Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Coronavirus : un service hospitalier 100 % robotisé vient d'ouvrir en Chine
Dans un ancien centre sportif de Wuhan

Le , par Axel Lecomte

995PARTAGES

4  0 
La lutte contre la propagation du coronavirus nécessite notamment la limitation des interactions sociales et des relations humaines. À part l'entourage des malades, les personnes les plus susceptibles d'attraper et de transmettre le virus sont les professionnels de santé, qui sont fréquemment en contact avec les personnes atteintes. En effet, plus de 3 000 médecins ont été infectés rien que dans la province du Hubei, dont la capitale est Wuhan, l'épicentre de l'épidémie.

En Chine, comme dans d'autres pays, des efforts sont faits pour contenir la propagation et gérer au mieux les malades. Et l'utilisation des robots semble être une alternative. C'est pourquoi le constructeur CloudMinds a fait don de plusieurs androïdes à des hôpitaux de l'Empire du Milieu. À Wuhan par exemple, des robots sont déjà utilisés par les hôpitaux pour orienter les patients et procéder à la désinfection des zones de quarantaine.


Et récemment, c'est un service entièrement robotisé qui vient d'ouvrir ses portes dans un ancien centre sportif de la ville reconverti en hôpital. Grâce à un partenariat avec l'opérateur télécom China Mobile, les machines de CloudMinds sont connectées en 5G à un « cloud intelligent », leur permettant d'effectuer plusieurs tâches comme la livraison de la nourriture, des boissons et des médicaments aux patients, le nettoyage de la salle ou la prise de température des malades. « Ils peuvent agir à la place des équipes médicales dans les zones de quarantaine, et réaliser des tâches simples de suivi, ce qui réduit les risques d'exposition », relate le PDG de CloudMinds, Bill Huang, dans un communiqué.


Le développement et la mise en service de cette unité de soins n'ont nécessité qu'environ une semaine de travail.

Bien que les personnels de santé ne sont pas présents dans le service hospitalier, ils assurent une permanence dans une salle où ils peuvent accéder aux données envoyées par les capteurs de suivi de la température et du rythme cardiaque des patients et peuvent ainsi demander aux robots d'effectuer des tâches bien précises.

« Le personnel a une bien meilleure vue de la façon dont les choses se passent et peut immédiatement savoir si quelque chose ne va pas. Je pense que c'est une façon très high-tech et nouvelle d'essayer de gérer l'hôpital. Pendant que nous élaborions le plan, j'ai parlé au personnel de l'hôpital. Ils disent que les patients s'ennuient beaucoup à être isolés, alors ils adorent voir les robots », ajoute Huang.

Même si les robots sont de plus en plus présents dans la vie quotidienne et particulièrement dans le domaine de la santé, leur fiabilité suscite des questions et des craintes, sachant qu'ils ne sont pas encore faits pour être totalement autonomes actuellement.

En effet, un ou des bugs pourraient conduire ceux-ci à se tromper de patients, à faire des accidents, ou à répéter une action plusieurs fois, comme l'administration d'un médicament. Une panne d'électricité ou de connexion rendrait également ces androïdes inactifs, ce qui va paralyser tout le service et rendre la tâche des personnels de santé encore plus compliquée.

En matière de sécurité, et au vu des prouesses que peuvent réaliser les hackers, rien ne dit qu'ils ne pourront pas prendre le contrôle de ces machines et de les utiliser à mauvais escient.

Quoi qu'il en soit, la Chine mise beaucoup sur la technologie pour faire face à la propagation de l'épidémie. Les médias d'État ont par exemple présenté le robot Thor-1, fabriqué dans la ville de Hangzhou, qui est capable de désinfecter une surface de 10 000 mètres carrés en une heure. D'autres robots du même genre fonctionnent déjà dans le pays.

La Chine utilise également des drones pour surveiller si des personnes se déplaçant dans la rue ne portent pas de masque ou pour livrer des médicaments ainsi que des repas dans les zones en quarantaine.

Source : New Scientist

Et vous ?

Que pensez-vous de ce service hospitalier ?
Quel est votre avis sur l'avenir de la robotique pour le secteur de la santé ?

Voir aussi :

Chine : un robot doté d'IA réussit l'examen de licence en médecine traditionnelle, il devrait être utilisé pour assister les médecins généralistes
24 ouvriers d'Amazon soignés à l'hôpital après qu'un robot ait déchiré accidentellement une bombe anti-ours, dans un entrepôt à News Jersey
La robotisation devrait faire disparaître 14 % des emplois d'ici 20 ans selon l'OCDE, la France est un peu plus exposée avec 16,4 % d'emplois menacés
Des hackers contrôlent toutes les fonctions d'une Tesla Model S, y compris le système de freinage, grâce à une attaque à distance
Des hackers auraient pu pirater les robots de chevets des chambres d'un hôtel et visionner les séquences vidéo, l'hôtel, dont les robots constituent l'essentiel du personnel, présente ses excuses

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !