IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Covid-19 : Tesla et les autorités du comté d'Alameda parviennent à un accord
Pour la réouverture de l'usine de Fremont la semaine prochaine

Le , par Stan Adkens

437PARTAGES

4  0 
Le Week-end dernier, Elon Musk, PDG de Tesla a menacé de déplacer le quartier général de l’usine de la Californie pour le Texas ou le Nevada après la pandémie et a porté plainte contre le comté d'Almeda pour avoir maintenu ses usines fermées. Mais la situation semble s’être apaisée mercredi, a rapporté Reuters. Tesla et les autorités californiennes ont résolu leur conflit acrimonieux sur les procédures de sécurité de l'unique usine d'assemblage du constructeur automobile aux États-Unis par un accord qui permet à la production de reprendre dès lundi prochain, ont déclaré les responsables du comté.

L'impasse dans laquelle se trouve Tesla avec les autorités du comté en Californie au sujet de la réouverture de son usine de Fremont semble avoir pris fin. Les responsables du comté d'Alameda, où l'usine est située, ont donné à Tesla le feu vert pour reprendre la production dès la semaine prochaine. Cependant, le PDG Elon Musk a clairement indiqué sur Twitter lundi que l'usine a rouvert et qu'il n'a pas l'intention de continuer à respecter une interdiction locale d'activités non essentielles, qui, selon les autorités du comté, inclut l'usine de Tesla à Fremont, en Californie.


Le comté a déclaré mercredi que Tesla pourrait rouvrir l’usine de montage la semaine prochaine sans pourtant reconnaître qu'elle fonctionne déjà depuis plusieurs jours, ce qui ne permet pas de savoir avec certitude si l'entreprise viole actuellement les mesures d'arrêt locales. Selon Bloomberg, les employés de l'usine, qui ont refusé d'être identifiés en invoquant la politique de l'entreprise, disent avoir été rappelés au travail et avoir repris les opérations d'assemblage des véhicules.

Les responsables de la santé du comté d'Alameda ont déclaré que les autorisations étaient soumises à la mise en place de mesures de sécurité pour le personnel et à l'amélioration des données sur le virus.

« Nous... avons eu des discussions productives aujourd'hui avec les représentants de Tesla au sujet de leurs plans de sécurité et de prévention, y compris certaines recommandations de sécurité supplémentaires », a déclaré le ministère de la Santé dans un post sur Twitter dans la nuit de mercredi. « Si le plan de prévention et de contrôle de Tesla inclut ces mises à jour, et si les indicateurs de santé publique restent stables ou s'améliorent, nous avons convenu que Tesla peut commencer à augmenter ses opérations commerciales minimales cette semaine en vue d'une éventuelle réouverture dès la semaine prochaine ».


L'accord met fin à une bataille tendue entre les fonctionnaires du comté et le PDG milliardaire de Tesla. Selon Reuters, Tesla n'a pas immédiatement commenté la nouvelle mercredi, mais à peu près au même moment où le comté a publié sa déclaration, Musk a tweeté : « La vie doit être vécue ».

Après avoir annoncé la reprise du travail dans l’usine à Fremont dans un Tweet lundi, défiant un ordre de rester chez soi et disant que si quelqu'un devait être arrêté, ce serait lui, Elon Musk a obtenu le soutien du président Donald Trump mardi. « La Californie devrait laisser Tesla & @elonmusk ouvrir l'usine, MAINTENANT. Cela peut être fait rapidement et en toute sécurité ! », a écrit Trump sur Twitter. Mais la Maison-Blanche n'a pas immédiatement commenté l'autorisation de reprise.

Le comté et six municipalités de la région densément peuplée ont décidé fin avril de prolonger leurs restrictions sur les entreprises jusqu'à la fin mai. Alors que le gouverneur de Californie, Gavin Newsom, a annoncé la semaine dernière qu'il laisserait certains fabricants dans certaines parties de l'État rouvrir à partir du 8 mai, il a également déclaré que les autorités locales avaient la possibilité de maintenir des mesures plus strictes.

Samedi dernier, Musk a déclaré que l'entreprise poursuivait le comté d'Alameda pour sa décision de fermer l'usine, située à Fremont. Musk, qui avait précédemment qualifié les ordres de fermeture de « fascistes », a également juré de déplacer le siège de la firme hors de Californie si l'usine n'était pas autorisée à rouvrir. Les actions de Tesla ont chuté de 3,3 % mercredi dans l'après-midi, à 782,43 dollars, selon Reuters.

Tesla doit prendre des mesures supplémentaires pour protéger les travailleurs

Le conflit concernant l'usine Tesla s'inscrit dans le cadre du débat plus large qui se déroule aux États-Unis et dans le reste du monde sur la manière de rouvrir l'économie sans risque d’entraîner une nouvelle vague de contamination au nouveau coronavirus. Selon Bloomberg, le procureur général de Californie, Xavier Becerra, a déclaré dans une interview sur CNBC mercredi que l'Etat est prêt à appliquer ses règles de confinement à domicile si nécessaire pour prévenir la propagation du coronavirus.

Les fonctionnaires du comté ont déclaré que Tesla peut se préparer à une éventuelle réouverture dès la semaine prochaine si elle suit quelques recommandations de sécurité supplémentaires. Ils se sont également engagés à travailler avec la police locale « pour vérifier que Tesla respecte l'éloignement physique, et que les mesures de santé et de sécurité convenues sont en place pour la sécurité de leurs travailleurs alors qu'ils se préparent à la pleine production ».

Mercredi, le gouverneur a également commenté la fin des tensions entre les responsables du comté et Tesla concernant le calendrier de réouverture : « Ils ont annoncé publiquement qu'ils ont travaillé avec Tesla et qu'ils ont mis en place un processus de réouverture », a déclaré M. Newsom lors d'un point de presse. « Donc, des progrès sont réalisés dans ce domaine. Chaque fois qu'il y a des frictions, nous espérons faire des progrès », a-t-il ajouté.

Réouverture de l’usine avant l’autorisation des autorités

Selon Reuters, les parkings des employés de l'usine Tesla à Fremont étaient remplis de voitures mardi. On pouvait voir des camions entrer et sortir du terrain de l'usine. Sur le parking de la logistique de sortie de l'usine de Fremont, où seulement une douzaine de voitures Tesla étaient garées la semaine dernière, des centaines de véhicules Tesla ont été vus mardi.


Dans un courriel interne envoyé mercredi et vu par Bloomberg, la responsable des ressources humaines de Tesla pour l'Amérique du Nord, Valerie Capers Workman, a déclaré que l'entreprise accélère ses activités cette semaine et se prépare à une production complète. Dans un autre courriel envoyé aux employés tôt mardi et vu par Bloomberg, Musk a écrit : « Je voulais juste vous envoyer une note de remerciement pour avoir travaillé dur pour faire de Tesla un succès. C'est tellement cool de voir l'usine revenir à la vie et vous faites en sorte que cela se produise ! ».

« Si les rapports que nous avons reçus sont vrais, Tesla s'engage dans des travaux au-delà des opérations de base minimum, et est en violation de l'ordre de l'officier de santé », a déclaré Colleen Chawla, la directrice de l'Agence des services de santé du comté, dans une lettre lundi, a rapporté Bloomberg. « Nous espérons que Tesla - comme d'autres entreprises qui ont été notifiées de la non-conformité - se conformera à l'ordre sans avoir besoin de mesures d'exécution supplémentaires ».

Selon Bloomberg, deux travailleurs qui sont retournés à l'usine ont déclaré qu'ils étaient tenus de regarder une vidéo de formation à la sécurité. L'un d'eux a déclaré que la société avait distribué des masques et installé des postes en plexiglas dans la salle de repos. Un autre a déclaré que des rideaux en plastique étaient suspendus au plafond pour séparer les travailleurs les uns des autres, et que le constructeur automobile prenait la température des employés à l'aide de scanners thermiques.

Depuis que le désaccord entre Tesla et le comté d'Alameda a attiré l'attention nationale, des fonctionnaires d'États tels que le Texas, le Nevada, la Géorgie, l'Utah et l'Oklahoma ont proposé à Musk de considérer leur État, selon Reuters. Mais les analystes estiment qu'il faudrait à Tesla 12 à 18 mois pour déplacer la production. L'impasse dans laquelle se trouve Tesla avec la Californie en est venue à représenter le débat tendu qui se déroule dans les États et les comtés américains sur la vitesse à laquelle les entreprises devraient être autorisées à rouvrir.

Sources : Reuters, Tweet

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Les usines ne devraient pas rouvrir avant fin mai, selon les autorités du comté d'Alameda. Que pensez-vous de ce revirement de situation ?

Lire aussi

Elon Musk est prêt à se faire arrêter après avoir annoncé la réouverture de l'usine Tesla de Fremont, malgré l'interdiction du comté d'Alameda
Elon Musk menace de déplacer le quartier général de Tesla de la Californie après la pandémie, et porte plainte au comté d'Almeda pour avoir maintenu ses usines fermées
Les travailleurs de Tesla qui ne se présentent pas verront la suspension des allocations de chômage, alors que Trump se joint à Elon Musk pour demander la réouverture de son usine « MAINTENANT »
Les mesures de confinement obligatoire prises aux USA pour contrer la propagation du covid-19 sont « fascistes », selon Elon Musk qui a dû fermer les principales usines de Tesla

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 01/01/2021 à 22:09
Pour résumer, on a donc des sociétés qui ont toutes supporté les Démocrates pour battre les Républicains lors des élections à la présidence américaine trahir l'état démocrate de Californie pour fuir vers l'état républicain du Texas!

Cela doit être cela que l'on nomme... Fidélité!
8  0 
Avatar de Mrsky
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 01/01/2021 à 20:07
L'État pratique également un taux d'imposition des sociétés de 8,8 % des plus élevés du pays et a le taux d'imposition sur le revenu le plus élevé des États-Unis, soit 13,3 %.


Je comprend que les mecs fassent une syncope arrivés en Europe et surtout en France.
6  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/05/2020 à 14:20
Citation Envoyé par MikaXII Voir le message
Donc "laisser crever" des gens comme vous et moi est un peu excessif à mon goût...
Je ne fais aucun jugement sur la qualité du travail chez Air France.

Par contre pour l'ultra majorité des entreprises, quand elles ne sont plus rentables la boutique ferme.
Il y a maintenant 3 décennies que la privatisation d'Air France a commencé, maintenant que tout va mal (enfin c'etait déjà pas top avant) on devrait renflouer les caisses?
Il n'y a que pour les secteurs stratégiques que l'on devrait se poser la question, et ce secteur ne me semble pas en être un. C'est juste une compagnie de taxi en avion...A ne pas confondre avec AirBus où là il y a une réelle plus-value mondiale
5  0 
Avatar de stardeath
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 01/01/2021 à 23:32
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
La France risque-t-elle de faire fuir les entreprises IT ?
c'est toujours la même histoire, le pognon que file l'état pour la santé, l'éducation, l'infrastructure, etc. il faut bien qu'il vienne de quelques parts.
si les particuliers et les entreprises ne veulent plus payer ces impôts, va falloir comprendre que l'état ne filera plus rien en retour.
aux usa ça se traduit par le fait que c'est les étudiants qui en partie prennent des risques pour payer leurs études, que les bas salaires, de par exemple la restauration, ne peuvent s'offrir un système de santé décent et j'en passe.

ça serait bien qu'un jour on s'en rende compte et qu'on réagisse (ou pas vu la tournure que ça prend en france), mais ça sera trop tard pour défendre un certaine solidarité (j'aimerais juste ne pas être au milieu de la transition, parce que payer sans rien avoir en retour, ça risque de me les briser ... et je me fais pas d'illusion, j'ai l'impression que ça commence à être le cas).
5  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/05/2020 à 22:29
Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Peux-être justement le renflouement des finances d'Air France permettrait-il d'obtenir des contreparties écologiques?
Un état ne doit pas subventionner ni une compagnie aérienne ni un aéroport, et c'est pourtant c'est le cas, et c'est un scandale.
Et la loi sur la taxe à Zéro sur le kérosène est aussi un scandale, il faut faire au contraire une taxe à plus de 60% sur le kérosène, et le tarif des vols monterait, ce qui serait une bonne chose, on prendrais moins l'avion et il y aurait un bénéfice énorme sur la diminution d'émission de gaz à effet de serre.

Taxe sur les carburants :
- Carburant auto : 60% -> Bien
- Kérosène : 0% -> Pas bien.

Une étude de la Commission européenne recommande d'introduire une taxation du kérosène afin d'éviter une explosion du trafic aérien dans les années à venir. En France, une telle taxation permettrait de réduire de 9% les émissions de gaz à effet de serre et de financer d'autres formes de mobilité.

Horrible et inadmissible :
Il faut dire que depuis 1944 et la Convention internationale de Chicago, le secteur aérien bénéficie d’une exemption de taxe sur le carburant. A l’époque, l’objectif est clair : il s’agit de favoriser l’essor du trafic aérien et d’encourager les échanges au lendemain de la guerre. La convention est donc adoptée par les 191 Etats membres de l’Organisation de l’aviation civile internationale.
Un état qui ne serait ne pas débile devrait favoriser le train (électrique ou hydrogène) et le vélo, c'est ce qui est fait dans certains pays ou certaines villes managées par de bons (rares) politiques, et surtaxer à fonds tous les carburants fossiles.

Le kérosène aurait du être taxé à 60%, pas à zéro, ça c'est une situation internationale, et c'est déjà une catastrophe en soit. Comment peut on être assez débile (ou corrompu) pour subventionner encore plus le transport aérien en rajoutant à ce qui revient à faire une subvention monstrueuse de 60%, pour rajouter encore une subvention à une compagnie arienne, et des subventions régionales sur les aéroports...
3  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/05/2020 à 19:01
Citation Envoyé par MikaXII Voir le message
Au sujet de la pollution c'est un autre débat car Air France reste une goutte d'eau dans l'océan de pollution que l'humanité a créé
Je ne suis pas d'accord, il est inadmissible qu'un état subventionne une entreprise qui ne remplis pas sa mission (grèves), et qui est une entreprise très polluante.
De plus air France concurrence le train c'est donc complètement con de subventionner à la fois le train et l'avion.
Subventionner le train pour avoir des trains électriques ou à hydrogènes qui ne produisent pas directement de gaz à effet de serre, cela à un sens, subventionner le transport aérien c'est une honte.
D'ailleurs on devrais faire fermer tous les petits aéroports de province non rentables, qui sont subventionnés par les régions, parce que monsieur le directeur de région veux pouvoir poser son cul dans un avions en première classe, pour aller faire la fête à Paris, aux frais du contribuable. Au lieu de brûler des tonnes de kérosène, il a qu'à installer Skype ou Zoom comme tous le monde et faire de la vidéoconférence.

Le secteur privé est auto géré : une entreprise de merde coule, une nouvelle entreprise performante se créé, le problème c'est les subventions, et donc le socialo communisme. C'est aux actionnaires de payer pour leurs choix, pas aux contribuables. C'est comme si tu allais jouer à la roulette, tu joue sur le rouge, et quand c'est le noir qui passe l'état te rembourse, c'est complètement con.



3  1 
Avatar de lsbkf
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/01/2021 à 13:53
Oh non les pauvres petits choux, ils vont juste être milliardaires dans une société épanouie au lieu d'être multi-milliardaires avec deux fois plus de yachts dans leur plage privée !!
2  0 
Avatar de phil995511
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/01/2021 à 12:57
Ce sont ces entreprises qui mettent à mal la Californie et sa population, en essayant de ne pas y payer d'impôts, etc... pas l'inverse !! Ces entreprises ont poussé socialement la Californie au bord du gouffre.

Les gens avec une formation supérieure tel des enseignants, personnel hospitalier, etc, n'arrivent plus à s'y loger en raison de prix de la vie courante qui y ont flambés.

L'envers du décors est que si certaines sociétés y ont trouvé la prospérité, les locaux eux n'arrivent plus à s'en sortir...
3  1 
Avatar de JefGDev
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/01/2021 à 9:47
Il faut se rappeler que la vie est devenue quasiment impossible pour le commun des mortels dans toute la Silicon Valley et dans les alentours de San Francisco (même au nord) du fait d'une inflation immobilière galopante. Ils sont partagés entre les ultra riches et les sans abris, dont certains sont pourtant employés, mais qui ne peuvent se loger dans les environs. La paupérisation des personnes est amplifiée par les petits boulots de certaines des ex start-ups devenus des géants.

Par ailleurs, les ambitions des sociétés comme Uber et Lyft qui veulent faire leurs tests en plein trafic ne sont pas vu d'un bon œil par la population, qui aimerait bien qu'ils se calment.

Et la déréglementation qui a fait loi jusqu'à aujourd'hui montre bien ses travers (dérèglement climatique, ...). Il faut se rappeler que la Californie a toujours (malgré tout) été l'état américain avec les lois anti pollution les plus restrictives.

Les lois de la Californie tentent depuis toujours de protéger leurs citoyens, mais ont toujours eu du mal face à de très puissants lobbys. Ce sont ces lobbys qui continuent de la menacer, en quittant l'état. Mais la Californie a les meilleures universités (avec le Massachusetts), un cadre de vie vraiment sympa. Vivre au Texas, c'est autre chose.
2  0 
Avatar de gros_rougeot
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/03/2021 à 9:35
450 cas de covid pour 10000 employés soit 4.5%. Combien de cas pour 10000 habitants ne travaillant pas dans l'usine ?
2  0