Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le gouvernement américain assouplit les sanctions contre le Venezuela
Et accorde à Adobe l'autorisation de continuer à offrir des services au pays de Nicolás Maduro

Le , par Bruno

11PARTAGES

11  0 
Après la guerre commerciale ouverte entre Washington et Pékin, c’est autour du Venezuela de souffrir des excentricités du gouvernement américain. En effet, le président des États-Unis, Donald Trump, avait signé en mai un décret limitant la collaboration des firmes américaines avec Huawei. Une mesure qui interdit l’achat ou l’utilisation de toute technologie de communication produite par des entités contrôlées par « un adversaire étranger » et susceptible de créer un « risque de sabotage indu » des systèmes de communication américains ou des « effets catastrophiques » sur l’infrastructure américaine.

Suite aux élections présidentielles organisées en mai de cette année, le président Nicolás Maduro, a remporté un second mandat à la présidence du Venezuela. Les responsables des élections ont déclaré que M. Maduro, l'héritier politique d’Hugo Chavez, avait recueilli 5,8 millions de votes. Ce qui représentait près de 68 % des suffrages exprimés. Les États-Unis qui ont qualifié cette élection comme étant injuste et antidémocratique avant même que cela se produise ont menacé de sanctionner le pays.


Plutôt ce mois, le gouvernement américain a publié le décret 13884, qui a pour effet pratique d'interdire la quasi-totalité des transactions et des services entre entreprises, entités et particuliers américains au Venezuela. Pour se conformer à ce décret, Adobe avait désactivé tous les comptes d'utilisateurs au Venezuela, affirmant que cette action visait à respecter le décret émis par le président Donald Trump. Après des discussions avec le gouvernement américain, Adobe Inc., l’entreprise informatique éditant des logiciels graphiques a obtenu une licence pour fournir tous ses produits et services au Venezuela. En effet, le gouvernement américain a donné la permission à Adobe de continuer à offrir ses services Creative Cloud, y compris Photoshop et Illustrator, aux clients du Venezuela, selon une nouvelle annonce publiée sur le site Web d'Adobe.

« Nous partageons le fait que les utilisateurs peuvent continuer à accéder au portefeuille de Creative Cloud et de Document Cloud, ainsi qu’à leur contenu, comme ils le faisaient auparavant. Si vous perdez l'accès aux services premium, ils seront rétablis dans un délai d'une semaine », a indiqué Chris Hall, vice - président et directeur général chez Adobe. La société avait précédemment annoncé qu'elle supprimerait tous les comptes d'utilisateurs du Venezuela et n'offrirait pas de remboursement. « Nous ne pouvons pas effectuer de remboursement. Le décret 13884, ordonne la cessation de toutes activités, y compris les ventes, le support, le remboursement, et le crédit », a déclaré Adobe.

Cette annonce fait suite à un nouveau rapport publié ce mois, indiquant que les informations de près de 7,5 millions d’utilisateurs d’Adobe Creative Cloud avaient été compromises. Les mots de passe ne faisaient pas partie de la violation, mais les pirates informatiques ont obtenu des identifiants de membre et des informations sur les abonnements utiles pour les attaques du type hameçonnage. « Dans les semaines qui ont suivi l'annonce, nous avons entendu parler directement de vous, nos utilisateurs au Venezuela, de votre passion pour le travail que vous faites », a déclaré Hall. « Vous avez partagé des commentaires sur l'importance de nos produits dans vos projets innovants. »

Source : Adobe

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Pourquoi ce revirement de situation avec Adobe ?

Comprenez-vous la mesure adoptée par Trump contre le Venezuela ?

Voir aussi :

Adobe désactive tous les comptes vénézuéliens, y compris les comptes gratuits, pour se conformer au décret exécutif américain

Les motifs avancés par Trump pour justifier l'embargo contre Huawei sont inacceptables, les USA auraient-ils bluffé depuis le début ?

Les États-Unis envisageraient de subventionner les concurrents européens de Huawei, l'administration Trump voudrait porter son soutien aux Européens Ericsson et Nokia

Adobe va finalement rembourser ses clients du Venezuela qui verront leurs comptes désactivés, et leur accès aux services en ligne payant du groupe bloqué à cause de l'embargo américain visant Caracas

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 30/10/2019 à 10:49
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Comprenez-vous la mesure adoptée par Trump contre le Venezuela ?
Les USA ont essayé de faire en sorte que Nicolas Maduro se fasse dégager de son pouvoir par son peuple, en asphyxiant le pays avec de nombreuses sanctions, ça n'a pas fonctionné.
Les vénézuéliens ont bien compris que le problème c'était les USA.
Le Venezuela possède la plus grande réserve de pétrole au monde, les USA ont besoin du lourd pétrole Vénézuélien pour le mélanger avec leur pétrole de schiste. Les USA sont les premiers producteurs de pétrole au monde, mais c'est en partie du pétrole non conventionnel (ce qui n'est pas rentable du tout).

Les USA vont peut-être changer de stratégie pour éviter que le Venezuela ne se rapproche trop de la Russie.
Maduro Negotiates With Putin The Handover of PDVSA to Russia
Nicolas Maduro’s regime is considering the option of handing over the control of the state oil company PDVSA to Russia as a form of payment given the million-dollar debts it has with Vladimir Putin’s government.
0  0