Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Coronavirus : le moteur de recherche Bing de Microsoft lance une page de suivi de l'évolution de la pandémie,
En s'appuyant sur 4 sources

Le , par Axel Lecomte

379PARTAGES

5  0 
Actuellement, plusieurs outils proposent un suivi en temps réel de l'évolution du coronavirus, que ce soit dans un seul pays ou dans le monde entier. On peut citer la carte dressée par l'OMS, celle de l'université John Hopkins, le site « nCoV2019.live », créé par le jeune lycéen américain Avi Schiffmann, ou dernièrement la plateforme créée par Bing, le moteur de recherche de Microsoft.

Chaque site offre son propre style d'affichage, présentant les chiffres concernant les cas confirmés, les malades, les guérisons et les décès. Les données publiées par les outils varient selon les sources dont ils disposent.

Le tracker de Bing, lui, se diffère par rapport aux autres par la présentation de vidéos en lien avec la présence de la pandémie dans le pays sélectionné.


« De nombreuses personnes de Bing ont travaillé (depuis chez eux) la semaine dernière pour créer une ressource cartographique et d'information faisant autorité pour le COVID-19 », explique Michael Schechter, directeur général de Bing Growth and Distribution chez Microsoft.

En outre, les chiffres présentés par l'outil de Bing proviennent de quatre sources : l'OMS, Wikipedia, l'agence européenne ECDC et le Centers for Disease Control and Prevention (CDC).

Google n'est pas en reste. En effet, la filiale d'Alphabet travaille sur le développement d'une plateforme plus détaillée mais destinée uniquement aux États-Unis pour le moment, dans le but d'optimiser le processus de dépistage et de faciliter l'identification des personnes infectées.

Par ailleurs, Google a déjà pris des dispositions pour éviter que les développeurs mettent sur Play Store des applications contenant des fausses informations concernant la pandémie, ou que les hackers en profitent pour proposer des malwares. La firme de Mountain View a alors supprimé les termes « coronavirus » et « COVID-19 » des résultats de recherche du magasin d'applications.

Source : Bing

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

L'annonce par Trump du projet de Google visant à créer un site Web pour combattre la pandémie de Covid-19 aux USA surprend tout le monde, y compris Google
Alors que la désinformation sur le coronavirus inonde Facebook et Twitter, pour Elon Musk, « la panique autour du coronavirus est stupide »
Les cybercriminels profitent du coronavirus pour propager des logiciels malveillants en utilisant Emotet, un cheval de Troie diffusé via des e-mails
Mark Zuckerberg et Bill Gates interviennent-ils sur le coronavirus là où le gouvernement aurait échoué ? Les milliardaires de la technologie pourraient changer le discours les concernant

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de AndMax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 16/03/2020 à 21:56
J'ai une préférence pour les infos détaillées et le thème sombre de la carte Johns Hopkins University.

Petit avantage de la carte Bing: elle s'affiche beaucoup plus vite.
0  0