Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Au Canada, les Albertains se méfient de « Big Brother » avec l'utilisation de ABTraceTogether, l'application de suivi de contacts COVID-19,
Téléchargée par moins de 4 % de la population

Le , par Nancy Rey

303PARTAGES

10  0 
Avec le ralentissement de la propagation du nouveau coronavirus au Canada, la province occidentale de l'Alberta a mis en place un outil de traçage numérique pour surveiller les épidémies au fur et à mesure que les restrictions de quarantaine s'assouplissent. Le plus difficile est de convaincre les gens de la télécharger.

Le 1er mai, l'Alberta a lancé la première application pour smartphone au Canada permettant de retrouver et d'appeler les personnes qui ont été en contact avec un individu infecté par le COVID-19, afin qu'elles puissent s'isoler et prévenir toute nouvelle propagation.

Mais à ce jour, seuls 165 000 Albertains environ, soit moins de 4 % de la population, ont téléchargé l’application. En revanche, l'application de Singapour qui est le modèle pour celle de l'Alberta compte 1,4 million d'utilisateurs, soit près de 25 % de la population de l'île du Sud-Est asiatique.

« Nous savons tous que nous devons accroître le nombre d'utilisateurs », a déclaré Jia Hu, le médecin conseillé des services de santé de l'Alberta qui dirige le déploiement de l'application. « La population a peur que le gouvernement ait leurs données. C'est pourquoi nous avons rendu l’application aussi légère que possible ».

L'application volontaire de l'Alberta, appelée ABTraceTogether, n'a pas fonctionné correctement sur les iPhone. Bien que Hu ait déclaré qu'une solution est en cours d'élaboration. Cette dernière pourrait ne pas voir le jour avant que Apple et Google ne fournissent une nouvelle technologie un peu plus tard dans le mois.

Mais le vrai défi a été la crainte que « Big Brother soit en train de surveiller au travers de l'application », a déclaré Hu.


Brenda McPhail, de l'Association canadienne des libertés civiles, se demande si « un système de surveillance des données » est nécessaire ou même utile. « Il y a beaucoup de battage médiatique et de pression autour de cette idée », a-t-elle déclaré à propos des applications de traçage. « Nous examinons rapidement un large éventail de mesures qui portent atteinte aux droits durant cette pandémie ».

L'application albertaine recueille les numéros de téléphone et le temps total passé avec des personnes qui se sont approchées à moins de deux mètres les unes des autres pendant un total de 15 minutes sur une période de 24 heures, mais elle ne recueille aucune donnée de localisation.

L'Alberta mène actuellement une campagne publicitaire incitant les gens à télécharger le logiciel.

« Ça ne veut pas dire que si nous avons 10 % d'absorption ce soit inutile, et qu’avec 80 % ce soit utile. C'est juste que plus nous en avons, mieux c'est », a déclaré Hu à Reuters.

L'Alberta redémarre progressivement son économie, notamment en ouvrant des terrains de golf et certains services. Hu, qui a déjà participé aux activités de recherche traditionnelles de l'Alberta Health Services, n'a aucun doute sur l'application.

« Cette application va littéralement sauver des vies », a-t-il déclaré, ajoutant qu'il y a « un lien direct entre le téléchargement de l'application et le fait de retourner au restaurant, de revoir ses amis et sa famille et de pouvoir voyager à nouveau ».

Source: Reuters

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Pensez-vous aussi que les mesures prises pour faire face à l’actuelle crise finiront par devenir permanentes ? Pourquoi ?
Êtes-vous en accord avec l’idée selon laquelle les situations de crise sont d’excellents moyens pour les gouvernements de voler chaque fois un peu plus des libertés au peuple ?

Voir aussi :

Covid-19 : Spot le robot rappelle aux visiteurs de parcs à Singapour de respecter les mesures de distanciation, et enregistre une nouvelle utilisation après celle de la série « la guerre des mondes »

COVID-19 : la France n'est pas contre un traçage des smartphones, pour déterminer si des personnes a priori saines ont été en contact avec des individus contaminés

« Les mesures de surveillance high-tech contre l'épidémie de Covid-19 survivront au virus et pourront devenir permanentes », prévient Snowden, à propos de méthodes comme le traçage de smartphones

COVID-19 : la France confirme que l'option du traçage des smartphones est sur la table, l'utilisation d'une telle application se fera sur la base du volontariat

Alors que la désinformation sur le coronavirus inonde Facebook et Twitter pour Elon Musk « la panique autour du coronavirus est stupide »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !