Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Bill Gates est désormais la principale cible des mensonges sur le coronavirus,
Surpassant même la conspiration sur le lien entre le coronavirus et la 5G, selon un rapport

Le , par Stan Adkens

894PARTAGES

6  0 
Bill Gates, cofondateur de Microsoft devenu philanthrope, est l’une des personnalités qui interviennent régulièrement sur la pandémie du coronavirus depuis que les Etats-Unis sont parmi les pays touchés par le virus. M. Gates est régulièrement présent dans les interviews télévisées et podcasts où il donne son avis sur la promesse de la Fondation Bill & Melinda Gates de mettre les moyens à la disposition des efforts visant à aider le monde à mettre au point un vaccin efficace contre les coronavirus. Il a également parfois critiqué le calendrier de la réponse du gouvernement américain à la pandémie mondiale. Mais M. Gates est également devenu une cible de choix pour les diverses conspirations qui se sont développées autour de la propagation de Covid-19.

Selon un rapport du New York Times, le philanthrope est devenu l'une des principales cibles des théories de conspiration sur le coronavirus et de la désinformation en ligne. Une série de mensonges visant le milliardaire se répand sur YouTube, Facebook et Twitter à une vitesse alarmante, avec des théories de conspiration prétendant que Gates a créé Covid-19 comme un moyen de tirer profit d'un vaccin contre le virus, ou comme un moyen de mettre en place un système de surveillance mondial, selon le Times.


Les théories de conspiration associant Gates au virus ont été mentionnées 1,2 million de fois à la télévision et dans les médias sociaux entre février et avril, soit 33 % de plus que la deuxième théorie de conspiration la plus populaire associant la 5G au Covid-19, selon Zignal Labs, une société d'analyse des médias, avec un pic de 18 000 mentions par jour en avril. Les canulars dirigés contre le cofondateur de Microsoft, sont partout sur les médias sociaux, et le New York Times a trouvé 16 000 messages sur Facebook cette année, qui ont été "likés" et commentés près de 900 000 fois. Les dix vidéos les plus populaires de Youtube diffusant des informations erronées sur Gates et le virus ont été visionnées près de cinq millions de fois en mars et avril, selon le journal.

Bill Gates présenté faussement comme le créateur de Covid-19 afin de mettre en place un système de surveillance mondial

Bill Gates est, depuis le mois d’avril, devenu la vedette d'une explosion de théories du complot sur l'épidémie de coronavirus. Les théories diffusées varient, mais vont de la création de Covid-19 par Gates pour profiter d'un vaccin, à l'appartenance de Gates à un complot visant à éliminer l'humanité et/ou à mettre en place un système de surveillance mondial. Certaines prétendent même que M. Gates savait d'avance qu'il y aurait une pandémie de coronavirus. Les théoriciens de la conspiration ont également saisi le fait que M. Gates s'est exprimé ouvertement sur la menace plus large qu'une pandémie mondiale pourrait représenter pendant plusieurs années, certains affirmant que ce fait était la preuve que le milliardaire connaissait, en particulier, le coronavirus à l'avance.

Par exemple, Bill Gates a prononcé un discours en 2015, avertissant les gens qu'un virus infectieux représentait un risque plus important pour l'humanité qu'une guerre nucléaire. Ce discours a été visionné 25 millions de fois sur YouTube ces dernières semaines, selon le New York Times. Selon le journal, les anti-vaxxers, les experts de droite et les membres du groupe de conspiration QAnon affirment que la vidéo est la preuve du plan de Gates d'utiliser une pandémie pour son profit personnel.

Les théoriciens de la conspiration ont également déformé les récents commentaires de M. Gates en mars dernier, suggérant que des "certificats numériques" pourraient être utilisés pour suivre les personnes infectées par le virus, affirmant que M. Gates veut mettre des puces électroniques dans le corps des gens. Cette affirmation a été reprise par l'ancien conseiller de campagne de Trump, Roger Stone, dans une récente interview à la radio, selon le New York Post.

Selon le News York Times, ces fausses affirmations ont gagné en popularité auprès des experts conservateurs comme Laura Ingraham et des anti-vaccins comme Robert F. Kennedy Jr car M. Gates est devenu le contrepoids vocal du président Trump sur le coronavirus.

Au cours de ces dernières, M. Gates est apparu à la télévision, sur des pages d'opinion et dans des forums pour réclamer des politiques de maintien à domicile, l'extension des tests et le développement de vaccins. Il a longtemps critiqué ouvertement la façon dont l'administration Trump a géré la pandémie, même s'il ne s'est pas adressé au président Trump par son nom. Mercredi, suite à la décision du président Trump de mettre fin au financement de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), M. Gates a posté un tweet, qualifiant cette décision d’ « aussi dangereuse qu'elle en a l'air ».


Il a également critiqué l'administration dans un éditorial du Washington Post en déclarant qu'il ne faisait « aucun doute que les États-Unis ont manqué l'occasion de prendre de l'avance sur le nouveau coronavirus ». Il s’est aussi exprimé à l’occasion d'une discussion vidéo avec Chris Anderson de TED, une organisation à but non lucratif qui organise des discussions et des communautés en ligne. « Les États-Unis ont manqué l’opportunité de contrôler (COVID-19) sans passer par le shutdown », a regretté Gates. «Nous n'avons pas agi assez vite pour pouvoir éviter le shutdown ».

M. Gates n’a pas commenté la question, mais Mark Suzman, directeur général de la Fondation Bill & Melinda Gates, a déclaré au Times qu'il était « affligeant de constater que des gens diffusent des informations erronées alors que nous devrions tous chercher des moyens de collaborer et de sauver des vies ».

D’autres fausses théories ont attribué l’origine du nouveau coronavirus à la 5G

Dès début février, l’OMS expliquait que la lutte contre la maladie devait être menée de front avec une guerre aux Fake News. Sylvie Briand, directrice de l’OMS pour la préparation aux risques infectieux mondiaux expliquait, « En plus d’une épidémie de maladies, il y a ce que nous appelons une "infodémie" : la circulation de rumeurs et de fausses informations ». L’organisation s’est rapidement attelée à la tâche de contenir autant que possible cette épidémie de fausses nouvelles. Une page a été créée sur le site de l’organisation pour « En finir avec les idées reçues », battant en brèche les principales rumeurs autour de la pandémie.

En mars, CNBC a fait état des efforts de Facebook pour supprimer « les fausses allégations et les théories de conspiration qui ont été signalées par les principales organisations mondiales de santé ». Facebook a également déclaré à l'époque que le géant des réseaux sociaux donnerait un espace publicitaire gratuit à l'OMS pour partager des informations provenant d'experts de la santé sur le virus.

Malgré tous ces efforts, en début avril, les médias se sont fait l’écho de la destruction d’antennes 5G au Royaume-Uni et aux Pays-Bas. Ces destructions seraient liées à plusieurs théories du complot circulant sur les réseaux sociaux associant à divers degrés la 5G et la pandémie de coronavirus. Selon des rapports, l’origine de la conspiration coronavirus-5G remonterait au 22 janvier, dans l’édition régionale d’un journal belge, Het Laatste Nieuws, alors que le coronavirus était encore cloisonné à Wuhan, où 9 morts et 440 infectés étaient recensés à l’époque.

Lors d’une interview pour alerter sur les dangers pour la santé de la 5G – non étayés à l’heure actuelle –, Kris Van Kerckhoven, un médecin généraliste, en répondant à une question sur un possible lien entre coronavirus et 5G, a dit avec prudence que « Je n’ai pas fait de vérification des faits » tout en ajoutant « Il peut y avoir un lien avec l’actualité ». L’article a été retiré, après quelques heures en ligne, mais ceci n’a pas empêché les théories du complot de fleurir sur internet. Plusieurs groupes anti-5G néerlandophones, puis des groupes similaires anglophones, se sont emparés de l’article pour soupçonner un lien de cause à effet entre la 5G et le coronavirus.

Entre autres groupes associés à ces théories, HelloHelloInfo un groupe en France, se définissant sur sa page Facebook comme non « rattaché à aucun groupe industriel, à aucun lobby particulier, qu’il soit financier ou politique » a publié le 5 mars une vidéo faisant entre autres, le lien entre la 5G et un faux virus. La vidéo a dépassé à l’heure actuelle 54 000 vues. La vidéo qui a été reprise par une autre chaîne a atteint maintenant plus de 670 000 vues.


YouTube et Facebook ont répondu au rapport du Times en notant que les sociétés s'efforcent de mettre fin à la désinformation sur les coronavirus sur leurs plateformes. Suite aux nouvelles de la destruction des tours 5G, YouTube a annoncé de nouvelles mesures drastiques pour arrêter la propagation de ces vidéos. Le média social de partage de vidéo a annoncé qu’il supprimera les vidéos qui font la promotion de cette théorie sur la 5G.

Malgré l’ampleur des fausses théories concernant Bill Gates et le virus, un commentaire trouve que « C'est presque rien ». Pour lui, une nouvelle trouvée dans 16 000 messages sur Facebook seulement cette année, et "liké" et commentés près de 900 000 fois n’est pas « une nouvelle digne d'intérêt, car Facebook compte près de 2,5 milliards d'utilisateurs et chaque minute 500 000 commentaires sont postés. C'est comme si 10 personnes aux Etats-Unis échangeaient des théories de conspiration sur Gates », a-t-il écrit. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Sources : The NYT, The Washington Post, The New York Post

Et vous ?
Que pensez-vous de ce rapport ?
Que pensez-vous de la désinformation qui lient Bill Gates au coronavirus, et de son ampleur sur les médias sociaux ?
Pensez-vous aussi, comme le commentateur, que ce n’est pas un sujet digne d’intérêt ?

Lire aussi

COVID-19 : Bill Gates estime que les USA ont réagi trop lentement. Selon lui, un confinement national est désormais inévitable pour un retour à la normale « dans six à dix semaines »
Le coronavirus serait-il lié à la 5G ? Les allégations d'une liaison entre le virus et la technologie circulent sur Internet, les célébrités et influenceurs amplifiant la conspiration
Les opérateurs mobiles britanniques demandent l'arrêt de la destruction des tours 5G, suite aux attaques visant des infrastructures, soutenues par les théoriciens du complot liant la 5G au COVID-19
YouTube annonce qu'il supprimera les contenus de théories de complot liant la 5G au COVID-19, après la destruction de plusieurs antennes téléphoniques au Royaume-Uni

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 10:48
@calvaire les ondes sont étudiées depuis des décennies, la 5G n'a rien de magique, c'est une onde comme les autres. Ou pour être précis, une technologie qui exploite des bandes de fréquences d'ondes qui n'ont rien de "spéciales".
8  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 11:28
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
@calvaire les ondes sont étudiées depuis des décennies, la 5G n'a rien de magique, c'est une onde comme les autres. Ou pour être précis, une technologie qui exploite des bandes de fréquences d'ondes qui n'ont rien de "spéciales".
Oui, contrairement au coronavirus pour lequel (1) on a pas de recul et (2) on est dans l'urgence (ce qui explique certaines prises de risque), on a des décennies d'études sérieuses sur les ondes. Et la conclusion est : le seul risque est au niveau des antennes, et il concerne...le bruit, si l'isolation phonique est mal faite. Quand le boulot est bien fait, Il n'y a aucun effet mesurable.

(et la "sensibilité aux ondes électromagnétiques" a beau être réelle, elle ne s'explique pas par les ondes électromagnétiques (en tous cas pas seules)).

Ca ne signifie pas que la 5G a un sens, juste que les craintes sur la santé à son sujet sont infondées. (le coût écologique en ressources rares et épuisables pour passer à la 5G n'a rien d'anodin, en revanche).
7  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 19:34
Je n'ai pas le courage de regarder la seconde vidéo… autre chose à foutre de mes soirées…

Déjà, quand un mec te parles d'ondes sans parler une seule fois des fréquences ou des puissances, tu sais directement que c'est un guignol.

Qu'il se base sur "quelques études", plutôt que de se baser sur des méta-études, ça pue, sûrement du cherry picking d'études à la qualité médiocre publié dans des revues prédatrices, ou depuis retirée. Son histoire de calcium, je mettrais ma main à couper que ça vient d'une connerie.

J'ai vu suffisamment de bêtises du genre pour les voir arriver à des km.
7  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 11:35
Citation Envoyé par CGMCA Voir le message
A chacun son libre arbitre....
Mais si vous prenez le temps de recouper les rapports scientifiques sur le sujet, certes cela prends quelques mois, vous vous rendrez compte que les données convergent...
A moins que toutes les sommités scientifiques mondiales, reconnues soit tous de sombre crétins...
Non, les meta-analyses convergent vers la conclusion que les ondes de type Wifi, 4g, 5g ne constituent pas un danger pour la santé. Ce type prétend qu'il dispose de données solides démontrant l'inverse. C'est donc soit un escroc, soit un incompétent avec un complexe de Galilée, le scientifique qui va se poser en héros en ayant eu raison face aux avis contraires de ses collègues. On vient encore d'avoir une démonstration récemment avec Raoult que quand un scientifique essaye de se poser en héros isolé il dit généralement de la merde. Même s'il a les diplômes qu'il faut, même si c'est une sommité dans son domaine qui a publié des tas de travaux dans des revues sérieuses.
7  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/05/2020 à 15:06
Faut vraiment ne pas avoir la moindre notion de biologie pour faire le rapprochement entre ondes et virus.
8  1 
Avatar de Max
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 12:28
6  0 
Avatar de Fxg
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/04/2020 à 18:31
Quel vaccin contre le paludisme ? Il 'en existe pas à l'heure actuelle.
Non, il n’existe pas actuellement de vaccin contre le paludisme. De nombreuses recherches sont menées au niveau mondial pour en mettre au point. En attendant, la prévention du paludisme reste basée sur la prise de médicaments et sur les mesures de protection contre les piqûres de moustiques [Institut pasteur]
6  1 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 12:52
Justement non, c'est l'inverse du Moyen-Âge. Aujourd'hui le domaine scientifique repose sur des protocoles stricts. Quand on prétend un truc on doit le prouver, et ça doit ensuite pouvoir être reproduit par des pairs, et on fait des meta-analyses pour déterminer quels résultats sont fiables. Si un grand nombre d'études arrivent aux mêmes conclusions, le résultat est considéré comme fiable et les quelques études obtenant des résultats contraires sont soit des anomalies statistiques, soit ne suivaient pas le bon protocole.

Donc contrairement au Moyen-Âge, il est très rare aujourd'hui qu'un type tout seul ait raison là où la majorité de ses collègues auraient tort.
5  0 
Avatar de GLDavid
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 8:27
Bonjour

Je trouve que cette épidémie, outre qu'elle est dramatique en tout point de vue en particulier aux familles atteintes de manière sévère par ce virus ou du point de vue finance (chômage partiel ou pas), révèle aussi la nature fondamentalement mauvaise de certains.
Si j'étais ironique et empreint d'humour noir, je dirais que cette épidémie est un "bas les masques" général.
Nous voici revenu aux âges sombres médiévaux où les détenteurs de la science sont vus comme hérétiques ou sorciers.

@++
5  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/04/2020 à 12:18
Citation Envoyé par octal Voir le message
En même temps, ce n'est pas comme s'il était un type blanc comme neige. Quand on voit ce qui s'est passé avec les vaccins de paludisme et son comportement voyou en Inde.
Pour rappel, Bill Gates au "comportement voyou" est avec sa fondation le 2ème contributeur au budget de l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) à hauteur de 280 mio de dollars/an quand la France donne... 10,6 millions!

La fondation du "voyou Bill" participe encore au financement de 2 des 10 premiers contributeurs de l'OMS...
3  0