IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« L'UE doit bannir le minage de cryptomonnaies qui s'appuient sur l'algorithme de preuve de travail comme le bitcoin »,
D'après le vice-président de l'Autorité européenne des marchés financiers

Le , par Patrick Ruiz

297PARTAGES

24  0 
Les cryptomonnaies peuvent-elles mener l’humanité au chaos dû au changement climatique ? C’est possible, si l'adoption de celles reconnues énergivores comme le bitcoin se fait à des taux similaires à ceux de technologies comme les cartes de crédit. Faut-il alors détruire les réseaux informatiques sur lesquelles elles reposent pour empêcher que cela ne se produise ? Le positionnement du vice-président de l'Autorité européenne des marchés financiers se veut clair sur la question : « l’UE doit bannir le minage de cryptomonnaies qui s’appuient sur l’algorithme de preuve de travail. »

C’est une redite du positionnement des directeurs généraux de l'autorité suédoise de surveillance financière et de l'agence suédoise de protection de l'environnement : « La méthode la plus courante pour produire des actifs cryptographiques nécessite d'énormes quantités d'électricité et génère d'importantes émissions de dioxyde de carbone. Les producteurs d’actifs cryptographiques souhaitent utiliser davantage d'énergie renouvelable et sont de plus en plus présents dans la région nordique. La Suède a besoin de l'énergie renouvelable visée par les producteurs d’actifs cryptographiques pour la transition climatique de nos services essentiels et l'utilisation accrue par les mineurs menace notre capacité à respecter l'accord de Paris. L'extraction d’actifs cryptographiques à forte intensité énergétique devrait donc être interdite. »

En effet, dans le cadre du système de preuve de travail, les ordinateurs doivent résoudre des énigmes mathématiques afin de valider les transactions qui se produisent sur un réseau donné. Le processus est conçu pour devenir plus difficile à mesure que le nombre de blocs de transactions validées dans la chaîne augmente, ce qui signifie que plus de puissance de calcul - et donc d'énergie - est requise.

L'algorithme preuve du travail exige des utilisateurs qu'ils « travaillent » pour obtenir des récompenses. Ce qui se traduit par des calculs cryptographiques qui doivent être effectués afin de confirmer une transaction sur le réseau. Essentiellement, les mineurs sont en concurrence les uns avec les autres pour savoir qui va résoudre le problème en premier. La solution au problème est également connue sous le nom de « hash ». Chaque fois qu'un mineur parvient à valider une transaction avec succès, en résolvant les bons calculs, il reçoit une récompense sous la forme d'une monnaie cryptographique. La monnaie virtuelle qu'ils reçoivent dépend du réseau sur lequel ils résolvent ces transactions cryptographiques complexes. Par exemple, si un mineur valide une transaction effectuée sur le réseau Bitcoin, il recevra une récompense sous forme de bitcoin. Cela conduit à une course aux armements parmi les mineurs, qui rivalisent pour être le premier à valider un nouveau bloc et réclamer le prix d'un nouveau jeton cryptographique : plus votre matériel est puissant, plus vous avez de chances d'obtenir le jeton.

Ces calculs cryptographiques nécessitent une grande puissance de calcul pour être résolus de façon efficace. Et il y a des centaines de milliers de mineurs qui sont tous en concurrence, seuls ou en groupe, pour résoudre un bloc de transaction. Une fois qu'un mineur particulier a résolu le bon problème et donc le bloc de transaction, tous les autres mineurs (nœuds) en sont également informés. Cela leur permet non seulement de passer au bloc suivant, mais aussi de s'assurer qu'il n'y a pas de problème de double dépense dans le réseau.

En utilisant une méthode de division du taux de hachage similaire à celle du CBECI (Cambridge Bitcoin Electricity Consumption Index), une borne inférieure et une borne supérieure du matériel minier sont fournies. Basé sur cette méthode, Timothy Swanson, qui est également professeur d'économie des ressources à l'Institut de hautes études internationales et du développement de Genève, montre que les chaînes de PoW consument en temps réel des ressources qui sont proportionnelles à la valeur de la cryptomonnaie sous-jacente.

La consommation énergétique du réseau Bitcoin comparée à celle du réseau VISA illustre que le minage d’un bitcoin produit une énergie suffisante pour faire 44 fois le tour du monde en voiture électrique.


L’Ethereum, deuxième cryptomonnaie à la capitalisation la plus importante, était concernée par ces développements puisque basée initialement sur l’algorithme de preuve de travail. Son minage consommait selon les estimations plus d'énergie qu'un ménage américain moyen n'en utilise en une journée. Le lancement de la phase Beacon Chain, la première de la mise à jour Ethereum 2.0, s’est effectué avec succès et vient changer la donne. Le système de validation par preuve de travail cède sa place à celui dit à preuve d’enjeu pour ce qui est de l’Ethereum. L’impact : réduire la consommation des transactions de 99 %. En effet, l’Ethereum avec l’algorithme de preuve de travail absorbait plus d’énergie qu’un ménage moyen américain, selon des estimations.

Bill Gates va dans le même sens en indiquant qu’il faut explorer de nouveaux moyens de mise sur pied des monnaies cryptographiques. Il penche pour des cryptomonnaies du genre émises par des banques centrales et qui mettent de côté l’une des plus-values les plus importantes du bitcoin : le transfert de valeur entre individus sans nécessité de l'intervention d'un tiers dit de confiance (banque). « Une telle monnaie ne pourra pas être utilisée pour exiger des rançons ou pour du blanchiment », indique-t-il.

Qu'elles soient basées sur l’algorithme de preuve de travail ou sur celui dit à preuve d’enjeu, l’image d’escroquerie colle à la peau des cryptomonnaies pour certains observateurs. L’initiateur du projet Mozilla a critiqué la fondation pour l’adoption des paiements en cryptomonnaies à l’entame du mois en cours. Motif : « les cryptomonnaies sont des escroqueries de Ponzi qui incinèrent la planète. » Seulement l'exemple du Salvador (qui a adopté le bitcoin comme monnaie légale) amène à soulever la question de savoir si les cryptomonnaies ne peuvent pas être le soutien d’une révolution monétaire si elles bénéficient de plus d’adoption.

Source : Financial Times

Et vous ?

Le terme Ponzi est-il adapté comme qualificatif pour les monnaies cryptographiques ?
Que pensez-vous de la décision du Salvador d'adopter le bitcoin comme monnaie légale ? Est-ce un exemple à suivre ?

Voir aussi :

Le bitcoin et d'autres cryptomonnaies basés sur l'algorithme Proof of Work sont un cauchemar suivant les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance, selon Timothy Swanson
Les pirates informatiques à l'origine d'une présumée attaque par ransomware contre Kia exigent des millions de dollars en bitcoins, plusieurs services en ligne de la société auraient été touchés
Le bitcoin atteint une capitalisation boursière de 1000 milliards de dollars alors que le coût de la cryptomonnaie continue de grimper
La plupart des cadres financiers ne prévoient pas de détenir le bitcoin comme actif d'entreprise, d'après une enquête de Gartner, seuls 5 % prévoient de le faire en 2021

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de solstyce39
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 13:16
Citation Envoyé par what_the_hack Voir le message
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'énergie qu'il consomme n'est pas gaspillée comme certains le disent. C'est utilisé pour sécuriser la chaîne, c'est le prix qu'il faut payer pour la sécurité maximale. Finalement, le Bitcoin n'est qu'une industrie comme une autre. Utiliser de l'énergie pour fournir un service. Mais alors, qu'est ce qui permet d'affirmer arbitrairement qu'une industrie est mauvaise et devrait être bannie, alors qu'une autre est bonne et peut continuer ? Est ce de l'utilitarisme ou une manipulation commerciale ? Evidemment il est dans l'intérêt de toutes les autres industries d'éliminer le bitcoin pour pouvoir faire baisser le prix de l'énergie et en consommer plus soi même. Tout comme il était dans l'intérêt du monde en 1945 de se prendre chacun une part de l'Allemagne, et tant pis pour ses habitants. C'est toujours dans l'intérêt du groupe d'assassiner un particulier pour voler sa richesse. Mais au final, ici, les autres industries se permettraient donc de consommer plus d'énergie elles même pour le même prix, et au final il y en aurait tout autant de consommée, juste par des personnes différentes. Il y a sans doute un soutient très fort des lobby. Egalement, arrêter le minage dans un pays c'est juste le transférer dans un autre. Enfin bon de toute façon personne ne mine en Europe avec l'énergie publique donc je ne comprend même pas pourquoi on se pose la question.
Pas d'accord, le "proof of work" est une hérésire, il existe d'autres possibilité de sécurisation de transaction.
La consommation du réseau n'est pas proportionnelle aux besoins de celui-ci mais au nombre d'acteurs qui travaillent dessus, rien que là on voit bien qu'il y a un soucis...

Bannir les crypto : Non, bannir le "Proof of work" : je reste persuadé que ce serait une bonne chose.
13  4 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 13:58
Citation Envoyé par what_the_hack Voir le message
Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que l'énergie qu'il consomme n'est pas gaspillée comme certains le disent. C'est utilisé pour sécuriser la chaîne, c'est le prix qu'il faut payer pour la sécurité maximale. Finalement, le Bitcoin n'est qu'une industrie comme une autre. Utiliser de l'énergie pour fournir un service. Mais alors, qu'est ce qui permet d'affirmer arbitrairement qu'une industrie est mauvaise et devrait être bannie, alors qu'une autre est bonne et peut continuer ? Est ce de l'utilitarisme ou une manipulation commerciale ? Evidemment il est dans l'intérêt de toutes les autres industries d'éliminer le bitcoin pour pouvoir faire baisser le prix de l'énergie et en consommer plus soi même. Tout comme il était dans l'intérêt du monde en 1945 de se prendre chacun une part de l'Allemagne, et tant pis pour ses habitants. C'est toujours dans l'intérêt du groupe d'assassiner un particulier pour voler sa richesse. Mais au final, ici, les autres industries se permettraient donc de consommer plus d'énergie elles même pour le même prix, et au final il y en aurait tout autant de consommée, juste par des personnes différentes. Il y a sans doute un soutient très fort des lobby. Egalement, arrêter le minage dans un pays c'est juste le transférer dans un autre. Enfin bon de toute façon personne ne mine en Europe avec l'énergie publique donc je ne comprend même pas pourquoi on se pose la question.
C'est des conneries et de la désinformation totale, au lieu de raconter des salades tu ferais mieux de vendre ton portefeuille de Bitcoin, et d'acheter des nouvelles cryptomonnaies qui consomment infiniment moins d'Energie. Pour résumer tu es un nuisible.
11  5 
Avatar de intelligide
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 16:36
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
En vérité le système bancaire consomme plus que le bitcoin :
L'art de manipuler les chiffres.

Oui, le système bancaire consomme plus que le bitcoin. Sauf que tu oublies de prendre une chose dans ton équation: le nombre d'usagers.

Le système bancaire a beaucoup plus d'usagers et traites beaucoup plus de transactions que le bitcoin. Pour faire une véritable comparaison, il faut que tu prennes la consommation d’énergie par transaction. Et pis la, tu te rends compte que le BTC est pas si cool: 2264KwH par transaction BTC contre 148KwH par 100000 transactions VISA (https://www.statista.com/statistics/...mparison-visa/ 10 Jan 2022).

Donc, pour une transaction, le BTC consomme 1530x plus que le système VISA.

De plus, plus il y a de transactions BTC, plus le reseau BTC consomme de l'energie quadratiquement voir exponentiellement (la conso peut meme augmenter sans transaction), la ou le système VISA consomme de l’énergie linéairement.
6  0 
Avatar de intelligide
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 16:38
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Je suis d'accord, pourquoi pas, mais je ne suis pas certains que ce soit vraiment le nœud du problème. Les américains privent d'eau le Mexique, des guerres de l'eau se jouent littéralement partout dans le monde mais pourtant on se garde bien de dire au Mexicains qu'il consomme mal l'eau dont ils disposent ni que les USA sont des salauds finis. La consommation électrique c'est pareil.

Il existe surement quelque chose de plus efficace que le PoW mais en terme de capitalisation on est loin derrière le BTC.

Le CAC 40 est nocif pour la planète mais on ne le ferme pas pour autant au profit d'autre chose. Je ne suis pas pour la course au profit mais à moins de remettre la chasse au profit en question , aucune solution à tout les problème cités dans ce fil de discussion ne trouveront une solution viable. Donc rien ne sert de se traiter de nuisible entre utilisateurs du site quand des mecs envoient des voiture dans l'espace...
Traduction: "Les autres sont des connards, je défends donc le droit d’être moi aussi un connard"
5  0 
Avatar de Rolllmops
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 17:33
Deux choses très fatiguantes, le "Les autres sont des connards donc je peux être un connard" et le "de toute façon le monde n'est pas parfait donc ça ne sert à rien de faire un truc qui puisse le rendre un peu moins imparfait"
5  0 
Avatar de walfrat
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 16:09
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Et toi tu est un malpoli doublé de quelqu'un à qui ont fait gober n'importe quoi...

Encore cette comparaison pétée avec le réseau VISA ??? C'est surtout ça la désinformation totale !

On laisse tout les blancs becs du monde mettre des guirlandes dans la rue à noël pendant un mois : c'est une perte d'énergie, envoyer des constellation de satellite dans l'espace c'est une perte d'énergie, l'utilisation actuelle des charges de serveurs pour les données de FB, youtube et consorts c'est une perte d'énérgie MAIS s'en prendre au bitcoin en comparant le truc au système VISA et en disant "Ouin ouin c po juste" c'est juste se faire entourlouper par de beaux parleurs qui veulent que tu gardes tes euros qui perdent de la valeur plus vite que n'augmente ton salaire... C'est une réaction idiote, voir d'esclave consentant qui attend dans son siège que les mêmes mecs qui ont brulés la planète en fasse un paradis écologique, c'est naïf.

