IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les syndicalistes d'Amazon ont remporté une victoire historique,
Devenant le tout premier syndicat à réussir à organiser les employés

Le , par Bruno

974PARTAGES

13  0 
L'Amazon Labor Union (ALU) a remporté une victoire historique le 1er avril en devenant le tout premier syndicat à réussir à organiser les employés d'Amazon. Christian Smalls, un travailleur licencié motivé par ce qu'il considérait comme un mauvais traitement, a rallié ses collègues tout au long du processus et, en janvier 2022, a obtenu juste assez de voix pour se qualifier pour une élection officielle. Vendredi, les travailleurs de l'entrepôt JFK8 d'Amazon ont voté en faveur de la syndicalisation par 2 654 voix contre 2 131.

Plusieurs rapports ont démontré au fil des ans comment Amazon lutte depuis toujours pour empêcher ses employés du monde entier de se syndiquer. Une tentative des employés d'Amazon France de se syndiquer a échoué début 2020. Cette fois-ci, c'est des employés américains d'Amazon qui ont entamé un vote historique pour s'ouvrir la porte de la syndicalisation. Toutefois, après avoir proposé dans un premier temps des primes allant jusqu'à 2000 dollars à certains employés afin de les inciter à démissionner et ainsi empêcher le vote, Amazon envoie maintenant aux employés des instructions par courrier leur demandant de voter « non ».

L'histoire est simple : Amazon ne souhaite pas du tout que ses employés se regroupent en syndicat. Selon les analystes, si cela arrivait, l'entreprise pourrait perdre sa mainmise sur ses employés. De nombreuses tentatives des employés du plus gros détaillant au monde pour se syndiquer ont déjà échoué par le passé, mais la donne pourrait changer avec le vote historique initié par les employés de l'entrepôt de la banlieue de Bessemer en Alabama. Cependant, dernièrement, les employés de l'entrepôt ont commencé par recevoir un courrier de l'entreprise leur demandant de « voter non » à l'élection et de « poster l'enveloppe rapidement afin que le vote compte ».


Amazon France a décidé de fermer ses entrepôts en avril 2020. C’était en raison d’une action syndicale qui a amené le tribunal judiciaire de Nanterre à prendre cette décision. Motif : l’entreprise a failli à implémenter les mesures nécessaires à la protection des employés contre le coronavirus. Du côté étasunien, les employés entament seulement un processus pour s’ouvrir la porte du regroupement en syndicats. Un entrepôt situé en Alabama est en passe d’entrer dans l’histoire sur toute l’étendue des États-Unis.

Les employés d’Amazon entament ce jour un vote historique dans une banlieue de l'Alabama. Ce dernier est susceptible de décider si ledit entrepôt devient le premier de l'entreprise à voir son personnel se regrouper en syndicats aux États-Unis. Des bulletins de vote sont parvenus à plus de 5800 travailleurs de l'entrepôt de Bessemer pour leur demander s'ils souhaitent adhérer au Retail, Wholesale and Department Store Union (RWDSU). L'élection se déroule jusqu'au 29 mars. Elle marque le premier vote syndical dans un entrepôt du géant du commerce en ligne depuis qu'un groupe de techniciens du Delaware a voté contre la syndicalisation en 2014.

« Le fait d'avoir un syndicat chez Amazon nous donnerait le droit de négocier de façon collective nos conditions de travail, notamment sur des points tels que les normes de sécurité, la formation, les pauses, les salaires, les avantages sociaux et d'autres questions importantes qui amélioreraient notre lieu de travail. Amazon aborde parfois des problèmes au travail, mais tout cela est temporaire. Un contrat syndical est écrit, négocié et Amazon doit légalement suivre les directives et il existe des mécanismes pour les tenir légalement responsables devant nous en tant que travailleurs. Il n'y a pas d'autre moyen d'avoir ce type de relation avec Amazon que d'avoir un syndicat », lit-on sur le site dédié à la cause.

Ces deux élections marquent une étape importante pour les militants, qui dénoncent depuis longtemps les pratiques de travail d'Amazon, deuxième employeur du pays. La victoire de Chris Smalls marque une défaite majeure pour Amazon, qui avait farouchement combattu la syndicalisation. « Nous avons fait tout ce qu'il fallait pour nous rapprocher de ces travailleurs », a-t-il déclaré à la foule, racontant une campagne contre vents et marées qui a commencé avec « deux tables, deux chaises et une tente » et qui s'est appuyée sur une collecte de fonds en ligne. « J'espère que tout le monde fait attention maintenant parce que beaucoup de gens ont douté de nous ».

L'ALU a très tôt élaboré son propre livre de jeu. Au lieu de frapper à la porte de leurs collègues, les organisateurs ont campé près de l'entrepôt, distribuant de la documentation, répondant aux questions et partageant des informations sur les sommes qu'Amazon dépensait en salaires et en consultants en matière de travail. Ils ont changé de cap quand il le fallait, se concentrant sur deux entrepôts de New York, JFK8 et LDJ5, et ont utilisé des vidéos sur les médias sociaux pour sensibiliser le public. Ils ont même organisé des banques téléphoniques, appelant chacun des travailleurs ayant le droit de voter lors de l'élection.

Plus important encore, les organisateurs affirment qu'Amazon a sous-estimé leur détermination. Dans une interview accordée à The Verge, Gerald Bryson, le sergent d'armes de l'UAL, a déclaré que l'entreprise avait une attitude dédaigneuse envers lui et ses collègues organisateurs. Il a fait référence à plusieurs reprises à la façon dont les représentants d'Amazon les ont traités de "voyous" inarticulés, un comportement qui a été cité dans une action en justice du National Labor Relations Board (NLRB).

Une autre différence majeure entre la campagne réussie à Staten Island et la campagne syndicale infructueuse de Bessemer, en Alabama : l'ALU était indépendante, tandis que les efforts de syndicalisation à Bessemer ont été menés en coordination avec le Retail, Wholesale and Department Store Union (RWDSU), un syndicat vieux de 85 ans qui représente déjà des milliers de travailleurs. L'Amazon Labor Union est une organisation indépendante, non affiliée à un syndicat établi.

« Je ne dirais pas qu'ils ont gagné parce qu'ils étaient un syndicat indépendant », a déclaré Rebecca Givan, professeur associé d'études du travail et de relations d'emploi à l'université Rutgers. « Mais ils ont certainement prouvé qu'un syndicat indépendant avec peu d'infrastructures et de ressources pouvait le faire ». Bryson est convaincu que l'UAL sera capable de continuer à progresser. Une partie de sa confiance vient de la confiance qu'il accorde à Chris Smalls. « Pour tout ce qu'ils ont dit sur Chris, il a un cœur d'or. Nous nous asseyons tous, et nous nous écoutons les uns les autres - aucune décision que vous entendez sortir de sa bouche n'est juste Chris. »


Bryson a déclaré à The Verge que les fondateurs d'ALU étaient intéressés par une expansion, mais il sera difficile de recréer la même approche qui a fonctionné à JFK8. « C'est un peu délicat", a-t-il dit en parlant d'essayer de travailler avec des installations dans différents États. "Le droit du travail que nous utilisons ici peut ne pas s'appliquer aussi bien ailleurs ».

Contrairement à l'Alabama, New York a une forte tradition syndicale que de nombreux travailleurs connaissaient probablement, a déclaré James Williams Jr, président général de l'Union internationale des peintres et des métiers connexes (IUPAT). « Lorsque vous briserez cette armure [Amazon], vous la briserez dans les endroits où il y a une densité syndicale », a déclaré Williams Jr. « Si votre voisin est un camionneur, ou un membre du syndicat des travailleurs de l'alimentation et du commerce, et que vous les entendez parler de leurs pensions, de leurs avantages sociaux, de leurs moyens de subsistance, vous avez déjà une idée de ce que les syndicats peuvent faire et de la façon dont ils bénéficient aux travailleurs. »

Givan est d'accord et affirme que les travailleurs qui connaissent quelqu'un dans un syndicat peuvent contester la rhétorique antisyndicale d'une entreprise. Ils peuvent dire : « Attendez une seconde, nous avions une excellente assurance maladie quand j'étais enfant grâce à l'emploi syndical de ma mère », dit-elle, alors que les travailleurs qui ont peu d'expérience avec un syndicat n'ont pas le même contexte.

