Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un fabricant d'équipements refuse de fournir à des volontaires désireux de les imprimer en 3D des plans de ses valves pour respirateurs
Afin de répondre en urgence à une pénurie

Le , par Patrick Ruiz

826PARTAGES

22  0 
Un fabricant d’équipements médicaux a refusé de fournir les plans de ses valves pour respirateurs à des volontaires désireux de les imprimer en 3D pour répondre en urgence à une pénurie. Motif : Business Insider Italy ne le mentionne pas, mais on se doute que des questions de protection de la propriété intellectuelle (par le fabricant d’équipements) sont à prendre en compte. .

Tout est parti en fin de semaine dernière d’un besoin pressant de l’hôpital (situé en Lombardie) de renflouer son stock de valves nécessaires au fonctionnement des appareils respiratoires utilisés pour le maintien en vie des patients atteints du coronavirus. Le fabricant n'a pas été en mesure de les fournir à court terme, car l'entreprise elle-même était confrontée à une pénurie causée par la pandémie. L'hôpital a donc émis un appel de détresse par le biais du Giornale di Brescia, ce qui a attiré l'attention du fondateur de Massimo Temporelli – un fondateur de fablab basé à Milan. C’est ce dernier qui a pu entrer en contact avec la startup Isinnova (située non loin de l’hôpital) dotée d’une imprimante 3D. En 6 heures après la prise de contact, des répliques 3D des modèles du fabricant d’équipements sortaient de l’imprimante. La manœuvre a permis de sauver une dizaine de vies, d’après des retours de médias locaux et internationaux.

En fait, ce n'était pas aussi simple que cela le laisse entendre. Business Insider Italia explique que même si le fabricant d'origine n'a pas été en mesure de fournir la pièce, il a refusé de partager le fichier 3D correspondant avec Christian Fracassi (de la startup Isinnova) pour l'aider à imprimer la valve. Comme des vies étaient en jeu, Christian Fracassi est quand même allé de l'avant, créant le fichier 3D à partir de rien, en prenant des mesures directement sur les modèles du fabricant d’équipements.


Christian Fracassi (à l’avant sur l’image de gauche)


Réaction de Christian Fracassi sur les réseaux sociaux

Rendons à César ce qui est à César. Permettez-nous de glisser une note, car le tam-tam médiatique qui a été généré après la production des valves pour les respirateurs que nous avons fabriqués avec les imprimantes 3D s'éloigne de plus en plus de la vérité. Tout d'abord, c'est vrai : nous avons reçu un appel téléphonique, on nous a dit qu'à l'hôpital de Chiari, les valves des respirateurs manquaient et que des gens mouraient. La manière ordinaire, celle de fournir des pièces standard, n'était pas réalisable pour une simple raison de temps.

Que devions-nous faire ?

Vous savez, dans les films, quand quelqu'un est sur le point de tomber dans le ravin ? Habituellement, à ce moment, le personnage principal entre et lui lance une corde, mais cette corde s'effiloche... et le temps s'écoule. Nous ne pensons pas qu'il y ait beaucoup de questions pour savoir si la corde est conforme au code ou si elle appartient à quelqu'un d'autre. À ce moment, on ne pense qu'à sauver celui qui est en train de tomber. Puis, une fois que la personne est en sécurité, on peut entamer avec les raisonnements.

C'est la situation dans laquelle nous nous trouvions. La vie des gens était en danger et nous avons agi. C'est tout. Maintenant, raisonnons avec l’esprit apaisé.

D'abord, ne nous appelez pas, comme certains l'ont fait, des héros. Bien sûr, des gens allaient mourir, mais nous n'avons fait que notre devoir. Refuser ne serait pas un acte de lâcheté, mais un acte meurtrier. Loin de nous cette idée.

Ne nous traitez pas, comme certains l'ont fait, de génies. Le génie, si tant est qu'il y en ait un, est un Venturi qui a identifié le principe physique que nous avons simplement appliqué, comme l'aurait fait n'importe quel autre ingénieur. Il n'y a pas de génie dans le morceau dont tout le monde parle, il n'y a que l'application d'un principe physique.

Mais maintenant, faisons également taire certaines paroles qui dépassent nos intentions et notre contrôle : nous n'avons aucune intention de tirer profit de cette situation, nous n'avons aucune intention d'utiliser les dessins ou le produit au-delà de la stricte nécessité qui nous a forcés à agir, nous n'avons aucune intention de diffuser le dessin. Mais ce n'est pas tout : en cette période où l'opinion publique est très sensible, ne vous jetez pas sur les gens. Si nous avons agi rapidement, c'est uniquement parce qu'avec les imprimantes 3D, vous pouvez rapidement essayer une petite production qui serait impossible à l'échelle industrielle. Et enfin, disons aussi que certains chiffres que nous voyons circuler sont absolument faux : nous ne voulons pas entrer dans les détails, car le coût d'une pièce n'est pas le poids d'un tas de plastique : le temps professionnel, le coût des matériaux, l'énergie, etc. entrent en jeu. En bref, le coût est quelque chose de complexe…

Nous souhaitons simplement qu'une seule chose reste de cette histoire : la communauté, composée d'un hôpital, d'un journal, d'une équipe de professionnels, a fait une course contre la montre et a sauvé des vies. Et c'est tout.

Le reste - droits, certifications, coûts et controverses – ne devrait même pas faire l’objet de mention face à la supériorité indéniable du sacro-saint droit à la vie. Si vous n'êtes pas d'accord, ne nous demandez pas, mais faites-le plutôt auprès des personnes qui - Dieu merci - respirent encore.

Je vous remercie tous, cependant, pour votre soutien. Vous m'avez écrit en si grand nombre, plus de 2000, je crois, que je ne sais pas si je pourrai tout lire et remercier tout le monde. Concentrons-nous sur les véritables héros, ceux qui sauvent des vies, qui font 16 heures de garde à l'hôpital et qui sont jour et nuit aux côtés des malades et félicitons-les. Un grand merci.

Réactions de membres du gouvernement

La ministre italienne de l'innovation technologique, Paola Pisano, a salué cet accomplissement et félicité les personnes impliquées : « Félicitations à Cristian Fracassi, @temporelli73 et toutes les personnes qui l'ont aidé dans l'entreprise d'impression en 3d des valves manquantes pour les respirateurs de l'hôpital de Chiari à Brescia. »


Sources : Business Insider Italy, Facebook

Et vous ?

Que pensez-vous de cette situation ?

Voir aussi :

L'annonce par Trump du projet de Google visant à créer un site Web pour combattre la pandémie de Covid-19 aux USA surprend tout le monde, y compris Google
Alors que la désinformation sur le coronavirus inonde Facebook et Twitter, pour Elon Musk « la panique autour du coronavirus est stupide »
Coronavirus : le moteur de recherche Bing de Microsoft lance une page de suivi de l'évolution de la pandémie, en s'appuyant sur 4 sources
Le PDG de Google annonce le lancement pour lundi d'un site national d'information sur le virus, qui fournira des informations actualisées sur l'éducation et la prévention du coronavirus

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SofEvans
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 18/03/2020 à 11:51
Et pis on devrais en profiter pour leur tousser dessus un peu aussi.
Et quand ils seront à l’hôpital, en train de crever parce qu'ils ne pourront plus respirer, et ben on leurs diras que non, on ne peut pas mettre l’assistance respiratoire en route parce qu'il manque une pièce et qu'on ne peut pas avoir de nouvelle pièce parce qu'il y a des lois, et que les lois on doit les respecter.

Oui, ce genre de comportement me révulse, j'espère que ça ne se voit pas trop.
17  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/03/2020 à 13:55
Citation Envoyé par SofEvans Voir le message
Et quand ils seront à l’hôpital, en train de crever parce qu'ils ne pourront plus respirer, et ben on leurs diras que non, on ne peut pas mettre l’assistance respiratoire en route parce qu'il manque une pièce et qu'on ne peut pas avoir de nouvelle pièce parce qu'il y a des lois, et que les lois on doit les respecter.
Ou alors : un des chefs de l'entreprise se retrouve à l’hôpital sous appareil respiratoire et se rend compte qu'une valve non officielle est utilisée et là il fait tout une scène "C'est un scandale ! Vous vous rendez compte combien ce type de valve illégal fait perdre aux entreprises ? Enlevez moi ça tout de suite, je refuse d'être sous assistance respiratoire si cette valve est utilisée !". À la fin il meurt parce qu'il a respecté ses principes.

La situation est exceptionnelle, c'est l'urgence, les hôpitaux n'ont pas les moyens ni le temps de commander des valves hors de prix.
De toute façon l'entreprise n'a peut-être pas suffisamment de stock. Dans 2, 3 mois il n'y aura plus besoin d'autant de valves. Donc elle pourrait tolérer le truc, en temps normal ce serait logique qu'elle se plaigne, mais nous ne sommes pas dans un temps normal.
7  0 
Avatar de nl.smart
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 18/03/2020 à 10:55
Bonjour,

Félicitations à ceux qui ont fait preuve d'audace en se servant de moyens modernes (imprimantes 3d) mis à notre disposition pour pallier à l'urgence.

Libre à chacun de penser ce qu'il voudra des vautours qui osent s'en plaindre en ces temps... les peuples s'en souviendront sûrement !
6  0 
Avatar de Patrick Ruiz
Chroniqueur Actualités https://www.developpez.com
Le 20/03/2020 à 3:41
La news a fait l'objet de correction suite à un démenti sur une partie de l'information. Ce qui demeure avéré en revanche est que le fabricant d'équipements a bel et bien refusé de mettre ses plans de valves à disposition de Christian Fracassi et son équipe pour impression en 3D.
5  0 
Avatar de laloune
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 19/03/2020 à 13:00
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Mais je refuse de condamner cette boite pour le prix qu'elle facture.
Christian Fracassi le dit lui même : "le coût d'une pièce n'est pas le poids d'un tas de plastique" ; après il faut vérifier s'ils n'ont pas augmenté leurs prix ces temps-ci (ce serait le clou). Mais dans tous les cas on est bien d'accord, le coût est quelque chose de complexe (dans le domaine médical il y a en plus des normes très strictes et des certifications à obtenir, et ça c'est pas donné)
4  0 
Avatar de e-ric
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/03/2020 à 11:25
Citation Envoyé par SofEvans Voir le message
J'en pense qu'on devrait rencontrer les braves dirigeants de cette superbe entreprise qui ont pris la décision si sage de menacer de poursuite les volontaires afin de leurs faire part de notre soutiens.
Et pis on devrais en profiter pour leur tousser dessus un peu aussi.
Et quand ils seront à l’hôpital, en train de crever parce qu'ils ne pourront plus respirer, et ben on leurs diras que non, on ne peut pas mettre l’assistance respiratoire en route parce qu'il manque une pièce et qu'on ne peut pas avoir de nouvelle pièce parce qu'il y a des lois, et que les lois on doit les respecter.

Oui, ce genre de comportement me révulse, j'espère que ça ne se voit pas trop.
Tout cela n'est cependant qu'un pur produit de l'idéologie capitaliste et néo-libérale, où l'égoïsme individuel garantit le bonheur collectif selon les dires des idéologues patentés (à l'Elysée et ailleurs). Et dire que nos élites croient et veulent nous convaincre de telles conneries, on voit où cela nous mène, ce n'est que le début.

J'attends la fin de la crise avec impatience pour savoir ce qu'ils vont vouloir nous faire gober.
3  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/03/2020 à 11:59
Pour rappel, et au risque de me faire moinsser : un logiciel coûte bien moins que ça à produire(un bête téléchargement). Certains se vendent fort chers, pourtant. Et c'est légitime. Pourquoi? Il faut bien payer les gens qui font la R&D. Cette boite a fait de la R&D coûteuse pour faire marcher son respirateur, il n'est pas anormal qu'elle se prenne de la marge pour payer ses ingénieurs R&D.

Après, on est dans un cas limite parce-que les gens qui fabriquent ces pièces ne les vendent pas - ils les utilisent juste.
3  0 
Avatar de tanaka59
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/03/2020 à 23:00
Bonsoir,

Que pensez-vous de cette situation ?
Je salue tout ceux qui en ces temps prennent des risques.

Merci à eux .
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/03/2020 à 15:37
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
un logiciel coûte bien moins que ça à produire(un bête téléchargement).
J'ai l'impression que créer un logiciel demande plus de travail que concevoir cette valve, mais je comprend la logique. C'est comme ceux qui paient plus cher pour avoir un iPhone parce qu'ils aiment bien iOs.
Là on parle de l'industrie médicale quand même :
- Etats-Unis : il augmente le prix d'un médicament de 5.500% pour "faire de bons bénéfices"
Le comprimé de pyriméthamine (Daraprim®) est ainsi passé du jour au lendemain de 13,5 dollars à 750 dollars... pour un coût de production de 1 dollar.
- Etats-Unis : un industriel augmente de 400 % le prix d'un médicament
Nirmal Mulye va peut-être se faire une place aux côtés de Martin Shkreli dans le palmarès des hommes les plus détestés d'Amérique. Tout comme l'ancien entrepreneur, le PDG du laboratoire pharmaceutique Nostrum Pharmaceuticals a fait flamber le prix d'un de ses antibiotiques de façon exponentielle, de plus de 400 % le mois dernier.
- Forte hausse du prix des médicaments aux Etats-Unis en cinq ans
Les prix de quatre des dix médicaments les plus vendus dans le pays ont augmenté de plus de 100% depuis 2011. Ceux des six autres ont augmenté de 50%. Ces hausses de prix pour le traitement de l'arthrite, du cholestérol, de l'asthme et d'autres maladies courantes ont nettement alourdi le budget santé des ménages, des employeurs et de l'Etat.
L'entreprise pourrait être tolérante pendant cette crise. Si elle était sympa elle pourrait même offrir des valves
2  0 
Avatar de e-ric
Membre expert https://www.developpez.com
Le 24/03/2020 à 10:50
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Pour rappel, et au risque de me faire moinsser : un logiciel coûte bien moins que ça à produire(un bête téléchargement). Certains se vendent fort chers, pourtant. Et c'est légitime. Pourquoi? Il faut bien payer les gens qui font la R&D. Cette boite a fait de la R&D coûteuse pour faire marcher son respirateur, il n'est pas anormal qu'elle se prenne de la marge pour payer ses ingénieurs R&D.
C'est pas faux mais dans une entreprise, il n'y a pas que la R&D, il y a aussi des techniciens, des administratifs ...
0  0