8chan revient brièvement en ligne mais est de nouveau déconnecté
Suite à une action du fournisseur IaaS Voxility

0PARTAGES

19  0 
Dans un billet de blog, le patron de Cloudflare Matthew Prince a qualifié 8chan dimanche de « havre de paix pour les propos haineux » car il ne modère pas les contenus. Par la suite, il a indiqué que Cloudfare allait mettre fin à sa relation avec 8chan :

« 8chan fait partie des 19 millions de propriétés Internet qui utilisent le service de Cloudflare. Nous venons d'envoyer un avis indiquant que nous supprimons 8chan en tant que client à compter de minuit ce soir, heure du Pacifique. Le raisonnement est simple: ils ont prouvé qu'ils étaient sans foi ni loi et cette attitude a causé de nombreuses morts tragiques. Même si 8chan n'a peut-être pas violé les textes de loi en refusant de modérer sa communauté haineuse, il a créé un environnement propice à la violation de son esprit.

« Nous ne prenons pas cette décision à la légère. Cloudflare est un fournisseur de réseau. Dans la poursuite de notre objectif d’aider à construire un meilleur Internet, nous avons jugé important de fournir nos services de sécurité de manière large afin d’assurer la sécurité du plus grand nombre possible d’utilisateurs, afin de rendre les cyberattaques moins attrayantes, quel que soit le contenu de ces sites. Beaucoup de nos clients exploitent leurs propres plateformes en plus de notre réseau. Si nos politiques sont plus conservatrices que les leurs, cela compromet leur capacité à gérer leurs services et à définir leurs propres politiques. Nous tolérons à contrecœur les contenus que nous trouvons répréhensibles, mais nous établissons une distinction entre les plateformes qui ont démontré qu’elles inspiraient directement des événements tragiques et qu’elles étaient, par nature, sans loi. 8chan a franchi cette ligne. Il ne sera donc plus autorisé à utiliser nos services ».

Lundi matin, 8chan n'était pas accessible en ligne. Son administrateur a tweeté qu'il migrait vers un nouveau service après la décision de Cloudflare : « Tous nos domaines ont été supprimés de cloudflare, nous allons donc passer à un autre service dès que possible. Veuillez excuser les temps morts lors de la migration vers le nouveau service ».


Une décision qui a été bien accueillie par la communauté, un utilisateur appelant même les critiques à éviter la voie de la facilité : « Merci ! C'est tellement stupide. 8Chan n'a pas lancé cette attaque. L'existence de 8Chan n'a rien à voir avec des attaques. Il est temps que les gens commencent à assumer la responsabilité de leurs propres actes. Arrêtez de blâmer la Russie. Arrêtez de blâmer le président. Arrêtez de blâmer les films. Arrêtez de blâmer les jeux vidéo. Arrêtez de blâmer Internet ».


« Attendez-vous à quelques minutes de temps mort au cours de la prochaine heure lorsque nous basculerons vers @bitmitigate » a écrit Watkins dans un tweet ultérieur. Quelques heures plus tard, Watkins écrivait que « 8chan revient en ligne à travers le monde à mesure que le dns se propage. S'il vous plaît, signalez-moi tout bogue ou étrangeté afin que je puisse effectuer une correction ».


Une victoire de courte durée

La reprise a été de courte durée, car le fournisseur d'infrastructure cloud de BitMitigate a déclaré qu'il avait fermé le service de cette société. En effet, le directeur de l'Observatoire Internet de Stanford, Alex Stamos, a souligné que BitMitigate louait principalement du matériel à Voxility au lieu d'utiliser le sien : « Au cas où vous vous le demanderiez, il semble que le nouvel hôte de 8chan et de Daily Stormer sera effectivement @voxility. Il semble que Epik / Bitmitigate ne possède que très peu de leur propre matériel et loue plutôt les serveurs et AS de Voxility ».


Ce à quoi le compte Twitter de Voxility a répondu en promettant que « tout le contenu serait bloqué sous peu ». Voxility est un fournisseur d'infrastructure en tant que service. Et d'ajouter : « Nous fournissons des services aux FAI et aux revendeurs d'hébergement. En tant que telco, nous n'avons pas accès aux sites Web hébergés par les clients de nos clients. Nous ne pouvons pas gérer les sites Web directement, mais nous travaillons actuellement à la suppression du revendeur du réseau ».


Peu de temps après ces tweets, les sites Web 8chan, Daily Stormer et BitMitigate ont tous été déconnectés.

BitMitigate et Epik

BitMitigate est similaire à Cloudflare en ce qu'il offre une protection contre les attaques DDoS ainsi qu'un réseau de distribution de contenu et des services DNS. Mais bien que Cloudflare ait fait plusieurs exceptions à son engagement en faveur de la liberté d'expression, BitMitigate a été ravi de fournir des services à n'importe quel site Web, quel que soit son contenu.

