdit, le gouvernement peut modifier (légalement) des données privées, des militants écologistes doivent présenter chaque semaine aux autorités leurs smartphones, la reconnaissance faciale est largement déployé, les aborigènes ont toujours aussi peu de droits, le gouvernement peu décider de l'expulsion de migrants sous le secret... Tout ce que je dit est sourcé.
4  2 
Avatar de noremorse
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 05/04/2024 à 17:13
Bon débarras
2  0