IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Amazon envoie des instructions "Votez NON" aux employés dans le cadre de l'élection syndicale
Et leur demande d'utiliser une nouvelle boîte aux lettres qui les met mal à l'aise

Le , par Bill Fassinou

264PARTAGES

18  0 
Plusieurs rapports ont démontré au fil des ans comment Amazon lutte depuis toujours pour empêcher ses employés du monde entier de se syndiquer. Une tentative des employés d'Amazon France de se syndiquer a échoué début 2020. Cette fois-ci, c'est des employés américains d'Amazon qui ont entamé un vote historique pour s'ouvrir la porte de la syndicalisation. Toutefois, après avoir proposé dans un premier temps des primes allant jusqu'à 2000 dollars à certains employés afin de les inciter à démissionner et ainsi empêcher le vote, Amazon envoie maintenant aux employés des instructions par courrier leur demandant de voter "non".

Amazon dit aux travailleurs : "Protégez ce que vous avez et votez non"

L'histoire est simple : Amazon ne souhaite pas du tout que ses employés se regroupent en syndicat. Selon les analystes, si cela arrivait, l'entreprise pourrait perdre sa mainmise sur ses employés. De nombreuses tentatives des employés du plus gros détaillant au monde pour se syndiquer ont déjà échoué par le passé, mais la donne pourrait changer avec le vote historique initié par les employés de l'entrepôt de la banlieue de Bessemer en Alabama. Cependant, dernièrement, les employés de l'entrepôt ont commencé par recevoir un courrier de l'entreprise leur demandant de "voter non" à l'élection et de "poster l'enveloppe rapidement afin que le vote compte".



Tout d'abord, une boîte aux lettres USPS (US Postal Service) destinée à l'envoi des bulletins de vote syndicaux a récemment été installée à quelques pas de l'endroit où les travailleurs d'Amazon entrent et sortent de l'entrepôt. Mais les travailleurs se sont plaints qu'il s'agit d'un geste qui leur donne le sentiment d'être surveillés lors de l'élection, qui est censée être anonyme. Cependant, cela n'a pas empêché l'entreprise d'inciter les employés à quand même l'utiliser.

Ces derniers jours, Amazon leur a envoyé des SMS les demandant d'utiliser cette boîte aux lettres sur place pour déposer leur bulletin de vote. « Le vote a commencé ! Le service postal américain a installé une boîte aux lettres sécurisée juste à l'extérieur de l'entrée principale du BHM1, rendant l'envoi de votre bulletin de vote facile, sûr et pratique. Votez maintenant ! », a envoyé Amazon aux employés par SMS. Un autre message que la société leur a envoyé dit : « Votez dans les 3/1 ! ». C'est en effet une façon de demander aux employés de voter avant le 1er mars, même s'ils ont jusqu'au 29 mars pour le faire.



« La direction nous dit de voter à cette boîte aux lettres », a déclaré Jennifer Bates, une employée de l'entrepôt d'Amazon de Bessemer. « J'ai l'impression qu'ils le font pour pouvoir nous surveiller et évaluer le nombre de personnes qui utilisent la boîte aux lettres. J'ai parlé aux travailleurs et ils disent que cette boîte leur donne l'impression d'être pressés de prendre une décision », a-t-elle ajouté. En ce qui concerne le courrier, il s'agit d'un petit magazine intitulé "Attention à votre bulletin de vote" comportant des instructions détaillées pour voter lors de l'élection syndicale. Il ne manque pas toutefois d'exhorter les travailleurs à voter "non".

Une instruction écrite en gras dit : « Marquez votre bulletin de vote. Protégez ce que vous avez. Votez non ». Plus loin, le magazine énumère aussi une série de raisons pour lesquelles il faut voter "non". Il y a, entre autres, « un syndicat ne peut pas garantir une plus grande sécurité de l'emploi ou de meilleurs salaires ou avantages » et « vous payez le syndicat avec les cotisations qu'il prélève sur votre salaire chaque mois ». Si les syndicats ne peuvent pas garantir des conditions de travail spécifiques, les travailleurs syndiqués aux États-Unis gagneraient en moyenne 11 % de plus que leurs collègues non syndiqués dans le même secteur.



