La robotisation devrait faire disparaître 14 % des emplois d'ici 20 ans selon l'OCDE
La France est un peu plus exposée avec 16,4 % d'emplois menacés

Le , par Bill Fassinou

175PARTAGES

11  1 
La question revient encore une fois, celle s’inquiétant de la survie de la main-d’oeuvre humaine face à la montée en puissance de la robotisation dans les entreprises. Cette fois, c’est l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) qui se penche sur le sujet et évalue les risques à une perte de près de 14 % des emplois d’ici les vingt prochaines années. Selon le rapport présenté par l’organisation, certaines zones comme la France par exemple seront plus touchées que d’autres. Cette dernière, selon l’OCDE, est un peu plus exposée que la moyenne des autres pays avec environ 16,4 % d’emplois menacés et 32,8 % des emplois transformés par l’automatisation.

Les systèmes automatiques dans les entreprises continuent de se multiplier aujourd’hui plus que jamais allant de simples robots qui réalisent des tâches manuelles aux systèmes plus complexes basés sur l’intelligence artificielle (IA). Quels seront les impacts à long terme de ces changements sur les emplois de l’homme ? Les débats sur ce sujet ne manquent pas et on rencontre souvent deux camps. Il y a ceux qui pensent que l’IA et la robotique vont générer dans les années à venir des dizaines de milliers d’emplois, mais il y a également ceux qui pensent que l’IA et la robotique ou l’automation en générale feront disparaître un nombre important des emplois.


En septembre 2018, le World Economic Forum (WEF), bien qu’il soit conscient du fait que l’automatisation fera disparaître dans un premier temps certains emplois, il a établi un rapport selon lequel l’IA et la robotique vont générer près de 60 millions d'emplois de plus qu'elles en détruiront d'ici 2022. En effet, la fondation suisse a écrit dans son rapport que la robotique et l’intelligence artificielle généreraient 58 millions d’emplois de plus qu’elles n’en coûteront au cours des cinq prochaines années. Selon le rapport intitulé « The Future of Jobs 2018 », d’ici 2022, les technologies d’automatisation et d’intelligence artificielle pourraient entraîner la suppression de 75 millions d’emplois.

Le WEF a néanmoins pris le temps de notifier qu’au fur et à mesure que l’automatisation prendra de l’ampleur, le visage de l’entreprise tel que nous la connaissons changera. Le rapport a précisé que la qualité, l’emplacement et le format de ces nouveaux emplois pourraient subir de grosses modifications, suggérant ainsi que l’offre d’emploi permanent à temps plein pourrait éventuellement diminuer. Certaines entreprises pourraient opter pour les travailleurs temporaires, les travailleurs indépendants ou encore les entrepreneurs spécialisés, tandis que d’autres pourraient opter pour l’automatisation tous azimuts des tâches. Par contre, ceux qui réfutent ces statistiques sont nombreux, ce qui témoigne du fait que les titres qui annoncent que l’automatisation fera disparaître un bon nombre d’emplois semblent être plus nombreux que les titres qui soutiennent le contraire.

Ceux à qui l'on donne le nom de technopessimistes penchent pour un scénario où l’intelligence artificielle détruira massivement les emplois, engendrant pauvreté, conflits de classes et instabilité politique. Si le pire n’est jamais sûr, la robotisation nourrit déjà une grande anxiété au sein des classes moyennes des pays industrialisés. L’OCDE, pour sa part, s’inquiète de l’avenir du travail dans les pays qui le compose et se demande si l’homme est prêt à affronter le nouveau monde du travail qui est en train d’être façonné par l’introduction des machines.

Selon le nouveau rapport de l'OCDE, les gouvernements doivent revoir leur approche en matière d'emploi pour réduire davantage les tensions sociales et économiques. Sans action rapide, annonce l’organisation, de nombreuses personnes, en particulier les personnes peu qualifiées, seront laissées pour compte dans le monde du travail qui évolue rapidement. Elle estime que la transformation numérique, la mondialisation et les changements démographiques ont déjà remodelé le monde du travail. À l'avenir, 14 % des emplois existants pourraient disparaître du fait de l'automatisation au cours des 15 à 20 prochaines années, et 32 % supplémentaires devraient changer radicalement.

Bien que l'emploi à temps plein et permanent reste susceptible de représenter encore de nombreux emplois, si ce n'est la plupart à l'avenir, ces dernières années ont vu une augmentation du travail non standard dans certains pays tels que le travail indépendant et les contrats temporaires. L'emploi à temps partiel a augmenté dans presque tous les pays de l'OCDE au cours des dernières décennies. La proportion de personnes travaillant à temps partiel, mais préférant travailler à temps plein a également augmenté.

Pour l’OCDE, la technologie a totalement redéfini la façon dont les gens travaillent et, même si l’on estime que les robots sont faits pour occuper les emplois les plus ingrats et que les hommes se concentreront sur les tâches plus cognitives, la menace est toujours présente et qu’il faudrait trouver le moyen de permettre à la population d’affronter les défis des prochaines années du monde du travail. « On a beaucoup parlé de l'avenir du travail, mais il faut maintenant transformer les mots en actes », a déclaré l’OCDE. L’organisation a indiqué que l’automatisation causera plus de dommages aux personnes peu qualifiées et mal protégées par les lois du travail et les politiques sociales traditionnelles, voire pas du tout.

En France par exemple, les emplois à haut risque d'automatisation sont légèrement supérieurs à la moyenne de l'OCDE, soit 16,4 % des emplois risquent plus que 70 % d'être complètement redéfinis. En outre, 32,8 % des emplois risquent de subir des modifications importantes de leur contenu et de leur mode d'exécution. Parmi les pays de l'OCDE, la France connaît un niveau de sous-emploi élevé (9 % en 2017), ainsi qu'une forte dualisation du marché du travail. La part des emplois temporaires et des contrats à durée déterminée est élevée (16,9 %), ces derniers se caractérisant par une nette augmentation des contrats à très court terme.

La part des travailleurs indépendants économiquement dépendants est légèrement inférieure à la moyenne de l'OCDE, mais reste assez élevée, à 12,7 %. Certains de ces travailleurs se trouvent dans des situations très similaires à celles des employés. Pour réduire cela, l’OCDE propose de réduire les incitations à accepter et à offrir des contrats très courts, de s'attaquer au problème du faux travail indépendant et corriger les déséquilibres en cas de pouvoir de marché excessif de la part de certains employeurs. « Les perspectives de l'emploi de l'OCDE ne prévoient pas de futur sans emplois, mais ils prévoient des défis majeurs pour l’avenir du travail. Avec les bonnes politiques, nous pouvons gérer ces défis. Nous sommes confrontés à une transformation importante, mais nous avons la possibilité et la détermination de profiter de ce moment pour bâtir un avenir de travail qui profite à tous », a déclaré le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurría.

Rappelons qu’il y a environ un an, une étude a révélé que l’automatisation pourrait détruire plus deux millions d’emplois en France. Allait-elle pouvoir en créer d’autres ? La question est sans réponse aucune aujourd’hui et voilà que vient s’ajouter ce rapport de l’OCDE qui annonce dans les cinq prochaines années, la France pourrait être le pays de cette organisation où les travailleurs vont subir le plus de dommages en raison de l’automatisation.

Source: OCDE

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Êtes-vous ou pas de ceux qui pensent que la robotisation menace les emplois ? Pourquoi ?

Voir aussi

L'IA et la robotique vont générer près de 60 millions d'emplois de plus qu'elles en détruiront d'ici 2022 selon un rapport du World Economic Forum

Sommes-nous préparés aux effets de l'automatisation sur l'emploi ? Des économistes s'inquiètent et estiment qu'il faut trouver des solutions

Une étude révèle que l'automatisation pourrait détruire plus de 2 millions d'emplois en France, mais va-t-elle en créer beaucoup plus ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 8:35
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
En septembre 2018, le World Economic Forum (WEF), bien qu’il soit conscient du fait que l’automatisation fera disparaître dans un premier temps certains emplois, il a établi un rapport selon lequel l’IA et la robotique vont générer près de 60 millions d'emplois de plus qu'elles en détruiront d'ici 2022. En effet, la fondation suisse a écrit dans son rapport que la robotique et l’intelligence artificielle généreraient 58 millions d’emplois de plus qu’elles n’en coûteront au cours des cinq prochaines années. Selon le rapport intitulé « The Future of Jobs 2018 », d’ici 2022, les technologies d’automatisation et d’intelligence artificielle pourraient entraîner la suppression de 75 millions d’emplois.
D'après eux quels jobs vont apparaître ?
Je ne vois pas comment les robots pourraient créer de l'emploi.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Le WEF a néanmoins pris le temps de notifier qu’au fur et à mesure que l’automatisation prendra de l’ampleur, le visage de l’entreprise tel que nous la connaissons changera. Le rapport a précisé que la qualité, l’emplacement et le format de ces nouveaux emplois pourraient subir de grosses modifications, suggérant ainsi que l’offre d’emploi permanent à temps plein pourrait éventuellement diminuer. Certaines entreprises pourraient opter pour les travailleurs temporaires, les travailleurs indépendants ou encore les entrepreneurs spécialisés, tandis que d’autres pourraient opter pour l’automatisation tous azimuts des tâches. Par contre, ceux qui réfutent ces statistiques sont nombreux, ce qui témoigne du fait que les titres qui annoncent que l’automatisation fera disparaître un bon nombre d’emplois semblent être plus nombreux que les titres qui soutiennent le contraire.
C'est la précarisation de la société, à l'avenir les entreprises auront moins de mal à virer des employés.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Selon le nouveau rapport de l'OCDE, les gouvernements doivent revoir leur approche en matière d'emploi pour réduire davantage les tensions sociales et économiques. Sans action rapide, annonce l’organisation, de nombreuses personnes, en particulier les personnes peu qualifiées, seront laissées pour compte dans le monde du travail qui évolue rapidement. Elle estime que la transformation numérique, la mondialisation et les changements démographiques ont déjà remodelé le monde du travail. À l'avenir, 14 % des emplois existants pourraient disparaître du fait de l'automatisation au cours des 15 à 20 prochaines années, et 32 % supplémentaires devraient changer radicalement.
Ouais ceux qui bossent à l'usine ou dans une grande surface vont avoir du mal à se reconvertir.

Même sans l'automatisation il y a de plus en plus de gens qui n'ont pas de travail, ça ne risque pas de s'arranger. (ce n'est pas parce que le nombre officiel de chômeur diminue que ça signifie que des gens ont trouvé du travail, si t'arrives au RSA, si tu suis une formation, ou si tu te fais désinscrire de Pole Emploi à cause d'un bug, tu n'es plus considéré comme un chômeur)

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
En France par exemple, les emplois à haut risque d'automatisation sont légèrement supérieurs à la moyenne de l'OCDE, soit 16,4 % des emplois risquent plus que 70 % d'être complètement redéfinis. En outre, 32,8 % des emplois risquent de subir des modifications importantes de leur contenu et de leur mode d'exécution. Parmi les pays de l'OCDE, la France connaît un niveau de sous-emploi élevé (9 % en 2017), ainsi qu'une forte dualisation du marché du travail. La part des emplois temporaires et des contrats à durée déterminée est élevée (16,9 %), ces derniers se caractérisant par une nette augmentation des contrats à très court terme.
De plus en plus de gens bossent en intérim et galèrent pour trouver une mission d'une journée

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Êtes-vous ou pas de ceux qui pensent que la robotisation menace les emplois ? Pourquoi ?
Bien sûre !
Parce que je ne vois pas quels nouveaux métiers pourraient apparaître.
Les robots ne consomment pas, ils ne partent pas en vacances, ils ne boivent pas, ils ne mangent pas.
Donc ok il va y avoir des entreprises qui vont créer, entretenir, recycler des robots mais ça va ne va pas employer beaucoup de monde.

La seule chose que je vois c'est un retour à l'artisanat hardcore.
Peut-être que ça va être la mode du fabriqué à la main, de l'agriculture sans machine, sans produit de synthèse, sans monoculture.
Le truc c'est que je ne sais pas si les gens auront les moyens d'acheter ces produits...
En tout cas ce serait chouette qu'une vraie agriculture bio apparaisse, et que ça marche comme avant l'industrialisation.
Avatar de axel584
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 10:57
Quand les ordinateurs sont arrivés, il y a beaucoup de jobs de secrétariat/dactylo qui ont disparu. Et ils ont été remplacé par des boulots très différent.
Cela me semble très difficile d'évaluer les nouveaux emplois qui vont être créé. La plupart des boulots d'aujourd'hui qui utilisent un ordinateur n'existait pas (ou était différent) avant la généralisation des ordinateurs individuels.
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 11:52
L'étude oublie le fait que l'automatisation permet d'effectuer des tâches pénibles ou infaisables par l'être humain. Bonjour la galère du simple copier-coller sans ordinateur. Par exemple.
Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 13:59
Citation Envoyé par marsupial Voir le message
L'étude oublie le fait que l'automatisation permet d'effectuer des tâches pénibles ou infaisables par l'être humain. Bonjour la galère du simple copier-coller sans ordinateur. Par exemple.
Le coup des "tâches pénibles"... c'est juste de la fake news!

Automatisation ou pas, c'est toujours un humain qui grille au soleil par 50 degrés pour goudronner la route de tes vacances, c'est toujours un humain qui au fond de sa mine extrait le charbon qui va permettre à une usine allemande de fabriquer les kw qui vont servir à la voiture électrique du bobo si soucieux de protéger la planète, c'est toujours un humain qui passe 18 heures/jour dans une usine chinoise pour fabriquer le iphone de ce même bobo!

Par contre, l'automatisation vire la caissière de super marché, a liquidé l'employé de banque remplacé par un distributeur à billet, etc, etc, etc...
Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 14:09
Citation Envoyé par axel584 Voir le message
Quand les ordinateurs sont arrivés, il y a beaucoup de jobs de secrétariat/dactylo qui ont disparu. Et ils ont été remplacé par des boulots très différent.
Cela me semble très difficile d'évaluer les nouveaux emplois qui vont être créé. La plupart des boulots d'aujourd'hui qui utilisent un ordinateur n'existait pas (ou était différent) avant la généralisation des ordinateurs individuels.
Certains l'ont fait cette évaluation et pas théoriquement mais en se basant sur le monde réel: Les médias américains

Résultat? 240'000 emplois perdus dans la presse US et 206'000 nouveaux emplois créés dans les portails internet. En gros, il n'y a eu QUE 40'000 emplois perdus (presque 20%!) parce qu'il faut encore quelques humains dans la branche pour écrire des articles (cela pourrait changer avec l'IA ).

Mais cette perte sera beaucoup plus importante dans la production par exemple ou l'on peut complètement se passer de l'être humain...

Info complémentaires:
https://www.telerama.fr/medias/en-qu...eux,156391.php
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 14:12
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
c'est toujours un humain qui passe 18 heures/jour dans une usine chinoise pour fabriquer le iphone de ce même bobo!
C'est en train de changer.
Les robots vont supprimer 10 000 postes chez Foxconn cette année
En Chine, les robots prêts à remplacer les humains pour révolutionner l'économie

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Par contre, l'automatisation vire la caissière de super marché, a liquidé l'employé de banque remplacé par un distributeur à billet, etc, etc, etc...
C'est un autre sujet, mais il y a des projets pour supprimer le liquide, il y a de moins en moins de distributeur de billet.
Pourquoi les distributeurs de billets sont-ils menacés de disparition ?

Mais ouais les banques peuvent fonctionner avec moins de personnel, maintenant les gens peuvent gérer leur comptes depuis internet.
Avatar de Anselme45
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 14:22
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
C'est en train de changer.
Les robots vont supprimer 10 000 postes chez Foxconn cette année
En Chine, les robots prêts à remplacer les humains pour révolutionner l'économie

C'est un autre sujet, mais il y a des projets pour supprimer le liquide, il y a de moins en moins de distributeur de billet.
Pourquoi les distributeurs de billets sont-ils menacés de disparition ?

Mais ouais les banques peuvent fonctionner avec moins de personnel, maintenant les gens peuvent gérer leur comptes depuis internet.

Ce n'est pas un autre sujet: En comparaison d'un mec goudronnant une route en plein été, le job de caissière, assise, au chaud en hiver, au frais en été, c'est un job de rêve (même si c'est un job mal payé, sur appel et nerveusement pénible face aux comportements des clients pas toujours agréables).

Mon propos est simplement de dire que l'automatisation ne se concentre pas sur la suppression des job pénibles! Tout ce qui est automatisable, le sera dans le futur!
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 14:43
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Ce n'est pas un autre sujet
Non mais moi quand je parle du projet de disparition de l'argent liquide c'est hors sujet

Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Mon propos est simplement de dire que l'automatisation ne se concentre pas sur la suppression des job pénibles! Tout ce qui est automatisable, le sera dans le futur!
Ouais et du coup les enfants chinois n'auront plus de travail pour faire vivre leur famille.
Avatar de Drolls
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 14:54
Il est évident que le marché du travail va changer, et c'est déjà le cas. L'entreprise où je travaille représente très bien ce changement. On est passé de 80 ouvriers dans les années 80/90 à une petite trentaine aujourd'hui, pourtant on produit beaucoup plus. L'arrivée des machines pilotées par ordinateur et maintenant la robotique a évacué un grand nombre de postes. On a un robot qui ponce et deux robots qui font de la peinture dans mon atelier. On produit 4 fois plus que quand on avait pas ces robots mais on est toujours que 5 dans l'atelier. On peut dire que d'une certaine façon on a participé à cette diminution de l'emploi, mais dans le même temps on a éliminé les cancers causés par les poussières et les peintures toxiques, et on a plus de tendinites.

C'est un gain énorme pour les conditions de travail des ouvriers, et si on a gagné en qualité sur certains aspects, on a par contre beaucoup perdu sur le côté "personnalisation". Les clients ont un catalogue à leur disposition, et les produits que l'on propose ne peuvent pas être modifiés. On ne change pas les couleurs, on ne change pas la taille, on ne change rien, sinon les robots ne pourront pas les réaliser. Et dans le même temps on regarde du côté de la Sainte Intelligence Artificielle pour proposer des articles personnalisés. On marche un peu sur la tête. Tout se complexifie, tout devient plus technique, nous n'avons plus de marge de manœuvre, tout est millimétré.

On garde un socle compétent d'ouvriers dans les ateliers, mais un tiers des gens sont en interim et sont là pour quelques semaines ou quelques mois seulement. Ils viennent quand la charge de travail augmente pour s'occuper des tâches "ingrates", qui ne demandent aucune connaissance, aucune maîtrise particulière. Et l'idée de mon patron, même si de mon côté en tant que technicien je ne pense pas que ce soit réalisable, c'est de TOUT automatiser, et de n'avoir que des intérimaires, des "pousse-bouton" qui peuvent être renvoyés chez eux au jour le jour en fonction des commandes. En plus de la précarité de l'emploi amenée par ce type de pensée, je trouve que c'est le meilleur moyen de détruire l'intérêt que l'on peut avoir pour son travail. Nous sommes passés de l'entreprise artisanale avec des anciens connaissant toutes les ficelles du métier, partageant leurs connaissances au plus jeunes en quelques années, à un mode de travail industriel de plus en plus répétitif où les innovations sont freinées et données aux intégrateurs de robots et autres spécialistes du big data et de l'ia. On fonce droit vers la dépression généralisée.

Dire à un type qui a 20 ans de boite que "Non, faut pas faire comme ça. Oui c'est joli mais on peut pas l'automatiser, c'est trop "artisanal" comme façon de faire. Alors oui, tant pis, on va tout faire en noir, mais tu peux poser tes pinceaux, et ce qu'on fait depuis 50 ans on va arrêter." c'est à gerber, on pousse les gens vers la dépression, c'est ce qu'il se passe de temps en temps, ils perdent tout intérêt dans leur travail, mais leur travail c'est leur vie, ils n'ont que ça pour la plupart. Si on ne fait pas ça cependant, on se fait bouffer par la concurrence et l'entreprise ferme.

Donc la robotisation, c'est bien, mais c'est pas bien. On gagne en productivité mais on retire le sens que pouvait avoir certains métiers. Je sais pas trop quelle solution on a fasse à ces changements, ci ce n'est peut être qu'une prise de conscience de la population fasse à ces changements serait bénéfique. Se tourner vers le local et l'artisanal, quitte à payer plus cher mais consommer moins de saloperies apporterait beaucoup de bonnes choses.

L'automatisation ça peut être bien, mais si c'est pour des cornichons en plastique qui font du yodel quand on appuie dessus, ça rime à quoi ?
Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 26/04/2019 à 17:05
Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
Le coup des "tâches pénibles"... c'est juste de la fake news!

Automatisation ou pas, c'est toujours un humain qui grille au soleil par 50 degrés pour goudronner la route de tes vacances, c'est toujours un humain qui au fond de sa mine extrait le charbon qui va permettre à une usine allemande de fabriquer les kw qui vont servir à la voiture électrique du bobo si soucieux de protéger la planète, c'est toujours un humain qui passe 18 heures/jour dans une usine chinoise pour fabriquer le iphone de ce même bobo!

Par contre, l'automatisation vire la caissière de super marché, a liquidé l'employé de banque remplacé par un distributeur à billet, etc, etc, etc...
Le qualificatif employé ne te convient peut-être pas alors je reprendrai celui du monde : ingrat.
Comme je l'avais exprimé fin 2016 l'emploi progresse depuis quelques années pour les métiers peu et très qualifiès. Ceux qui sont touchés sévèrement sont les moyennement qualifiés. La tendance devrait s'accentuer dans les décennies à venir. Source l'étude de l'ocde et le monde.
J'allais oublier : Il n'y a jamais eu autant de personnes d'âge actif qui travaillent depuis l'après-guerre. Stefan scarpetta économiste à L'OCDE.
Edit : mais je comprends ton émoi puisque la France est très mal préparée pourrait faire face à ce bouleversement. Source le figaro
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web