Si vous vous souciez de la vie privée, faut-il jeter vos appareils Amazon Alexa par la fenêtre ?
L'équipe d'Alexa pourrait vous localiser

Le , par Bill Fassinou

150PARTAGES

15  0 
Rappelons qu'il y a quelques jours, on a appris que les employés d'Amazon qui travaillent à améliorer Alexa, assistant virtuel développé par Amazon, écoutent les enregistrements vocaux de ce qui se dit dans les maisons et les bureaux des propriétaires d’Echo, lorsque ce dernier est activé. Ces employés peuvent écouter jusqu'à 1000 enregistrements par jour. En général, lorsque vous donnez un ordre à un périphérique Amazon Echo, seul le logiciel de reconnaissance vocale d'Amazon écoute. Mais, il a été découvert qu'une copie de l'audio est envoyée à un humain dans l'un des bureaux d'Amazon dans le monde. Cette personne écoute l'enregistrement audio, le transcrit et ajoute des annotations pour aider les algorithmes d'Amazon à s'améliorer. Les enregistrements incluent à la fois des commandes Alexa explicites et des conversations en arrière-plan.

D'ailleurs, 2 employés ont déclaré avoir entendu ce qu'ils pensaient être un cas d'agression sexuelle, mais se sont fait dire que ce n'était pas à Amazon de prendre des mesures. Il faut aussi préciser que ces travailleurs ont également un forum de discussion interne où ils peuvent obtenir de l'aide pour analyser un mot confus, mais aussi partager certains enregistrements qu'ils trouvent amusants. Les utilisateurs ont la possibilité de désactiver l'utilisation de leurs enregistrements vocaux depuis les paramètres de confidentialité de leurs appareils. Mais il faut également reconnaître qu'Amazon n'a pas été très correct puisque la société, dans ses documents de marketing et de politique de confidentialité, ne dit pas explicitement que les humains écoutent des enregistrements de certaines conversations captées par Alexa.

Comme si cela ne suffisait pas, Bloomberg rapporte que l'équipe d'Amazon auditant les commandes des utilisateurs d'Alexa a accès aux données de localisation et peut, dans certains cas, trouver facilement l'adresse du domicile d'un client, selon cinq employés familiarisés avec le programme. Les membres de l'équipe ayant accès aux coordonnées géographiques des utilisateurs d'Alexa peuvent facilement les saisir dans un logiciel de cartographie tiers et trouver des domiciles, selon les employés, qui ont signé des accords de confidentialité ne leur permettant pas de s'exprimer publiquement sur le programme.


Bien que rien n'indique que les employés d'Amazon ayant accès aux données ont tenté de localiser des utilisateurs individuels, deux membres de l'équipe Alexa ont indiqué à Bloomberg qu'Amazon accordait inutilement un large accès aux données des clients, ce qui faciliterait l'identification du propriétaire d'un périphérique. Les données de localisation sont plus sensibles que de nombreuses autres catégories d'informations sur les utilisateurs, a déclaré Lindsey Barrett, avocate et chargée de communication de Georgetown Law. L'équipe, répartie sur trois continents, transcrit, annote et analyse une partie des enregistrements vocaux recueillis par Alexa. Le programme en question a été mis en place pour aider l'assistant vocal numérique d'Amazon à mieux comprendre et à répondre aux commandes.

Bloomberg précise qu'il n'a pas été signalé d'employés ou de sous-traitants d'Amazon abusant réellement de ce pouvoir et traquant les utilisateurs chez eux. Cependant, cette fonctionnalité offre aux employés « un accès inutilement large aux données des clients ». « Chaque fois que quelqu'un collecte vos données de localisation, cela signifie que ces données pourraient aller à quelqu'un d'autre qui pourrait vous trouver quand vous ne voulez pas être retrouvé », a déclaré Lindsey Barrett.

Amazon ne nie pas que ses employés peuvent facilement localiser les utilisateurs, mais minimise les conséquences d'une telle situation. « L’accès aux outils internes est hautement contrôlé et n’est accordé qu’à un nombre limité d’employés qui ont besoin de ces outils pour former et améliorer le service en traitant un très petit échantillon d’interactions », a déclaré un porte-parole d’Amazon. Le seul problème, Amazon n’a pas précisé ce nombre « limité » d’employés qui pourrait être des milliers, selon Bloomberg.

« Nos politiques interdisent strictement aux employés d’accéder aux données des clients ou de les utiliser, pour toute autre raison, et nous appliquons une politique de tolérance zéro en cas d’abus de nos systèmes », a poursuivi le porte-parole. « Nous auditons régulièrement l'accès des employés aux outils internes et limitons l'accès si nécessaire ». Bloomberg a parlé à un employé d'Amazon qui a déclaré que le backend d'Amazon affichait également les numéros de téléphone des utilisateurs. Cette fonctionnalité aurait été déconnectée, mais qui sait ce qui ce qui en est réellement fait.

Bloomberg explique que certains des travailleurs chargés d'analyser les enregistrements des clients Alexa utilisent un outil Amazon qui affiche des clips audio en même temps que des données sur le périphérique ayant capturé l'enregistrement. Une grande partie des informations stockées par le logiciel, y compris un identifiant d'appareil et un numéro d'identification de client, ne peuvent pas être facilement reliées à un utilisateur. Toutefois, Amazon collecte également des données de localisation pour permettre à Alexa de répondre plus précisément aux demandes, par exemple en suggérant un restaurant local ou en indiquant le temps qu'il fera à Ashland, dans l'Oregon, au lieu d'Ashland, dans le Michigan.

