IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le nombre de personnes qui achètent de l'informatique vestimentaire (wearable) n'a jamais été aussi élevé et la croissance provient essentiellement de petites entreprises
D'après l'IDC

Le , par Nancy Rey

261PARTAGES

4  0 
La demande pour la technologie portable est restée forte au premier trimestre 2021, même si les volumes ont reculé par rapport aux niveaux record du quatrième trimestre 2020. D’après les nouvelles données du Worldwide Quarterly Wearable Device Tracker de l'IDC, les entreprises ont expédié un total de 104,6 millions d'unités au 1er trimestre 2021. Il s'agit d'une augmentation de 34,4 % par rapport aux 77,8 millions d'unités expédiées au 1er trimestre 2020. C'est la première fois que les expéditions du premier trimestre dépassent les 100 millions d'unités. Si les leaders du marché comme Apple et Samsung ont conservé des parts de marché à deux chiffres au cours du trimestre, la majeure partie de la croissance est venue de sociétés plus petites.

La catégorie des wearables des appareils grand public – qui comprend les smartwatches, les traceurs de fitness et les lunettes de réalité augmentée – a été expédié à plus de 100 millions d'unités au premier trimestre pour la première fois. Le deuxième trimestre 2021 a connu une augmentation des ventes de 34,4 % par rapport au même trimestre en 2020. Notons que les wearables ont déjà ont déjà été commercialisés à un tel nombre d'unités (et plus) au cours d'un trimestre, mais jamais au premier trimestre, qui est généralement une période creuse après une vague d'achats liés aux fêtes de fin d’année du quatrième trimestre. Depuis plusieurs années, les wearables comme le Fitbit Versa constituent l'une des catégories d'appareils électroniques personnels dont la croissance est la plus rapide, mais ces appareils restent loin derrière les smartphones en termes d'unités totales vendues chaque trimestre ou chaque année.


Selon les données d'IDC, Apple domine le marché avec une marge importante, vraisemblablement grâce à l'Apple Watch. Au premier trimestre 2021, Apple détenait une part de marché de 28,8 %. Apple a commencé 2021 de la même manière qu'elle a terminé 2020 : en tant que leader incontesté du marché mondial des wearables. L'appétit pour ses montres intelligentes est resté fort, les SE et Series 3, moins chères, gagnant encore du terrain sur le marché, tandis que ses oreillettes – y compris les AirPods et les Beats – ont enregistré des baisses séquentielles après avoir atteint des niveaux record au quatrième trimestre 2020.

Samsung était loin derrière avec 11,3 %. Samsung a devancé Xiaomi pour la première fois au 1er trimestre 2021, et de plus d'un million d'unités. Ce sont ses écouteurs sans fil, notamment les Galaxy Buds Live, Galaxy Buds+ et le dernier né, le Galaxy Buds Pro, qui ont fait grimper ses volumes. Les livraisons d'oreillettes de sa filiale JBL, avec ses modèles grand public et moins chers, ont également contribué à la croissance de l'entreprise. Parallèlement, les smartwatches et les bracelets de l'entreprise ont maintenu leur croissance, atteignant de nouveaux records au premier trimestre.

Suivi de Xiaomi avec 9,7 %. Xiaomi a été la seule entreprise parmi les cinq premières à afficher une baisse en comparaison à l'année dernière. Même si ses oreillettes et ses montres ont affiché une forte croissance par rapport à l'année précédente, la baisse des volumes de bracelets, qui représentaient plus de la moitié de son volume total au 1er trimestre 2021, a annulé ces gains. Xiaomi est également confronté au défi de voir très peu de son volume total parvenir en dehors de la Chine, ce qui limite encore ses opportunités de croissance.

Huawei suit avec 8,2 %. Huawei est la seule entreprise à avoir battu ses volumes d'expéditions du quatrième trimestre 2020, et ce sans aucune présence en Amérique du Nord. Huawei s'est principalement appuyée sur le marché chinois, mais a également connu une amélioration continue en Europe tout en maintenant sa présence en Asie et en Amérique latine. Le portefeuille diversifié de la société, qui comprend des montres, des oreillettes et des bracelets, a enregistré de bons résultats, et l'ajout des lunettes a fait un grand pas en avant en Chine.

À partir de là, la pente est raide jusqu'aux plus petits acteurs, comme BoAt, qui détient une part de marché de seulement 2,9 %. La société indienne BoAt est restée suffisamment loin devant Fitbit et Huami pour conserver sa cinquième place. Son orientation vers les oreillettes a été bien accueillie, et de même, son prix de vente moyen de 19 dollars – le plus bas parmi les principales entreprises – les a maintenues à la portée de nombreux clients.


Cependant, les analystes affirment que ce sont les jeunes ou les petites entreprises comme BoAt qui sont à l'origine de la croissance significative des wearables d'une année sur l'autre. Voici ce qu'en dit Ramon T. Llamas, directeur de recherche d'IDC pour les wearables : « Les grandes entreprises ont certainement attiré l'attention sur le marché mondial des wearables, mais ce sont les petites entreprises qui alimentent la croissance. Plutôt que de rivaliser avec des produits similaires à ceux des leaders du marché, ces petites entreprises se sont concentrées sur des marchés spécifiques et ont prospéré avec des solutions différentes. Par exemple, BoAt, l'entreprise numéro cinq de notre liste, a réussi en se concentrant uniquement sur le marché indien et a été récompensée par une croissance à trois chiffres. Un autre exemple vient d'Oura, dont la bague de suivi de la condition physique a attiré l'attention des grandes équipes sportives et des consommateurs. Ces entreprises et bien d'autres ont contribué à la catégorie "Autres", qui a enregistré une croissance de 55,5 % par rapport à l’année dernière ».

Le rapport de l’IDC indique que la croissance la plus rapide provient de dispositifs autres que les smartwatches, tels que les bagues connectées numériquement, les lunettes audio et les patchs portables. Cette sous-catégorie de wearables, que l'IDC classe simplement dans la catégorie "autres", a en fait augmenté de 55 % d'une année sur l'autre.

Les grandes entreprises technologiques comme Samsung et Apple ont répété à plusieurs reprises aux investisseurs, lors de leurs appels de résultats trimestriels, que les wearables sont parmi les sources de revenus et les nouveaux utilisateurs qui connaissent la croissance la plus rapide, et les entreprises ont déclaré que cette catégorie serait une priorité majeure à l'avenir. Actuellement, le marché de la 'technologie portable' est principalement dominé par les bracelets traceurs de fitness, mais comme le montrent les données, certains signes indiquent que d'autres types de wearables pourraient percer. Les analystes s'attendent à ce que leur croissance se poursuive à l'avenir.

Il pourrait en résulter un paysage informatique singulier dans lequel les utilisateurs dépendent d'une variété d'appareils spécialisés pour des circonstances spécifiques plutôt que de compter uniquement sur un téléphone portable, une tablette ou un ordinateur portable comme plaque tournante unique. Cela dit, si l'on se fie au fonctionnement des appareils d'Apple, de Samsung et de Google, de nombreux wearables sont susceptibles de traiter le smartphone comme un centre nerveux mobile pour une pléthore d'appareils connectés.

Source : IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats ? Les trouvez-vous pertinents ?

Voir aussi :

Le marché mondial des wearables devrait maintenir une croissance à deux chiffres en 2020 et jusqu'en 2024, selon IDC

Le marché mondial des wearables a augmenté de 5,5 % au second trimestre de 2018, grâce aux gains observés sur les marchés émergents, selon IDC

Le marché des wearables a connu une croissance de 10 % en 2017 d'après IDC, Apple s'empare de la première place grâce à un excellent 4T2017

118,9 millions de wearables ont été vendus au quatrième trimestre 2019 et 336,5 millions ont été écoulés sur toute l'année, selon un rapport de l'IDC

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !