Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le télétravail est-il nécessairement une bonne chose pour le travailleur de la filière informatique ?
Quels sont vos retours d'expérience à ce propos ?

Le , par Patrick Ruiz

940PARTAGES

22  0 
Si la pandémie du coronavirus a bouleversé la façon de travailler de millions de personnes à travers le monde, ce n’est pas du tout le cas pour des travailleurs de la filière informatique au sein d’entreprises comme GitLab. La société s’appuyait déjà de façon totale sur le télétravail avant que la crise sanitaire de Covid-19 ne débute. Mi-mai, Twitter est devenue la première grande entreprise technologique à permettre aux employés qui peuvent travailler à distance de le faire de façon permanente, ce, même après la levée des restrictions en lien avec la pandémie de coronavirus. Faut-il y voir des signes que le télétravail est nécessairement une bonne chose ? N’y a-t-il pas de revers de la médaille pour les travailleurs de la filière informatique ?

L’idée que le télétravail n’a que des avantages pour les travailleurs est renforcée par la disponibilité de résultats de sondages qui révèlent que la majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur à rester en mode télétravail après la pandémie. C’est plus de la moitié des participants à une enquête de Zippia aux USA qui affiche ce positionnement. Pareil pour la France où presque deux travailleurs sur trois souhaitent davantage travailler à distance après la crise.

Sur les 500 Américains qui ont pris part à l’enquête de Zippia, plus de 51 % préfèrent demeurer en télétravail plutôt que de se rendre dans un bureau. Dans le dernier sondage de Deskeo qui prend en compte les retours de 2915 professionnels, 62 % des sondés expriment clairement leur envie de poursuivre avec le travail à distance après la pandémie. En fait, la dernière publication de Deskeo révèle comme un changement de mentalité. En effet, elle fait suite à un précédent sondage (réalisé sur le même panel) qui avait mis en avant le fait que 76 % des participants regrettaient leur bureau une semaine après le lancement du confinement en France.

Seuls 12 % des sondés dans la dernière enquête de Deskeo ne souhaitent pas changer leurs habitudes et attendent de retrouver leur ancien rythme de travail. L’enquête Zippia pour sa part a révélé que 32 % des participants US souhaitent retrouver le bureau.


Qu’on soit aux USA ou en France, les arguments mis en avant (par les travailleurs) en faveur du télétravail par les tiers en confinement sont : les gains de productivité et de temps, ainsi que le calme. En effet, d’après Zippia, plus de 44 % des sondés disent être plus productif en mode travail à distance. Si Deskeo ne fait pas dans le détail avec un chiffre lié à la productivité, l’opérateur de bureau flexible présente un autre susceptible de justifier le lien entre productivité et télétravail. D’après l’entreprise française en effet, 27 % des participants à sa dernière enquête valorisent le fait de pouvoir travailler au calme pour plus de concentration. Quant à ce qui est du dernier avantage, 38 % des participants au sondage Deskeo apprécient plus le télétravail pour ceci qu’il évite de perdre du temps dans les transports.


Le travail à distance offre des avantages additionnels au travailleur de la filière informatique :

  • pas de coût de transport, une sacrée économie ;
  • pas besoin de dépenser une fortune pour le déjeuner ;
  • pas besoin de porter un costume, un tee-shirt fait l'affaire ;
  • pas besoin de perdre des minutes devant le miroir à essayer d’ajuster sa cravate ;
  • possibilité de mettre les mêmes vêtements trois jours de suite ;
  • pas besoin de prendre un bain avant de commencer à bosser le matin ;
  • possibilité de faire plusieurs boulots à la fois ;
  • on est maître de la gestion de son temps, l'essentiel est de satisfaire le client ;
  • jamais en retard au boulot, peu importe l'heure à laquelle on commence à bosser ;
  • super relaxe puisqu’il est possible de regarder son émission préférée pendant qu’on travaille.



Avec l’avantage évident de pouvoir travailler de n’importe où, vient le premier inconvénient pour le travailleur informatique mis par son entreprise en télétravail : son poste est ouvert à n’importe quel autre postulant à la surface du globe. L’externalisation du poste occupé est un sujet que les décideurs de l’entreprise n’ont pas de peine à mettre sur la table. Un employeur d’une SSII française peut recruter avec plus d’aisance un développeur basé en Inde. En début de carrière en tant que travailleur de la filière informatique, il semble que les retours qu’on est susceptible d’avoir de ses pairs (plus expérimentés) sur le lieu de service font partie des ingrédients clés pour assurer la montée en grade. Le travail à distance est, semble-t-il un frein à cet apprentissage via l’osmose entre débutants et travailleurs de la filière informatique expérimentés.

Et vous ?

Quelle est votre expérience du télétravail ? Quels sont de votre point de vue les inconvénients pour un travailleur de la filière informatique ?
Quel est selon vous le niveau d’expérience requis pour que le télétravail ne soit pas fatal à la carrière d’un travailleur de la filière informatique ?

Voir aussi :

Twitter encourage fortement tous ses employés du monde entier à travailler à domicile pour réduire la probabilité de propagation du coronavirus
Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux, une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
Télétravail : cinq raisons pour lesquelles les entreprises lui disent non, Gagnerait-il à être plus largement adopté ?
Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport
Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de walfrat
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/07/2020 à 13:31
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
Je ne pense pas, ça donne trop de liberté au salarié, comment vérifier qu'il travaille et qu'il ne fait pas autre chose à la place ?

Si ils veulent travailler chez eux comme des ermites ils n'ont qu'à créer leur propre entreprise.
Facile, normalement pour chaque tâche t'as une idée générale de combien de temps ça prend et de la deadline générale. Il suffit donc de faire ta part du boulot et de suivre ce que remonte tes employés et voir si ca colle avec la réalité.

Cette remarque est d'autant plus débile qu'il est facile d'avoir l'air de faire quelque chose devant un PC au bureau aussi, et d'autant plus de la part d'un conseilleur E-Learning, tu conseilles quoi au juste ? De renvoyer les personnes à l'école ?
27  2 
Avatar de abriotde
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/07/2020 à 13:35
ça donne trop de liberté au salarié, comment vérifier qu'il travaille
Justement en télétravail tu sais que tu va être jugé sur un résultat, même si tu n'est pas motivé tu sais qu'il faut que tu te pousse. Au bureau tu te fiche du résultat, tu cherche plus a passer le temps,les jours ou tu n'est pas motivé, en attendant la fin de la journée.

Certes le télétravail n'est pas fais pour tous le monde et sans doute pas pour tous les jours. Mais il offre beaucoup plus de liberté.

Il ne faut pas confondre télétravail et confinement. Quand on dis "Pas lavé depuis 3 jours" ce n'est pas le télétravail, mais le confinement. Télétravailler ne veux pas dire ne pas avoir de vie social au contraire. Télétravailler c'est avoir plus de temps et de motivation pour aller voir les voisins.
21  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/07/2020 à 16:09
Le fait que quasi tout le monde est d'accord sur le fait que à la maison , dans un environnement calme on est plus productif que dans un open space bruyant entrecoupé de réunion improductive devrait permettre une remise en question des espaces de travail.

- Les open space de plus de 4 personnes devrait être banni. Chacun dans un bureau c'est pas l'idéal non plus , il faut trouver un juste millieu.
- Les "on fait le point" des managers angoissés , qui aboutissent simplement à la date du prochain point devraient être interdit. Tu veux faire le point ? regarde le backlog ! Y'a un vrai problème ? on fait une réunion dans les règles (odj, cr, et action à prévoir etc ...)
- Le présentéisme devrait être pointé du doigt et non encensé.

Perso je suis prêt a perdre l'aspect "social" du travail sur site pour le confort de vie générale qu'apporte le télétravail. Mais c'est parce que j'ai pu le faire dans les bonnes conditions (bureau, pas d'enfant dans les pattes, matériel adapté etc ...)
Aujourd'hui il doit faire quelque chose comme 32° dans l'open space, des bruits de ventilo , de PC, les gens qui parle fort ... je serais bien mieux chez moi en short !
14  0 
Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/07/2020 à 14:41
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
Je ne pense pas, ça donne trop de liberté au salarié, comment vérifier qu'il travaille et qu'il ne fait pas autre chose à la place ?

Si ils veulent travailler chez eux comme des ermites ils n'ont qu'à créer leur propre entreprise.
Celui qui veut buller il peut tout aussi bien le faire au travail... J'en ai connu de très forts pour ça !
12  0 
Avatar de L33tige
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/07/2020 à 14:34
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
Je ne pense pas, ça donne trop de liberté au salarié, comment vérifier qu'il travaille et qu'il ne fait pas autre chose à la place ?
Attends quoi ? Comment vérifier si quelqu'un travail ? C'est une vrai question ?

Quand tu demandes à un type de peindre un mur, tu vérifies comment pour savoir si il le peint d'après toi ?
11  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/07/2020 à 13:56
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Quelle est votre expérience du télétravail ? Quels sont de votre point de vue les inconvénients pour un travailleur de la filière informatique ?
Mon expérience personnelle c'est que je suis beaucoup plus productif à la maison. Je ne sais pas, je dois me sentir coupable de ne pas être au bureau alors je surcompense.
Paradoxalement c'est plus facile de glander au bureau qu'à la maison (ce qui veut dire qu'il y a peut-être des managers qui travaillent quand ils sont chez eux ).
En entreprise il y a des gens qui font de la présence, généralement quand un type part souvent tard c'est mauvais signe (ou alors c'est qu'il arrive tard).

Bon après dans mon entreprise le télétravail c'est 2 jours par semaine, donc ça va.
Le télétravail peut être dangereux, il y a des gens qui ne doivent jamais arrêter de travailler, à n'importe quel moment de la nuit ils peuvent aller sur leur poste de travail, ils peuvent aussi à se mettre à travailler le weekend.
C'est peut-être plus dur de sortir de l'esprit du travail quand t'es à la maison.
9  0 
Avatar de benjani13
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/07/2020 à 18:04
Vous pouvez ptet arrêter de perdre votre temps à répondre à un troll non?
8  0 
Avatar de dragonjoker59
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 03/08/2020 à 11:56
Je suis en télétravail depuis maintenant 4 ans, et sans aucun soucis.
Un truc intéressant, pour ceux qui se demandent "comment avoir une idée de l'avancement de telle ou telle personne", c'est simple : un petit meeting tous les matins de l'équipe de dév (scrum pour notre part, pas plus de 15 min) pour dire ce qu'on a fait la journée précédente, ce qu'on prévoit de faire, et les problèmes rencontrés.
Ca suffit, je pense, pour savoir si une personne bosse ou glande, chez elle.
7  0 
Avatar de BakaOnigiri
Membre actif https://www.developpez.com
Le 27/07/2020 à 13:35
Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
Je ne pense pas, ça donne trop de liberté au salarié, comment vérifier qu'il travaille et qu'il ne fait pas autre chose à la place ?

Si ils veulent travailler chez eux comme des ermites ils n'ont qu'à créer leur propre entreprise.
C'est bien méconnaître les informaticiens, personnellement je suis plus longtemps devant mon poste à travailler depuis que je suis chez moi, je commence plus tôt, je finis plus tard, et cela m'arrive de me réveiller en pleine nuit pour me mettre à coder un truc pendant 2 heures. De plus les coupures incessantes et les changement de sujet à tout bout de champ n'existent plus, c'est tout bénéf pour la boite, un peut moins pour ma santé.
10  4 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/07/2020 à 14:43
Citation Envoyé par L33tige Voir le message
Attends quoi ? Comment vérifier si quelqu'un travail ? C'est une vrai question ?
Je crois que c'est un compte troll d'un modo.

Mon message précédent a été édité dans le passage où je demandais si c'était un compte troll.

L'historique des éditions ne s'affiche pas lorsque l'édition est trop récente par rapport à la création du message.
6  0