Bloomberg ajoute aussi que les données de localisation d'Amazon ne sont pas toujours précises et ne font pas toujours référence à l'emplacement d'un écho. L'application pour smartphone Alexa invite les utilisateurs à entrer une adresse personnelle lorsqu'ils configurent un haut-parleur intelligent et demande également l'autorisation d'utiliser les données de localisation du smartphone. Dans une liste de questions fréquemment posées sur Alexa, Amazon indique qu'il utilise l'emplacement d'un appareil mobile pour fournir des réponses et des recommandations plus pertinentes, ainsi que pour activer des fonctionnalités telles que les rappels conçus pour se déclencher lorsqu'un utilisateur atteint un certain endroit.

Source : Employé Amazon

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Que feriez-vous d'Alexa si vous en disposez ? Vous en débarrasseriez-vous ou le garderiez-vous quand même ? Pourquoi ?
Alexa pourrait-il être efficace sans avoir accès à vos données de localisation ? Pourquoi ?

Voir aussi

Les travailleurs d'Amazon écoutent ce que vous dites à Alexa, son assistant vocal intelligent, et en parlent dans un forum de discussion interne

Un perroquet utilise l'assistant vocal Alexa pour passer des commandes d'articles sur Amazon en l'absence de son propriétaire

Microsoft ne voit plus Alexa ou Google Assistant comme des concurrents de Cortana mais des partenaires qui l'aideraient à tirer son épingle du jeu

Amazon atteint 100 millions de vente d'appareils intégrant Alexa son assistant vocal intelligent

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 9:06

Rien de plus à ajouter.
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 9:23
Peut-être qu'il y a des employés d'Amazon qui écoutent les conversations de leur ex, un peu dans cet esprit :
Ces agents de la NSA qui espionnent leur femme ou leur mari
Assurer la sécurité des Etats-Unis n'était pas la seule motivation de certains agents de la NSA pour dégainer l'arsenal technologique de leur puissante agence. Au moins douze de ses employés ont en effet détourné les outils de surveillance de la NSA afin d'espionner le téléphone portable ou les emails de leur entourage, révèle Le Monde. La liste en a été publiée en septembre en réponse à une question écrite du sénateur républicain Charles Grassley.
Avatar de bcag2
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 10:03
Déclaration universelle des droits de l'homme… pas sûr que les GAFAM qui ont maintenant des pouvoirs quasi étatique l'ai ratifié
Article 12

Nul ne sera l'objet d'immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d'atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 13:52
Non mais la déclaration universelle des droits de l'homme c'est bien beau mais aucun Etat au monde ne la respecte entièrement...
Alors une entreprise commerciale...

Exemple concret :
La mise sur écoute téléphonique suite à décision d'un juge va à l'encontre de cet article au passage.
Avatar de AoCannaille
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 15:19
Citation Envoyé par transgohan Voir le message
Non mais la déclaration universelle des droits de l'homme c'est bien beau mais aucun Etat au monde ne la respecte entièrement...
Alors une entreprise commerciale...

Exemple concret :
La mise sur écoute téléphonique suite à décision d'un juge va à l'encontre de cet article au passage.
Non, le mot clef principal est "arbitraire". Un Juge ne prend pas une décision arbitrairement, mais au regard de la loi démocratiquement établie (enfin en théorie).

Et c'était tout le problème de la loi renseignement qui met sur écoute tout le monde de manière préventive et administrative, c'est à dire sans passer par un juge indépendant, et sans soupçon réel d'un délit quelconque, sans même l'occasion de proposer un débat contradictoire équitable...
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 15:23
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
sans soupçon réel d'un délit quelconque
C'est marrant parce que quand des employés d'Amazon entendent un délit ils n'ont pas le droit de prendre des mesures.
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
D'ailleurs, 2 employés ont déclaré avoir entendu ce qu'ils pensaient être un cas d'agression sexuelle, mais se sont fait dire que ce n'était pas à Amazon de prendre des mesures.
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 15:57
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Qu'en pensez-vous ?
Qu'il ne fallait pas en acheter !
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 16:26
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
Non, le mot clef principal est "arbitraire". Un Juge ne prend pas une décision arbitrairement, mais au regard de la loi démocratiquement établie (enfin en théorie).
Depuis quand les lois sont démocratiquement établies en France ?
Ce sont certains élus qui sont élus démocratiquement pour moi.
Le peuple n'entre pas dans la phase de validation des projets de loi.
Avatar de Fagus
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 13:47
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est marrant parce que quand des employés d'Amazon entendent un délit ils n'ont pas le droit de prendre des mesures.
Ce qui semble caduque s'ils sont français, car il existe une obligation de dénonciation de crime en France si la dénonciation permet d'en atténuer les effets (ex : découverte de la planification d'un meurtre, etc.)
Avatar de MiaowZedong
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/04/2019 à 15:35
Ne les lancez pas par la fenêtre, vous pourriez toucher quelqu'un!

Detruisez-les plutôt avec un marteau.
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web