IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Jack Dorsey mise sur le bitcoin qui sera une « grande partie » de l'avenir de Twitter.
Le PDG voit des opportunités d'intégrer la cryptomonnaie dans les produits et services Twitter

Le , par Stéphane le calme

204PARTAGES

9  0 
Le PDG de Twitter, Jack Dorsey, a confirmé aux investisseurs que le bitcoin sera une « grande partie » de l'avenir de l'entreprise, car il voit des opportunités d'intégrer la cryptomonnaie dans les produits et services Twitter existants, y compris le commerce, les abonnements et d'autres nouveaux ajouts comme Twitter Tip Jar et Super Follows.

Dorsey est un ardent défenseur du bitcoin depuis des années, mais la manière dont il serait mis en œuvre sur la plateforme Twitter n'avait pas encore été expliquée en détail. Cependant, Dorsey a souvent vanté publiquement la cryptomonnaie, disant qu'elle lui rappelle les « premiers jours d'Internet » et qu'il n'y avait « rien de plus important » dans sa vie sur lequel travailler.

Plus récemment, Dorsey a lancé un fonds bitcoin de 23,6 millions de dollars avec Jay Z et a annoncé son intention de diriger son autre société Square sur le marché des services financiers décentralisés via le bitcoin. Square a également acquis cette année une participation majoritaire dans le service de musique TIDAL de Jay-Z en vue de la façon dont les technologies blockchain et les cryptomonnaies pourraient changer le secteur de la musique.

Devant des investisseurs, le patron de Twitter a annoncé que la cryptomonnaie était une des trois principales tendances clés pour le réseau social, avec l’intelligence artificielle et la décentralisation (Twitter poursuit ce dernier volet à travers son initiative « Bluesky »).

Il a présenté le bitcoin aux investisseurs lors de l'appel aux résultats du deuxième trimestre de Twitter, affirmant que cela pourrait aider l'entreprise à accélérer l'expansion de ses produits, tout en expliquant qu'il était le « meilleur candidat » pour devenir la « monnaie native » d'Internet (par ailleurs, les 50 millions de dollars de bitcoins de Square achetés en 2020 valaient 253 millions de dollars en février 2021, et il en a acheté 170 millions de plus plus tôt cette année).

« Si Internet a une devise native, une devise mondiale, nous pouvons évoluer beaucoup plus rapidement avec des produits tels que Super Follows, Commerce, Subscriptions, Tip Jar, et nous pouvons atteindre chaque personne sur la planète grâce à cela, au lieu d'adopter une approche marché par marché par marché », a expliqué Dorsey. «Je pense que c'est une grande partie de notre avenir. Je pense qu'il y a beaucoup d'innovation à faire au-delà de la simple monnaie, d'autant plus que nous pensons à décentraliser davantage les médias sociaux et à fournir plus d'incitations économiques. Je pense donc qu'il est extrêmement important pour Twitter et pour les actionnaires de Twitter que nous continuions à regarder l'espace et à y investir de manière agressive », a-t-il ajouté.


Un représentant de Twitter a confirmé que c'était la première fois que Dorsey parlait publiquement de la façon dont Twitter pourrait intégrer le bitcoin dans sa gamme de produits.

Dorsey a également souligné que Twitter ne serait pas le seul à poursuivre une stratégie de cryptographie, notant que Facebook soutenait la monnaie numérique Diem. « Il y a un besoin évident pour cela, et une appréciation pour cela. Et je pense qu'une norme ouverte native d'Internet est la bonne voie à suivre, c'est pourquoi mon objectif et notre objectif seront finalement sur le bitcoin », a-t-il noté.

Un intérêt pour la cryptomonnaie qu'il a encore manifesté récemment

Jack Dorsey était présent à la conférence bitcoin de 2021. Invité sur la scène pour partager son point de vue sur la cryptomonnaie avec la communauté, le PDG a expliqué qu'il n'y a rien de plus important pour lui dans la vie que les bitcoins et les cryptomonnaies. « Bitcoin change absolument tout. Je ne pense pas qu’il y ait quelque chose de plus important dans ma vie sur lequel travailler », a déclaré Dorsey. Il a ajouté que, bien qu'il travaille sur Twitter et Square et qu'il soit fier des progrès réalisés avec ces deux applications, s'il n'avait pas ces deux applications, il travaillerait sûrement pour bitcoin.

« En fait, si je n'étais pas chez Square ou Twitter, je travaillerais sur le bitcoin. Si [le bitcoin] avait besoin de plus d'aide que Square ou Twitter, je les quitterais pour le bitcoin. Mais, je crois que les deux entreprises ont un rôle à jouer », a-t-il déclaré. Pour Dorsey, le bitcoin a le potentiel de créer une nouvelle infrastructure financière plus inclusive et plus favorable aux communautés mal desservies. En ce qui concerne les habitants d'autres pays du monde, Dorsey voit également le bitcoin comme un moyen de se protéger contre la dévaluation de la monnaie nationale et d'accélérer les transferts de fonds au-delà des frontières.

Le PDG estime que les cryptomonnaies ont un grand potentiel et qu'il faudrait que les gens y investissent. « Je ne pense pas qu'il y ait quelque chose de plus favorable pour les gens du monde entier », a-t-il déclaré. Ces dernières années, Dorsey s'est grandement intéressé au marché des cryptomonnaies. Il s'est associé au chanteur Jay Z pour créer leur propre fonds de dotation en bitcoins appelé "Btrust" en février 2021, grâce auquel il prévoit de développer la cryptomonnaie en Afrique et en Inde. L'équipe a financé le nouveau fonds de dotation en bitcoins avec 500 bitcoins d'une valeur de 23,6 millions de dollars.

Dorsey estime que le bitcoin a parcouru un long chemin et a encore un long chemin à parcourir et que personne dans un avenir proche ne sera en mesure d'arrêter ou de changer la cryptomonnaie et il aimerait y travailler à jamais. Le bitcoin a réussi à s'imposer et à avoir une position stable dans le monde et qu'il vaut maintenant des millions de dollars. Bien que certaines personnes puissent penser qu'il n'en vaut pas la peine, Dorsey soutient qu'il a le pouvoir et la dynamique pour changer le monde. En avril dernier, le PDG a converti en bitcoins l'argent qu'il a obtenu en vendant son premier tweet en tant que NFT.

En outre, Dorsey pense que le bitcoin deviendra la monnaie native d'Internet. Il a déclaré que la seule raison pour laquelle sa société de paiement électronique Square s'est impliquée dans le bitcoin est dans ce but. En effet, Square a ajouté plus de 170 millions de dollars de bitcoins à son bilan en février après avoir investi pour la première fois dans la cryptomonnaie en octobre. Dorsey a également annoncé que Square "envisage" de fabriquer un portefeuille matériel pour le bitcoin. « C'est pourquoi nous ne traitons pas avec d'autres monnaies ou pièces, car nous voulons absolument faire du bitcoin la monnaie native d'Internet », a déclaré Dorsey.

Bien que de nombreux détracteurs du bitcoin ne soient pas d'accord, le qualifiant d'investissement spéculatif, volatil et risqué qui peut être sujet à la fraude, sa communauté considère la cryptomonnaie comme un or numérique décentralisé et une protection contre l'inflation. « Tout ce que je peux faire, tout ce que mes entreprises peuvent faire pour rendre [le bitcoin] plus accessible à tous est la façon dont je vais passer le reste de ma vie », a-t-il conclu.

Des performances financières qui battent les prévisions des analystes

Dans l'ensemble, Twitter a généré de solides bénéfices dans le cadre d'un rebond pandémique, qui a permis à la société d'afficher sa croissance de revenus la plus rapide depuis 2014. La société a réalisé un chiffre d'affaires de 1,19 milliard de dollars au deuxième trimestre, contre 1,07 milliard de dollars attendu par Wall Street, une majorité (1,05 milliard de dollars) provenant de ses activités publicitaires. Elle a également enregistré un bénéfice par action de 20 cents contre 7 cents attendus.

Le nombre d'utilisateurs actifs quotidiens monétisables, ou d'utilisateurs de Twitter qui voient de la publicité sur le site, a augmenté de 11 %, a déclaré Twitter. La plateforme attribue, entre autres, cette progression à des améliorations techniques qui permettent aux utilisateurs d'être davantage orientés vers les contenus et les sujets qui les intéressent, notamment grâce aux «Topics», tweets classés par grandes thématiques.

Les revenus de Twitter ont augmenté de 74 % d'une année sur l'autre au cours du trimestre, selon une lettre aux actionnaires, la société citant « une large augmentation de la demande des annonceurs ». Au trimestre précédent, le chiffre d'affaires avait augmenté de 28 %. La croissance s'est accélérée alors que la société a bouclé un trimestre lorsque les revenus ont diminué de près de 19 %, ce qui a entraîné la plus forte croissance depuis 2014. Le réseau social a expliqué, pour partie, cette performance par l'amélioration de ses outils de ciblage publicitaire et des outils disponibles pour les annonceurs autour de la vidéo.

Source : Appel aux résultats du deuxième trimestre de Twitter, Alex Wrepping

Et vous ?

Que pensez-vous de cette vision ?
Intégrer les cryptomonnaies en général et le bitcoin en particulier dans les produits et services de réseaux sociaux comme ceux de Twitter, bonne ou mauvaise idée ? Dans quelle mesure ?

Voir aussi :

Le chiffre d'affaires de Twitter au deuxième trimestre 2021 connaît sa croissance annuelle la plus importante depuis 2014, la société citant « une large augmentation de la demande des annonceurs »
Jack Dorsey, PDG de Twitter, pense que les cryptomonnaies ont le pouvoir de changer le monde et qu'il pourra y travailler toute sa vie
Twitter a perdu sa protection contre la responsabilité du contenu des utilisateurs en Inde, selon le gouvernement, mais la société a commencé à se conformer aux nouvelles règles
Donald Trump poursuit Twitter, Google et Facebook pour « censure », l'ancien président estime que ces entreprises ont violé le droit à sa liberté d'expression

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !