Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook fait état d'une baisse de 2 millions d'utilisateurs actifs quotidiens aux États-Unis et au Canada
La montée en puissance que Facebook a connue au début de la pandémie semble se résorber

Le , par Nancy Rey

257PARTAGES

7  0 
La poussée de croissance que Facebook a connue au début de la pandémie du nouveau coronavirus semble ralentir. La croissance des utilisateurs aux États-Unis et au Canada (le marché publicitaire le plus lucratif de l'entreprise) est en régression. C’est ce qu’a indiqué Facebook dans le cadre de ses résultats du troisième trimestre. L'entreprise compte désormais 196 millions d'utilisateurs en Amérique du Nord, soit une légère baisse par rapport aux 198 millions du trimestre précédent. Dans un communiqué, la société a déclaré que cette baisse était attendue et qu'elle pourrait se poursuivre jusqu'à la fin de l'année.

« Comme prévu, au troisième trimestre 2020, nous avons vu les utilisateurs actifs quotidiens et les utilisateurs actifs mensuels de Facebook aux États-Unis et au Canada diminuer légèrement par rapport aux niveaux du deuxième trimestre 2020 qui étaient élevés en raison de l'impact de la pandémie COVID-19. Au quatrième trimestre de 2020, nous prévoyons que cette tendance se poursuivra et que le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens et d’utilisateurs actifs mensuels aux États-Unis et au Canada sera stable ou en légère baisse par rapport au troisième trimestre de 2020 », a écrit Facebook dans un communiqué de presse.


L'entreprise avait déjà signalé une forte poussée de croissance au début de l'année en raison du confinement généralisé à cause de la pandémie de la Covid-19 coronavirus. Cependant, Facebook ne connaît pas le même ralentissement partout. Le réseau social continue d'ajouter de nouveaux utilisateurs en Asie et dans ses marchés "du reste du monde". Sa base d'utilisateurs en Europe est restée stable à 305 millions d'utilisateurs actifs quotidiens pour le troisième trimestre consécutif. L'entreprise a également continué à vanter les mérites de sa "famille d'applications", qui combine Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger. Ce nombre est passé à 2,54 milliards de « personnes actives au quotidien » en septembre, selon la société.


Le ralentissement ne semble pas non plus avoir affecté les revenus de Facebook, qui ont atteint 21,4 milliards de dollars pour le trimestre, soit une augmentation de 22 % par rapport à l'année dernière et supérieure aux attentes des analystes en ce qui concerne la société. Facebook a rapporté plus de 18 milliards de dollars de revenus publicitaires au cours du trimestre dernier, malgré un boycott des annonceurs très médiatisé. En outre, la société compte désormais 10 millions d'annonceurs actifs, a déclaré le PDG Mark Zuckerberg. C'est une augmentation par rapport aux 9 millions de juillet. Le boycott a inclus plus de 1 000 annonceurs qui ont interrompu les publicités sur le réseau social au cours du mois de juillet pour protester contre les discours haineux et les politiques de désinformation de l'entreprise.

Lors d'un appel aux analystes, le PDG Mark Zuckerberg a souligné le travail de Facebook pour préparer les prochaines élections et a déclaré qu'il s'inquiétait de la possibilité de « troubles civils » après le jour du scrutin. L'entreprise a pris de nombreuses mesures au cours des dernières semaines et des derniers mois pour préparer l'élection, comme l'interdiction des publicités politiques après le jour de l'élection et la répression de la mouvance Qanon. « Je crains qu'avec notre nation si divisée et des résultats électoraux qui pourraient prendre des jours ou des semaines pour être finalisés, il y ait un risque de troubles civils dans tout le pays », a déclaré Mark Zuckerberg.

Facebook prévoit que le taux de croissance de ses revenus publicitaires au quatrième trimestre sera supérieur à celui du troisième trimestre, en raison de la demande pendant la période des fêtes de fin d'année, a déclaré la société.

Les « autres » revenus de Facebook se sont élevés à 249 millions de dollars pour le trimestre, soit une baisse de 7 % par rapport à l'année dernière. Cela inclut les ventes de casques de réalité virtuelle Oculus et les dispositifs de vidéoconférence du réseau. Cependant, la société a déclaré que les ventes de l'Oculus Quest 2 ont été fortes et pourraient bénéficier à ses revenus "Autres" au cours du quatrième trimestre.

Malgré la décision d'Apple de retarder les changements de suivi des publicités sur iOS 14, Facebook prévoit toujours que cela pourrait être un problème. « En outre, nous nous attendons à des vents contraires plus importants en matière de ciblage et de mesure en 2021. Cela inclut les vents contraires liés aux changements de plateforme, notamment sur Apple iOS 14, ainsi que ceux liés à l'évolution du paysage réglementaire », a déclaré la société dans son rapport sur les résultats.

Source : Facebook

Et vous ?

Que pensez-vous de ces résultats ?

Voir aussi :

Facebook est accusé d'avoir espionné les utilisateurs Instagram « pour augmenter ses revenus publicitaires ». En accédant à la caméra de leurs smartphones sans permission

Facebook enregistre un bénéfice net de 5,2 milliards de dollars au deuxième trimestre. Les revenus publicitaires de l'entreprise sont en hausse constante malgré la campagne #StopHateforProfit

Stop Hate for Profit : le PDG d'un grand groupe de publicité déclare que le boycott de Facebook est un tournant, car cela changera la façon dont les entreprises percevaient les médias sociaux

Zuckerberg : l'objectif pour la prochaine décennie « n'est pas que nous soyons aimés, mais que nous soyons compris ». Facebook est prêt à faire des choses impopulaires tant qu'elles sont comprises

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tmcuh
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/10/2020 à 8:47
Bonne nouvelle !
Tant que j'ai trouvé que le produit au départ était intéressant car ils te permettait d'échanger avec des amis, ta famille était simpa.
Tant le produit actuel qui affiche plus certaines personne que d'autres, qu'il t'affiche au final plus de pub que de post, que tu fini te faire banir pour une photo un peu trop drôle ou déplacé selon eux n'apporte plus grand chose au produit.
Au final ça fini comme Instagram, super produit au début, tu fini par t'en lasser car tu obtiens une quantités de pub incalculable qui te correspondent pas vraiment, qui te vendent des gadget dont tu n'as pas l'idée ce que tu pourrais en faire.
La croissance infini défendu par cette société va droit dans le mur et tant que y'a un an j'aurai encore misé de l'argent sur celle-ci, j'y mettrai plus un balle maintenant.
5  0 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 01/11/2020 à 16:11
Bonjour,

Facebook fait état d'une baisse de 2 millions d'utilisateurs actifs quotidiens aux États-Unis et au Canada

Que pensez-vous de ces résultats ?
Facebook subit une décroissance ... Cela prouve que les utilisateurs quittent le navire et s'en détournent.

Citation Envoyé par tmcuh
Tant que j'ai trouvé que le produit au départ était intéressant car ils te permettait d'échanger avec des amis, ta famille était simpa.
C'est cela . Le but premier d'échange en mode "forum/blog/hybride" était pas mal. Maintenant c'est devenu too much ...

Citation Envoyé par tmcuh
Tant le produit actuel qui affiche plus certaines personne que d'autres, qu'il t'affiche au final plus de pub que de post, que tu fini te faire banir pour une photo un peu trop drôle ou déplacé selon eux n'apporte plus grand chose au produit.
"L'avenement de Facebook" est passé, celui ci mourra comme bon nombre d'autres sites web dans la plus total indifférence.

Citation Envoyé par tmcuh
Au final ça fini comme Instagram, super produit au début, tu fini par t'en lasser car tu obtiens une quantités de pub incalculable qui te correspondent pas vraiment, qui te vendent des gadget dont tu n'as pas l'idée ce que tu pourrais en faire.
Exactement il y a un effet de lassitude.

Citation Envoyé par tmcuh
La croissance infini défendu par cette société va droit dans le mur et tant que y'a un an j'aurai encore misé de l'argent sur celle-ci, j'y mettrai plus un balle maintenant.
Forcement ils sont en décroissance.
0  0