Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

TikTok ordonne aux modérateurs de supprimer les publications des gens laids ou pauvres,
Selon des documents internes de l'entreprise

Le , par Victor Alisson

485PARTAGES

7  0 
TikTok, le troisième réseau social le plus utilisé dans le monde des adolescents, aurait demandé à ses modérateurs de supprimer de la plateforme les publications conçues par des utilisateurs jugés comme trop « laids », présentant des traits de pauvreté ou de handicap. Cette révélation vient des documents internes appréhendés récemment par The Intercept qui indique aussi d’autres sources auprès des modérateurs mêmes de TikTok.

Cela s’ajoute alors à des informations divulguées (par Netzpolitik) selon lesquelles la plateforme de partage de courtes vidéos ordonnait également aux modérateurs de censurer les publications des utilisateurs en situation de handicap. Les autres documents indiquent d’ailleurs que ce réseau social pratique aussi une forte censure contre les discours politiques susceptibles de nuire à l’image des dirigeants et autorités politiques et religieux chinois.


Dorénavant, ByteDance, le créateur de TikTok, a pour ambition d’élargir davantage l’audience de son réseau social en développant une politique assez pointue pour attirer de nouveaux utilisateurs. Dans cet ordre d’idées, la stratégie adoptée est de ne diffuser dans la catégorie « For you » de la plateforme que des séquences vidéo considérées comme attrayantes.

De ce fait, certaines caractéristiques particulières de personnes figurant dans ces vidéos sont mises à l’index : être peu attrayant, présentant des signes de pauvreté ou autres traits indésirables risque de réduire le taux de rétention de nouveaux utilisateurs, selon le document interne intercepté. Cette considération prendrait davantage d’importance lorsque l’utilisateur constitue le point focal du clip à publier. Une apparence moins bonne du personnage ou encore de l’environnement de fond d’une séquence vidéo rendrait cette dernière sans valeur pour être recommandé aux utilisateurs.

Dès lors, en vertu de cette politique, les modérateurs ont reçu explicitement l’ordre de supprimer tout clip uploadé par des utilisateurs qui présentent des défauts physiques manifestement désagréables à voir. Plus précisément, cela concerne, toute forme corporelle anormale, le nanisme, les regards moches du visage, le ventre de bière, les rides, les défauts oculaires visibles, ainsi que de nombreux autres traits de « faible qualité ». Un seul de ces critères suffit à faire écarter une vidéo de la plateforme de TikTok. Il en est de même pour l’environnement de prise de vue, quand celui-ci présente une apparence médiocre, met en scène un milieu délabré, comme les bidonvilles, les champs ruraux (sauf s’il s’agit de beaux paysages), les logements en piètre état, etc.

Le document interne, en chinois et traduit en anglais, indique aux modérateurs de prêter une attention particulière lorsqu’il est question de vidéo tournée à l’intérieur d’une habitation. Il faudrait éviter tout clip où figurent des éléments annonçant la pauvreté, ce qui exige un scan minutieux de chaque séquence vidéo pour détecter la présence éventuelle d’image de fissure sur le mur, de vieille décoration peu recommandable, par exemple. TikTok devrait conserver un air ambitieux pour attirer et retenir de nouveaux utilisateurs, alors que ce type d’environnement peu attrayant ne serait pas adapté à ces derniers.

Le porte-parole de TikTok, Josh Gartner, a déclaré que cette politique ainsi évoquée dans ce document appréhendé par Intercept est similaire à celle qui faisait l’objet d’une publication également par Netzpolitik en décembre 2019. En fait, l’on rappelle que, dans cette publication, TikTok a été accusé de supprimer artificiellement l’accès aux vidéos mises en ligne par des personnes en situation de handicap, en surpoids, et par les utilisateurs LGBT.

Gartner explique que cette censure représentait un effort « pour prévenir l’intimidation », et que cette pratique n’est plus mise en œuvre au moment où The Intercept a reçu ces documents internes. Toutefois, objectivement, l’on constate que ces documents nouvellement appréhendés rapportent d’autres éléments au-delà de ce qui a été évoqué par Netzpolitik (suppression des contenus publiés par des personnes laides et pauvres). De plus, ces documents ne contiennent aucune mention faisant allusion à l’anti-intimidation : bien au contraire, l’accent est surtout mis sur la rétention de nouveaux utilisateurs.

L’on note d’ailleurs que la popularité de TikTok augmente exponentiellement, notamment auprès des adolescents. Ainsi, cette plateforme revendique 800 millions d’utilisateurs actifs par mois et plus de 700 millions de nouveaux téléchargements en 2019. Mais le gouvernement américain se méfie de ce réseau social que Washington considère comme faisant progresser les objectifs de la politique étrangère de Pékin.

Sources : The Intercept, Netzpolitik

Et vous ?

Que pensez-vous de cette pratique ?

Voir aussi :

TikTok, une application de partage de vidéos courtes, est accusée d'avoir secrètement recueilli des données d'utilisateurs et de les avoir envoyé à la Chine

La société détentrice de TikTok poursuivie en justice pour avoir prétendument collecté des données sur ses utilisateurs âgés de moins de 13 ans sans le consentement de leurs parents

YouTube affirme qu'il peut supprimer des comptes sur sa plateforme qui ne sont pas « viables commercialement »

Twitter va commencer à étiqueter les deepfakes ainsi que d'autres contenus trompeurs avant l'élection présidentielle de 2020 aux USA, et supprimera ceux susceptibles de causer de graves dommages

Le FBI considère que FaceApp et toute application mobile similaire développée en Russie sont une menace potentielle de contre-espionnage

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Sikarii
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/03/2020 à 17:31
Rien de nouveau sur le soleil, sauf si il fallait à quelqu'un des preuves supplémentaires que nos sociétés sont uniquement intéressées par le paraître, plus aucune substance rien que du vent.

On verra le résultat dans quelques années même si on en voit une partie déjà maintenant. (La solitude qui gagne du terrain, les relations amicales et amoureuses qui partent à vau-l'eau,...)

Le futur va être joyeux punaise
7  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 20/03/2020 à 7:56
Dans nos contrées, à la télévision, il faut dire qu'on voyait rarement de présentateur nain, obèse, bossu et difforme.
6  0 
Avatar de sirthie
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 23/03/2020 à 11:27
Citation Envoyé par Fleur en plastique Voir le message
TikTok me fournit un service de divertissement. Quand je le lance, je préfère largement voir des filles jeunes et jolies ou des beaux jeunes hommes, plutôt qu'un gros geek bien gras suppurant le coronavirus par tous les orifices.

Ce genre de règle interne me paraît normale et essentielle. Mon média de divertissement se doit de filtrer pour n'afficher que les personnes dignes d'être montrées afin que je puisse passer un bon moment.

Les personnes affreuses qui hurlent à la liberté d'expression devraient plutôt envisager un régime ou la chirurgie esthétique, ou alors tout simplement se taire, ils rendraient service à tout le monde.
Rassure-moi, c'est de l'ironie, hein ?

Ou alors, ton pseudo est en rapport avec ton QI ? Parce que le QI des fleurs en plastique, hein...

Sinon, c'est clair que nous préférons tous voir des gens jeunes et beaux que moches et vieux (et des gens bons plutôt que des gens méchants). Mais faut-il pour autant légitimer cela ?
2  0 
Avatar de user056478426
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 30/03/2020 à 19:51
Petite question: Quand on regarde le sérieux journal de 20Heures ou tout autre journal télévisé ayant pour seul but de fournir des informations sérieuses, est-ce qu'il y a beaucoup de présentateurs moches? Est-ce que ces "journalistes" (particulièrement les dames) ont été sélectionnés uniquement pour leur intelligence et leur compétences journalistiques?
Il y a une différence énorme entre être embauché pour présenter une émission, là où la bonne tenue et l'élégance est de rigueur, et utiliser un réseau social pour partager du contenu sur Internet. La comparaison est absurde. Si demain on apprenait que TF1 a refusé un candidat parce qu'il "présentait des signes de pauvreté" ça ferait tout autant polémique.
1  0 
Avatar de user056478426
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/03/2020 à 10:01
Moi qui pensait être victime d'un bug, quelle ne fut pas ma stupéfaction à l'apprentissage de cette nouvelle
0  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/03/2020 à 11:40
Salaud de TikTok! Méchant, méchant, méchant!

Petite question: Quand on regarde le sérieux journal de 20Heures ou tout autre journal télévisé ayant pour seul but de fournir des informations sérieuses, est-ce qu'il y a beaucoup de présentateurs moches? Est-ce que ces "journalistes" (particulièrement les dames) ont été sélectionnés uniquement pour leur intelligence et leur compétences journalistiques?

Est-ce que statistiquement la population de journalistes n'est composée que de "Kent" et de "Miss beauté"? Au regard des médias, toutes chaînes confondues, on pourrait le croire!
0  0 
Avatar de Fleur en plastique
Membre averti https://www.developpez.com
Le 20/03/2020 à 10:11
TikTok me fournit un service de divertissement. Quand je le lance, je préfère largement voir des filles jeunes et jolies ou des beaux jeunes hommes, plutôt qu'un gros geek bien gras suppurant le coronavirus par tous les orifices.

Ce genre de règle interne me paraît normale et essentielle. Mon média de divertissement se doit de filtrer pour n'afficher que les personnes dignes d'être montrées afin que je puisse passer un bon moment.

Les personnes affreuses qui hurlent à la liberté d'expression devraient plutôt envisager un régime ou la chirurgie esthétique, ou alors tout simplement se taire, ils rendraient service à tout le monde.
1  8