Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Alphabet, société mère de Google, met en garde contre un deuxième trimestre encore plus difficile,
Car les consommateurs cherchent davantage sur Google, mais font moins de "shopping"

Le , par Stan Adkens

328PARTAGES

6  0 
Alphabet a publié mardi ses résultats financiers du premier trimestre 2020 qui ont dépassé les estimations des analystes, car son unité Google a affiché une croissance publicitaire à deux chiffres malgré le ralentissement économique dû au nouveau coronavirus. Le revenu global d'Alphabet au premier trimestre s'est élevé à 41,2 milliards de dollars, soit une hausse de 13 % par rapport à la même période l'année dernière. L'estimation moyenne des analystes financiers était de 40,29 milliards de dollars, correspondant à une hausse de 10,87 %. Cependant, Alphabet prévoit un second trimestre encore plus difficile, d’après Reuters.

Le premier trimestre a été difficile, mais la société mère de Google, Alphabet, a réussi à résister aux changements sociétaux imposés par la pandémie mondiale. En effet, le dernier trimestre inclut le mois mars au cours duquel de nombreux pays ont mis en place des mesures de confinement qui ont pratiquement éliminé les voyages mondiaux et ralentir les activités des autres industries qui dépensent beaucoup d'argent en publicité sur le Web. Cela signifie que le pire est encore à venir pour les affaires d'Alphabet, les mesures de confinement étant toujours en place, et même un déconfinement ne permettrait pas aux entreprises de retrouver aussi rapidement leur rythme normal d’activité.


« Les performances ont été fortes pendant les deux premiers mois du trimestre, mais ensuite, en mars, nous avons connu un ralentissement significatif des revenus publicitaires. Nous nous concentrons davantage sur une exécution plus efficace, tout en continuant à investir dans nos opportunités à long terme », a déclaré la directrice financière de Google et d’Alphabet Ruth Porat dans une déclaration mardi. Un peu plus tard, lors de l'annonce des résultats, Mme Porat a révélé que pendant les deux premiers mois du trimestre, les revenus de Google étaient en passe de dépasser les attentes, mais qu'ils ont fortement chuté en mars, lorsque la pandémie a commencé à s'accélérer dans le monde entier. Elle a ajouté que l'utilisation des produits Google a augmenté, mais que l'intérêt s'est déplacé des sujets commerciaux, comme les voyages et les nouveaux produits, vers les contenus liés au covid-19.

L'activité de publicité de Google a généré environ 83 % des revenus d'Alphabet l'année dernière. Au premier trimestre 2020, les ventes d'annonces de Google se sont élevées à 33,8 milliards de dollars, soit une hausse d'environ 10 % par rapport au premier trimestre de l'année dernière. L’activité de Google tend à suivre l'économie en général, ce qui explique la croissance plus lente des revenus d'Alphabet au cours du premier trimestre, d’après Reuters.

Les points forts ont été YouTube, qui a vu son revenu augmenter de 33 % pour atteindre 4 milliards de dollars, et Google Cloud, qui a connu une hausse de 52 % pour atteindre 2,8 milliards de revenu. Une composante de Google Cloud qui a contribué à la hausse de son revenu est la G Suite. Elle comprend Google Meet, un concurrent de Zoom, dont le PDG Pichai a dit aux auditeurs lors d'un appel aux gains mardi après-midi qu'il augmentait à un rythme de 3 millions de nouveaux utilisateurs par jour, contre 2 millions par jour à la fin du mois dernier.

« YouTube a créé une surprise, la croissance s'étant en fait accélérée malgré l'impact des blocages sur les budgets publicitaires », a déclaré James Cordwell, analyste chez Atlantic Equities.

Selon Reuters, les parts d'Alphabet ont augmenté de 4 %, à 1 282 dollars, suite à la publication des résultats financiers en dehors des heures de bureau. Les parts d'Alphabet étaient en baisse d'environ 8 % cette année à la clôture de mardi. Même si Alphabet a battu les attentes des analystes, le bénéfice d'Alphabet au premier trimestre s'est élevé à 6,8 milliards de dollars, soit 9,87 dollars par action, contre une estimation moyenne des analystes de 7,21 milliards de dollars, soit 10,40 dollars par action.

Une économie en plein essor et une utilisation croissante d'Internet ont conduit Google à des revenus records ces dernières années. Mais le virus a scindé ces deux tendances, les dépenses de consommation chutant et la dépendance aux services Internet augmentant.

Google a introduit des mesures d'"austérité" au cours du second trimestre

Environ 5,5 % des revenus d'Alphabet l'an dernier provenaient des services cloud pour lesquels Google facture les entreprises, les écoles et les gouvernements. Mais cette année, la société a proposé diverses offres gratuites pour aider les clients touchés par la pandémie, selon Reuters. Si les outils de Google, notamment le chat vidéo Duo et YouTube, sont devenus essentiels pour de nombreux utilisateurs cette année, la société ne les fait pas payer et génère plutôt des revenus en vendant des outils publicitaires ainsi que des liens, des bannières et des publicités sur ses services et ceux de ses partenaires, d’après Reuters. Tout ceci pourrait influencer les résultats à venir.


Selon certaines prévisions extérieures d'agences de publicité et d'autres consultants du secteur, le trimestre en cours et le reste de l'année 2020 pourraient être sombres. L'utilisation des services de Google étant en hausse mais les ventes en baisse, l'entreprise a introduit au cours du second trimestre ce que les analystes ont appelé des mesures d'"austérité". Elle a réduit les embauches, les programmes de stages, le marketing, l'agrandissement des bureaux et d'autres plans dans le cadre d’un d'ajustement de ses dépenses, d’après un article publié par CNBC.

Pourtant, d’après Reuters, il y a trois mois à peine, Google avait déclaré qu'elle accélérerait ses dépenses globales pour augmenter ses effectifs dans le domaine du cloud computing et dans d'autres domaines où il est difficile de détrôner des concurrents dominants.

« Nous prévoyons que le deuxième trimestre sera difficile pour nos activités publicitaires », a déclaré Mme Porat. Elle a aussi déclaré que les revenus des annonces de recherche ont diminué d'un « pourcentage de mi-mars » à la fin du mois de mars par rapport à l'année précédente. Cette situation risque de ne pas s’améliorer si tôt avec le covid-19 qui continue de préoccuper les entreprises du monde entier.

En plus des plans d’ajustement des dépenses, Google a introduit des modifications à son activité publicitaire qui pourraient théoriquement se traduire par des dépenses publicitaires plus importantes. En effet, au début de ce mois, Google a apporté un changement important à la section "Google Shopping" de son moteur de recherche en permettant à toute petite entreprise de lister les stocks de produits sur la plateforme. Google espère pouvoir ouvrir la plateforme à un plus grand nombre de petites entreprises, en particulier celles qui ont été durement touchées par le covid-19, et leur permettre de vendre des produits en ligne, certaines pour la première fois.

Selon Reuters, les fluctuations monétaires et la volonté accrue des annonceurs d'éviter les contenus offensants ont également porté préjudice à Google. Google s'attend à ce que le deuxième trimestre soit bien pire que le premier, mais espère compenser le manque en mettant en œuvre ses nouveaux plans cités plus haut. Les services cloud pourraient également être d’une aide précieuse au second trimestre à cause de la croissance dans le secteur pendant la pandémie.

Sources : Résultats 1T20 d'Alphabet, Reuters, CNBC

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats d’Alphabet ?
Pensez-vous que les mesures d'"austérité" de Google pourraient engendrer la croissance au deuxième trimestre ?

Lire aussi

Google propose gratuitement au grand public Meet, son outil « premium » de vidéoconférence qui était réservé aux entreprises, pour tenter de contrer Zoom
Le coronavirus commence à toucher les résultats financiers de la Big Tech, la Chine ayant pratiquement arrêté sa production de biens de consommation comme les téléphones pour lutter contre virus
Les revenus des services de cloud computing et de Microsoft Teams pourraient aider Microsoft à compenser les impacts du covid-19 sur ses résultats financiers du 1T20, selon les analystes
COVID-19 : les dépenses IT vont diminuer en 2020, selon un rapport qui met également en évidence certaines opportunités pour les vendeurs IT

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pkplomb46
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 30/04/2020 à 18:40
Pensez-vous que les mesures d'"austérité" de Google pourraient engendrer la croissance au deuxième trimestre ?

Je pense que comme tout le reste de l'économie Google risque également d'y perdre des plumes ...
0  0