IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Amazon a tué le nom donné a son assistant vocal, Alexa,
Le nombre de bébés Alexa a plongé en dessous de son niveau de référence pré-Amazon en 2018

Le , par Bruno

175PARTAGES

5  1 
Il y a sept ans, Amazon a lancé Alexa, son assistant vocal, et alors que le nombre d'appareils répondant à ce nom est monté en flèche, sa popularité auprès des parents américains a chuté. En fait, il a subi l'une des plus fortes baisses de tous les noms populaires de ces dernières années. Les parents fuient un nom qui peut être, au mieux, une nuisance et, au pire, associé à la soumission. « Alexa est le seul nom qui a connu une popularité constante. Pas une célébrité d'un an, pas un favori du passé et qui a été poussé du haut de la falaise de la popularité », a déclaré Laura Wattenberg, fondatrice du site Web Namerology sur les tendances en matière de noms.

Notons que Alexa est le nom qui désigne et sert à interpeller l'assistant vocal développé par Amazon, rendu populaire par les appareils Echo. Il est capable d'interaction vocale, de lire de la musique, faire des listes de tâches, régler des alarmes, lire des podcasts et des livres audios, et donner la météo, le trafic et d'autres informations en temps réel. Alexa peut également contrôler plusieurs appareils intelligents en faisant office de hub domotique.

Alexa était autrefois un nom principalement donné aux bébés humains. Aujourd'hui, il est surtout destiné aux robots. Au début, le nombre de bébés Alexa a connu un pic après le lancement de l'assistant vocal fin 2014. Mais il s'est effondré depuis. Il est probable que les parents ont commencé à réaliser que ce nom pouvait être une nuisance, ou pire, qu'il pouvait être associé à la soumission, car les gens donnent toujours des ordres à leurs Alexa virtuelles.

Cette tendance à la hausse et à la baisse a rappelé à Wattenberg ce qui se passe avec les bébés nommés après des ouragans, lorsque « la couverture médiatique et l'attention suscitent une brève hausse du nom, puis l'après-coup, lorsque le nom est constamment mentionné comme une catastrophe, le tue en quelque sorte ». En fait, l'impact d'Amazon sur le nom Alexa ressemble à celui d'une catastrophe naturelle.


En France, des fournisseurs d’accès à Internet comme SFR possèdent des équipements dotés de l’assistant vocal Alexa d’Amazon. Alexa rejoint une poignée d'autres noms qui ont été renversés par un changement d'association. Le plus célèbre est sans doute Hillary, qui était à la mode à la fin des années 1980, mais qui est tombé en désuétude après que Hillary Clinton soit devenue première dame. Selon Wattenberg, les parents ont tendance à ne pas choisir les noms des politiciens, quel que soit le parti. Dick a perdu son attrait lorsqu'il n'a plus été utilisé comme surnom pour Richard, et plus récemment, les parents ont fui le nom Isis lorsqu'il a été associé au terrorisme.

Les données sur les noms de bébé publiées par l'Administration de la sécurité sociale n'indiquent pas pourquoi les parents choisissent ou évitent certains noms, mais la trajectoire d'Alexa reflète l'adoption des haut-parleurs intelligents dans le monde. Bret Kinsella, fondateur de Voicebot.ai, un site qui couvre et analyse les données sur l'industrie des assistants vocaux révèle que l'adoption par les consommateurs a bondi trois ans après le lancement d'Alexa, en 2017. Et le nombre de bébés Alexa a plongé en dessous de son niveau de référence pré-Amazon en 2018. C'est peut-être à ce moment-là que de nombreux parents ont commencé à comprendre l'omniprésence du nom. Aujourd'hui, on estime que plus de 90 millions d'adultes ont une enceinte intelligente dans leur foyer.

Les lignes de tendance dans d'autres pays fournissent d'autres preuves qu'Amazon est à l'origine de la baisse de popularité du prénom Alexa. Les débuts de l'assistant vocal au Royaume-Uni (en 2016) et au Canada (en 2017) ont également été suivis d'une baisse du nombre de bébés Alexa. (les propriétaires peuvent sélectionner un "mot de réveil" différent pour leur appareil afin de ne pas avoir à dire "Alexa" pour attirer son attention, mais cela ne modifie pas beaucoup les associations du nom).

En 2019, Alexa d'Amazon fait beaucoup parler de lui en raison du fait qu'il est très vendu (plus de 100 millions de ventes) et aussi parce qu'il compte plus de 1000 employés qui travaillent dessus au quotidien dans le but de le perfectionner. Seulement, on a appris cette même année que les employés d'Amazon qui travaillent à améliorer son assistant vocal écoutent les enregistrements vocaux de ce qui se dit dans les maisons et les bureaux des propriétaires d’Echo, lorsque ce dernier est activé. Ces employés pouvaient écouter jusqu'à 1000 enregistrements par jour. En général, lorsque vous donnez un ordre à un périphérique Amazon Echo, seul le logiciel de reconnaissance vocale d'Amazon écoute. Mais, il a été découvert en 2019 qu'une copie de l'audio est envoyée à un humain dans l'un des bureaux d'Amazon dans le monde. Cette personne écoute l'enregistrement audio, le transcrit et ajoute des annotations pour aider les algorithmes d'Amazon à s'améliorer. Les enregistrements incluent à la fois des commandes Alexa explicites et des conversations en arrière-plan.

D'ailleurs, 2 employés ont déclaré avoir entendu ce qu'ils pensaient être un cas d'agression sexuelle, mais se sont fait dire que ce n'était pas à Amazon de prendre des mesures. Il faut aussi préciser que ces travailleurs ont également un forum de discussion interne où ils peuvent obtenir de l'aide pour analyser un mot confus, mais aussi partager certains enregistrements qu'ils trouvent amusants. Comme si cela ne suffisait pas, dans la même année, Bloomberg rapportait que l'équipe d'Amazon auditant les commandes des utilisateurs d'Alexa a accès aux données de localisation et peut, dans certains cas, trouver facilement l'adresse du domicile d'un client, selon cinq employés familiarisés avec le programme.


Les membres de l'équipe ayant accès aux coordonnées géographiques des utilisateurs d'Alexa peuvent facilement les saisir dans un logiciel de cartographie tiers et trouver des domiciles, selon les employés, qui ont signé des accords de confidentialité ne leur permettant pas de s'exprimer publiquement sur le programme. Tout ceci, associé aux lignes de tendance dans d'autres pays fournissent d'autres preuves qu'Amazon est à l'origine de la baisse de popularité du prénom Alexa. Les débuts de l'assistant vocal au Royaume-Uni (en 2016) et au Canada (en 2017) ont également été suivis d'une baisse du nombre de bébés Alexa. (Les propriétaires peuvent sélectionner un "mot de réveil" différent pour leur appareil afin de ne pas avoir à dire "Alexa" pour attirer son attention, mais cela ne modifie pas beaucoup les associations du nom).

Le fait qu'une personne et un produit partagent un nom n'est pas un problème en soi, a fait remarquer Wattenberg. Par exemple, Dakota et Sierra ont mené une double vie heureuse en tant que noms d'humains et de camionnettes. Ce qui est différent avec Alexa, c'est qu'Amazon en a fait le nom d'une voix féminine qui répond à aux appels d'offres. D'autres entreprises technologiques possédant des assistants vocaux ont évité de s'approprier un nom populaire. L'assistant vocal de Google s'appelle simplement Google, et celui de Microsoft est Cortana, qui est en fait un nom, mais un nom très rare. Celui de SFR qui fonctionne sur la BOX 8 s’appelle SFR (« OK SFR »). Apple a produit une version beaucoup plus douce d'un effet Alexa.

Siri n'était pas un nom particulièrement populaire au départ, avant qu'Apple ne lance son assistant vocal, Siri, il y a 10 ans, mais il l'est devenu encore moins depuis. Le nombre de bébés Siri chaque année est passé de 111 en 2010 à 10 en 2020. On observe également une baisse dans certains pays nordiques, où le nom est plus courant ; l'an dernier, le Danemark n'a produit qu'un seul bébé Siri. (Apple n'a pas non plus fait de commentaire sur son rôle dans le déclin du nom Siri).

