IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le bitcoin a consommé plus de 134 TWh en 2021
Ce qui est comparable à l'énergie électrique consommée par un pays comme l'Argentine

Le , par Stéphane le calme

1.2KPARTAGES

14  2 
Depuis janvier 2021, le cours du bitcoin a explosé, passant d’une valorisation à moins de 30 000 dollars à plus de 60 000 dollars, avant de s’écrouler, jusqu’à replonger sous le seuil symbolique 30 000 dollars en juin 2021. Pour mémoire, en octobre 2020, il y a donc tout juste un an, un bitcoin ne valait « que » 12 000 dollars : il s’agit donc d’une augmentation de plus de 400 % en un an. Le bitcoin a atteint les 66 923 $ ce 20 octobre 2021, marquant une reprise complète après un marasme de plusieurs mois.

La plus grande cryptomonnaie semble avoir reçu un coup de pouce depuis le lancement de l'ETF ProShares Bitcoin Strategy, le premier fonds négocié en bourse approuvé par la Securities and Exchange Commission des États-Unis pour investir dans les contrats à terme sur bitcoins. Le nouveau fonds, négocié à la Bourse de New York sous le symbole BITO, a collecté 570 millions de dollars d'actifs le premier jour et a accumulé 1 milliard de dollars de volume de transactions, le classant parmi les lancements les plus réussis de tous les temps.

La Securities and Exchange Commission avait jusqu’ici toujours refusé les demandes de ce type, depuis 2013 — au moins dix gestionnaires d’actifs auraient demandé cette certification, sans succès. Raison avancée : il n’y aurait pas eu assez de preuves, à l’époque, que le marché du bitcoin pouvait résister aux tentatives de manipulation.

En 2021, le réseau Bitcoin a traité 97 millions de transactions.

Face à cette montée en puissance, Digiconomist s'est intéressé, comme chaque année, à son impact sur l'environnement.

Selon les données révélées par Digiconomist, en 2021, Bitcoin était responsable de 0,54 % de la consommation mondiale d'électricité. Il a consommé 134 TWh d'énergie, ce qui équivaut à la consommation annuelle de l'Argentine.

Les estimations moyennes chiffrent à 1 386 KWh la consommation d'une transaction Bitcoin, ce qui permettrait de fournir de l'énergie à un foyer américain pendant au moins un mois et demi.


Mais la consommation d'énergie élevée n'est qu'un des problèmes : l'empreinte carbone d'une seule transaction Bitcoin est de 658 kg de CO2, ce qui équivaut à l'empreinte carbone d'environ 1,5 million de transactions VISA.


Les données montrent que, climatiquement parlant, les performances du Bitcoin ne sont pas bonnes et que les attentes ne sont pas très encourageantes face à 2022. Il est estimé que cette année le réseau Bitcoin consommera plus de 200 TWh, un chiffre similaire à ce qu'ils consomment ensemble les centres de données d'Amazon, Facebook et Google.


Quel genre de travail les mineurs effectuent-ils ?

De nouveaux ensembles de transactions (blocs) sont ajoutés à la blockchain de Bitcoin environ toutes les 10 minutes par des soi-disant mineurs. Lorsqu'ils travaillent sur la blockchain, ces mineurs ne sont pas obligés de se faire confiance. La seule chose à laquelle les mineurs doivent faire confiance est le code qui exécute Bitcoin. Le code comprend plusieurs règles pour valider les nouvelles transactions. Par exemple, une transaction ne peut être valide que si l'expéditeur possède réellement le montant envoyé. Chaque mineur confirme individuellement si les transactions respectent ces règles, éliminant ainsi le besoin de faire confiance aux autres mineurs.

L'astuce consiste à faire en sorte que tous les mineurs se mettent d'accord sur le même historique de transactions. Chaque mineur du réseau est constamment chargé de préparer le prochain lot de transactions pour la blockchain. Un seul de ces blocs sera sélectionné au hasard pour devenir le dernier bloc de la chaîne. La sélection aléatoire dans un réseau distribué n'est pas facile, c'est donc là qu'intervient la preuve de travail. Dans la preuve de travail, le bloc suivant provient du premier mineur qui en produit un valide. C'est plus facile à dire qu'à faire, car le protocole Bitcoin rend très difficile pour les mineurs de le faire. En fait, la difficulté est régulièrement ajustée par le protocole pour garantir que tous les mineurs du réseau ne produiront qu'un seul bloc valide toutes les 10 minutes en moyenne. Une fois qu'un des mineurs parvient enfin à produire un bloc valide, il en informera le reste du réseau. Les autres mineurs accepteront ce bloc une fois qu'ils auront confirmé qu'il respecte toutes les règles, puis rejetteront le bloc sur lequel ils avaient travaillé eux-mêmes. Le mineur chanceux est récompensé par un montant fixe de jetons, ainsi que les frais de transaction appartenant aux transactions traitées dans le nouveau bloc. Le cycle recommence alors.

Le processus de production d'un bloc valide est en grande partie basé sur des essais et des erreurs, où les mineurs font de nombreuses tentatives chaque seconde pour essayer de trouver la bonne valeur pour un composant de bloc appelé « nonce », et en espérant que le bloc terminé résultant correspondra aux exigences ( car il n'y a aucun moyen de prédire le résultat). Pour cette raison, l'exploitation de minage est parfois comparée à une loterie où vous pouvez choisir vos propres numéros. Le nombre de tentatives (hachages) par seconde est donné par le taux de hachage de votre équipement de minage. Cela sera généralement exprimé en Gigahash par seconde (1 milliard de hachages par seconde).

Durabilité

Le cycle continu de minage de blocs incite les gens du monde entier à exploiter Bitcoin. Comme l'exploitation de minage peut fournir un solide flux de revenus, les gens sont très disposés à utiliser des machines énergivores pour en obtenir une partie. Au fil des ans, cela a entraîné une augmentation de la consommation totale d'énergie du réseau Bitcoin dans des proportions épiques, alors que le prix de la monnaie a atteint de nouveaux sommets. L'ensemble du réseau Bitcoin consomme désormais plus d'énergie qu'un certain nombre de pays. Si Bitcoin était un pays, il se classerait comme indiqué ci-dessous.


Outre la comparaison précédente, il est également possible de comparer la consommation d'énergie de Bitcoin à certains des pays les plus consommateurs d'énergie au monde. Le résultat est présenté ci-après.


Au-delà de la consommation d’énergie et des émissions de carbone

Malheureusement, les effets négatifs du bitcoin ne s'arrêtent pas là. La courte durée de vie des appareils de minage peut entraîner une quantité importante de déchets électroniques dans les années à venir. Les dispositifs de minage exacerbent également la pénurie mondiale actuelle de puces en se disputant les mêmes puces que les appareils électroniques personnels et les véhicules électriques, qui jouent un rôle essentiel dans la lutte contre le changement climatique.

Les pays où l'électricité est bon marché, comme l'Iran, peuvent créer de nouvelles sources de revenus grâce au minage du bitcoin. Cette évolution peut permettre à l'Iran d'atténuer les sanctions économiques imposées aux exportations de pétrole. L'activité minière en Iran représente déjà 8 % de la puissance de calcul totale du réseau de bitcoin.

Heureusement, il n'est pas impossible que les régulateurs mettent un terme à cette situation. « Vous pouvez faire beaucoup pour résoudre ces problèmes. Les installations minières sont généralement centralisées. Elles sont assez faciles à cibler », a expliqué le chercheur néerlandais Alex de Vries, fondateur de Digiconomist.

Si le bitcoin est une monnaie décentralisée, de nombreux aspects de l'écosystème qui l'entoure ne le sont pas. Les mineurs à grande échelle peuvent facilement être visés par des tarifs d'électricité plus élevés, des moratoires ou, dans le cas le plus extrême, la confiscation des équipements utilisés.

En outre, la chaîne d'approvisionnement des dispositifs spécialisés dans le minage des bitcoins est concentrée entre une poignée d'entreprises seulement. Les fabricants comme Bitmain peuvent être soumis à des taxes supplémentaires comme les fabricants de tabac ou être limités dans leur accès à la production de puces. Les décideurs politiques peuvent même être plus restrictifs à l'égard de certaines cryptomonnaies en les excluant des marchés d'actifs numériques centralisés. L'article note que des actions conjointes et coordonnées seraient nécessaires pour être réellement efficaces.

Des médias d’Iran ont rapporté en janvier dernier que la compagnie d'électricité Tanavir, gérée par l'État, avait fermé un assez grand centre d’extraction de monnaie numérique géré par les Chinois et les Iraniens dans le pays. L'opération aurait été arrêtée en raison de sa consommation excessive d'électricité. En effet, les autorités iraniennes imputent les pannes d’électricité et l'aggravation de la pollution atmosphérique dans les villes du pays à la déperdition d'énergie causée par les opérations d'extraction de la monnaie électronique Bitcoin.

De Vries note que « nous sommes limités aux informations dont nous disposons aujourd'hui », et il met en garde contre les prédictions concernant les tendances futures du bitcoin. « Qui sait ce qui se passera en 2024 ? Peut-être que tout le monde utilise le bitcoin, peut-être que personne ne l'utilise, peut-être que tout le monde l'a oublié, cela pourrait aussi être le cas », a-t-il dit.

Selon une étude publiée en 2018, si le Bitcoin est adopté à des taux similaires à ceux d’autres technologies, telles que les cartes de crédit, il pourrait augmenter les températures mondiales de 2 °C en moins de deux décennies. Un rapport des Nations Unies sur les changements climatiques, sorti un peu plus tôt à cette époque, a révélé qu'une augmentation de la température de plus de 1,5 °C aurait des effets climatiques irréversibles et catastrophiques. Et de penser que le Bitcoin seul pourrait augmenter la température globale de 2 °C d'ici deux décennies.

Selon un commentateur, « Les blockchains de type "proof of work" devraient être interdites par les différents gouvernements pour cette seule raison. À ce stade, le BTC est une bulle spéculative qui profite à un très petit groupe au détriment du reste d'entre nous. Je suis également très frustré par l'impact du minage (plus l’ETH et autres) sur l'offre mondiale de GPU ».

Qu'en pensent les protagonistes du sujet ?

Les partisans

Les partisans de Bitcoin disent que les estimations de l'empreinte carbone du Bitcoin sont surestimées. Et si les ordinateurs qui exploitent et aident à traiter des bitcoins sont connectés à un réseau électrique qui utilise l'énergie éolienne et solaire, ajoutent-ils, le minage et l'utilisation deviendront plus propres avec le temps.

« Nous pensons que la cryptomonnaie sera à terme alimentée entièrement par une énergie propre, éliminant son empreinte carbone et favorisant l'adoption des énergies renouvelables à l'échelle mondiale », a déclaré Jack Dorsey, fondateur de Square, dans un communiqué dans le cadre d'un engagement pour son entreprise pour avoir une empreinte de carbone nulle d'ici 2030. La société a engagé 10 millions de dollars pour investir dans de nouvelles « technologies d'énergie verte au sein du minage de Bitcoin, et vise à accélérer sa transition vers une énergie propre ».

Les sceptiques

Sur ce point, Bill Gates, qui se considère comme un sceptique Bitcoin sans rapport avec les problèmes climatiques, dit qu'il est possible que les défis puissent être surmontés, mais il n'était pas encore convaincu. « Si c’est de l’électricité verte et qu’elle n’évince pas d’autres utilisations, alors peut-être que cela marchera », a-t-il déclaré.

Les solutions envisagées

Plusieurs entreprises travaillent sur des idées contre-intuitives pour rendre le Bitcoin vert. Il y a quelques jours, Seetee, une société d'investissement impliquée dans la cryptomonnaie, a déclaré qu'elle prévoyait d'investir dans « des opérations de minage de bitcoin qui transfèrent de l'électricité échouée ou intermittente sans demande stable localement – énergie éolienne, solaire, hydroélectrique – vers des actifs économiques pouvant être utilisés n'importe où ».

En d'autres termes, la société prévoit de construire de l'énergie éolienne et solaire dans des endroits qui pourraient ne pas être parfaitement situés pour la technologie et utilisera l'énergie supplémentaire pour miner du Bitcoin, ce qui fera gagner de l'argent. « Le Bitcoin est, à nos yeux, une batterie économique à équilibrage de charge, et les batteries sont essentielles à la transition énergétique nécessaire pour atteindre les objectifs de l'accord de Paris », a déclaré la société dans son annonce.

Il existe également de nouvelles façons de mener des transactions Bitcoin plus écologiques. Par exemple, les utilisateurs peuvent passer par le Lightning Network. Le Lightning Network est proposé en 2015 par les développeurs Joseph Poon et Thaddeus Dyria. Ce réseau fonctionne comme un « layer ». Un layer est une surcouche, un protocole supplémentaire permettant de créer des canaux de paiement sans passer directement par la blockchain (ici, la blockchain Bitcoin).

Les transactions ne sont donc pas directement validées dans la blockchain. Le Lightning Network archive les informations de chaque transaction et envoie au réseau Bitcoin un message simplifié contenant uniquement le solde final. À l’issue de chaque transaction, le canal de paiement est fermé et le solde final de la transaction est sécurisé sur la blockchain Bitcoin.

PayPal fait également valoir que ces nouveaux protocoles peuvent modifier l'empreinte carbone de Bitcoin : « Non seulement nous évaluons l'impact climatique de la cryptomonnaie, qui est concentrée sur Bitcoin, mais aussi l'ensemble du secteur évolue dans les normes d'évaluation et de mesure du potentiel environnemental des impacts et des protocoles plus écoénergétiques font leur apparition. »

Source : Digiconomist, twitter Digiconomist

Et vous ?

Quelle lecture en faites-vous ?

Voir aussi :

Le bitcoin établit un nouveau record dans son histoire en franchissant la barre des 66 000 dollars porté par le lancement d'un produit financier à Wall Street lié à la cryptomonnaie
Le bitcoin pourrait consommer autant d'énergie électrique que l'ensemble des centres de données dans le monde, avec une empreinte carbone équivalente à celle de Londres
Le bitcoin est largement contrôlé par un petit groupe d'investisseurs et de mineurs, selon une étude du National Bureau of Economic Research

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/01/2022 à 14:12

Les partisans de Bitcoin disent que les estimations de l'empreinte carbone du Bitcoin sont surestimées. Et si les ordinateurs qui exploitent et aident à traiter des bitcoins sont connectés à un réseau électrique qui utilise l'énergie éolienne et solaire, ajoutent-ils, le minage et l'utilisation deviendront plus propres avec le temps.
Il n'en reste pas moins que cette énergie pourrait être utilisée pour autre chose de plus utile !
18  2 
Avatar de solstyce39
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/01/2022 à 14:28
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Il n'en reste pas moins que cette énergie pourrait être utilisée pour autre chose de plus utile !
C'est exactement ce que je me dis à chaque fois qu'on tente de me vendre que le bitcoin est miné avec de l'énergie verte. Pourtant ... aussi simple que ça puisse paraître comme raisonnement on l'entend pas souvent
11  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 03/01/2022 à 16:30
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Les partisans de Bitcoin disent que les estimations de l'empreinte carbone du Bitcoin sont surestimées. Et si les ordinateurs qui exploitent et aident à traiter des bitcoins sont connectés à un réseau électrique qui utilise l'énergie éolienne et solaire, ajoutent-ils, le minage et l'utilisation deviendront plus propres avec le temps.
Les partisans ne disent pas (que) ça, d'après ce que j'ai pu lire; Les principaux arguments sont, dans l'ordre d'apparition :

- Émancipation vis-à-vis du système monétaire actuel.
-> (Par conséquent) Décentralisation du système monétaire, augmentant la stabilité théorique du fait de la présence de multitudes d'acteurs égaux régulant le réseau.
- Réduction théorique de l'énergie utilisée par le système financier. (Controversé, difficile de savoir l'efficience du système actuel, et les projections offertes par les cryptos ne seront jamais atteintes)
- Argument qui n'est pas un réel appui, mais qui vaut; Les disparités permettent aux partisans de trouver leur propre marge au sein du nouveau système, chose qui n'était pas nécessairement le cas en temps normal.

Les sceptiques :

- Consommation excessive et superflue d'énergie. (Excessive = Massive en volume, Superflue = Possible de s'en passer)
-> (Par conséquent) Pollution excessive, car la demande croît bien plus rapidement que l'offre et les alternatives rapides et peu chères sont les centrales à charbon, autre exemple.
-> (Par conséquent) Flambée du prix de l'énergie, qui s'ajoute à l'augmentation latente de la dernière décennie.
- Le nouveau système ne profite qu'aux intéressés capables de s'en servir, ce qui exclut une vaste partie de la population.
- (Par conséquent, et peut-être équivalent actuel) Le nouveau système n'est pas plus transparent que l'ancien, voire même pire, pour cette tranche de la population.
- L'"énergie verte" consommée reste de l'énergie consommée. Elle est produite, et requiert la consommation de matériel sur le long terme malgré tout. Durable, oui, mais à quel prix et pour combien de temps ? Je mentionne au passage le Greenwashing.
- La consommation de l’électronique (et des terres rares par analogie), malgré le fait que ce soit une des épées de Damoclès de notre économie depuis 2000, est poussée à sa limite. Ce qui en découle, c'est une flambée des ressources rares et une pollution superflue liée à leur extraction.

Pour ma part, je pense qu'il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs, qu'il ne faut pas apprendre à accélérer avant de savoir freiner.
Autrement dit, il ne faut pas promettre que tout ira bien, si nous n'en avons aucune preuve d'avance. (A fortiori, nous avons même des contre-exemples)

Edit: @Rédaction_Developpez.com, je vois que les citations sont invisibles sans recoloration et que les liens ne sont plus surlignés en "Dark theme"
9  0 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/01/2022 à 19:06
Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
Et donc tu es le juge qui décide ce qui est utile ou pas c'est ça ? Pour qui te prends tu pour décider que le bitcoin est inutile ?
Et toi pour qui te prends-tu pour m'adresser un commentaire aussi péremptoire ?

Je me prend pour un individu doté de bon sens et si je pense que le bitcoin ne sert à rien (je ne suis pas le seul ici), c'est mon opinion et j'ai le droit de l'exprimer dans le respect des règles de ce forum.
Le fait que tu ne partages pas mon opinion ne t'autorises en aucun cas à employer ce genre de langage, en bref, dans une discussion face à face, je t'aurais balancé ma main dans la figure pour ce genre de remarque.
Si tu n'est pas d'accord avance tes arguments mais reste courtois

Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message

L'énergie vert n'existe pas, l'énergie n'a pas de couleur, extraire de l'énergie est plus ou moins polluant mais n'est pas verte.
Ça vient sans doute de cette mode, qu'on les pollueurs, de tout repeindre en vert... (c'est bon pour les vaches, ça les tranquillise)

Je dois aussi rendre hommage à l'ensemble de ton œuvre sur ce forum: Des posts tout aussi éclairés les uns que les autres !
Si tu tiens à te défouler, il y a des forums pour ça: Facebook, Twitter, mais de grâce, laisse tomber developpez.com
14  6 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/01/2022 à 14:10
Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
Ton commentaire est aussi péremptoire, tu sous entends que le bitcoin est inutile sans aucune réserve. Tu n'as pas dit que tu pensais qu'il ne servait à rien. C'est totalement différent
Entre être inutile et ne servir à rien, j'ai du mal à voir la différence.
Le bitcoin est inutile car il ne peut pas être une monnaie au vrai sens du terme : une unité de compte, une réserve de valeur, un intermédiaire d'échange, c'est les trois critères admis (depuis l'antiquité) qui définissent ce qu'est une monnaie

Une unité de compte : avec ses énormes fluctuations d'un jour à l'autre c'est compliqué de faire la parité avec d'autres valeurs, et encore plus avec d'autres crypto-monnaies qui elles aussi varient très vite. Une unité de compte est une référence censée avoir une certaine stabilité (sinon autant raisonner en parpaings)
Une réserve de valeur : ce doit être quelque chose qui est relativement stable dans le temps et qui est garantie par quelque chose (un bien, un état, de l'or ou autre)
Un intermédiaire d'échange : quand une transaction bitcoin consomme autant d'énergie (en monnaie) que ce qu'elle est censée payer, je m'interroge sur l'utilité

Donc, oui, aujourd'hui le bitcoin sert à la spéculation de quelques uns plutôt qu'à l'économie et il ne peut devenir autre chose vu le coût engendré par sa production

Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message

Donc oui excuse moi d'utiliser la même stratégie que toi, mais apparemment toi tu as le droit.
T'as ouvert les hostilités il me semble ?

Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message

Pas ma faute si tu as raté le train du bitcoin
Pas besoin du train, j'ai une voiture, moi !
Et ton train pollue beaucoup plus que mon diesel
Je gagne bien ma vie, je suis à l'aise, je paye mes impôts et l'argent ne m'a jamais fait plus rêver que ça, donc je préfère garder mon blé, me payer ce qui me fait plaisir au lieu d'aller le placer sur une valeur "hasardeuse"

Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message

La violence est la langue des faibles d'esprit.
Quand on lit tes posts à travers le forum, on voit que tu sais de quoi tu parles !

Et enfin l'argument de la monnaie "décentralisée" : C'est une belle idée, mais si tu veux une monnaie décentralisée, déjà pratique le troc. Ensuite, si une vraie monnaie décentralisée existaient, les banques privées seraient les premières à s'en emparer ainsi que les multi-nationales et au lieu d'être lié à la monnaie d'un état tu subirais la dictature d'une entreprise quelconque et quelques milliardaires (un peu comme aujourd'hui) dont les visées à long terme ne seraient surement pas les tiennes.
10  2 
Avatar de solstyce39
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/01/2022 à 9:26
Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
Et donc tu es le juge qui décide ce qui est utile ou pas c'est ça ? Pour qui te prends tu pour décider que le bitcoin est inutile ?

L'énergie vert n'existe pas, l'énergie n'a pas de couleur, extraire de l'énergie est plus ou moins polluant mais n'est pas verte.
Mais sinon, à un moment on aborde le fait qu'il serait techniquement possible d'avoir une monnaie décentralisée mais beaucoup moins consommatrice d'énergie en utilisant des mécanismes de validation moins gourmand ?

Perso ce qui me dérange c'est pas le bitcoin c'est plutot le "proof of work".
7  0 
Avatar de esperanto
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/01/2022 à 15:51
Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
Ton commentaire est aussi péremptoire, tu sous entends que le bitcoin est inutile sans aucune réserve. Tu n'as pas dit que tu pensais qu'il ne servait à rien. C'est totalement différent
En même temps tes réponses n'ont rien de constructif. Ce qui serait constructif ce serait de dire » le Bitcoin est utile pour XXX parce que YYY » ; voila, je te laisse remplir les variables, ensuite qu'on soit d'accord ou pas on aura au moins des points de discussion. À supposer bien entendu que ton but soit vraiment de discuter et pas de te défouler.

D'ailleurs vois mon message comme une vraie question, parce que même si j'ai bien des idées sur ce à quoi pourrait servir le Bitcoin, quand je lis ça j'ai des doutes:

Citation Envoyé par Jesus63 Voir le message
Pour un intérêt personnel, c'est extrêmement intéressant, puisque cela permet aux plébéiens tels que nous de pouvoir constituer un patrimoine financier moyennant peu d'efforts et un capital minime
Ah bon, moi je croyais que le but d'une monnaie était de servir de moyen d'échange, pas de dormir sur un compte le temps que sa valeur double...
Moi naïvement mon patrimoine je le constituais en achetant des appartements pour les louer, je dois être sacrément arriéré...
6  2 
Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 04/01/2022 à 17:15
Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
Non tu ne loues pas tes appartements, tu te fais rembourser tes prêts par des personnes qui n'ont pas les moyens d'acheter un bien immobilier à cause de gens comme vous qui font de la spéculation immobilière.

Spéculer sur le bitcoin ne tue personne au moins.
C'est le retour du discours du "Méchant propriétaire" qui se fait de l'argent sur le dos des locataires.

La spéculation reste de la spéculation quelque soit le support et il y a toujours des perdants, la spéculation fait monter le prix et ceux qui n'ont pas les moyens ne peuvent plus acquérir
C'est la même chose avec les matières premières, le pétrole, le gaz, etc... Et même avec bitcoin !

Je suis pas sur que ce soit sans danger de continuer à polluer la planète, mais bien sur beaucoup espèrent survivre grâce au pognon qu'ils auront amassé et tant pis pour les autres !

Acheter un appartement pour le mettre en location c'est pas de la spéculation dès l'instant que tu reste au prix du marché, c'est un placement

Après il y a des personnes qui n'auront jamais les moyens d'acheter, faut aussi en être conscient et ceux là sont bien content de trouver des locations à des prix raisonnables, sinon ils seraient à la rue
6  2 
Avatar de esperanto
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/01/2022 à 18:17
Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
Non tu ne loues pas tes appartements, tu te fais rembourser tes prêts par des personnes qui n'ont pas les moyens d'acheter un bien immobilier à cause de gens comme vous qui font de la spéculation immobilière.

Spéculer sur le bitcoin ne tue personne au moins.
Donc ce serait mieux que je les laisse vides le temps qu'un fonds de pension américain m'en propose le double, comme tout le monde le fait en Espagne? En laissant bien entendu les portes grandes ouvertes pour qu'un squatteur puisse venir tout saccager sans me laisser le moindre recours juridique puisqu'il ne pourra même pas être poursuivi pour effraction et qu'il sera insolvable (et inexpulsable avec la loi DALO)...

En plus de ça tu n'y es pas du tout, mes locataires sont des travailleurs piégés par une clause de mobilité qui les a forcés à venir travailler près de chez nous sur une période trop courte pour justifier les lourdeurs d'un achat d'appartement suivi d'une revente. Parce qu'ils ne veulent pas, justement, spéculer sur la plus-value qu'ils pourraient faire s'ils choisissaient cette option.

Et puis zut, je t'ai donné un potentiel moyen d'argumenter, j'espérais vraiment une réponse mais tu préfères jouer les faux autistes Asperger en te focalisant sur un détail pour ne surtout, surtout pas voir quelle était la question de base.
Je vais donc essayer de contenir la "faiblesse d'esprit" que m'inspire ton petit manège et constater que nourrir les trolls ne peut que déteindre sur ceux qui avant toi participaient à une vraie discussion.
5  1 
Avatar de esperanto
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 05/01/2022 à 19:15
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Et si les ordinateurs qui exploitent et aident à traiter des bitcoins sont connectés à un réseau électrique qui utilise l'énergie éolienne et solaire, ajoutent-ils, le minage et l'utilisation deviendront plus propres avec le temps.
Difficile à prouver pour la simple raison que le bitcoin est par définition décentralisé: il faudrait vérifier tous les nœuds, et comme le bitcoin est fongible, un nœud "vert" a la même valeur que les autres, donc s'il coûte plus cher à produire nul doute qu'il a peu de chances de s'imposer.

Citation Envoyé par Jesus63 Voir le message
Les partisans ne disent pas (que) ça, d'après ce que j'ai pu lire;
La phrase que tu cites est leur réponse à l'argument environnemental. Sur cet argument, ils ne disent que ça. Ce que tu cites après répond à la question de l'utilité du bitcoin, c'est autre chose.

Citation Envoyé par Jesus63 Voir le message
- Émancipation vis-à-vis du système monétaire actuel.
Là je suis d'accord qu'il y a un besoin. À petite échelle on a les systèmes d'échanges locaux (SEL), de petites associations, qui testent ça, mais que les gouvernements tentent de bloquer de peur de voir les petits impôts leur échapper
À plus grande échelle, oui il faudrait trouver quelque chose. Mais besoin réel ne signifie pas que la première solution proposée est forcément la bonne (voir les premières tentatives de traitement du COVID par exemple...), et le fait qu'elle soit devenue (relativement) populaire ne prouve pas non plus qu'elle était adaptée.

Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Ensuite, si une vraie monnaie décentralisée existaient, les banques privées seraient les premières à s'en emparer ainsi que les multi-nationales et au lieu d'être lié à la monnaie d'un état tu subirais la dictature d'une entreprise quelconque et quelques milliardaires (un peu comme aujourd'hui) dont les visées à long terme ne seraient surement pas les tiennes.
Même si j'ai exprimé des doutes juste au dessus, je ne serai en revanche jamais d'accord, dans quelque domaine que ce soit, avec l'argument consistant à dire qu'il ne faut plus rien créer de nouveau parce que ce sera forcément récupéré par des grosses sociétés.
Ou alors arrêtons de lier capitalisme/libéralisme à liberté d'entreprendre, puisqu'on ne pourrait faire que ce qui a déjà été fait.

En plus, dois-je arrêter d'utiliser git parce que github est devenu propriété de Microsoft? Évidemment je fais ici volontairement la confusion entre git et github, entre un produit décentralisé et un de ses utilisateurs majoritaires qui a réussi à tout recentraliser. Mais je suis sûr que même en l'ayant explicitement détaillé, certains continueront de faire la confusion.

Le bitcoin a un temps répondu à son objectif avant de suivre une dangereuse dérive. Essayons soit de l'améliorer soit de proposer autre chose de mieux, c'est ne rien faire qui risque, au contraire, d'entraîner son accaparation par les grosses sociétés.

Citation Envoyé par solstyce39 Voir le message
Mais sinon, à un moment on aborde le fait qu'il serait techniquement possible d'avoir une monnaie décentralisée mais beaucoup moins consommatrice d'énergie en utilisant des mécanismes de validation moins gourmand ?

Perso ce qui me dérange c'est pas le bitcoin c'est plutot le "proof of work".
Je suis d'accord, mais je ne suis pas un spécialiste alors à toi l'honneur: comment remplacer la preuve de travail?

Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Le bitcoin est inutile car il ne peut pas être une monnaie au vrai sens du terme : une unité de compte, une réserve de valeur, un intermédiaire d'échange, c'est les trois critères admis (depuis l'antiquité) qui définissent ce qu'est une monnaie

Une unité de compte : avec ses énormes fluctuations d'un jour à l'autre c'est compliqué de faire la parité avec d'autres valeurs, et encore plus avec d'autres crypto-monnaies qui elles aussi varient très vite.
[...]
Donc, oui, aujourd'hui le bitcoin sert à la spéculation de quelques uns plutôt qu'à l'économie et il ne peut devenir autre chose vu le coût engendré par sa production
De ce que j'ai compris, ça n'a pas toujours été ainsi. Au début le bitcoin évoluait peu et jouait donc son rôle. Jusqu'à ce que les spéculateurs s'en emparent. Maintenant faut trouver autre chose.

Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Une unité de compte est une référence censée avoir une certaine stabilité (sinon autant raisonner en parpaings)
Stabilité par rapport à quoi? Si utilisé comme moyen de paiement elle conserve le même pouvoir d'achat avec le temps, la monnaie est stable ou pas?
Que ce soient les unes par rapport aux autres, ou simplement vis à vis de l'inflation, je n'ai pas non plus l'impression que les monnaies classiques soient un vrai modèle de stabilité!

Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
quand une transaction bitcoin consomme autant d'énergie (en monnaie) que ce qu'elle est censée payer, je m'interroge sur l'utilité
C'était le cas avant que la parité avec les monnaies classiques s'expriment en dizaines de milliers par unité. On peut d'ailleurs rapprocher ça de la mondialisation: comment peut-il être plus rentable de faire faire le tour de la Terre à un morceau de viande entre l'abattage et le packaging que de tout faire sur place? Tout dépend du prix de l'énergie et du transport...

Citation Envoyé par ChemOuRoussOuJadot Voir le message
Pas ma faute si tu as raté le train du bitcoin
Apparemment il reste suffisamment de spéculateurs qui pensent que le train a encore assez de voies ferrées pour continuer d'accélérer. Donc je pourrais, si je le voulais, monter dans le train et sauter à la station suivante. Mais j'ai plutôt tendance à penser que même si en théorie son algorithme est prévu pour durer encore un siècle, on est plus près du bout de la piste que du point de départ. Ce train, il va forcément dérailler tôt ou tard et je pense que c'est pour bientôt.
4  0