IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« Nous ne pourrons pas résoudre l'équation du changement climatique sans collaboration à l'échelle mondiale », déclare Bill Gates :
Voici comment le co-fondateur de Microsoft finance la lutte

Le , par Patrick Ruiz

154PARTAGES

10  1 
Le changement climatique est l’une des deux plus grandes menaces pour l’humanité, d’après Bill Gates. Il passe même désormais avant une pandémie comme défi le plus important que nous ayons à relever. La bonne nouvelle est que le cofondateur de Microsoft est d’avis qu’il est possible d’empêcher une montée catastrophique de la température en mettant nos capacités d’innovation à contribution. La mauvaise ? Les Hommes n’arriveront pas à résoudre l’équation du changement climatique sans collaboration à l’échelle mondiale.

C’est le passage obligé pour que les efforts consentis dans le cadre de cette initiative globale puissent porter des fruits. Les initiatives à poursuivre dans le cadre d’une lutte concertée au niveau mondial touchent aux innovations nécessaires dans chacun des aspects de la vie moderne : fabrication, agriculture, transport, etc. En d’autres termes, il faudra tout changer à l’économie telle que connue. Dans les propres termes de Bill Gates : « Nous devons changer notre façon de faire dans pratiquement tous les domaines pour passer de 51 milliards de tonnes de dioxyde de carbone émises à zéro. »

À titre d’illustration, la fabrication de ciment et d’acier représente 16 % de toutes les émissions de dioxyde de carbone et la demande ne cesse d’aller croissant. En effet, on estime que le monde sera pourvu de deux milliards et demi de mètres carrés de bâtiments supplémentaires d'ici 2060. Cela équivaut à construire une nouvelle ville de New York chaque mois pendant les 40 prochaines années.


C’est la raison pour laquelle il investit désormais dans des entreprises qui innovent en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. CarbonCure est l’une de celles-ci. Elle injecte du dioxyde de carbone capturé dans du béton. La manœuvre permet de se débarrasser d’une partie du CO2. Bill Gates finance aussi le développement d’une technologie d’atténuation des rayons du soleil. L’approche consiste à les réfléchir hors de l’atmosphère terrestre. L’objectif : déclencher un effet de refroidissement global. Le projet piloté par des scientifiques de l’université de Harvard vise à pulvériser de la poussière de carbonate de calcium (CaCO3) non toxique dans l’atmosphère. Il est attendu de cet aérosol qu’il réfléchisse les rayons du soleil et donc compense le réchauffement climatique. Le total de ses investissements sur fonds propres atteint déjà les 2 milliards de dollars.

Depuis 2018, tous les magasins, les bureaux, les centres de données, ainsi que les sites en colocation dans 43 pays, y compris les États-Unis, le Royaume-Uni, la Chine et l’Inde de la firme américaine Apple sont alimentés à 100 % par de l’énergie propre afin de lutter contre le réchauffement climatique. La même année le Coréen Samsung s’est engagé à devenir une entreprise plus verte en mettant 100 % d’énergies renouvelables à contribution dans ses infrastructures. Cela reste des initiatives éparpillées pour Bill Gates qui estime que l’heure est venue pour la mise en œuvre d’un plan d’action commun à l’échelle globale.

Le cofondateur de Microsoft s’étend en recommandations à l’intention des gouvernements sur les politiques à adopter en la matière. En sus, le livre How To Avoid A Climate Disaster suggère à chaque citoyen de la planète un ensemble de mesures à mettre en œuvre pour l’atteinte de l’objectif zéro émission de carbone.


« Il y a vingt ans, je n'aurais jamais prédit qu'un jour je parlerais en public du changement climatique et encore moins que j'écrirais un livre à ce sujet. J'ai une formation en informatique, pas en climatologie et aujourd'hui, je travaille à plein temps avec ma femme Melinda à la Fondation Gates, où nous sommes très impliqués en matière de santé mondiale, de développement et d'éducation aux États-Unis.

J'en suis venu à me concentrer sur le changement climatique de manière indirecte à travers le problème d'accès à l'énergie électrique.

Au début des années 2000, alors que notre fondation venait de démarrer, j'ai commencé à voyager dans les pays à faible revenu d'Afrique subsaharienne et d'Asie du Sud pour en apprendre davantage sur la mortalité infantile, le VIH et les autres grands problèmes sur lesquels nous travaillons. Mais je n'ai pas toujours pensé aux maladies. Je me rendais dans les grandes villes en avion, je regardais par la fenêtre et je me disais : "Pourquoi fait-il si sombre dehors ? Où sont toutes les lumières que je verrais si c'était New York, Paris ou Pékin ?

J'ai appris qu'environ un milliard de personnes n'avaient pas un accès fiable à l'électricité et que la moitié d'entre elles vivaient en Afrique subsaharienne. (La situation s'est un peu améliorée depuis lors ; aujourd'hui, environ 860 millions de personnes n'ont pas l'électricité). J'ai commencé à réfléchir à la manière dont le monde pourrait rendre l'énergie abordable et fiable pour les pauvres. Il n'était pas logique que notre fondation se charge de cet énorme problème - nous avions besoin qu'elle reste concentrée sur sa mission principale - mais j'ai commencé à lancer des idées avec quelques amis inventeurs.

Fin 2006, j'ai rencontré deux anciens collègues de Microsoft qui lançaient des associations à but non lucratif axées sur l'énergie et le climat. Ils m'ont mis en contact avec deux climatologues qui connaissaient bien ces questions et tous les quatre m'ont montré les données reliant les émissions de gaz à effet de serre au changement climatique.

Je savais que les gaz à effet de serre faisaient augmenter la température, mais j'avais supposé qu'il y avait des variations cycliques ou d'autres facteurs qui empêcheraient naturellement une véritable catastrophe climatique. Et il était difficile d'accepter que tant que les humains continueraient à émettre des quantités de gaz à effet de serre, les températures continueraient à augmenter. […] Il fallait donc fournir de l’énergie aux pauvres et s’assurer en même temps qu’elle soit propre », explique-t-il à propos des motivations qui l’ont amené à se lancer dans la filière.

Source : Gatesnotes

Et vous ?

Une collaboration à l’échelle mondiale est-elle possible pour résoudre l’équation du changement climatique ?
Quels sont les secteurs qui devraient être touchés en premier dans le cadre de cette dernière pour l’atteinte de l’objectif zéro émission de carbone ?

Voir aussi :

Face à la progression du coronavirus aux États-Unis, Bill Gates appelle à un arrêt national des activités, estimant que c'est le passage obligé pour éviter un désastre

Bill Gates : la pandémie de coronavirus reçoit « l'attention totale » de la Fondation Gates, mais les autres travaux de santé publique pourraient en souffrir

Face à la progression du coronavirus aux États-Unis, Bill Gates appelle à un arrêt national des activités, estimant que c'est le passage obligé pour éviter un désastre

COVID-19 : Bill Gates estime que les USA ont réagi trop lentement. Selon lui, un confinement national est désormais inévitable pour un retour à la normale « dans six à dix semaines »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nikau6
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/02/2021 à 7:13
Sans compter que le bilan carbone de ce type doit être équivalent á celui d'une petite ville á lui tout seul. Il possède son propre Boeing, fait dix fois le tour du monde avec tout les ans, avec seulement lui et sa femme á bord, et il possede combien de maisons de la taille de chateau ? Non mais quelle blague.
8  1 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/02/2021 à 11:03
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message


Là, on a un des plus riches qui semble vouloir agir (avec tout ses moyens financiers et influences) et tout le monde lui tire dessus.

A ça il est concerné. Il a d'ailleurs des parts dans l'entreprise coca cola qui en Inde se fait pointer du doigt car son entreprise pompe toute l'eau qu'elle peut au mépris des agriculteurs locaux. Sa fondation dépend d'un fond 'investissement qui investie notamment dans l'armement militaire, dans l’énergie fossile, ou les ogms. Il a un gros pieds dans monsanto.

la vérité c'est que sa philantropie n'est pas désintéressé.

7  1 
Avatar de Cpt Anderson
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/02/2021 à 17:38
Qui a demandé à Billou de se transformer en pompier de service ? hier le covid, maintenant le changement climatique. De quoi se mêle ce type ? quelles sont ses compétences dans ces domaines ? il veut pas la fermer de temps en temps ?
11  7 
Avatar de skaarj
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 16/02/2021 à 16:25
Ce type est vraiment partout... Rien que çà, ça devrait nous mettre la puce à l'oreille quand à ses réelles intentions. Billou le philanthrope...
5  2 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/02/2021 à 9:59
Ce qui est assez marrant, c'est que l'un des points qui fait que tout le monde râle sur les mesures "écologiques" prises par les gouvernement, c'est que ça ne touche que les "gens qui ne sont rien", comme dirait notre président, et que tout semble être d'accord pour dire que si on veut faire quelque chose de vraiment efficace, il faudrait que les plus riches soient concernés.

Là, on a un des plus riches qui semble vouloir agir (avec tout ses moyens financiers et influences) et tout le monde lui tire dessus.

On n'est pas prêts d'en sortir...
7  5 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/02/2021 à 10:31
Citation Envoyé par Jon Shannow Voir le message

Là, on a un des plus riches qui semble vouloir agir (avec tout ses moyens financiers et influences) et tout le monde lui tire dessus.
Je suis globalement d'accord avec toi, le problème pour moi c'est sur le "semblant" tant qu'on ne verra rien de concret on douteras toujours de son réel investissement pour cette cause (et donc dans le doute on lui tire dessus dessus)
C'est un peu comme Macron qui faisait de beaux discours sur l'écologie et on voit bien ce qui se passe en réalité
3  1 
Avatar de Darkzinus
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/02/2021 à 10:41
Oui c'est plus ça qu'il faut voir. Que fait-il à titre personnel pour réduire son empreinte écologique que je soupçonne d'être élevée ? Le syndrome Yan Arthus Bertrand qui se balade en hélicoptère (en culpabilisant des gens plus "sobres" que lui) ?
3  1 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 23/02/2021 à 16:18
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
Sa fondation dépend d'un fond 'investissement qui investie notamment dans l'armement militaire, dans l’énergie fossile, ou les ogms. Il a un gros pieds dans monsanto.

la vérité c'est que sa philantropie n'est pas désintéressé.
Les "fondations" ne sont que des tours de passe passe bien connus des milliardaires américains pour se soustraire à l'impôt.

Ainsi, leur fortune ne leur appartienne plus, elle appartient à la fondation.
Mais fondation fondée par eux et où eux seuls siègent au CA.
Du coup, les propriétés ultra luxueuses ne leur appartiennent pas, elles appartiennent aux fondations, de même que les voitures de luxe, yacht, etc.
Car c'est bien connu, une fondation à but non lucratif a besoin de 3 jets privés pour venir en aide aux enfants qui meurent de faim

Du coup, je me marre bien devant ce type de déclaration https://www.capital.fr/economie-politique/pour-bill-gates-les-plus-riches-devraient-payer-plus-dimpot-1358900
Quand l'hypocrisie n'a plus de limite
3  1 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 15/02/2021 à 19:27
Si ces solutions sont aussi bien foutu que certain de ces windows ça promet.
5  4 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 16/02/2021 à 18:14
Citation Envoyé par skaarj Voir le message
Ce type est vraiment partout... Rien que çà, ça devrait nous mettre la puce à l'oreille quand à ses réelles intentions. Billou le philanthrope...
Merci pour l'analyse. Et sinon, tu as retrouvé la vidéo où Billou aurait dit que ses enfants n'ont pas besoin de vaccination ?
https://www.developpez.net/forums/d2.../#post11679557
1  1