IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le PDG d'une plateforme crypto, à l'origine d'une escroquerie de 2,5 milliards de dollars, est arrêté et risque 40 564 ans de prison,
Des membres de sa famille sont déjà sous les verrous

Le , par Stéphane le calme

185PARTAGES

19  0 
Faruk Fatih Özer, fondateur et PDG de Thodex, aujourd'hui disparu, a été arrêté dans la ville albanaise de Vlorë. Özer a fui à la suite de l'effondrement de Thodex en avril 2021 : il a d'abord affirmé que l'arrêt des échanges était dû à des cyberattaques et que l'argent des investisseurs était en sécurité, avant de disparaître. Presque immédiatement après, la police turque a arrêté des dizaines d'employés de Thodex et saisi les ordinateurs de l'entreprise. Il est apparu par la suite qu'en avril 2021, Thodex avait transféré environ 125 millions de dollars de bitcoins vers la plateforme d'échange crypto américain établi Kraken. Compte tenu du nombre d'investisseurs dans Thodex qui ont tout perdu, cela avait tout du simple vol et non de l'entreprise en faillite.

En avril 2021, Thodex, une entreprise de cryptomonnaie basée en Turquie, a déclaré que sa plateforme a été « temporairement fermée » pour faire face à une « fluctuation anormale des comptes de l'entreprise ». D'abord, la plateforme, qui fonctionnait depuis 2017, a annoncé une période de maintenance de six heures après que des problèmes de transaction ont été signalés. Puis, Thodex a fait une annonce selon laquelle elle sera fermée « pendant environ cinq jours ouvrables » en raison d'un processus de vente. Cette période d'interruption devait lui permettre de conclure des partenariats avec d'autres entreprises.

« Des banques et des fonds de renommée mondiale, dont nous allons annoncer les noms lorsque le processus d'accord sera terminé, souhaitent investir dans notre société et proposent un partenariat depuis longtemps », a écrit Thodex sur son site Web. « Pour que ce processus soit mené à bien, les transactions doivent être arrêtées et le processus de vente doit être achevé. Les services resteront fermés pendant environ cinq jours ouvrables, le temps que le transfert des actions soit effectué, mais les utilisateurs ne doivent pas s'inquiéter pour leurs investissements ».

Dans la foulée, près de 400 000 utilisateurs de la plateforme n'ont pas pu accéder à leurs comptes ou retirer de l'argent. Ces derniers sont devenus plus inquiets lorsque les médias locaux ont rapporté que Faruk Fatih Ozer, le fondateur et PDG de Thodex, s'est enfui du pays, emportant avec lui environ 2 milliards de dollars de fonds d'investisseurs. Incapables de retirer leur argent ou d'accéder à leurs comptes, les utilisateurs de Thodex se sont rendus sur les plateformes de médias sociaux pour sensibiliser à la question, exprimant leurs inquiétudes quant à la possibilité d'une escroquerie.

Un rapport de cryptocriminalité publié par Chainanalysis s'est spécifiquement adressé à Thodex début 2022, dans le contexte plus large d'un total de 2,8 milliards de dollars d'escroqueries crypto au cours de cette année étant des rug pull (une opération pendant laquelle une entreprise apparemment légitime est créée, fonctionne normalement pendant un certain temps, puis voit tout l'argent être retiré. Il s'agit d'une fraude à grande échelle) :

« Il convient de noter qu'environ 90 % de la valeur totale perdue à cause des rug pull en 2021 peut être attribuée à un échange centralisé frauduleux, Thodex, dont le PDG a disparu peu de temps après que l'échange a interrompu la capacité des utilisateurs à retirer des fonds. Cependant, tous les autres rug pull suivis par Chainalysis en 2021 impliquaient des projets DeFi. Dans presque tous ces cas, les développeurs ont amené les investisseurs à acheter des jetons associés à un projet DeFi avant de vider les outils fournis par ces investisseurs, faisant chuter la valeur du jeton à zéro durant le processus ».

Cependant, d'autres estimations données par les autorités turques sont inférieures et, comme pour toute histoire de crypto, il est difficile de déterminer même approximativement quelle aurait pu être la véritable valeur de l'argent perdu. Certains rapports affirment qu'Özer s'est enfui avec "seulement" environ 20 millions de dollars de crypto et, quel que soit le montant total perdu, il n'est pas le seul employé de Thodex accusé d'actes répréhensibles.

Interpol avait publié une notice rouge sur Özer en avril 2021, ce qui signifie essentiellement que toutes les forces de police du monde ont été invitées à le localiser et à l'arrêter. Le ministre albanais de l'Intérieur, Bledar Chuchi, a déclaré que l'identité du fugitif avait été confirmée après son arrestation par des résultats biométriques : Özer s'était apparemment rasé la tête. Le gouvernement turc ajoute que : "La procédure d'extradition de Fatih Özer vers la Turquie a été initiée par le département Interpol de la Direction générale de la sécurité".

Ce qui est une mauvaise nouvelle pour Özer, car il va probablement passer le reste de sa vie en prison. Six personnes ont déjà été emprisonnées pour leur rôle dans Thodex, dont des membres de la famille d'Özer, tandis que 20 autres poursuites sont en cours. Le quotidien turc Harriyet rapporte que les procureurs veulent donner l'exemple : "Une peine de prison de 40 564 ans est demandée pour chacune de ces 21 personnes, dont Özer, car plus de 2 000 personnes sont incluses dans l'acte d'accusation en tant que plaignants".

Citation Envoyé par Harriet
La plupart des actifs crypto des trois comptes bancaires distincts d'Özer ont été transférés à Malte, le centre de l'échange de cryptomonnaie, selon le Financial Crime Investigation Board (MASAK).

La chasse à l'homme pour mettre la main sur Özer est survenue dans un contexte de tourmente que le marché de la crypto en Turquie a commencé à connaître. Le gouvernement a mis en garde contre les risques et a annoncé son intention de freiner le marché de la monnaie numérique.

La bourse Thodex, basée à Istanbul, a lancé des campagnes agressives pour attirer les investisseurs. Elle s'est d'abord engagée à distribuer des voitures de luxe à travers une campagne publicitaire ostensiblement colorée mettant en scène de célèbres modèles turcs. Mais la bourse a suspendu les échanges en avril 2021 après avoir publié un mystérieux message quelques jours plus tôt disant qu'il lui fallait cinq jours pour faire face à un investissement extérieur non spécifié.

Deux jours après avoir quitté la Turquie l'année dernière, Özer a dénoncé les "allégations sans fondement" à son encontre dans un message publié sur le compte Twitter officiel de son entreprise. L'homme d'affaires a déclaré qu'il s'était rendu à l'étranger pour rencontrer des investisseurs. "Je retournerai en Turquie dans quelques jours et coopérerai avec les autorités judiciaires pour que la vérité éclate", avait-il promis à l'époque.

Özer, qui a fui la Turquie avec 20 millions de dollars d'actifs d'investisseurs, a été arrêté en Albanie, a annoncé le ministère de l'Intérieur le 30 août.
Thodex a été fondée en 2017, et son succès initial était en grande partie dû au contexte plus large de la monnaie d'État turque, la livre turque, subissant une période d'inflation rapide. Cela a conduit la crypto à acquérir une traction traditionnelle dans le pays comme une option apparemment plus sûre que la lire fluctuante. Ce fut notamment le cas en matière de protection de l'épargne, dans la mesure où le gouvernement turc travaille actuellement sur un projet de loi visant à réguler davantage le secteur, qui devrait être adopté très prochainement.

C'est un rappel qui donne à réfléchir que, derrière les malversations et les grands nombres de Encore une autre arnaque crypto, cette société n'escroquait pas seulement les investisseurs aux grosses poches, mais les gens ordinaires cherchant à protéger leur avenir financier. Maintenant, au moins, il semble qu'Özer et d'autres feront face aux conséquences les plus graves.

Des crimes impliquant la crypto en hausse

Selon le rapport de Chainalysis, la criminalité basée sur la cryptomonnaie a atteint un nouveau record en 2021, les adresses illicites recevant 14 milliards de dollars au cours de l'année, contre 7,8 milliards de dollars en 2020.


Ce qui suit est un extrait du rapport.

Mais ces chiffres ne racontent pas toute l'histoire. L'utilisation de la cryptomonnaie augmente plus rapidement que jamais. Dans toutes les cryptomonnaies suivies par Chainalysis, le volume total des transactions est passé à 15 800 milliards de dollars en 2021, en hausse de 567 % par rapport aux totaux de 2020. Compte tenu de cette adoption fulgurante, il n'est pas surprenant que de plus en plus de cybercriminels utilisent la cryptomonnaie. Mais le fait que l'augmentation n'ait été que de 79% - près d'un ordre de grandeur inférieur à l'adoption globale - pourrait être la plus grande surprise de toutes.

En fait, avec la croissance de l'utilisation légitime de la cryptomonnaie dépassant de loin la croissance de l'utilisation criminelle, la part des activités illicites dans le volume des transactions de cryptomonnaie n'a jamais été aussi faible.

Les transactions impliquant des adresses illicites ne représentaient que 0,15 % du volume des transactions de cryptomonnaie en 2021, malgré la valeur brute du volume des transactions illicites atteignant son plus haut niveau jamais atteint. Comme toujours, nous devons mettre en garde ce chiffre et dire qu'il est susceptible d'augmenter à mesure que Chainalysis identifie davantage d'adresses associées à des activités illicites et intègre leur activité de transaction dans nos volumes historiques.

Sources : Hurriet, Chainalysis

Et vous ?

Quelle lecture en faites-vous ?

Voir aussi :

Quadriga, la plateforme d'échange de cryptomonnaie, était une fraude et son fondateur dirigeait un système de Ponzi, selon le régulateur canadien
Le bitcoin franchit la barre des 60 000 dollars pour la première fois de son histoire, doublant sa valeur en moins de trois mois
Le bitcoin pourrait soit devenir la devise préférée pour le commerce international, soit faire face à une "implosion spéculative", selon Citi
Bitcoin est un schéma de Ponzi postmoderne pour le développeur Stephen Diehl, qui rappelle « qu'il n'a aucune manifestation dans le monde réel et ne produit rien »
Le bitcoin et d'autres cryptomonnaies basés sur l'algorithme Proof of Work sont un cauchemar suivant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, selon Timothy Swanson

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 16:42
40 564 ans de prison, ça lui laissera le temps de penser à sa reconversion !
3  0 
Avatar de pokap
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 19:13
S'il prend Saul Goodman en avocat il pourrait réduire ça peine à 4000 ans
3  0 
Avatar de yannickt
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 03/09/2022 à 23:58
Citation Envoyé par HaryRoseAndMac Voir le message
Une monnaie électronique indexée par un pays : oui, car il y a tout un pan de stabilité derrière, même si les états fluctue en fonction des guerres, ... il y aura toujours du monde dans un pays.
Je t'encourage a te renseigner sur l'histoire des monnaies : C'est par dizaines, voire centaines, qu'elles se sont effondrées au cours de l'histoire. Le fait qu'il y une économie dernière n'apporte absolument aucune garantie sur leur valeur. La seul chose qui la garanti, c'est la confiance. Le jour où l'euro tombe (il a déjà perdu 10-20% ces derniers mois), tu n'aura pas plus de garantie qu'avec le bitcoin.
Un exemple récent: Le Vénézuéla. Parmi les plus grande réserve de pétrole de la planète, si ce n'est la plus grande. En pratique, la monnaie est a zéro.
2  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 16:38
40 564 ans, il aurait put arrondir a 40 000 ans je pense.
0  0 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 19:10
Pour avoir été missionné à développer du token, je suis assez bien placé pour prétendre que par essence, le bitcoin est de toute façon, une arnaque.

- Une arnaque à cause de sa totale dépendance à l'électricité pour en définir une stabilité
- Une arnaque à cause de sa volatilité
- ...

Je pourrais y passer la journée

Le bitcoin c'est la ruée vers l'or, coté vendeur de pioche.

Une monnaie électronique indexée par un pays : oui, car il y a tout un pan de stabilité derrière, même si les états fluctue en fonction des guerres, ... il y aura toujours du monde dans un pays.

Une monnaie électronique indexée sur ceux qui veulent bien y participer : non, car cela repose tout court, sur de l'instabilité. Oui il y aura des chanceux, comme partout, mais il y aura beaucoup trop de risque par définition, pour en faire un outil sérieux s'il n'est pas mis en place par un pays et, s'il est mis en place par un pays, toutes les boites de bitcoins ne servent plus.
3  3 
Avatar de asafaw
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 04/09/2022 à 9:42
Quand est ce que vous comprendrez que la cryptomonnaie n'est que de l'arnaque.
Homme d'affaires !!! Sale voleur oui.
Il faut lui couper la main.
2  2 
Avatar de Leruas
Membre averti https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 18:33
Quand il sortira de prison, il pourra utiliser ses bitcoins pour aller visiter Proxima du Centaure
0  1 
Avatar de HaryRoseAndMac
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 05/09/2022 à 4:57
Citation Envoyé par yannickt Voir le message
Je t'encourage a te renseigner sur l'histoire des monnaies : C'est par dizaines, voire centaines, qu'elles se sont effondrées au cours de l'histoire. Le fait qu'il y une économie dernière n'apporte absolument aucune garantie sur leur valeur. La seul chose qui la garanti, c'est la confiance. Le jour où l'euro tombe (il a déjà perdu 10-20% ces derniers mois), tu n'aura pas plus de garantie qu'avec le bitcoin.
Un exemple récent: Le Vénézuéla. Parmi les plus grande réserve de pétrole de la planète, si ce n'est la plus grande. En pratique, la monnaie est a zéro.
Je comprends ton argument et je ne suis pas contre.

Tu as raison quand tu évoques qu'à une monnaie s'index une notion de confiance, mais ça, ça marche dans un cadre international.
Dans un cadre national, une monnaie s'index sur la population.

Avant de penser à une monnaie il faut penser à sa stabilité potentielle dont le facteur numéro 1 est : combien de gens vont l'utiliser.
Si demain une monnaie numérique est créée par l'état, 100% des gens vont potentiellement l'utiliser ou a défaut, il y aura toujours des gens pour l'utiliser.

Or, dans le cas de la crypto, qui ne repose QUE sur de la confiance, il se peut que demain personne ne l'utilise.

Ensuite pour penser une monnaie, il faut penser à sa robustesse : quelle est sa capacité à exister et à perdurer.
Entre un pays qui la crée et aura toujours des habitants, toujours des banques... pour assurer sa robustesse et des serveurs à travers le monde chez des particuliers qui sont totalement dépendants d'un tas de facteurs peu rassurants, moi, je fais le premier choix.

Pour étayer en fonction de ton propos, on pourrait prendre exemple du rouble, qui, jusqu'il y a quelques mois, était tout sauf compétitif sur le plan international et donc, n'était pas une monnaie de confiance

Source : https://www.boursorama.com/bourse/de...toLabel=rouble

Pourtant, aujourd'hui avec la guerre en Ukraine, des pays "divergeants" et "mal vus" dans le reste du monde, s'accordent pour leurs échanges dans cette monnaie et donc, petit à petit, en font une monnaie compétitive et donc, de confiance.

Pour autant, cette monnaie a toujours été là et n'a pas bougé, car sa notion de robustesse elle, était stable puisqu'indexée sur un pays.

Et comme je l'avais indiqué dans mon premier commentaire, moi, je parle d'une monnaie numérique Française, pour les Français et qui ensuite par jeu de stabilité peut s'étendre à l'échelle mondiale, soit, avec d'autres monnaies numériques, soit, en ayant une seule monnaie numérique mondiale, mais c'est simplement de notre monnaie à nous sous format numérique dont je parle.

Le bitcoin et la cryptomonnaie en général, je n'y crois pas et je n'y ai jamais cru.
J'ai vu beaucoup trop de gens que je connais, se ruiner dedans et parmi eux, des gens de la première heure avec des fermes à minage.

Dans tous les cas, rien ne vaudra jamais les bons vieux billets... et c'est une personne qui est résolument tourné vers l'avenir et non le passé qui le dit.
Maintenant, si j'ai des arguments contradictoires pertinents, je les prends avec plaisir.
0  1 
Avatar de sanderbe
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 17:05
Bonsoir

Le PDG de Thodex à l'origine d'un rug pull de 2,5 milliards de dollars est arrêté et risque 40 564 ans de prison, des membres de sa famille sont déjà sous les verrous

Quelle lecture en faites-vous ?
Belle arnaque , encore un Bernard Madoff

La peine de 40 564 ans de prison est quand même ahurissante

Le fond de l'histoire fait penser à des américains aux caraibes qui dans les années 70 / 80 ont gardé les centimes ... Puis un beau jour se sont barrés avec des sommes colossales !
0  1 
Avatar de tontonCD
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 10/09/2022 à 17:55
C'est une arnaque qui devient courante, -je sais pas si c'est celle là-, relaté par QueChoisir il suffit de bloquer les bitcoins des acheteurs, qui ne peuvent plus vendre, et attendre pour vendre les siens au meilleurs prix pendant que les autres voient le cours s'effondrer sans pouvoir rien faire (c'est plus compliqué mais je résume)
0  1