IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le portefeuille Bitcoin proposé par le Salvador, un flop ? Oui, selon une étude
Qui note que la plupart des usagers cessent de s'en servir une fois les 30 $ de bonus en bitcoin récupérés

Le , par Stéphane le calme

226PARTAGES

7  0 
Le 7 septembre dernier, le Salvador est devenu le premier pays au monde à faire du bitcoin une monnaie officielle. Avec cette nouvelle monnaie, le gouvernement laisse entendre que les Salvadoriens vivant à l’étranger pourront envoyer de l’argent sans payer les frais énormes de transfert d’argent qui représentent plus de 24 % du produit intérieur brut du pays, selon les chiffres de la Banque mondiale. Depuis, le gouvernement a fait installer des dizaines de distributeurs automatiques de bitcoins dans le pays - et à l'étranger - et a mis à la disposition des Salvadoriens un portefeuille numérique du nom de Chivo afin de faciliter les transactions. Certaines mesures ont révélé que l'adoption dans le pays, où un cinquième des familles dépend des transferts de fonds, a été rapide. Le président salvadorien Nayib Bukele a déclaré que trois millions de personnes avaient téléchargé Chivo, soit 500 000 de plus que l'objectif initial et environ la moitié de la population du pays.

Les choses ne se sont pas déroulées comme prévu, cependant. Le lancement de Chivo a été en proie à des problèmes de fonctionnalité et de sécurité.

Lorsque vous créez un compte avec l’application Chivo, vous obtenez un bonus d’inscription de 30 dollars en bitcoins, une somme non négligeable dans le pays, qui subit une forte inflation. Avec ce portefeuille, il est possible d’envoyer et de recevoir des bitcoins (avec sa valeur traduite en dollar). À noter que le gouvernement subventionne les frais d’envoi lorsque l’application Chivo est utilisée. D’autres portefeuilles Bitcoin comme Beach ou Muun peuvent être utilisés, mais l’interopérabilité est inégale et les frais de transaction sur Bitcoin Beach ou Muun ne sont pas subventionnés par le gouvernement. Pour ce qui concerne le retrait physique des bitcoins détenus dans les portefeuilles, 200 guichets automatiques Chivo ont été déployés et 50 kiosques Chivo dotés de personnel ont été construits dans tout le pays.

Pour créer son compte Chivo et obtenir les 30 dollars de bitcoin, les Salvadoriens doivent en principe fournir une photo de leur carte d’identité nationale, une photo d’eux-mêmes, leur numéro de carte d’identité et de leur date de naissance. Mais la fonctionnalité de vérification d’identité de Chivo ne vérifie même pas les photos. Ainsi, vous pouvez vous inscrire seulement avec un numéro DUI et une date de naissance correspondante. À leur grand désarroi, certains utilisateurs ont découvert que leur numéro DUI avait déjà été utilisé. D’autres ont testé le système avec des DUI connus du public. Les résidents qui n’avaient pas installé l’application ont reçu des codes de vérification par SMS. En outre, les Salvadoriens aux États-Unis qui voulaient envoyer des fonds dans leur pays ont eu du mal pour créer leur compte Chivo.

En septembre, le président salvadorien a déclaré que le portefeuille comptait 2,1 millions d'utilisateurs actifs. Selon la Fondation salvadorienne pour le développement économique et social, un mois après le lancement, 12 % des consommateurs auraient utilisé la cryptomonnaie. « Depuis hier, les Salvadoriens insèrent plus d'argent liquide pour acheter du bitcoin que ce qu'ils retirent des distributeurs automatiques. C'est très surprenant si tôt dans le jeu », a tweeté Bukele début octobre. Toutefois, la Fondation a réalisé une enquête à cette période et a constaté que l'utilisation globale était encore faible, 93 % des entreprises déclarant ne pas effectuer des paiements en bitcoins.


