Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Richard Stallman était invité à prendre la parole au siège de Microsoft Research,
L'initiateur du mouvement du logiciel libre partage son expérience

Le , par Stéphane le calme

42PARTAGES

16  0 
Au fil des ans, Microsoft a montré son adhésion à l'open source au travers de multiples projets et décisions parmi lesquels le sous-système Linux dans Windows, SQL Server sur Linux, la publication en open source d'une bonne partie du framework .NET, etc.

Alors ce qui pouvait ressembler à un canular pour plusieurs s'est produit : Richard Stallman, initiateur du mouvement du logiciel libre ainsi que du projet GNU, (ancien?) critique acharné de Microsoft, a été invité à prendre la parole au siège de Microsoft Research au début de ce mois et il s'y est rendu.

Cette information a d'abord été confirmée sur la twittosphère par des cadres de Microsoft. Ainsi, Mark Russinovich, Microsoft Azure Chief Technology Officer, a tweeté : « Dans le cadre d'autres nouvelles relatives à l'OSS (Open-source software), Richard Stallman s'est rendu sur le campus hier et a donné une conférence à Microsoft Research ». Ale(ssandro) Segala, @ItalyPaleAle, a posté une photo de Stallman sur un podium avec la légende : « Richard Stallman donne une conférence sur le campus de Microsoft. Si la fin du monde arrive aujourd'hui, vous saurez pourquoi ».


Plusieurs personnes ont demandé s'il y avait un enregistrement ou une transcription de son discours sans succès. Richard Stallman a tenté de mettre un terme aux spéculations en écrivant un billet sur ce qu'il a dit durant cet évènement :

« Il est maintenant de notoriété publique que le 4 septembre 2019, j'ai donné une conférence sur le campus de Microsoft à Redmond. J'ai été invité et j'ai accepté. Le compte-rendu de cette affaire a suscité un certain nombre de spéculations et de rumeurs.

« Il y a ceux qui pensent que Microsoft m'a invité à parler dans l'espoir de me détourner de la cause du logiciel libre. Certains craignent que cela ait même réussi. Je suis sûr que le personnel de Microsoft auquel j'ai parlé a compris que cela ne pourrait jamais arriver. J'ai résisté au travail de Steve Jobs en 1989 ou en 1990; Je ne suis pas une cible facile pour ceux qui veulent que je change d'opinion.

« D'autres affirment que m'inviter était une tentative pour me discréditer et rien de plus. Si telle était l'intention, Microsoft n'apprendrait rien des enregistrements de mes entretiens.

« Dans le passé, Microsoft publiait ce qu'il appelait des "contributions à l'open source" qui n'étaient aucune contribution au monde libre. (Cela en dit long sur la différence profonde entre l'open source et le mouvement du logiciel libre.) Cependant, si Microsoft voulait revenir à cette pratique, il n'avait pas besoin de m'inviter.

« Certains essaient de décrire ma décision de parler là-bas comme une approbation de la conduite actuelle de Microsoft. Ceci est bien sûr absurde. Mon rejet des logiciels non libres de Microsoft continue, tout comme mon rejet de tous les autres logiciels non libres. Mais le fait que les gens créent des logiciels non libres n’est pas une raison pour ne pas leur montrer les raisons pour lesquelles un logiciel devrait être libre.

« Je ne pense pas que Microsoft m'invitait dans un but de séduction, de discrétisation, de tromperie ou de fausse déclaration. Je pense que certains dirigeants de Microsoft s'intéressent sérieusement aux problèmes éthiques liés aux logiciels. Ils peuvent également être intéressés par certaines des suggestions / demandes spécifiques que j'ai présentées. J'ai commencé par une liste d'actions susceptibles d'aider la communauté du logiciel libre, et auxquelles Microsoft pourrait peut-être se plier, avant d'énoncer la philosophie du logiciel libre de la manière habituelle. Je pense qu'il est possible que Microsoft modifie certaines pratiques d'une manière qui aiderait le monde libre de manière pratique, même si elles ne nous soutiennent pas globalement.

« Ce n'est qu'une chance ; je n'essaierais pas d'estimer la probabilité. Microsoft ne m'a pas promis de changements ; je n'en ai pas demandé.


« Ce que je peux dire maintenant, c'est que nous devrions juger les actions futures de Microsoft par leur nature et leurs effets. Ce serait une erreur de juger plus sévèrement une action donnée si cela était fait par Microsoft par rapport à une autre société qui ferait de même. Je le dis depuis 1997.

« Cette page décrit certaines choses hostiles que Microsoft a connues. Nous ne devrions pas les oublier, mais nous ne devrions pas garder une rancune brûlante pour des actions qui se sont terminées il y a des années. Nous devrions juger Microsoft à l'avenir par ce qu'il aura fait alors.

« Une autre chose que j'ai dite pendant des années, à propos de diverses entreprises, est que lorsqu'une entreprise fait plusieurs choses différentes, il est préférable de juger chaque chose en particulier, à condition qu'elles soient séparables. Les actions qui profitent à la liberté sont bonnes, et nous devrions le dire, tout en veillant à ne pas laisser un petit bien nous distraire d’un grand mal.

« Le motif principal des activités futures de Microsoft, qu’il soit modifié ou non, sera sûrement le profit. Nous ne sommes ni pour, ni contre, car le mouvement du logiciel libre n’est pas contre le profit en tant que tel ; nous ne sommes pas le contraire simpliste du capitalisme extrême qui prétend que le profit justifie tous les moyens. Nous approuvons ce qui respecte la liberté des utilisateurs, que ce soit pour un profit ou non, et nous condamnons ce qui piétine la liberté des utilisateurs, que ce soit pour un profit ou non.

« Le temps nous montrera si Microsoft commence à faire des activités substantielles que nous pouvons juger bonnes. Encourageons cela de toutes les manières prudentes ».

Les suggestions de Richard Stallman à Microsoft
  • Aidez à garder les ordinateurs débloqués (pas de "secure boot" qui limite les systèmes dont nous pouvons nous servir). Un démarrage vraiment sécurisé signifie que VOUS spécifiez quel système est autorisé à fonctionner sur votre ordinateur.
  • Aidez à sécuriser les périphériques : pas de porte dérobée dans leur logiciel embarqué. Cela s'applique aux claviers, aux appareils photo, aux disques et aux clés USB, car ils contiennent des ordinateurs et des logiciels préinstallés pouvant être remplacés par une backdoor universelle. Les hackers le font en installant des logiciels malveillants, ce qui devient une menace persistante avancée. Je peux en dire plus si cela est nécessaire.
  • Retirez publiquement les attaques de Microsoft contre le copyleft faites dans les années 2000. Ballmer a qualifié la GPL de "cancer". Allchin l'a qualifié de "non-américain".
  • Encouragez le copylefting du code de l'application et de la bibliothèque, voire du code système et de l'outil.
  • Dirigez GitHub pour promouvoir une utilisation correcte et claire des licences et la meilleure utilisation du copyleft (version 3 ou plus de la GPL).
  • Aidez à lutter contre le droit d'auteur sur les interfaces.
  • Aidez à rendre le Web utilisable avec JavaScript désactivé.
  • Implémentez une plateforme de vente Internet anonyme qui ne nécessite pas de JavaScript, à l'aide de GNU Taler (taler.net).
  • Publiez l'interface matérielle de produits tels que Hololens afin que nous puissions les exécuter sans aucun logiciel non libre. Même si notre logiciel a des années de retard, ce sera mieux que de ne pas pouvoir utiliser ces appareils du tout.
  • Et une autre suggestion, que j'ai faite à un vice-président mais peut-être pas dans mon discours : publiez en open source le code source de Windows sous la GNU GPL.

Source : Richard Stallman

Et vous ?

Que pensez-vous de la présence de Richard Stallman dans un campus Microsoft pour faire un discours ?
Que pensez-vous du discours de Richard Stallman ?
Que pensez-vous de ces suggestions à Microsoft ?
Vous semblent-elles réalistes ou les qualifierez-vous autrement ? Dans quelle mesure ?
Quelles sont les suggestions qui vous interpellent le plus ?

Voir aussi :

RedHat recommande la « diversité » au conseil d'administration de la FSF pour la succession de Richard Stallman dans une lettre ouverte
Un ancien mainteneur de noyau de GNU partage ses réflexions sur le départ de Richard Stallman : « il est temps que la communauté des logiciels libres quitte l'adolescence et passe à l'âge adulte »
« Richard Stallman ne parle pas et ne peut pas parler au nom du mouvement du logiciel libre », a déclaré la Software Freedom Conservancy qui désapprouve ses commentaires sur l'affaire Jeffrey Epstein

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SQLpro
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 25/09/2019 à 12:00
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ça se serait chouette
Peut-être que des équipes pourraient faire des versions améliorées de Windows XP ou Windows 7. Malheureusement ça n'arrivera probablement jamais.
Pas sur… Aujourd'hui MS gagne beaucoup plus d'argent sur le cloud que sur les OS… D'ailleurs le prix de Windows server est devenu négligeable et Windows 10 a été gratuit dans le cadre de la migration !

A +
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/09/2019 à 10:18
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
publiez en open source le code source de Windows sous la GNU GPL.
Ça se serait chouette
Peut-être que des équipes pourraient faire des versions améliorées de Windows XP ou Windows 7. Malheureusement ça n'arrivera probablement jamais.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 25/09/2019 à 12:12
Ouais mais entre donner un OS gratuitement et fournir le code source il y a un gouffre.
Microsoft veut qu'il y ait un maximum d'ordinateurs sous Windows, mais il ne veut pas qu'on analyse son code.

Il parait qu'en 1988 Bill Gates a déclaré :
"Although about 3 million computers get sold every year in China, people don't pay for the software. Someday they will, though," Gates told an audience at the University of Washington. "And as long as they're going to steal it, we want them to steal ours. They'll get sort of addicted, and then we'll somehow figure out how to collect sometime in the next decade."
Peut-être que ce que Microsoft a collecté ce sont des données ^^
En tout cas Bill Gates préfère un PC avec Windows piraté qu'un PC sans Windows.

Microsoft est sympa avec ceux qui craquent leurs logiciels, si t'avais un Windows 7 craqué, tu pouvais te retrouver avec un Windows 10 Genuine.
Why Microsoft Is Giving Away Windows 10 To Pirates [Update]
"We are upgrading all qualified PCs, genuine and non-genuine, to Windows 10.”

And in case that isn’t clear, a Microsoft spokesperson clarified exactly what that meant to The Verge:

"Anyone with a qualified device can upgrade to Windows 10, including those with pirated copies of Windows.”

That’s right, even if your copy of Windows 7 or 8 is illegitimate, you are still able to upgrade to a copy of Windows 10 for free. On the surface it seems insane, but examined closer, the reasons start to become clear.
1  0 
Avatar de darklinux
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 25/09/2019 à 0:57
Son discours est bon , mais un peu à côté de la plaque ...
0  0