« Nous ne pensons généralement pas aux individus qui sont déjà nés lorsque cela se produit, mais l'impact sur leur vie est également réel », déclare Philip Cohen, sociologue à l'université du Maryland à College Park. Partager un nom avec un robot peut être fastidieux. « OMG, Siri like the iPhone, devrait être gravé sur ma pierre tombale », se plaignait Siri Bulusu, une journaliste, dans un article de 2016 sur son nom. Et les chevauchements de noms ont donné lieu à des malentendus dignes d'une sitcom, comme lorsque, comme le rapporte le Wall Street Journal, un père a demandé de l'eau à sa fille Alexa, et que leur robot Alexa a répondu en proposant de commander une caisse d'eau Fiji pour 27 dollars.

Mais le choix du nom d'Amazon a eu des effets beaucoup plus sombres sur la vie de certaines Alexas, en particulier les plus jeunes qui se font taquiner à l'école par une avalanche de commandes. Wattenberg a observé que la seule Alexa que beaucoup d'enfants d'aujourd'hui connaissent est celle, virtuelle, que leur famille dirige. Il n'est donc pas surprenant que certains d'entre eux rabaissent leurs camarades de classe portant le même nom. « De nombreux parents d'Alexas changent le nom de leurs enfants ou utilisent leur deuxième prénom, car cela donne lieu à d'horribles brimades », a-t-elle dit.

Et vous ?

Utilisez-vous un assistant vocal ? Lequel ? Que pensez-vous des services fournis ?

Que pensez-vous d'Amazon, d'Alexa ? Que vous inspire la baisse du nombre de bébés Alexa ?

Que pensez-vous des noms attribués aux bébés à la suite des couvertures médiatiques ? Bonne ou mauvaise pratique ?

Voir aussi :

Si vous vous souciez de la vie privée, faut-il jeter vos appareils Amazon Alexa par la fenêtre ? L'équipe d'Alexa pourrait vous localiser

Les propriétaires d'Alexa / Echo font partie par défaut du vaste réseau sans fil à longue portée, Sidewalk d'Amazon, dont le lancement est prévu pour le 8 juin prochain

La voix d'Alexa peut maintenant exprimer de la déception et de l'enthousiasme et se rapproche de celle d'un journaliste dans les conversations liées à l'actualité et à la musique

Les travailleurs d'Amazon écoutent ce que vous dites à Alexa, son assistant vocal intelligent et en parlent dans un forum de discussion interne

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Fleur en plastique
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/08/2021 à 10:43
C'est honteux. Amazon tue tout ce qu'il touche.

leur robot Alexa a répondu en proposant de commander une caisse d'eau Fiji pour 27 dollars.
Cela fait cher la flotte.
2  1 
Avatar de ormond94470
Membre actif https://www.developpez.com
Le 21/08/2021 à 17:22
Tu m'étonnes que le surnom Dick a perdu de l'attrait...
0  0 
Avatar de TotoParis
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/08/2021 à 21:27
Je n'ai jamais utilisé SIRI, et trouve ce truc totalement loufoque et improbable, mais c'est juste mon avis personnel
1  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 22/08/2021 à 8:16
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Mais le choix du nom d'Amazon a eu des effets beaucoup plus sombres sur la vie de certaines Alexas, en particulier les plus jeunes qui se font taquiner à l'école par une avalanche de commandes. Wattenberg a observé que la seule Alexa que beaucoup d'enfants d'aujourd'hui connaissent est celle, virtuelle, que leur famille dirige. Il n'est donc pas surprenant que certains d'entre eux rabaissent leurs camarades de classe portant le même nom. « De nombreux parents d'Alexas changent le nom de leurs enfants ou utilisent leur deuxième prénom, car cela donne lieu à d'horribles brimades », a-t-elle dit.
Les jeunes enfants sont cruels, les filles qui s'appellent Alexa vont souffrir pendant quelque années, mais en grandissant les autres vont finir par se lasser de la blague.

Pour la blague : à partir de 1945 le prénom "Adolf" a perdu en popularité, à partir de 2016 le prénom "Alexa" a perdu en popularité.

Citation Envoyé par Bruno Voir le message
un père a demandé de l'eau à sa fille Alexa, et que leur robot Alexa a répondu en proposant de commander une caisse d'eau Fiji pour 27 dollars.
On doit pouvoir changer le prénom de l'appareil.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/08/2021 à 11:18
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
Cela fait cher la flotte.
Apparemment une bouteille d'1L coute 3,99€ au Monoprix.
0  0