Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bill Gates avertit que « le changement climatique est un problème encore plus épineux que la pandémie de la Covid-19 »
Il estime que 3 millions de personnes pourraient en mourir d'ici l'an 2100

Le , par Nancy Rey

120PARTAGES

9  0 
En août dernier, le cofondateur de Microsoft, Bill Gates, mettait en garde contre une autre crise imminente qui pourrait être pire que le nouveau coronavirus. Dans ses notes de blog, Gates estime que 3 millions de personnes pourraient mourir d'ici 2100 si le changement climatique n'est pas stoppé.


Plus d'un mois plus tard, Gates poursuit sa mise en garde sombre et pessimiste sur le danger du changement climatique. Dans une interview avec Erik Schatzker de Bloomberg, Gates a répondu à la question sur les chevauchements entre le défi de la lutte contre la pandémie et celui de la lutte contre le changement climatique. Il a déclaré : « La pandémie illustre le fait que le gouvernement n'a pas veillé sur nous malgré les avertissements qui ont été lancés. Le climat correspond à ce même paradigme. Malheureusement, le problème s'aggrave de plus en plus et il n'existe pas de solution comme un vaccin où l'on peut dépenser des dizaines de milliards de dollars pour y mettre fin. Non, le changement climatique est beaucoup plus épineux. Les dommages qui seront causés chaque année seront plus importants que ce que nous avons vu pendant cette pandémie ».


Lorsqu'on les interroge sur les théoriciens du complot qui pensent que vous avez contribué à la création et à la propagation du coronavirus, il serait facile de les écarter s'ils n'étaient pas si nombreux. Gates a répondu : « C'est tellement fou de suggérer le contraire. Nous fabriquons des vaccins, et cela a sauvé des millions de vies. Dire qu'un vaccin est malin ou que les décès n'ont pas vraiment lieu, c'est surprenant pour moi de voir à quel point c'est intéressant et que cela se propage beaucoup plus rapidement que la vérité. Comment ces plateformes de médias sociaux devraient-elles éviter d'être la source de ces mensonges bizarrement intéressants ? C'est un débat ou une discussion que nous allons devoir continuer à avoir ».

Dans son précédent billet de blog, Bill Gates avait alors écrit qu'étant donné que « plus de 600 000 personnes sont connues pour être mortes de COVID-19 dans le monde » au 3 août, Gates estimait que sur une base annualisée, « c'est un taux de mortalité de 14 pour 100 000 personnes ». Gates a ensuite comparé et projeté les conséquences si le changement climatique n'est pas pris en compte. Gates a écrit : « Comment cela se compare-t-il au changement climatique ? Au cours des 40 prochaines années, l'augmentation des températures mondiales devrait entraîner une hausse équivalente des taux de mortalité dans le monde, c'est-à-dire 14 décès pour 100 000 personnes. D'ici la fin du siècle, si la croissance des émissions reste élevée, le changement climatique pourrait être responsable de 73 décès supplémentaires pour 100 000 personnes. Dans un scénario de diminution des émissions, le taux de mortalité tomberait à 10 pour 100 000 ».

Gates en a déduit que « d'ici 2060, le changement climatique pourrait être tout aussi meurtrier que COVID-19, et d'ici 2100, il pourrait être cinq fois plus meurtrier ». Gates a prévu que d'ici 2100, 600 000 fois cinq personnes pourraient mourir si le changement climatique n'est pas pris en compte.

Sources : Gates Notes, vidéo d'entretien avec Bill Gates du 15 septembre 2020

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Bill Gates estime que les milliardaires devraient payer la facture de l'augmentation des dépenses en technologies pour lutter contre le changement climatique mondial

Bill Gates : la pandémie de coronavirus reçoit « l'attention totale » de la Fondation Gates, mais les autres travaux de santé publique pourraient en souffrir

 Face à la progression du coronavirus aux États-Unis, Bill Gates appelle à un arrêt national des activités, estimant que c'est le passage obligé pour éviter un désastre

  COVID-19 : Bill Gates estime que les USA ont réagi trop lentement. Selon lui, un confinement national est désormais inévitable pour un retour à la normale « dans six à dix semaines »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de onilink_
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/09/2020 à 11:10
C'est quand même réducteur d'évaluer les impacts négatifs du réchauffement climatique uniquement en nombre de morts...
4  0 
Avatar de Madmac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/09/2020 à 5:47
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
Nan mais le coronavirus c'est un délire pour hypocondriaque et vieux.

C'est clairement exagéré.
Pas vraiment, le fond du problème est que nous n'avons pas encore des solutions qui fonctionnent à 100%. Tu le monde misent sur un vaccin, mais ont complètement abandonné la voie d'un remède alors que ce que nous avons déjà un cocktail qui fonctionne dans 70% des cas. Mais cette solution rapporte 4 dollar au pharmaceutiques, alors que le vaccin rapporte 70 au minimum.

Et pour les politiciens cela représente un dangereux problème. Un truc qui tue les vieux, c'est aussi un truc qui tue tes meilleurs chercheurs, tes meilleurs ingénieurs...
2  0 
Avatar de sebbod
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/09/2020 à 11:07
En 2100 y restera plus beaucoup d'être vivant sur terre si la température est monté de 4°Celcius voir 7° comme une centaine de chercheur du Centre national de la recherche scientifique (CNRS), du Commissariat à l'énergie atomique (CEA) et de Météo-France le prévois avec leur nouveau modèle (https://www.cnrs.fr/fr/les-deux-mode...ement-prononce)

Pour cité une métaphore de JMJ
à 37.3° tout va bien
à 38.3° ça va encore
à 39.3° t'es un peu malade
etc...
à 41.3° t'es mort
1  0 
Avatar de 23JFK
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/09/2020 à 15:08
Trois millions sur un siècle pour une population qui va dans le même temps s'accroître de trois à quatre milliards d'individus, c'est anecdotique, les chutes de trottoirs tueront plus de monde sur la même période.
3  2 
Avatar de walfrat
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 18/09/2020 à 10:08
Personnellement j'ai 946k mort par le coronavirus en 10 mois de pandémie.

Si on considère l'estimation de 3 millions de mort à cause des changement climatique (ça me semble faible perso mais bon) d'ici 2100, je ne pense pas que comparé coronavirus vs changement climatique sers l'intérêt de la lutte contre le changement climatique.
1  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/09/2020 à 11:04
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Gates estime que 3 millions de personnes pourraient mourir d'ici 2100 si le changement climatique n'est pas stoppé.
Et moi j'estime que 87,74% des estimations s'avèrent fausses...
On ne sait pas, le monde actuel pourrait s'effondrer, on pourrait s'enfoncer dans la pauvreté, et à ce moment là l'activité humaine produira moins de CO2
Et comme la théorie de Bill Gates c'est que le principal facteur du changement climatique c'est l'activité humaine, le changement ralentirait.

Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
« Comment cela se compare-t-il au changement climatique ? Au cours des 40 prochaines années, l'augmentation des températures mondiales devrait entraîner une hausse équivalente des taux de mortalité dans le monde, c'est à dire 14 décès pour 100 000 personnes. D'ici la fin du siècle, si la croissance des émissions reste élevée, le changement climatique pourrait être responsable de 73 décès supplémentaires pour 100 000 personnes. Dans un scénario de diminution des émissions, le taux de mortalité tomberait à 10 pour 100 000 ».
87/100 000 ça fait 0,087%, c'est donc négligeable.

Il doit y avoir 7 milliards d'humains et au moins 15 millions de personnes qui meurent du cancer chaque année, ça doit faire dans les 0,21%.
Il y a plein de maladies qui font des morts chaque année :
Les infections respiratoires font 4,25 millions de morts par an
Les infections respiratoires telles que la grippe ou d'autres virus à l'origine de pneumonie font 4,25 millions de morts par an dans le monde, dont beaucoup de jeunes enfants, selon un rapport publié mardi.
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Personnellement j'ai 946k mort par le coronavirus en 10 mois de pandémie.
Ça fait peu, surtout quand on sait que des pays surévaluent le nombre de morts, il y a plein de gens qui sont morts d'autres choses mais qui sont comptabilisé comme étant des morts du SARS-CoV-2.
Il y a une probabilité que le SARS-CoV-2 disparaisse naturellement comme le MERS-CoV et le SARS-CoV-1, alors que le climat il sera toujours là.
Avec le changement climatique des zones deviennent invivable, mais d'autres zones deviennent vivable. Il y a des perdants et il y a des gagnants, mais à un moment donné la Chine et la Russie pourrait se battre pour la Sibérie.
1  1 
Avatar de phil995511
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/09/2020 à 14:04
A titre comparatif la route a tué 1,35 million de personnes en 2018, dans le monde chaque année 2,8 millions de personnes au moins meurent des conséquences du surpoids ou de l'obésité, le tabagisme tue près de 7 millions de personnes par an, depuis le 21 janvier le coronavirus à tué 880'955 personnes (source Google 07.09.2020).

De qui se moque-t-on ?!?

https://www.google.com/search?ei=axt...CA0&uact=5
1  1 
Avatar de tireb91913
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 18/09/2020 à 18:27
Moi ce qui me fait marrer c'est de voir le peack oil pointer le bout de son nez.

Entre ça et le réchauffement climatique ça va être le boxon.

Le nord de l'Afrique et le Moyen-Orient vont partir en couille. L'Europe derrière va se taper une vague d'immigration ça va swinguer et partir en live aussi.

Les racistes ont pas finit de pleurer 😂
0  0 
Avatar de chinagirl
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 0:19
Il y a 57 millions de morts par an dans le monde alors 3 millions d'ici 2100 est une goutte d'eau dans l'océan.
Ce type est fou.
1  1 
Avatar de Madmac
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/09/2020 à 5:36
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Personnellement j'ai 946k mort par le coronavirus en 10 mois de pandémie.

Si on considère l'estimation de 3 millions de mort à cause des changement climatique (ça me semble faible perso mais bon) d'ici 2100, je ne pense pas que comparé coronavirus vs changement climatique sers l'intérêt de la lutte contre le changement climatique.
Tout cela c'est du pipeau. De un parce que cela n'arrive pas du jour au changement, l'humanité va s'adapter! De deux, parce que cela suppose que la cause est de nature humaine. Et les véritables spécialiste ont des doutes de plus en plus important sur le sujet. Et enfin, leur "remède" en tuerait encore plus. Le CO2 sert de la nourriture pour les plantes. Une réduction de CO2 réduirait également la production mondiale de nourriture.
2  2