Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : la DGSI s'apprête à renouveler son contrat avec la société US Palantir travaillant pour les services de renseignement américains
Faute de solutions technologiques 100 % françaises adéquates

Le , par Michael Guilloux

64PARTAGES

11  0 
Palantir Technologies est une entreprise américaine de services et de logiciels spécialisée dans le Big data. L'entreprise travaille pour la communauté du renseignement des États-Unis, notamment pour la NSA, la CIA et le FBI, pour différents acteurs du système de défense américain, comme les US Marines, l'US Air force et les Opérations spéciales, ainsi que pour plusieurs services de police comme la police municipale de New York City et celle de Los Angeles. Palantir a notamment travaillé pour le Pentagone et la CIA en Afghanistan et en Irak. Et au Pakistan, les technologies de la société US ont contribué à la localisation d’Oussama Ben Laden, tué par un commando américain en 2011 après des années de traque.

La renommée de Palantir s'étend bien au-delà du domaine du renseignement et des frontières US. En 2016 par exemple, Palantir a obtenu en France un contrat avec la Direction générale de la Sécurité intérieure (DGSI) dans le cadre de la lutte contre le terrorisme ; un contrat de trois ans qui devait prendre fin cette année au profit d'une solution 100 % française, selon la volonté d'Emmanuel Macron de permettre à la France de regagner sa souveraineté technologique. Cette indépendance technologique, elle est plus que primordiale dans les domaines stratégiques tels que le renseignement et l'armée, où une équipe mise en place par Macron a découvert que, pour ses activités, le service de renseignement intérieur utilise des logiciels provenant de Palantir Technologies.


Le choix de Palantir s'explique par le fait qu'« aucune entreprise française n’a été en mesure de faire le travail » qui était exigé, avait déclaré Laurent Nunez, ancien directeur général de la Sécurité intérieure, en marge d’une conférence visant à présenter un nouveau système antiterroriste. Toutefois, « nous travaillons à promouvoir une offre française ou européenne. Nous avons pour objectif de lancer un outil pour toutes les agences de renseignement. Et de nombreuses entreprises sont intervenues », avait-il assuré. « Nous avons l’intention de réduire notre exposition aux composants américains », avait ajouté la ministre française des Armées Florence Parly. Mais ce ne sera pas pour cette année, puisque la DGSI va renouveler son contrat avec le groupe US Palantir.

Comme le rapporte Reuters, citant le patron de la DGSI Nicolas Lerner, les services de renseignement français s'apprêtent en effet à renouveler leur contrat avec la société américaine Palantir, en attendant de mettre au point un système français à 100 %.

« Palantir nous aide, c’est-à-dire qu’on ne dépend pas de Palantir », a-t-il dit mardi soir. Pour mettre fin aux soupçons selon lesquels Palantir pourrait fournir les données récupérées par la France à des puissances étrangères, Nicolas Lerner a précisé que la France s'est fixé une ligne rouge depuis le début : c'est que toutes les données qui sont traitées par le système de Palantir sont sur le réseau interne de la DGSI, qui est « un réseau confidentiel-défense, qui est fermé ».

Le directeur général de la DGSI souligne toutefois que ce contrat n'est qu'une solution transitoire, en attendant une technologie développée main dans la main avec de grands groupes français. Citant Thales, Sopra Steria et Dassault Systèmes, il estime qu'il faut aussi permettre aux industriels français de « monter en gamme sur ces sujets ».

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous ?

Voir aussi :

Palantir, une startup spécialisée dans l'analyse des données est citée dans plusieurs scandales d'abus de données aux États-Unis
La France veut se débarrasser des logiciels US au sein de son service de renseignement, la souveraineté technologique est-elle possible d'ici 10 ans ?
France : une élue relance la question d'un OS souverain, après avoir interpellé le gouvernement au sujet de l'omniprésence des GAFAM dans le pays
L'État français s'appuie sur le logiciel de messagerie open source Riot et le protocole Matrix, pour remplacer WhatsApp et Telegram
Mounir Mahjoubi dévoile la stratégie de cloud du gouvernement français, trois solutions pour répondre à différents niveaux de sensibilité des données

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de marsupial
Membre expert https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 13:40
Quand Palantir a commencé, subventionnée par la CIA, il y a 15 ans, ils ne devaient pas avoir trouvé la solution immédiatement. En France, 3 ESN obscures travaillent à une solution pour la DGSI (source lesechos.fr). Palantir a pu poncer la question durant 15 ans au point d'être utilisée dans les logiciels financiers à l'heure actuelle. Le savoir-faire en la matière est américain aujourd'hui. Il faudrait voir le cahier des charges de la DGSI et ce que fait Palantir pour pouvoir travailler à une solution et faire taire les critiques.

Mais je pense que les américains ont une longueur d'avance. Voire deux. Et donc que ce ne sera pas simple de les égaler.
5  0 
Avatar de iclo
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 10:18
Ca me fait un peu rire ce genre d'article parlant de protectionnisme : quand une mobilisation US a forcé l'abandon d'un contrat de défense pour le renouvellement d'avions ravitailleurs qui avait sélectionné un consortium mené par Airbus, les Français ont hurlé au scandale protectionniste.

Quand pour un besoin applicatif il s'avère qu'aucune boite française ne peut fournir de solution, je ne vois pas l'intérêt de polémiquer.
4  0 
Avatar de strato35
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 18:04
Citation Envoyé par matthius Voir le message
La chaîne iranienne Press TV, informant depuis suffisamment longtemps sur les mouvements africains, a indiqué que, contrairement à ce qu'indique nos médias, la situation anti-terroriste se détériore en Afrique à cause de l'occident depuis 10 voire 20 ans environ.

La seule fois où vous avez vu Fabius remercié au Mali n'a pas duré longtemps. Seulement, la France croyait obtenir de l'uranium en faisant cela. Comment se fait-il que la France soit bien acueuillie avec une fausse information ?

La Russie possède une monnaie publique depuis le début de l'année. Donc elle négocie dorénavant avec la Chine des contrats de développement durable difficiles à transformer en films James Bond par nos médias.
S'il te plaît, dit moi que tu génère tes réponses avec talktotransformer car autant souvent tu part en hors sujet, mais là ...
2  0 
Avatar de Fagus
Membre actif https://www.developpez.com
Le 30/11/2019 à 18:40
Citation Envoyé par iclo Voir le message
Ca me fait un peu rire ce genre d'article parlant de protectionnisme : quand une mobilisation US a forcé l'abandon d'un contrat de défense pour le renouvellement d'avions ravitailleurs qui avait sélectionné un consortium mené par Airbus, les Français ont hurlé au scandale protectionniste.

Quand pour un besoin applicatif il s'avère qu'aucune boite française ne peut fournir de solution, je ne vois pas l'intérêt de polémiquer.
Justement, la technique américaine, c'est d'imposer la libre-concurrence (pour les autres, c'est à dire les marchés où vendre des produits américains), et le protectionnisme chez eux. Les américains sont les 1ers à subventionner leur industrie et à imposer des vétos lorsqu'une entreprise étrangère emporte un marché face à une société américaine.

Si Palantir a en effet été financé par des fonds publics avant d'être commercialisé, faut pas s'étonner qu'il ait tué la concurrence non subventionnée. C'est comme space x, le beau fleuron privé, qui en fait bénéficie de commandes d'état à prix spécial (et demande de bannir ariane de l'espace américain pour respect de la libre concurrence...).

https://www.lefigaro.fr/societes/201...e-deloyale.php

Le libéralisme j'y ai cru, jusqu'à ce que je comprenne que le concept c'était de l'imposer aux autres tout en se protégeant...
2  0 
Avatar de JefGDev
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 06/12/2019 à 9:32
Citation Envoyé par iclo Voir le message
Ca me fait un peu rire ce genre d'article parlant de protectionnisme : quand une mobilisation US a forcé l'abandon d'un contrat de défense pour le renouvellement d'avions ravitailleurs qui avait sélectionné un consortium mené par Airbus, les Français ont hurlé au scandale protectionniste.

Quand pour un besoin applicatif il s'avère qu'aucune boite française ne peut fournir de solution, je ne vois pas l'intérêt de polémiquer.
Ce n'est pas de la polémique, mais il faut s'interroger sur l'utilité ou la nécessité de développer une solution française ou européenne pour répondre à ce besoin. Pour mémoire, lorsque les US ont envahi l'Irak sur la base de pseudos informations sur leur détention d'armes de destruction massive, il était bon que la France et l'Europe aient leurs propres sources pour découvrir que c'était bidon. Pour les renseignements concernant les terroristes, c'est pareil, il vaut mieux savoir exactement quelle est la situation avant d'envoyer un commando des forces spéciales au charbon...
2  0 
Avatar de JefGDev
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 06/12/2019 à 15:34
Citation Envoyé par gerard093 Voir le message
S'il faut exclure les américains de la sécurité des systèmes d'information, il faudrait d'abord commencer par casser l'hégémonie des systèmes d'exploitation.

remplacer windows, linux, unix, mvs , z-os, mac os par ... euh ? quoi au juste ?

la russie et la chine, le Brésil ... ont créé des distributions spécifiques pour leur pays, basées sur un clonage Linux. Chez nous ? Des tuyaux ?
Linux n'est pas spécifiquement américain, des contributeurs de tous pays participent et le code de nombreuses distributions peut être validé indépendamment si on s'en donne les moyens, donc ce n'est pas un soucis à part financier (pas un problème de de compétences). Par contre, on peut se demander pourquoi Microsoft est favorisé lors de nombreux appels d'offres militaires !
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/12/2019 à 15:49
Citation Envoyé par JefGDev Voir le message
Linux n'est pas spécifiquement américain
Ouais mais la NSA et la CIA ont essayé des trucs :
La NSA aurait demandé l'intégration d'un backdoor dans Linux
La CIA s'est servie de VLC et de plusieurs autres logiciels portés par la communauté du libre pour mener ses opérations d'espionnage
1  0 
Avatar de vaild
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/11/2019 à 13:02
matthius, ce master-troll
0  0 
Avatar de JefGDev
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 06/12/2019 à 9:27
Citation Envoyé par matthius Voir le message
La chaîne iranienne Press TV, informant depuis suffisamment longtemps sur les mouvements africains, a indiqué que, contrairement à ce qu'indique nos médias, la situation anti-terroriste se détériore en Afrique à cause de l'occident depuis 10 voire 20 ans environ.

La seule fois où vous avez vu Fabius remercié au Mali n'a pas duré longtemps. Seulement, la France croyait obtenir de l'uranium en faisant cela. Comment se fait-il que la France soit bien acueuillie avec une fausse information ?

La Russie possède une monnaie publique depuis le début de l'année. Donc elle négocie dorénavant avec la Chine des contrats de développement durable difficiles à transformer en films James Bond par nos médias.
C'est quoi ce gloubi glouba? Faut arrêter de fumer la moquette...
1  1 
Avatar de gerard093
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 06/12/2019 à 11:22
S'il faut exclure les américains de la sécurité des systèmes d'information, il faudrait d'abord commencer par casser l'hégémonie des systèmes d'exploitation.

remplacer windows, linux, unix, mvs , z-os, mac os par ... euh ? quoi au juste ?

la russie et la chine, le Brésil ... ont créé des distributions spécifiques pour leur pays, basées sur un clonage Linux. Chez nous ? Des tuyaux ?
0  0