De plus, les analystes ajoutent que, l'Alabama étant un État où le droit au travail est garanti, les syndicats ne peuvent pas légalement déduire les cotisations du salaire d'un travailleur sans son consentement. Les travailleurs des entrepôts de Bessemer tentent de devenir les premiers d'Amazon aux États-Unis à se syndiquer, ce qui pourrait avoir un effet d'entraînement dans tout le pays.

Twitch supprime les publicités antisyndicales de sa maison mère

Outre les mailings, les SMS, un site Web antisyndical et l'installation de la boîte aux lettres USPS, Amazon a également diffusé des publicités antisyndicales sur Twitch, le géant du jeu vidéo en streaming qu'il possède. Ces publicités montraient les employés d'Amazon expliquant pourquoi ils voulaient voter "non" à la syndicalisation et dirigeaient les téléspectateurs vers le site Web "DoItWithoutDues" d'Amazon. Jeudi, un porte-parole de Twitch a déclaré que les publicités "n'auraient jamais dû être autorisées à passer sur le service", car elles violent les politiques de publicité politique de l'entreprise.



Twitch a aussi déclaré qu'il "évaluait ses processus d'examen pour s'assurer que des contenus similaires ne soient pas diffusés à l'avenir". Le président du syndicat des détaillants, grossistes et grands magasins (RWDSU), Stuart Appelbaum, a dénoncé la publicité. « Amazon estime qu'il doit aller jusqu'à des extrêmes comme celui-ci afin d'éclairer ses travailleurs sur les conditions de travail épouvantables de son entrepôt Bessemer », a déclaré Appelbaum. « Amazon ne laisse rien au hasard, y compris les publicités sur Twitch, dans ses efforts pour tromper et intimider ses employés afin qu'ils votent contre le syndicat ».

En dépit de la campagne antisyndicale d'Amazon, le syndicat a aussi fait sa propre campagne médiatique, avec l'acteur Danny Glover et l'homme politique géorgien Stacey Abrams qui ont encouragé les travailleurs à voter "oui". Tous deux ont parlé de leur lien avec le Sud et de la façon dont leur éducation et leurs parents leur ont donné le respect des syndicats. La lutte contre la syndicalisation fait suite à une série de nouvelles "troublantes" pour les travailleurs d'Amazon : l'entreprise aurait forcé ses magasiniers à travailler 10 heures de nuit et a prévu d'installer des caméras de surveillance en permanence dans ses véhicules de livraison.



En outre, Amazon est poursuivi par l'État de New York pour avoir prétendument manqué à la sécurité de ses travailleurs de première ligne au cours de la pandémie du Covid-19. Par ailleurs, toujours dans le but d'amener les employés à voter "non", Amazon aurait aussi affiché de la documentation antisyndicale dans les toilettes et distribué des t-shirts. Le détaillant aurait également demandé à la ville de Bessemer de changer les feux de circulation à l'extérieur de l'entrepôt, ce qui rend plus difficile pour les organisateurs syndicaux de parler aux travailleurs lors des changements d'équipe.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi

Les employés d'Amazon entament un vote historique pour s'ouvrir la porte de la syndicalisation contre laquelle l'entreprise déploie des moyens IT, une première sur toute l'étendue des USA

Amazon offre des primes de démission de 2000 $ à ses employés afin de les empêcher de participer à un vote historique pour s'ouvrir la porte de la syndicalisation à laquelle l'entreprise s'oppose

Amazon dit ignorer à quel moment les entrepôts vont rouvrir en France à un moment où l'entreprise use de moyens subtils pour réduire les commandes des clients, en raison de l'escalade de la demande

24 ouvriers d'Amazon soignés à l'hôpital après qu'un robot ait déchiré accidentellement une bombe anti-ours, dans un entrepôt à News Jersey

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de defZero
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/02/2021 à 19:13
@Mingolito, non justement, les syndicats servent à quelque chose, la preuve quand la majorité des salariés était syndiqués en France (dans certains secteurs), c'est là qu'il y a eu le plus de gains sociaux/économique pour ces derniers (les 5 semaine de vacances par ans, le 49, 45, 40 puis 35h, c'est pas venu tout seul).

En Finlande & au Danemark, ça frôle les 70% de salariés syndiqués et j'ai pas l’impression que les salariés Français soit mieux loti qu'eux, ce serait même le contraire, mais bon .

Et puis ton exemple du détournement d'argent, t'es quand même d'accord pour dire que ce n'est pas le fonctionnement normale, ni attendu d'un syndicat ?

Le problème des syndicats aujourd'hui en France, c'est que l’État s'en est mêlé, pas que leur utilité à disparu, bien au contraire.
15  1 
Avatar de tanaka59
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/02/2021 à 11:48
Bonjour,

Amazon envoie des instructions "Votez NON" aux employés dans le cadre de l'élection syndicale et leur demande d'utiliser une nouvelle boîte aux lettres qui les met mal à l'aise

Quel est votre avis sur le sujet ?
Au vu de la taille d'Amazon, l'idée est surtout de trouver des postes d'économies sur l'aspect œuvres sociales / avantages salariaux / protections sociales / complémentaires ... 1 millions d'employés dont 40 à 50 % de CDD / intérim avec des profils de type chauffeurs/livreurs/manutentionnaires , précaire en somme.

La pression pour faire des "gestes financiers" sur les petits salaires doit juste être énorme ...

Amazon cherche simplement à appliquer un modèle 1h travaillé = 1 heure payée , rien de plus, ni avantage ... Dans le monde anglo saxon on voit fleurir les contrats 0 heures et heures à la "demande" ... A part un salaire horaire il n'y a aucune protection sociale ou alors le strict minium et aucun avantage (CSE, avantage de paiement de frais divers ... ) passent à la trappe.

Le modèle Amazon c'est surtout conserver les "plus dociles" et "performants" jusqu'à s'user la santé et / ou le physique ... Au moindre grain de sable > par ici la sortie .

Et on ose nous venter les "metiers" par les pubs ... il est "beau " le modèle
6  0 
Avatar de Sylvain_LD
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/03/2021 à 11:36
Tout le monde critique la politique salariale, sociale de l'entreprise, mais un très grand nombre de personnes dans le monde est client d'Amazon!
La bonne méthode, quand on est pas content d'un commerçant, c'est de ne pas aller chez lui.
Moi je n'ai pas de compte chez Amazon et je n'ai jamais rien acheté chez eux!
6  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/03/2021 à 8:30
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Une instruction écrite en gras dit : « Marquez votre bulletin de vote. Protégez ce que vous avez. Votez non ». Plus loin, le magazine énumère aussi une série de raisons pour lesquelles il faut voter "non". Il y a, entre autres, « un syndicat ne peut pas garantir une plus grande sécurité de l'emploi ou de meilleurs salaires ou avantages » et « vous payez le syndicat avec les cotisations qu'il prélève sur votre salaire chaque mois ». Si les syndicats ne peuvent pas garantir des conditions de travail spécifiques, les travailleurs syndiqués aux États-Unis gagneraient en moyenne 11 % de plus que leurs collègues non syndiqués dans le même secteur.
On dirait qu'Amazon est inquiet. C'est impressionnant qu'il fasse autant d'efforts pour empêcher la création d'un syndicat.
4  0 
Avatar de Pierre Fauconnier
Responsable Office & Excel https://www.developpez.com
Le 31/03/2021 à 13:51
Citation Envoyé par Sylvain_LD Voir le message
Tout le monde critique la politique salariale, sociale de l'entreprise, mais un très grand nombre de personnes dans le monde est client d'Amazon!
La bonne méthode, quand on est pas content d'un commerçant, c'est de ne pas aller chez lui.
Moi je n'ai pas de compte chez Amazon et je n'ai jamais rien acheté chez eux!
je pense que c'est vous qui avez raison, car amener Amazon dans le droit chemin, c'est une utopie. Mais si on boycotte, on peut y arriver...

ah mer***, j'ai un compte Amazon et +/- 500 bouquins sur Kindle... (Ben oui, c'est pratique aussi).

Donc, "on" (JE) fait (fais) le grand écart entre mes idées politiques et mon confort, parce que me taper 20 bornes(*) pour acheter un truc (mer***, y a plus, revenez demain), reprendre ma voiture (mer***, une prune parce que j'ai dépassé le temps de parking de 1 minute), et au fait que le sourire de la crémière n'était pas au rdv parce que déjà c'était pas une crémière mais un crémier et qu'en plus c'était un étudiant intérim qui n'y connaissait rien et qui m'a refilé le mauvais produit.

Donc oui, boycotter amazon, pourquoi pas? Mais faudrait que les commerçants et les pouvoirs publics s'y mettent aussi un peu.

(*) Vécu: On s'est farci 30 km aller/retour 4 fois (une fois, bonjour m'sieur, on voudrait un hachoir à viande => 2 modèles en stock, 1 sur catalogue qui nous plaisait... Ok, je le commande, on me le livre pour samedi prochain... Le samedi suivant, après 15km aller, "Arf, je l'ai pas reçu, ce sera pour semaine prochaine"...). Au quatrième samedi, j'ai dit à Martine: On le commande sur Amazon => le mardi suivant, il était là, à 70% du prix du magasin qui n'avait pas pu nous le livrer...
3  0 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 31/03/2021 à 14:42
Citation Envoyé par Sylvain_LD Voir le message
Moi je n'ai pas de compte chez Amazon et je n'ai jamais rien acheté chez eux!
Bon courage pour boycotter tous les sites internets basés sur AWS et pour ne pas être profilés par leur mouchards publicitaires.

Que tu le veuilles ou non, tu rapporte du blé à Amazon. C'est un acteur incontournable (au sens strict du terme, pas au sens marketing), il est trop tard pour espérer qu'il change de lui même. Il est temps de faire appliquer la loi et de légiférer encore plus.
3  0 
Avatar de smarties
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 01/04/2021 à 8:28
Ca existe peut être déjà mais on devrait recenser par catégorie toutes les boutiques alternatives.
Pour l'électronique, les livres, la musique et l'électroménager ça va mais parfois je recherche des meubles ou de quoi bricoler et je ne trouve pas en magasin ou ailleurs que sur internet
3  0 
Avatar de tanaka59
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 31/03/2021 à 21:43
Bonsoir,

Qu'en pensez-vous ?
1) Le comportement du troll/des pirates/d'Amazon (?) pour les faux messages montrent bien que toucher à la corde sensible de la réputation peut fortement nuire à leur image . On devrait même amplifier cela. Au Japon déshonorer une entreprise ou la salir en publique peut vous couter très cher. Qu'on s'inspire de ces méthodes pour les faire couler.

2) Amazon est en train de se faire avoir à son propre jeu. Qu'on rigole un peut et qu'un gros syndicat fasse barrage ou blocus

3) Qu'on légifère et vite sur le poids commercial de Amazon . On doit pulvériser ce dinosaure.

4) Pour Amazon , je sais m'en passer ... Je commande uniquement chez des commerçants Français ou EU ... Étrangement même si je paye plus cher , la qualité de service est meilleur ! Plus facilement joignable et jamais de problème de livraison. Avec Amazon j'ai déjà eu plusieurs soucis de commande ... Donc je m'en passe désormais.
2  0 
Avatar de tanaka59
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 15/04/2021 à 13:17
Bonjour,

Quelle lecture faites-vous de la situation ?
La pression d'Amazon et / ou de certains lobbying entourant la société sont tellement forte, que les employés ont voté "non" par peur des représailles .

Amazon veut essayer de montrer "qu'il est le plus fort". On verra bien le jour , ou , à cause d'un conflit social, plus aucun colis n'entre ou ne sort . Amazon va vite plier devant les revendications . On peut aider les syndicats de l'oncle Sam avec notre CGT, FO , et j'en passe ... En plus nos syndicats hexagonaux ont plutôt mauvaises presses et un fort pouvoir de nuisance

Les employés d'Amazon devraient s'inspirer de nos syndicats français.

Les employés qui feraient grève , sont ils pour autant des mauvais salariés ? Non ... Simplement qu'ils ont des revendications et Amazon fait la sourde oreille ...
3  1 
Avatar de AoCannaille
Membre expert https://www.developpez.com
Le 16/04/2021 à 13:34
Citation Envoyé par tanaka59 Voir le message

Les employés qui feraient grève , sont ils pour autant des mauvais salariés ? Non ... Simplement qu'ils ont des revendications et Amazon fait la sourde oreille ...
Amazon fait appel massivement à l'interim, et si tu fais grèves, tu n'es juste plus en mission... Tant qu'amazon trouve de la main d’œuvre docile, les grèves ne fonctionneront pas.

Ce haut taux de chaumage pousse les salaires a la baisse et la docilité à la hausse, et c'est pour cela qu'aucun gouvernement ne fait rien contre ça depuis 40 ans.
3  1