Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Wi-Fi 6E : aux États-Unis, la FCC valide la mise à disposition de 1200 MHz de spectre dans la bande des 6 GHz,
Pour une utilisation sans licence

Le , par Axel Lecomte

556PARTAGES

9  0 
Le Wi-Fi connait sa plus grande mise à niveau depuis l’introduction de la norme 802.11a en 1999. En effet, aux États-Unis, le régulateur des télécommunications, la FCC (Federal Communications Commission), qui a d’ailleurs ouvert la voie au Wi-Fi en 1989, a adopté le 23 avril dernier « des règles qui mettent à disposition 1 200 MHz de spectre dans la bande de 6 GHz (5 925-7 125 GHz) pour une utilisation sans licence ».

« Le Wi-Fi 6 sera alors deux fois et demi plus rapide que la norme actuelle et offrira de meilleures performances pour les consommateurs. L'ouverture de la bande de 6 GHz pour une utilisation sans licence augmentera également la quantité de spectre disponible pour le Wi-Fi par un facteur de près de cinq et contribuera à améliorer la connectivité rurale », ajoute la FCC.

« Jusque-là, la bande de 6 GHz est notamment occupée par des services à micro-ondes qui sont utilisées pour soutenir les services publics, la sécurité publique et les liaisons sans fil. Désormais, les appareils sans licence partageront ce spectre avec les services titulaires de licences en vertu des règles conçues pour protéger ces services et permettre aux opérations sous licence et sans licence de prospérer sur toute la bande », précise la Commission.

La commission envisage ainsi « de nouvelles technologies et de nouveaux services innovants qui permettront de fournir de nouveaux appareils et applications aux consommateurs américains et de faire progresser l’objectif de la Commission de rendre une connectivité à large bande accessible à tous les Américains, en particulier ceux des zones rurales et des endroits mal desservis ».


La réaction de la Wi-Fi Alliance et de ses membres

Cette annonce est saluée par la Wi-Fi Alliance, le réseau mondial d’entreprises qui proposent le Wi-Fi. Celui-ci tient particulièrement à féliciter le président de la FCC pour la « décision capitale de maintenir le leadership technologique des États-Unis, de maximiser l'avantage public des ressources du spectre de 6 GHz et de libérer la puissance de la connectivité Wi-Fi® omniprésente en allant de l'avant avec la commande de 6 GHz ».

Pour Henry Samueli, cofondateur de Broadcom Corporation, la déclaration « positionne les États-Unis comme leader mondial des services 5G de prochaine génération ».

« En cette période sans précédent où la connectivité et le Wi-Fi puissant sont plus importants que jamais, les gens méritent d'avoir les dernières vitesses Wi-Fi, une connectivité Internet transparente, un contrôle parental avancé et plus encore », abonde Jen Warren de Belkin International, un fabricant de matériel informatique américain.

« L'action prospective de la FCC visant à allouer le plus grand bloc de spectre moyen à une utilisation sans licence s'appuie sur son succès dans la création de l'industrie du Wi-Fi et promet d'inaugurer la prochaine ère d'innovation américaine sans contrainte pour les marchés mondiaux. Grâce au leadership du président Pai, ainsi qu'au travail acharné des autres commissaires et ingénieurs de la FCC, cette commande permettra aux consommateurs et aux entreprises de collaborer et d'innover au rythme rapide des applications émergentes et de la croissance exponentielle des appareils connectés Wi-Fi », affirme de son côté Keerti Melkote, président d’Intelligent Edge pour Helwett Packard Entreprise et fondateur d’Aruba Networks.

Pour sa part, Metin Taskin d’AirTies indique que « l'ajout du Wi-Fi 6 GHz aura un impact profond sur les consommateurs et les opérateurs. (…) Ceci est essentiel, car de plus en plus de personnes travaillent à domicile et comptent sur la vidéoconférence à domicile pour le travail, l'enseignement à distance, la télémédecine, etc. AirTies attend avec impatience le jour où nous commencerons à intégrer des solutions 6 GHz pour les opérateurs afin d'améliorer le Wi-Fi domestique ».

De son côté, Gregory Bryant d’Intel déclare : « La dépendance de notre pays à l'égard de la connectivité numérique est plus évidente que jamais, et ce rapport et cette commande permettront de créer de nouvelles capacités importantes, assurant ainsi une solide croissance future de l'écosystème Wi-Fi dont dépendent des millions de foyers et d'entreprises. Intel se réjouit de continuer à travailler avec ses partenaires pour promouvoir des cas d'utilisation innovants ».

« Qualcomm se joint à la Wi-Fi Alliance pour offrir son soutien total à la décision prévue par la FCC d'allouer la bande de 6 GHz pour les opérations sans licence et pour applaudir le Président Pai et les commissaires. Nous sommes prêts à proposer une gamme complète de produits Wi-Fi 6E couvrant les domaines de la téléphonie mobile, de l'informatique personnelle, de l'automobile et des réseaux utilisant ce nouveau spectre, comme nous l'avons démontré en février. La bande de 6 GHz offre des possibilités inégalées pour le Wi-Fi, en libérant tout le potentiel et la puissance de la prochaine génération d'appareils haute performance », indique Rahul Patel de Qualcomm Technologies.

Qu'en est-il de l'Europe ?

En Europe, la norme Wi-Fi 6E est encore en gestation. L’ECC (European Communications Committee), une des cinq sous-organisations de la Conférence européenne des administrations des postes et télécommunications (CEPT), qui regroupe 48 pays européens, dont la France, devrait prendre une décision d’ici quelques mois. Et les travaux actuellement menés portent sur un spectre de 500 MHz (5 925 à 6 425 GHz).

Sources : FCC, Wi-Fi Alliance

Et vous ?

Que pensez-vous de cette déclaration de la FCC ?
D'après vous, quand est-ce qu'une décision similaire serait annoncée en Europe ?

Voir aussi :

Un accès Wi-Fi à 6 GHz pourrait augmenter les vitesses de connexions et générer 183 milliards de dollars d’ici 2025, selon une étude
La Wi-Fi Alliance lance officiellement Wi-Fi CERTIFIED 6, son programme de certification du Wi-Fi 6, qui promet rapidité et économie d'énergie
La Wi-Fi Alliance annonce Wi-Fi 6 qui améliorerait l'état du réseau, au fur et à mesure que le nombre de périphériques augmente
CES 2020 : les routeurs Wi-Fi 6 d'entrée de gamme sont présentés par des constructeurs comme TP-Link avec son Deco X9, et Netgear avec son Nighthawk Mesh
La Wi-Fi Alliance fait passer le Wi-Fi 6 à 6 GHz pour faciliter la croissance continue du Wi-Fi, et adopte la terminologie Wi-Fi 6E pour les appareils pouvant fonctionner sur cette bande

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de nicopulse
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/04/2020 à 17:10
Du 6 Ghz ???? Alors que le 5 Ghz ne traverse déjà pas les murs ?

C'est sur les basses fréquences qu'il aurait fallut trouver du spectre à libérer pour le WiFi ! ... ont est pas prêt de voir le WIFI n 2,4 Ghz (WiFi 4) disparaitre..... Chez moi et au bureau c'est le seul qui fonctionne correctement. Le WiFi 5 est une grosse bouse et je ne sais pas ce qu'apporte le WiFi 6 dans le cadre d'une utilisation personnelle....
1  0