Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

YouTube annonce qu'il supprimera les contenus de théories de complot liant la 5G au COVID-19,
Après la destruction de plusieurs antennes téléphoniques au Royaume-Uni

Le , par Bill Fassinou

552PARTAGES

6  0 
Alors que le nombre d’infections au Covid-19 grandit, une théorie du complot alléguant que la maladie est liée à la 5G naît et fait de nombreux dégâts au Royaume-Uni. De nombreuses tours de réseaux mobiles ont été détruites dans le pays au cours de la semaine écoulée et YouTube a été obligé de prendre des mesures drastiques pour arrêter la propagation de ces vidéos. Le média social de partage de vidéo a annoncé qu’il supprimera les vidéos qui font la promotion de cette théorie et d'autres vidéos sur la 5G pourraient être retirés des résultats de recherche.

L’information n’est plus nouvelle pour personne, le nouveau réseau de téléphonie mobile 5G a connu un grand nombre de détracteurs dès son annonce. Les théories les plus folles sur la 5G se sont fait entendre, ce qui a eu pour effet de retarder sa mise en place dans certaines régions dans en Europe et dans le monde. Aujourd’hui, certaines personnes poussent le bouchon un peu plus loin estimant que la crise sanitaire liée au Covid-19 est une conséquence fâcheuse de la 5G. Les vidéos plébiscitant cette théorie sont nombreuses à circuler actuellement sur YouTube.

Selon le média britannique The Guardian, cette théorie a occasionné de nombreux dégâts dans le pays au cours de la semaine. Dimanche, il a rapporté qu’environ sept tours de téléphonie cellulaire ont été incendiées, dont quatre au cours des dernières 24 heures. L'une des tours incendiées n'était même pas un mât de 5G. Pour contrer ces faits, YouTube a annoncé qu’il réduira dans un premier temps les recommandations de vidéos sur le thème de la conspiration concernant la 5G. Ensuite, la plateforme envisage de supprimer les vidéos qui font une liaison entre la 5G et le Covid-19.


D’après les informations recueillies par le média, YouTube pourrait permettre à d'autres contenus sur le thème de la conspiration concernant la 5G qui ne mentionnent pas le coronavirus de rester sur le site en tant que “contenu limite”. Ces vidéos pourraient être supprimées et retirées des résultats de recherche. Toujours selon le média, la décision de l'entreprise de réduire la visibilité du contenu lié à la fausse théorie est venue du fait que Vodafone a annoncé que deux de ses propres antennes, et deux qu'elle partage avec O2 étaient visés.

« Il est difficile de croire que certaines personnes puissent vouloir nuire aux réseaux qui fournissent une connectivité essentielle aux services d'urgence, au NHS et au reste du pays pendant cette période de fermeture », a déclaré Nick Jeffery, directeur général de Vodafone au Royaume-Uni. La théorie, qualifiée de « dangereuse absurdité » par le ministre Michael Gove, a également été promue par Woody Harrelson, un acteur américain très connu, et Amanda Holden, une actrice et présentatrice de télé. Selon un porte-parole de la plateforme, des vidéos du genre sont interdites.

« Il y a des politiques claires qui interdisent les vidéos promouvant des méthodes médicalement non fondées pour prévenir le coronavirus au lieu de chercher un traitement médical », a-t-il déclaré. Par exemple, une vidéo, qui a déjà été retirée par YouTube après avoir été signalée, montrait un homme prétendant être un ancien cadre d'un réseau mobile britannique et déclarant à tort que des tests de coronavirus étaient en fait utilisés pour propager le virus et que la pandémie avait été créée pour cacher les décès dus à la technologie mobile.

Toutefois, d’autres versions de cette vidéo ont été créées par la suite et partagées sur d’autres plateformes. Plusieurs personnes ont aussi condamné ces agissements. Mats Granryd, directeur général de la GSMA, l'organisme mondial de l'industrie des communications, a déclaré qu’il est déplorable de voir une telle chose. « L'industrie des télécommunications travaille 24 heures sur 24 pour maintenir en ligne les services vitaux de santé, d'éducation et d'urgence, les entreprises en activité, et les amis et les familles en contact », a-t-il fait constater.

« Il est donc déplorable que des infrastructures de communication essentielles soient attaquées sur la base de vérités carrément erronées. Nous demandons instamment à chacun de faire confiance aux autorités sanitaires et de s'assurer que les technologies de communication sont sûres. Il n'y a pas de lien entre la 5G et le Covid-19 », s’est-il indigné. Pour sa part, YouTube a annoncé qu’il travaille depuis le mois de février pour éviter la désinformation par rapport à la pandémie du Covid-19, expliquant avoir retiré depuis de nombreuses vidéos trompeuses.

Cependant, YouTube n’entend pas supprimer toutes les informations erronées sur la 5G. Selon YouTube, le contenu qui répand des mensonges sur la 5G, mais ne mentionne pas le coronavirus n'est pas en violation des politiques du site. Il est souvent considéré comme un contenu limite et est soumis à des fonctionnalités limitées, comme le fait d'être retiré des recommandations et des fonctions de recherche sur la plateforme. La plateforme estime que ces mesures réduisent de plus de 70 % le nombre de visionnages des vidéos concernées.

Cela dit, le refus du site de supprimer toute information erronée sur la 5G pourrait lui causer des ennuis avec le gouvernement britannique. Dimanche dernier, The Observer a rapporté que le secrétaire à la culture, Oliver Dowden, devrait bientôt s'entretenir avec des plateformes telles que Facebook, WhatsApp, YouTube et Twitter pour “marteler” le message que la diffusion d'informations erronées sur la 5G est inacceptable.

Source : The Guardian

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Comment la peur des rayonnements électromagnétiques a causé la débâcle de la 5G en Suisse ? Des études sont en cours pour étudier les risques liés à cette technologie

Coronavirus : un service hospitalier 100 % robotisé vient d'ouvrir en Chine dans un ancien centre sportif de Wuhan

Quelles pourraient être les conséquences du coronavirus sur l'industrie technologique ? Les analystes parlent d'un effet boule de neige

Oiseaux morts, cancer, perturbation des prévisions météo. La 5G est-elle devenue la cible à la mode pour les nouvelles théories du complot ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 16/04/2020 à 8:53
Ce n'est pas nouveau.
Au début du télégraphe des agriculteurs coupaient les files, car il pensait que le télégraphe était responsable en cas de mauvaise récolte.
En fait il leur fallait quelqu'un à blâmer, avant il levaient les yeux au ciel et s'en remettaient à dieux, lui demandant pardon ou "pourquoi, seigneur?",ou de les protéger du démon.
Parfois se sont les gens différents, et étrangers qui trinquent .
Et ça peut se transformer en chasse aux sorcières
8  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 10:48
@calvaire les ondes sont étudiées depuis des décennies, la 5G n'a rien de magique, c'est une onde comme les autres. Ou pour être précis, une technologie qui exploite des bandes de fréquences d'ondes qui n'ont rien de "spéciales".
8  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 11:28
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
@calvaire les ondes sont étudiées depuis des décennies, la 5G n'a rien de magique, c'est une onde comme les autres. Ou pour être précis, une technologie qui exploite des bandes de fréquences d'ondes qui n'ont rien de "spéciales".
Oui, contrairement au coronavirus pour lequel (1) on a pas de recul et (2) on est dans l'urgence (ce qui explique certaines prises de risque), on a des décennies d'études sérieuses sur les ondes. Et la conclusion est : le seul risque est au niveau des antennes, et il concerne...le bruit, si l'isolation phonique est mal faite. Quand le boulot est bien fait, Il n'y a aucun effet mesurable.

(et la "sensibilité aux ondes électromagnétiques" a beau être réelle, elle ne s'explique pas par les ondes électromagnétiques (en tous cas pas seules)).

Ca ne signifie pas que la 5G a un sens, juste que les craintes sur la santé à son sujet sont infondées. (le coût écologique en ressources rares et épuisables pour passer à la 5G n'a rien d'anodin, en revanche).
7  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 19:34
Je n'ai pas le courage de regarder la seconde vidéo… autre chose à foutre de mes soirées…

Déjà, quand un mec te parles d'ondes sans parler une seule fois des fréquences ou des puissances, tu sais directement que c'est un guignol.

Qu'il se base sur "quelques études", plutôt que de se baser sur des méta-études, ça pue, sûrement du cherry picking d'études à la qualité médiocre publié dans des revues prédatrices, ou depuis retirée. Son histoire de calcium, je mettrais ma main à couper que ça vient d'une connerie.

J'ai vu suffisamment de bêtises du genre pour les voir arriver à des km.
7  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 11:35
Citation Envoyé par CGMCA Voir le message
A chacun son libre arbitre....
Mais si vous prenez le temps de recouper les rapports scientifiques sur le sujet, certes cela prends quelques mois, vous vous rendrez compte que les données convergent...
A moins que toutes les sommités scientifiques mondiales, reconnues soit tous de sombre crétins...
Non, les meta-analyses convergent vers la conclusion que les ondes de type Wifi, 4g, 5g ne constituent pas un danger pour la santé. Ce type prétend qu'il dispose de données solides démontrant l'inverse. C'est donc soit un escroc, soit un incompétent avec un complexe de Galilée, le scientifique qui va se poser en héros en ayant eu raison face aux avis contraires de ses collègues. On vient encore d'avoir une démonstration récemment avec Raoult que quand un scientifique essaye de se poser en héros isolé il dit généralement de la merde. Même s'il a les diplômes qu'il faut, même si c'est une sommité dans son domaine qui a publié des tas de travaux dans des revues sérieuses.
7  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/05/2020 à 15:06
Faut vraiment ne pas avoir la moindre notion de biologie pour faire le rapprochement entre ondes et virus.
8  1 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/04/2020 à 10:08
Je vais faire mon Neckara : "corrélation n'est pas causation". Non, parce-qu’on peut aussi dire que le sablier a été inventé en 1338, et que la grande peste est arrivée juste derrière, en 1347, ça aura la même valeur.
6  0 
Avatar de Max
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 12:28
6  0 
Avatar de Fxg
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/04/2020 à 18:31
Quel vaccin contre le paludisme ? Il 'en existe pas à l'heure actuelle.
Non, il n’existe pas actuellement de vaccin contre le paludisme. De nombreuses recherches sont menées au niveau mondial pour en mettre au point. En attendant, la prévention du paludisme reste basée sur la prise de médicaments et sur les mesures de protection contre les piqûres de moustiques [Institut pasteur]
6  1 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 12:52
Justement non, c'est l'inverse du Moyen-Âge. Aujourd'hui le domaine scientifique repose sur des protocoles stricts. Quand on prétend un truc on doit le prouver, et ça doit ensuite pouvoir être reproduit par des pairs, et on fait des meta-analyses pour déterminer quels résultats sont fiables. Si un grand nombre d'études arrivent aux mêmes conclusions, le résultat est considéré comme fiable et les quelques études obtenant des résultats contraires sont soit des anomalies statistiques, soit ne suivaient pas le bon protocole.

Donc contrairement au Moyen-Âge, il est très rare aujourd'hui qu'un type tout seul ait raison là où la majorité de ses collègues auraient tort.
5  0