En vérité le système bancaire consomme plus que le bitcoin :

Heu je suis d'accord que la comparaison pure VISA/Bitcoin peut ne pas être juste. Mais ta comparaison dans l'autre sens ne me parait pas juste non plus.

Pour comparer il faut pas seulement prendre le total d'énergie, il faut le rationaliser par rapport aux nombre de transactions réalisées.

Perso quand je vois que le Bitcoin représente déjà 1/4 de l’électricité consommé par les banques, je doute que ce soit un point positif pour le Bitcoin, m'est avis qu'il est loin de représenté un quart des transaction carte VISA/retrait liquide/Bitcoin.

J'imagine aussi que si on voulait comparé l'énergie consommé par les machines a billet (ATM) même quand celle-ci n'est pas utilisé, il faudrait aussi compté l'électricité des équipements liés aux minage de bitcoin.. même quand ils ne minent pas, c'est bien évalué ça ?
2  0 
Avatar de solstyce39
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 16:20
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
Je suis d'accord, pourquoi pas, mais je ne suis pas certains que ce soit vraiment le nœud du problème. Les américains privent d'eau le Mexique, des guerres de l'eau se jouent littéralement partout dans le monde mais pourtant on se garde bien de dire au Mexicains qu'il consomme mal l'eau dont ils disposent ni que les USA sont des salauds finis. La consommation électrique c'est pareil.

Il existe surement quelque chose de plus efficace que le PoW mais en terme de capitalisation on est loin derrière le BTC.

Le CAC 40 est nocif pour la planète mais on ne le ferme pas pour autant au profit d'autre chose. Je ne suis pas pour la course au profit mais à moins de remettre la chasse au profit en question , aucune solution à tout les problème cités dans ce fil de discussion ne trouveront une solution viable. Donc rien ne sert de se traiter de nuisible entre utilisateurs du site quand des mecs envoient des voiture dans l'espace...
Malheureusement si on continu sur ce chemin on va en conclure, à raison ,que l'être humain est un sale con égoïste et profiteur ...

en tant qu'informaticien, je continue de soutenir que POW devrait finir à la poubelle, mais effectivement ça doit pas être le noeud du soucis.
2  0 
Avatar de solstyce39
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 16:00
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message

En vérité le système bancaire consomme plus que le bitcoin :
le Bitboin (et ses copains basés sur le "prof of work" est sur consommateur by design, la comparaison avec la conso du système bancaire actuelle est hors sujet.
Il est possible de faire la même chose en consommant moins, (m'est avis que cela rendrait plus difficile la spéculation, peut être est-ce aussi un sujet ?) donc pourquoi rester figer sur ce type de crypto ?
1  0 
Avatar de Jules34
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 16:07
Citation Envoyé par solstyce39 Voir le message
le Bitboin (et ses copains basés sur le "prof of work" est sur consommateur by design, la comparaison avec la conso du système bancaire actuelle est hors sujet.
Il est possible de faire la même chose en consommant moins, (m'est avis que cela rendrait plus difficile la spéculation, peut être est-ce aussi un sujet ?) donc pourquoi rester figer sur ce type de crypto ?
Je suis d'accord, pourquoi pas, mais je ne suis pas certains que ce soit vraiment le nœud du problème. Les américains privent d'eau le Mexique, des guerres de l'eau se jouent littéralement partout dans le monde mais pourtant on se garde bien de dire au Mexicains qu'il consomme mal l'eau dont ils disposent ni que les USA sont des salauds finis. La consommation électrique c'est pareil.

Il existe surement quelque chose de plus efficace que le PoW mais en terme de capitalisation on est loin derrière le BTC.

Le CAC 40 est nocif pour la planète mais on ne le ferme pas pour autant au profit d'autre chose. Je ne suis pas pour la course au profit mais à moins de remettre la chasse au profit en question , aucune solution à tout les problème cités dans ce fil de discussion ne trouveront une solution viable. Donc rien ne sert de se traiter de nuisible entre utilisateurs du site quand des mecs envoient des voiture dans l'espace...
1  1 
Avatar de solstyce39
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 16:30
Citation Envoyé par Jules34 Voir le message
l'argument qu'avance les défenseurs du PoW c'est que le nombre de transaction peut augmenter sans que n'augmente la consommation du réseau.
pour le coup l'argument est facilement contrable, car en réalité, la consommation du réseau peut augmenter sans que le nombre de transactions augmente.
0  0