Mais même les organisateurs de l'ALU se sont retrouvés à essayer de dissiper des idées fausses sur les syndicats, a déclaré Bryson. Il a demandé à un collègue qui était fermement opposé à la syndicalisation ce qu'il savait des syndicats. La réponse ? « Je sais qu'ils ont tué Jimmy Hoffa », a répondu Bryson. « Ce n'était pas la réponse que j'attendais », a déclaré M. Bryson en riant.

En plus des trois autres entrepôts de Staten Island, les organisateurs de l'ALU disent avoir des travailleurs d'Amazon dans plus d'une douzaine d'États qui souhaitent également s'organiser. Il existe de vastes étendues du pays où les syndicats ne sont pas bien établis, mais Amazon possède des entrepôts presque partout où il y a des clients potentiels, de sorte que l'UAL devra peut-être adapter ses tactiques pour atteindre ces travailleurs.

En ce qui concerne l'avenir de l'organisation syndicale en général, et pas seulement chez Amazon, Mme Givan a déclaré que nous verrons probablement davantage d'organisations plus petites et plus agiles essayer d'imiter le livre de jeu de l'UAL, même si les derniers chapitres n'ont pas encore été écrits. Une autre chose que nous voyons, dit-elle, est que les personnes qui sont déjà politiquement alignées et qui veulent s'organiser obtiennent des emplois dans des endroits comme Amazon ou Starbucks spécifiquement pour aider à lancer des campagnes syndicales.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Amazon envoie des instructions "Votez NON" aux employés dans le cadre de l'élection syndicaleet leur demande d'utiliser une nouvelle boîte aux lettres qui les met mal à l'aise

Les employés d'Amazon entament un vote historique pour s'ouvrir la porte de la syndicalisation contre laquelle l'entreprise déploie des moyens IT, une première sur toute l'étendue des USA

De « faux » comptes prétendant être des travailleurs d'Amazon ont fait l'éloge de leurs conditions de travail sur Twitter, pour encourager les employés à ne pas voter pour la syndicalisation

La fuite d'un mémo interne d'Amazon révèle un nouveau logiciel pour suivre les syndicats, l'outil permettrait aussi de suivre d'autres menaces non syndicales pour l'entreprise comme la criminalité

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de kain_tn
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 19/04/2022 à 14:59
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message

Pensez-vous que cela pourrait nuire aux employés comme le PDG d'Amazon le prétend ?
Ben tiens. Le gars ne va pas se tirer une balle dans le pied en disant le contraire. Quand on lis comment ces derniers sont traités dans les entrepôts par exemple, ils ont tout intérêt à se syndiquer s'ils veulent pouvoir négocier quoi que ce soit avec leur entreprise, étant donné que leurs jobs demandent peu de qualifications (c'est-à-dire que la boîte peut facilement trouver des personnes pour les remplacer).
5  1 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/04/2022 à 16:34
Je ne comprends pas comment une tels chose a pu arriver dans le berceau du libéralisme.

Je suis content pour eux et j'espère que le phénomène prendra de l'ampleurs. Et qu'ils obtiendront du progrès social (pas que dans le salaire).
2  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 22/04/2022 à 16:52
Le PDG d'Amazon affirme que les travailleurs sont "mieux lotis" sans syndicat et que le taux d'accidents du travail de l'entreprise est "mal interprété"
Ca c'est selon la police.

Et selon les syndicats ?
2  1 
Avatar de virginieh
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/04/2022 à 12:38
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message

Le droit du travail français est très protecteur du salarié.
T'inquiètes pas Macron est en train d'y remédier.
2  1 
Avatar de sanderbe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 10/04/2022 à 22:49
Bonsoir,

Une nouvelle application de chat chez Amazon pourrait interdire l’usage de mots et expressions comme syndicat, esclavage augmentation de salaire, toilettes, plantation

Comment comparez-vous l’approche Amazon en matière de gestion des syndicats à celle en vigueur dans les entreprises pour lesquelles vous travaillez ?
C'est une politique totalement immonde

Avez-vous le sentiment que les syndicats sont d’une certaine utilité dans le pays où vous travaillez ?
Non ... En Belgique nos syndicats ont inventé la grève tournante . On fait le pied de grue devant un grand bâtiment durant 2h et après on change.

---

Concernant la politique d'Amazon. Tout est fait à contre courant dans ce mastodonte ... Création massive d'emplois précaire . Combien d'emplois en intérim pendant la crise du covid ? 300 k à 400 k ... Une fois la vague covid passé , tout ce beau monde est redevenu chômeur

C'est d'emploi perenne qu'on a besoin, pas d'emploi précaire et de "donner l'illusion de ". La Amazon renforce juste une escroquerie intellectuelle, pour faire croire qu'ils créent de l'emploi, alors qu'en fait non ^^ .

Tous les moyens sont bon pour décourager les salariers/travailleurs de se défendre.
0  0 
Avatar de sanderbe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 22/04/2022 à 21:29
Bonsoir

Le PDG d'Amazon affirme que les travailleurs sont "mieux lotis" sans syndicat et que le taux d'accidents du travail de l'entreprise est "mal interprété" dans une lettre aux actionnaires

Quel est votre avis sur le sujet ?
Encore un cadre qui essaye de mettre la poussière sous le tapis. Disons le clairement, cela les faits bien chier. Les cadres ont peur de ne pas savoir tenir les négos ... En général dans ce genre de boite , les cadres aient à être des tout puissants que rien ne peut contre dire ... Bah non . Dommage pour eux.

Que pensez-vous des déclarations de Jassy sur la syndicalisation des employés ?
Qu'il en a peur .

Pensez-vous que cela pourrait nuire aux employés comme le PDG d'Amazon le prétend ?
Oui . Nuire aux employés "cadre" précisons ... la question est mal formulée

Quels sont les avantages potentiels pour les employés d'Amazon de se syndiquer ?
Hausse de salaire, instaurer de meilleurs conditions de travail, aller plus dans le sens des employés avec des avantages comme CE et autres ...
1  1 
Avatar de saminata
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 23/04/2022 à 13:40
Je pensais que syndiquer était un droit pour tout le monde.
1  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 23/04/2022 à 16:47
Je pensais que syndiquer était un droit pour tout le monde.
Cela va dépendre du pays ou tu te trouves.

Pour les états-unis :
Les États-Unis n'ont pas ratifié la Convention sur la liberté syndicale et la protection du droit syndical de 1948 ni la Convention n° 98 sur le droit d'organisation et de négociation collective de 1949, toutes deux faisant partie des huit conventions fondamentales de l'Organisation internationale du travail
https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_...C3%89tats-Unis

Le droit du travail français est très protecteur du salarié.
0  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 25/04/2022 à 6:48
T'inquiètes pas Macron est en train d'y remédier.
Ce n'était pas forcément une critique.
0  0 
Avatar de sanderbe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 14/04/2022 à 20:07
Bonsoir,

Les travailleurs d'Amazon veulent se syndiquer dans 100 établissements supplémentaires, après la victoire syndicale historique remportée dans un entrepôt de Staten Island

Quel est votre avis sur le sujet ?
C'est une bonne nouvelle pour les salariés US. Avec le covid, Amazon a bien trop joué avec les nombreux contrats précaires, a s'en débarrasser comme des vulgaires chiffons avec le crise du covid . Combien de recrutés en intérim chez Amazon dans le monde entre 2020 et 2021 ? Presque 400 000 personnes "interimerisée".

La blague , aussitôt le covid passé, le nombre de personnes de nouveau au chômage a explosé ^^
1  2