Des utilisateurs qui abandonnent la plateforme

Pourtant, quelques mois après, une étude récente du Bureau national de la recherche économique, consacrée au portefeuille Bitcoin du gouvernement du Salvador, indique que la majorité des usagers cessent de l’utiliser une fois le bonus en BTC récupéré : « La plupart des utilisateurs qui ont utilisé Chivo après avoir dépensé les 30 dollars de bonus n’interagissent pas beaucoup avec l’application. L’utilisateur moyen n’a pas effectué de retrait aux distributeurs, et aucun paiement n’a été envoyé ou reçu depuis un mois ». Publiée durant le mois d'avril, l'étude fait partie des premiers efforts non gouvernementaux approfondis pour quantifier le succès de la poussée nationale de la cryptomonnaie du pays.

Le portefeuille du gouvernement du Salvador avait aussi pour ambition de permettre aux citoyens établis à l’étranger de faire transiter des fonds vers le pays de manière souple et peu onéreuse. Une part non négligeable du PIB du pays est en effet basé sur ces envois de la part de la diaspora.

Pourtant, selon le rapport de l'organisation à but non lucratif basée à Cambridge, Massachusetts, cette mission n'a pas été couronnée de succès : « Au premier trimestre 2022, nous ne voyons quasiment pas de nouveaux utilisateurs, et la part des envois transfrontaliers en Bitcoin est à son point le plus bas depuis le lancement de Chivo. » Cependant, il est important de souligner que le portefeuille Chivo n’a été rendu disponible pour les utilisateurs européens qu’à la fin du mois de février 2022. Il est donc difficile d’en tirer une conclusion sur le trimestre entier.

« Selon nos résultats, plus des deux tiers des Salvadoriens (68 %) connaissent l'existence de Chivo Wallet, et la plupart des gens le découvrent via les réseaux sociaux, suivis de la télévision et de la radio, des actualités, des amis et de la famille. La probabilité d'être au courant de Chivo est plus élevée pour les personnes qui possèdent un téléphone portable avec Internet, et qui sont bancarisées, éduquées, jeunes et de sexe masculin. Cependant, tous ceux qui connaissent l'application n'ont pas essayé de la télécharger ; seulement un peu plus de la moitié de tous les répondants indique l'avoir fait. La plupart des téléchargements ont eu lieu au moment du lancement de Chivo. En fait, 40 % de tous les téléchargements ont eu lieu en septembre 2021, et pratiquement aucun téléchargement n'a été fait en 2022. Le principal moteur de l'adoption serait le bonus de 30 $ offert par le gouvernement, équivalant à 0,7 % du revenu annuel par habitant. Encore une fois, les propriétaires d'un téléphone portable avec Internet, et ceux qui sont bancarisés, plus éduqués, plus jeunes et de sexe masculin sont plus susceptibles de télécharger cette technologie. La raison la plus importante pour ne pas télécharger l'application, à condition d'en avoir connaissance, est que les utilisateurs préfèrent utiliser de l'argent liquide, ce qui a été suivi par des problèmes de confiance - les répondants ne faisaient pas confiance au système ou au bitcoin lui-même .

« Alors que la plupart des répondants ont dépensé leur bonus de 30 $, moins de la moitié de ceux qui ont téléchargé Chivo Wallet ont continué à l'utiliser après avoir dépensé le bonus, soit 20 % de tous les répondants. De plus, la plupart des utilisateurs qui ont utilisé Chivo après avoir dépensé le bonus de 30 $ n'interagissent pas de manière intensive avec l'application. De plus, nous ne trouvons aucune preuve que Chivo Wallet soit utilisé pour payer des impôts ou pour envoyer des fonds à grande échelle. Cela concorde avec les rapports de la Banque de réserve de la République d'El Salvador, qui ont révélé que seulement 1,6 % des envois de fonds passaient par des portefeuilles numériques en février 2022 ; le pourcentage le plus bas depuis la création de Chivo ».


Pour mener son étude, le Bureau a interrogé 1 800 ménages dans les villes et les zones rurales.

Là où Chivo a peut-être eu un succès inattendu mineur, c'est auprès de personnes ne pouvant pas être bancarisées. Les chercheurs disent que ceux qui continuent à utiliser le portefeuille Chivo l'utilisent pour détenir et transférer des dollars, la monnaie officielle d'El Salvador, de la même manière que l'on utilise n'importe quel portefeuille numérique ou banque. Certains répondants ont déclaré aux chercheurs qu'ils utilisaient l'application comme carte de débit pour l'argent, 20 % des utilisateurs de Chivo déclarant qu'ils dépensaient désormais moins d'argent.

« Il n'y a pas d'expérience où une monnaie a été introduite avec des incitations aussi fortes et a quand même échoué », a déclaré Fernando Álvarez, économiste à l'Université de Chicago et l'un des auteurs de l'étude.

Pendant ce temps, de nombreux habitants des points touristiques de la côte Pacifique, où l'utilisation de Bitcoin est la plus élevée, sont passés à d'autres portefeuilles cryptographiques, tels que Bitcoin Beach, développé en privé.

« Ne me parlez même pas de Chivo », a déclaré Carolina Reyes, qui vend des collations aux touristes dans le village de surf d'El Palmarcito. « Ce n'est pas sécurisé, donc je ne m'en approche pas ». Elle a déclaré qu'elle faisait partie des plus de 1 000 personnes qui se sont connectées à l'application en septembre de l'année dernière pour découvrir que leur identité avait été utilisée pour voler le bonus d'inscription de 30 dollars.

Le nombre de téléchargements de Chivo a été négligeable en 2022, ce qui suggère que la poussée s'est essoufflée. Certains de ceux qui sont restés avec l'application l'utilisent pour des transactions sans rapport avec Bitcoin. L'utilisateur actif médian n'envoie ni ne reçoit un seul paiement Bitcoin par mois et n'effectue aucun retrait au guichet automatique Chivo, selon l'enquête.

Le fait que Chivo ait été massivement adopté, mais que la plupart l'aient abandonné après avoir retiré le bonus suggère que Bitcoin dans sa forme actuelle « n'est pas un moyen de paiement aussi efficace qu'on veut bien le faire croire », a déclaré Álvarez. Peu de transactions de Chivo sont dans des cas d'utilisation commerciaux ou clefs, a révélé l'étude. Selon Álvarez, l'utilisateur moyen n'a pas vu d'incitation à continuer à utiliser Bitcoin plutôt que des dollars.

Selon Óscar Salguero, ingénieur logiciel et passionné de cryptomonnaie de San Salvador, Chivo est un « clone d'application Square ou Cash très cher utilisé par une base d'utilisateurs incroyablement réduite et de niche ».

Mais même détenir des dollars dans l'application Chivo peut également ne pas être aussi sûr qu'il y paraît. Le 27 avril, le média local El Faro a révélé que les utilisateurs ne détenaient pas réellement de dollars américains dans leur portefeuille Chivo, mais plutôt des stablecoin qui pourraient être soutenues soit par le gouvernement salvadorien, soit par une entreprise privée. Des experts ont déclaré à El Faro qu'il était préoccupant que Chivo soit utilisée comme une grande banque sans avoir à se conformer aux réglementations financières habituelles.

« C'est une tromperie de la part du gouvernement, car il n'a jamais dit aux citoyens [qu'ils détiennent des jetons numériques au lieu de Bitcoin ou de dollars] », a regretté Ricardo Castaneda, économiste principal pour El Salvador et le Honduras à l'Institut centraméricain d'études fiscales. De plus, s'il y a une utilisation massive du portefeuille Chivo et qu'à un moment donné, les gens veulent retirer leur argent, ils pourraient constater que cet argent n'existe pas.

Sources : National Bureau of Economic Research, El Faro

Et vous ?

Le bitcoin est-il, selon vous, prêt à être utilisé comme moyen de paiement ? Dans quelle mesure ?
Quelle lecture faites-vous des conclusions de l'étude ? Les trouvez-vous pertinentes ?
Êtes-vous surpris par la situation présentée par l'étude ?
Si le fait de proposer 30 dollars en bitcoins a attiré du monde, quelles stratégies pourraient les faire rester ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !