Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un individu a réussi à transférer un milliard de dollars en bitcoins depuis un portefeuille lié à Silk Road
Qui était sans activité depuis 2013

Le , par Stéphane le calme

208PARTAGES

7  0 
Un milliard de dollars en bitcoins liés à Silk Road (un ancien marché clandestin du darkweb où était vendue de la drogue, commanditer des crimes contre rémunération et d'autres biens et services illicites) a changé de mains pour la première fois en sept ans, suscitant de nouvelles spéculations sur le sort de cette fortune illicite. Près de 70 000 bitcoins (un peu plus d'un milliard de dollars au moment de la rédaction de ces lignes) stockés sur le compte qui, comme tous les portefeuilles Bitcoin, sont visibles du public, n'avaient pas été touchés depuis avril 2013. Le site Web a été fermé par un raid du FBI six mois après leur dépôt, et les portefeuilles n'ont pas affiché de transactions depuis.

Après la fermeture du marché fin 2013, son fondateur et patron, San Franciscan Ross Ulbricht, 36 ans, a été condamné à une double peine d'emprisonnement à perpétuité plus 40 ans sans possibilité de libération conditionnelle. Le FBI a réussi à saisir 174 000 bitcoins, d'une valeur d'environ 100 millions de dollars à ce moment, mais on estime à 450 000 le nombre de bitcoins gagnés par le marché.

Les transactions ont eu lieu au cours de ces dernières 48 heures, selon le portefeuille. Alon Gal, co-fondateur et directeur technique de la société de sécurité Hudson Rock, a été parmi les premiers (sinon le premier) à signaler la transaction.

« INCROYABLE. Quelqu'un a réussi à déchiffrer le mot de passe du portefeuille Bitcoin dont j'ai parlé il y a peu de temps et à récupérer les 1 000 000 000 de dollars qu'il contient ! », s'est-il exclamé sur Twitter.


Gal a poursuivi en disant qu'il n'était pas clair si la personne responsable des transactions était le propriétaire d'origine du portefeuille ou si quelqu'un qui avait réussi l'exploit improbable de déchiffrer le mot de passe : « C'est soit la personne qui a déchiffré le mot de passe, soit le propriétaire d'origine qui a peut-être remarqué que les articles récents sur son portefeuille circulaient parmi les pirates. Le portefeuille était considéré comme "dormant" depuis 2013. Quoi qu'il en soit, c'est assez intéressant. »


Tom Robinson, cofondateur et scientifique en chef de la société d'analyse de blockchain Elliptic, a déclaré sur Twitter que le portefeuille Bitcoin est le quatrième plus grand au monde. Il a déclaré qu'il pensait que les fonds provenaient des ventes sur Silk Road. Elliptic a publié ce billet de blog plus tôt mercredi.

L'analyse d'Elliptic

Le 4 février 2015, Ross Ulbricht a été condamné à une double peine à perpétuité pour son rôle dans la création et l'exploitation du marché darknet Silk Road. Silk Road était révolutionnaire en ce qu'elle combinait deux technologies de préservation de la vie privée : Bitcoin et Tor pour permettre le commerce apparemment anonyme de biens et services illicites.

Silk Road a attiré près de 150 000 acheteurs et 4000 vendeurs et a facilité des ventes totales de 183 millions de dollars. Le FBI a saisi environ 174 000 bitcoins à Ulbricht, d'une valeur d'environ 105 millions de dollars à ce moment-là en raison de la valeur croissante du bitcoin. Ces bitcoins ont ensuite été vendus aux enchères par le gouvernement américain.

Cependant, le total des commissions gagnées par Silk Road se serait chiffré à environ 614 000 bitcoins. Si tel est le cas, qu'est-il arrivé aux 440 000 bitcoins restants, d'une valeur actuelle de 6 milliards de dollars ? Il est peu probable que tout cela ait été conservé par Ulbricht - il a probablement eu des dépenses importantes pour gérer le marché et a probablement vendu certains de ces bitcoins contre des dollars américains. Cependant, il a toujours été soupçonné qu'une bonne partie du montant des recettes de Silk Road soit resté en circulation.

Avance rapide jusqu'à aujourd'hui et une transaction Bitcoin notable vient d'avoir lieu. 69 369 bitcoins, d'une valeur de près de 1 milliard de dollars, ont été déplacés de l'adresse bitcoin 1HQ3Go3ggs8pFnXuHVHRytPCq5fGG8Hbhx, qui jusqu'à présent avait le quatrième solde le plus élevé de toutes les adresses bitcoin. Cette adresse est également remarquable, car un fichier chiffré circule sur les forums de hackers depuis un an, qui contient prétendument les clés cryptographiques nécessaires pour saisir les bitcoins de cette adresse. S'il est authentique, le déchiffrage du mot de passe sur ce fichier permettrait à ces bitcoins d'être déplacés.

À qui appartient cette adresse ? Grâce à l'analyse de la blockchain, nous pouvons déterminer que ces fonds proviennent probablement de Silk Road. Ils ont quitté le portefeuille de Silk Road le 6 mai 2012 alors qu'ils valaient environ 350 000 dollars, puis sont restés inactifs pendant près d'un an, avant d'être transférés à l'adresse 1HQ3... en avril 2013.

Jusqu'à aujourd'hui, cette adresse était calme, à l'exception de 101 bitcoins envoyés à BTC-e en 2015. BTC-e était l'une des plateformes d'échanges de cryptomonnaie de prédilection des blanchisseurs d'argent et a été supprimé par les forces de l'ordre américaines en 2017.

Le mouvement de ces bitcoins aujourd'hui, d'une valeur d'environ 955 millions de dollars, peut être du fait d'Ulbricht ou d'un vendeur de Silk Road qui a décidé de déplacer ses fonds. Cependant, il semble peu probable qu'Ulbricht puisse effectuer une transaction Bitcoin depuis la prison. Alternativement, le fichier de portefeuille chiffré peut avoir été réel et le mot de passe aurait été craqué - permettant aux bitcoins d'être déplacés.

Dans tous les cas, les fonds sont maintenant en mouvement et quiconque contrôle maintenant les bitcoins voudra peut-être les encaisser. Les bourses doivent être en alerte pour les dépôts de bitcoins provenant de ces portefeuilles et utiliser des outils d'analyse blockchain pour surveiller cette activité et remplir leurs obligations de conformité.

Compte tenu de l'intérêt des forces de l'ordre et des progrès réalisés dans la criminalistique des cryptomonnaies, vous pouvez parier que les gens travaillent dur pour résoudre ce mystère.


Bitcoin a franchi la barre des 14 000 $ pour la première fois depuis début 2018

Le prix d'un bitcoin a dépassé les 14 000 dollars samedi 31 octobre 2020. C'était la première fois que la cryptomonnaie atteignait ce niveau depuis janvier 2018. À l'heure actuelle, un bitcoin vaut 14 471 dollars.

Bitcoin, dont le nom est devenu synonyme de volatilité des prix, a connu trois grandes hausses dans le passé. Le prix du bitcoin a culminé autour de 30 $ en juin 2011, autour de 1100 $ en janvier 2014 et juste en dessous de 20 000 $ en décembre 2017. Chaque pic a été suivi d'une descente brutale durant laquelle la monnaie a perdu plus de 80 % de sa valeur.

Après le sommet de la dernière bulle en décembre 2017, le prix s'est régulièrement dégonflé jusqu'à et tournait autour des 3200 dollars à la fin de 2018. Il a atteint un sommet autour de 13 800 dollars à la mi-2019, est tombé à 4000 dollars au début de 2020 et est maintenant remonté à 14 471 dollars. Les fans de bitcoins espèrent un autre boom qui poussera la monnaie au-delà des sommets de 2017, mais c'est loin d'être sûr.

L'enthousiasme des débuts du bitcoin, entre 2010 et 2015 environ, reposait sur l'espoir qu'il deviendrait un réseau de paiement grand public. Cela ne s'est jamais produit. Pendant les périodes d'utilisation intensive, le réseau Bitcoin peut être congestionné, ce qui entraîne des frais extrêmement élevés et des retards de plusieurs heures pour les transactions de moindre valeur. Les propositions visant à étendre considérablement la capacité du réseau ont rencontré une résistance farouche de la part des traditionalistes du Bitcoin.

Le troisième boom du bitcoin en 2017 a été alimenté par une prolifération de nouvelles cryptomonnaies et une mode pour les « initial coin offering » (des méthodes de levée de fonds fonctionnant via l’émission d’actifs numériques échangeables contre des cryptomonnaies durant la phase de démarrage d’un projet. Ces actifs, appelés « tokens », sont émis et échangés grâce à la technologie blockchain). Les personnes qui souhaitaient investir dans de nouvelles devises basées sur la blockchain achetaient souvent d'abord des bitcoins, puis échangeaient les bitcoins contre un nouveau token, augmentant ainsi le prix du bitcoin. Beaucoup de ces offres se sont avérées sans valeur, ont frustré les investisseurs du concept et ont contribué au crash de 2018.

Ce qui motive la dernière résurgence de Bitcoin n'est pas clair. Un développement important a été l'émergence de services de « finance décentralisée » qui offrent des alternatives basées sur la blockchain aux prêts et autres services bancaires traditionnels. Bien que ces services ne soient pour la plupart pas basés sur le bitcoin, l'intérêt croissant pour d'autres cryptomonnaies a tendance à faire grimper le prix du bitcoin. Les boosters espèrent que ces nouveaux services «DeFi» basés sur des contrats intelligents perturberont le système financier conventionnel. Mais cela est sans doute peu probable.

Le bitcoin continue également de susciter l'intérêt des investisseurs grand public qui souhaitent simplement se diversifier dans une nouvelle classe d'actifs.

Sources : Elliptic, Alon Gal, Tom Robinson, portefeuille Bitcoin

Et vous ?

Avez-vous déjà envisagé d'acheter des bitcoins ou d'autres cryptomonnaies ? En avez vous fait l'acquisition ou êtes-vous encore en phase de réflexion ?
Que pensez-vous des cryptomonnaies en général ?
Que pensez-vous de la situation concernant le transfert des bitcoins liés à Silk Road après sept ans d'inactivités ?

Voir aussi :

PayPal entre sur le marché de la cryptomonnaie : ses clients pourront utiliser des bitcoins pour leurs achats auprès de commerçants, acheter, vendre ou conserver des cryptomonnaies
USA : le premier "mixeur" de bitcoins sanctionné pour avoir enfreint la législation anti-blanchiment d'argent, et va payer une amende de 60 millions de dollars
Le bitcoin intègre le top 6 des devises en raison de sa masse monétaire derrière le dollar américain, l'euro, le yuan chinois, le yen japonais et la roupie indienne
MicroStrategy, un éditeur de logiciels, adopte Bitcoin comme actif de réserve primaire du Trésor, l'entreprise a acheté 21 454 bitcoins pour une valeur totale de 250 millions de dollars
Richard Stallman, père du GNU et de la GPL, n'a pas confiance en la confidentialité des transactions en bitcoins et propose une alternative libre : GNU Taler

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !