Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook souhaite unifier les infrastructures de messagerie des applications WhatsApp, Instagram et Messenger,
Mais il semble que le gouvernement veuille l'en empêcher

Le , par Jonathan

134PARTAGES

9  0 
Au début de cette année, Mark Zuckerberg a annoncé son intention d'unifier les infrastructures de messagerie des applications WhatsApp, Instagram et Facebook Messenger. Il affirmait alors que la fusion de ces plateformes améliorerait la sécurité des données et créera une messagerie plus transparente entre les différents services. Mais les détracteurs de cette décision craignent que cela ne renforce davantage la position dominante de l'entreprise et rende plus difficile pour les régulateurs la possibilité de dissoudre l'entreprise dans le cadre d'un éventuel procès antitrust.

L’unification de ces plateformes risque donc de ne pas se faire puisqu’il semblerait que la Federal Trade Commission (FTC) envisage de demander une injonction préliminaire pour bloquer cette action de Facebook. C’est en tout cas ce qu’a rapporté le Wall Street Journal le 13 décembre dernier. Seulement quelques heures après l’annonce de cette nouvelle les actions de Facebook ont connu une chute d'environ 3 %. Il est important de rappeler que Facebook fait déjà l’objet d’une enquête antitrust de la part de la FTC qui passe en revue les acquisitions de la société et examine sa position dominante dans le secteur des médias sociaux et la publicité en ligne.


« Demander une intervention d'un tribunal, même temporairement, aurait du sens pour les régulateurs préoccupés par la façon dont les fusions antérieures de Facebook ont pu affecter la concurrence. », c'est en ces termes que s’est exprimé Kimmelman, un ancien responsable antitrust du ministère de la Justice. Certains vont jusqu’à dire que cette action de la FTC arrive même un peu en retard et que le mieux aurait été d’agir plus tôt en empêchant Facebook d’acquérir ces autres entreprises (Instagram en 2012 et WhatsApp en 2014). La commission constituée de 5 membres devrait voter pour poursuivre l'injonction, puis intenter une action devant un tribunal fédéral. La FTC devra également prouver que Facebook a enfreint la loi antitrust.

La FTC n'est pas la seule à sonder Facebook pour d'éventuelles violations du droit de la concurrence. Les enquêteurs travaillant pour le Comité judiciaire de la Chambre ont demandé à la société de fournir des réponses dans le cadre d'un examen antitrust de grande envergure de la Silicon Valley. Le ministère de la Justice a lui aussi indiqué qu'il examinait de manière approfondie la recherche en ligne et les réseaux sociaux. La FTC n’essaie généralement pas d'annuler les fusions qui ont déjà eu lieu, mais cette ordonnance qu’elle demande du tribunal pourrait laisser croire qu’on s’achemine vers cela.

Source : CNBC, WSJ

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
S’acheminerait-on vers une dissolution de Facebook ?

Voir aussi :

Facebook pense que la confidentialité sur les réseaux sociaux n'existe pas et qu'il n'y aurait pas de vie privée en ligne
Le cofondateur de WhatsApp qui a vendu la société à Facebook pour 19 milliards de $ dit aux étudiants de supprimer leur compte Facebook à Stanford
Libra : Facebook renonce à sa vision ambitieuse sur la cryptomonnaie, suite aux pressions des régulateurs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/12/2019 à 8:43
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
Certains vont jusqu’à dire que cette action de la FTC arrive même un peu en retard et que le mieux aurait été d’agir plus tôt en empêchant Facebook d’acquérir ces autres entreprises (Instagram en 2012 et WhatsApp en 2014).
Je suis d'accord avec ces derniers La FTC a laissé Facebook acquérir tous ses principaux concurrents au fil des ans et vient aujourd'hui s'étonner de la position dominante de Facebook dans le domaine des réseaux sociaux. Il aurait fallu agir beaucoup plus tôt.

Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
S’acheminerait-on vers une dissolution de Facebook ?
Je ne pense pas. Facebook est devenu beaucoup trop puissant. dans le pire des cas, l'entreprise sera frappée d'une "lourde" amende qu'elle paiera sans difficulté et la vie continuera.
2  0 
Avatar de NBoulfroy
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 13/12/2019 à 17:55
Qui est-ce qui va se prendre un démantèlement comme feu la Standard Oil ? Mais c'est Facebook (et Alphabet, probablement) !
0  0