IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bitcoin tombe en dessous de 20 000 $ pour la première fois depuis 2020 après avoir atteint un sommet de 69 000 $ en novembre
Une aubaine pour la vente des GPU dont les prix continuent de chuter

Le , par Stéphane le calme

77PARTAGES

5  2 
La valeur du bitcoin a chuté samedi sous la barre des 20 000 $ US (il se négociait à 17 593 $ US) pour la première fois depuis la fin de 2020, un signe de plus de la crise touchant le secteur des cryptomonnaies. La panique crypto – qui a commencé il y a quelques semaines avec l'effondrement de l'écosystème Terra puis s'est propagée à la plateforme Celsius – a désormais atteint le fonds spéculatif Three Arrow Capital, qui aurait vu sa garantie liquidée par le prêteur crypto BlockFi.

Au cours des sept derniers jours, la cryptomonnaie la plus précieuse au monde a chuté de 33%, faisant chuter sa capitalisation boursière totale de 580 à 370 milliards de dollars. Depuis qu’elle a atteint un sommet historique de 68 990 dollars en novembre de l’année dernière, la cryptomonnaie a perdu plus de 70% de sa valeur.

Le cap des 20 000 dollars était redouté par les investisseurs, tant par son symbolisme que pour son impact sur le marché global des cryptomonnaies. « Passer sous les 20 000 dollars prouve que la confiance dans l’industrie de la crypto s’est effondrée et que nous constatons les derniers rebonds », explique Edward Moya, analyste senior chez OANDA.

Le rythme accéléré et la profondeur des pertes de la valeur des bitcoins en conjonction avec la déroute des actions pourraient remettre en question le soutien de la cryptomonnaie par un éventail de groupes d'investisseurs. Alors que certaines institutions ont acheté du bitcoin en espérant qu'il compenserait la baisse des actions et des obligations, « il n'a pas été démontré qu'il s'agit d'un actif non corrélé », a déclaré Michael Purves, fondateur et directeur général de Tallbacken Capital.

« Les arguments pour que les institutions achètent la baisse sont plus contestés maintenant étant donné que l'utilité du bitcoin n'a pas encore été prouvée », a-t-il déclaré. « Je pense que le bitcoin va passer sous la barre des 15 000 $ », a-t-il continué.

Cesare Fracassi, un professeur de finance de l’Université du Texas, ne croit pas que la glissade de Bitcoin doive être une grande source de préoccupation. Il s’inquiète davantage de la situation des plateformes de prêt. « Le marché est frappé par une grande turbulence, dit-il. La raison de la chute des prix est l’inquiète provoquée par le surendettement du secteur. »

Le Bitcoin a entraîné dans son sillage l’Éther qui est descendu en dessous de la barre des 1 000 $ US ce weekend (988,52 $ US).

Mardi, des rumeurs ont fait état de l’insolvabilité possible du fonds spéculatif Three Arrows Capital, basé à Singapour et axé sur les cryptomonnaies, après qu’il s’est débarrassé de 40 millions de dollars de jetons Ether mis en jeu. Le problème s’est aggravé après que Su Zhu, cofondateur de Three Arrows Capital, a déclaré sur Twitter que sa société « communiquait avec les parties concernées et s’engageait pleinement à résoudre ce problème », sans donner de détails supplémentaires.

Le prêteur de crypto BlockFi a confirmé jeudi qu'il avait récemment liquidé un « grand client » dans un contexte où des informations circulaient selon lesquelles le fonds spéculatif de crypto en difficulté Three Arrows Capital n'a pas répondu aux appels de marge.

« Nous avons récemment exercé notre meilleur jugement commercial avec un gros client qui n'a pas respecté ses obligations sur un prêt sur marge surdimensionné », a tweeté le PDG Zac Prince.


Le tweet de Prince faisait suite à un rapport du Financial Times selon lequel Three Arrows – un énorme fonds de capital-risque et de trading de crypto – a été liquidé par BlockFi et d'autres sociétés de prêt de crypto de premier plan après avoir échoué à compléter sa garantie de prêt.

La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, n’a pas caché son sentiment à l'égard de la valeur des cryptoactifs : à savoir qu'il n'y en a pas. « J'ai toujours dit que les cryptoactifs sont des actifs hautement spéculatifs et très risqués, a déclaré Lagarde à l'émission de télévision néerlandaise College Tour dans une interview. Mon évaluation très humble est que cela ne vaut rien. Il ne repose sur rien, il n'y a pas d'actifs sous-jacents pour servir d'ancre de sécurité. »

Lagarde a révélé qu'elle n'avait jamais investi dans des actifs cryptographiques, mais que son fils l'avait fait avec peu de chance. Un euro numérique, cependant, serait un jeu de balle entièrement différent, a expliqué Lagarde. « Le jour où nous aurons la monnaie numérique de la banque centrale, tout euro numérique, je le garantirai, a-t-elle déclaré. Donc la banque centrale sera derrière. Je pense que c'est très différent de toutes ces choses-là. »

« Beaucoup de gens se demandent ce qu'ils doivent faire de leurs investissements : continuer à s'accrocher à leur vie ou enregistrer les pertes et passer à autre chose ? », a déclaré Lindsey Bell, chef des marchés et stratège monétaire chez Ally Invest. « C'est un bon rappel que la cryptomonnaie ne devrait probablement pas représenter plus de 1 à 2 % de votre portefeuille ».

Le prix du Bitcoin est de 20 521,74 $, soit une variation de 6,15 % au cours des dernières 24 heures. La récente action des prix de Bitcoin a laissé la capitalisation boursière du jeton à 391 384 693 033,64 USD. Jusqu'à présent cette année, Bitcoin a une variation de -55,41 %.


Le Ponzi postmoderne

En février, le développeur Haskell Stephen Diehl, auteur de What I Wish I Knew When Learning Haskell, estimait que Bitcoin est le Ponzi postmoderne :

« Un stratagème classique de Ponzi est une fraude financière dans laquelle des individus effectuent des manipulations bancaires ainsi que des manipulations des états comptables pour payer continuellement de nouveaux investisseurs grâce à d'anciens investisseurs tout en maintenant l'illusion des rendements. En termes économiques, investir dans un système de Ponzi est un jeu à somme négative et est une forme de jeu comme le poker ou la roulette. Le jeu est une consommation et, contrairement aux entreprises productives, rien de valeur n'est créé à partir du processus. Il y a une réserve d'argent fixe et chaque personne qui fait un profit le fait nécessairement au détriment de quelqu'un d'autre qui perd. Tout gagnant unique est nécessairement payé par plusieurs perdants. Les jeux à somme négative ne génèrent pas, dans l'ensemble, de la richesse ou de l'utilité et redistribuent simplement les fonds d'entrée à différents participants. Il y a un rendement attendu négatif de s'engager dans cette classe d'activités.

« Dans le programme de vingt ans de Bernie Madoff, de nombreux investisseurs ont vraiment gagné de l’argent, et investir dans des projets de Ponzi au bon moment peut en effet vous rendre très riche. Certaines personnes deviennent également extrêmement riches en jouant à la roulette, mais ce n'est pas le cas de la majorité et vous n'entendrez jamais parler de ceux qui ont tout perdu. C'est l'essence de la raison pour laquelle les stratagèmes de Ponzi sont illégaux et considérés comme une forme de fraude, ils sont une forme de jeu d'argent qui dépend de l'asymétrie de l'information et de la collusion où le reste de la société supporte les coûts et les externalités négatives pour aider les victimes lorsque la musique s'arrête inévitablement et qu'il n'y a plus de chaises.

« Bitcoin n'est pas différent. L'achat d'un bitcoin, c'est acheter une entrée dans une base de données comptable, une collection de bits extrêmement coûteuse. Il n'a aucune manifestation dans le monde réel, ne produit rien, n'a pas d'actifs, de revenus, de clients, de trésorerie ou de dividendes. La valeur actuelle nette du bitcoin est nulle et ne peut jamais être différente de zéro. Cette valeur provient uniquement d’une forme de spéculation récursive, une illusion selon laquelle davantage de victimes viendront à spéculer dans la spéculation, perpétuant ainsi l’escroquerie et faisant monter la “valeur “ spéculée plus haut. C'est un contrat à terme avec un sous-jacent sur la crédulité humaine, un pari qu'il y aura plus d'imbéciles à l'avenir pour payer les imbéciles actuels. Einstein a dit un jour: “ Deux choses sont infinies: l'univers et la stupidité humaine; et je ne suis pas sûr pour ce qui concerne l'univers“ et dans l'étrange monde à l'envers d'aujourd'hui, vous pouvez désormais investir dans la thèse d'Einstein et cela s'appelle Bitcoin.

« Une réserve de valeur ne peut pas être basée uniquement sur la foi en une réserve inépuisable d'imbéciles prêts à payer monotonement davantage pour quelque chose indéfiniment. Il devrait être intuitivement évident pour chaque écolier que ce jeu de chaises musicales ne peut pas durer éternellement et ne durera pas. La réalité a une manière de s'affirmer et à un moment donné, ce schéma épuisera le bassin des imbéciles qui se retrouveront en train de prendre une part pathétique dans l'illusion collective d'une non-monnaie totalement inutile dans le monde réel. Les bitcoins sont totalement inadaptés à des fins monétaires, ils ne soutiennent aucune activité économique, ne sont pas adaptés aux transactions en tant qu'unité d'échange et ne peuvent jamais remplir aucune fonction au-delà d'une bulle spéculative vide.

« Cette nouvelle classe d'escroquerie diverge de ce Ponzi classique d'une manière significative et juridiquement importante. Au lieu des salles enfumées, nous avons le brouillard d'obscurantisme post-vérité induit par notre nouveau paysage médiatique qui se nourrit d'illusion, de méfiance envers les experts et de confusion comme moyen d'obscurcir le mécanisme sous-jacent du schéma de redistribution des richesses. C'est l'essence de la raison pour laquelle nous appelons cette fraude un schéma “postmoderne“, les investisseurs sophistiqués comprennent parfaitement le mécanisme de la fraude et toutes les opérations sont effectuées en public, mais la fraude dépend de l'ignorance collective ou de l'excès de confiance sur le fait que des individus pourront jauger leur temps de sortie du marché correctement tandis que d'autres ne le feront pas. Ce n'est pas différent de l'erreur des joueurs qui croient d'une manière ou d'une autre que leur rotation de la roulette est en quelque sorte bénie par la chance. »

Alors que la cryptomonnaie chute, les prix des GPU neuves et d'occasion continuent de baisser, le minage de bitcoins devenant non rentable

Alors que le marché des cryptomonnaies continue de subir de lourdes pertes, de nouvelles données publiées par la plateforme d'analyse des cryptomonnaies CryptoRank révèlent que le minage du bitcoin n'est plus rentable pour les mineurs. En cause, le prix du bitcoin a chuté au niveau du coût moyen du minage. L'actif numérique phare lutte désormais pour maintenir sa valeur au-dessus du niveau critique de 20 000 dollars. Le minage du bitcoin n'étant plus rentable, le marché pourrait être confronté à des conditions et des événements qui n'ont pas été observés depuis longtemps.

Le minage de bitcoins permet aux mineurs de gagner des bitcoins en validant des transactions sur la blockchain. Le processus est rentable si le prix du bitcoin dépasse les coûts du minage. En raison des récents changements technologiques et de l'introduction de fermes professionnelles de minage de bitcoins dotées d'une plus grande puissance de calcul, plusieurs mineurs individuels craignent que la rentabilité du minage de bitcoins ne se déprécie (hautement) à l'avenir.

« En raison d'une baisse significative du prix du bitcoin au cours des derniers mois, le minage est devenu moins rentable. Pour certains mineurs de bitcoins, il pourrait même être non rentable en ce moment », a déclaré la plateforme.


La rentabilité du minage de bitcoins dépend de plusieurs facteurs, notamment le coût de l'équipement, les frais d'électricité et les taux de difficulté du minage de bitcoins. Et alors que l'extraction est de moins en moins rentable, certains analystes pensent que le minage de bitcoins continuera à fournir aux mineurs des moyens de réaliser des profits. Selon ces derniers, bien que ce point reste spéculatif, il est largement connu que les traders et les investisseurs ont tendance à conserver des positions à perte plus longtemps qu'à profit, surtout après que leur perte se soit transformée en profit.

En attendant, il y a de bonnes nouvelles pour les constructeurs de PC et les joueurs dans tout cela : les prix des cartes graphiques neuves et d'occasion continuent de baisser, après leurs pics de prix fin 2021 et début 2022. Pendant des semaines, il a généralement été possible d'aller sur Amazon, Newegg ou Best Buy et acheter GPU de la génération actuelle à des prix qui auraient semblé être des aubaines il y a six mois ou un an, et les prix des GPU d'occasion ont encore baissé.

Comme le rapporte certaines revues spécialisées, la plupart des cartes Nvidia GeForce RTX série 3000 de milieu de gamme se vendent toujours au prix de détail suggéré par le fabricant (PDSF) ou légèrement au-dessus. Les séries 3050, 3060 et 3070 sont toujours très demandées. Mais les GPU 3080 Ti, 3090 et 3090 Ti haut de gamme se vendent tous en dessous de leurs PDSF (certes astronomiques) en ce moment, comme le sont presque toutes les cartes de la série Radeon RX 6000 d'AMD.

Les prix d'occasion ont chuté encore plus rapidement. Entre le 1er juin et le 15 juin, les prix eBay des GPU d'occasion ont chuté en moyenne de 10 %, car au moins certains mineurs de cryptomonnaie ont cherché à réduire leurs pertes et à vendre leur matériel. Cela se produit alors même que les logiciels de minage commencent à trouver des moyens de contourner les protections LHR limitant le taux de hachage de Nvidia - la chute des prix des cryptomonnaies et la hausse des coûts de l'énergie rendent toujours l'économie du minage délicate.

Cela dit, les acheteurs de GPU d'occasion doivent toujours procéder avec prudence. Outre les escroqueries et les appâts et les commutateurs qui peuvent accompagner tout achat eBay de grande valeur, les GPU qui exploitent la cryptomonnaie à fond pendant des mois ou des années peuvent avoir des problèmes qu'une nouvelle GPU (ou une GPU d'occasion qui n'était utilisée que pour jouer à des jeux) n'aurait pas. La chaleur générée par une utilisation constante dans une ferme de minage à haute densité peut dégrader les performances (bien que les fabricants de GPU aient surestimé ce risque dans le passé), tout comme la poussière ou la pâte thermique séchée. Si vous achetez une GPU d'occasion qui a l'air sale ou qui chauffe, retirer et nettoyer le ventilateur et le dissipateur thermique et réappliquer de la pâte thermique fraîche peut aider à restaurer les performances perdues et à prolonger la durée de vie de la carte.

En attendant, les GPU de la série RTX 4000 de Nvidia seraient sur le point de sortir, et des problèmes de fabrication et de chaîne d'approvisionnement pourraient entraîner la rareté de ces nouvelles cartes graphiques.

Sources : Zac Prince, CryptoRank Platform

Et vous ?

Que pensez-vous de la chute vertigineuse du prix du bitcoin ?
Pensez-vous que le bitcoin va retrouver son plus haut sommet de nombre 2021 ?

Voir aussi :

Le portefeuille Bitcoin proposé par le Salvador, un flop ? Oui, selon une étude qui note que la plupart des usagers cessent de s'en servir une fois les 30 $ de bonus en bitcoin récupérés
Le bitcoin a consommé plus de 134 TWh en 2021 ce qui est comparable à l'énergie électrique consommée par un pays comme l'Argentine
Le bitcoin pourrait consommer autant d'énergie électrique que l'ensemble des centres de données dans le monde, avec une empreinte carbone équivalente à celle de Londres

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jsaintyv
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/06/2022 à 15:55
J'avais acheté une GTX 1660 en Janvier 2020 à 279 €.
Elle est toujours affiché à plus de 350 € sur Amazon , Cdiscount, Cybertek & LDLC
1  0