En 2017, lorsque Cloudflare a déconnecté The Daily Stormer, un site Web néo-nazi et suprématiste blanc, BitMitigate a aidé le site à se remettre en ligne. Le fondateur de BitMitigate, Nicholas Lim, a expliqué la décision prise à l'époque dans un article intitulé « Un engagement pour la liberté ». Lim a écrit:

« BitMitigate a décidé de continuer à offrir la protection DDoS à The Daily Stormer en dépit de nos convictions extrêmement contrastées en ce qui concerne le contenu qu'ils produisent. Il est important de garder à l'esprit que nous n'approuvons pas, ne créons pas, voire n'hébergeons pas le contenu de The Daily Stormer, mais protégeons plutôt leur site Web afin qu'il ne soit pas mis hors ligne en signe de protestation via des méthodes telles que les attaques par déni de service. La question n'est pas de savoir si le contenu de The Daily Stormer devrait exister, mais plutôt s'il incombe aux entreprises technologiques de faire preuve de cohérence dans la défense du droit à la liberté d'expression inscrit dans notre constitution. »

Par la suite, Lim a vendu BitMitigate à Epik, un fournisseur d’hébergement proposant une approche tout aussi absolue de la liberté d’expression.

L’année dernière, Epik a commencé à fournir des services à Gab, un « réseau social de libre expression » autoproclamé qui a attiré de nombreux utilisateurs antisémites. Gab a perdu plusieurs de ses fournisseurs de services en 2018 lorsqu'il s'est avéré que l'un des auteurs de la fusillade en masse dans une synagogue de Pittsburgh était un utilisateur habituel de Gab.


Rob Monster, fondateur et PDG d'Epik

BitMitigate a maintenu la même approche sous son nouveau propriétaire. « BitMitigate applique une politique d'utilisation extrêmement libérale », indique la société sur son site Web. « Tant que cela est légal, nous vous fournirons nos services. Nous ne sommes pas des spécialistes de l'application de la loi, d'ailleurs nous ne tentons pas de l'être. Nous laissons cela aux experts et nous n'interromprons les services d'aucun de nos clients, à moins d'une ordonnance judiciaire définitive ».

Epik assure ne pas avoir sollicité de faire des affaires avec 8chan

Voici la déclaration complète du PDG Rob Monster :

« La liberté de parole et d'expression est un droit fondamental dans une société libre. Nous entrons dans une pente glissante lorsque nous commençons à limiter le discours qui nous met mal à l'aise. La censure que nous avons vue récemment sur les plateformes mainstream de médias sociaux a créé un vide. Nos services répondent au besoin sans cesse croissant d'un fournisseur de services neutre qui ne résiliera pas les comptes en raison d'un raisonnement arbitraire ou de pressions politiques. Notre philosophie est la suivante : si le client n'enfreint pas la loi, il est protégé par nos services.

« Parlant des sites "Chan", Epik n’a pas sollicité de faire des affaires avec eux. Nous n'avons pas encore pris de décision définitive quant à la fourniture des services d'atténuation des attaques DDoS ou de livraison de contenu. Nous allons évaluer cela dans les prochains jours. D'après ce que nous savons jusqu'ici, les Chans ne sont pas sans loi et ont une modération, en particulier en ce qui concerne le DMCA et son contenu qui est illégal aux États-Unis. En fin de compte, nous pensons que le meilleur désinfectant pour les ténèbres doit toutefois absolument se produire dans les limites de la loi ».

Cloudflare, au contraire, a déclaré que même si 8chan « n'a peut-être pas violé les textes de loi en refusant de modérer leur communauté haineuse, il a créé un environnement qui se vante d'en violer l'esprit ». Cloudflare a noté qu'il était peu probable que ses actions puissent garder 8chan hors ligne, mais Voxility l'a au moins temporairement fait.

Sources : modération 8chan (1, 2, 3), Alex Stamos, Voxility (1 , 2), Epik, BitMitigate, déclaration de Rob Monster

Et vous ?

Que pensez-vous de la réaction de Voxility ?
Que pensez-vous de la déclaration de l'utilisateur : « L'existence de 8Chan n'a rien à voir avec des attaques. Il est temps que les gens commencent à assumer la responsabilité de leurs propres actes. Arrêtez de blâmer la Russie. Arrêtez de blâmer le président. Arrêtez de blâmer les films. Arrêtez de blâmer les jeux vidéo. Arrêtez de blâmer Internet » ?
Un fournisseur IaaS ou PaaS devrait-il avoir une politique extrêmement libéral tant que le contenu publié par ses clients ne viole pas la loi ?

Voir aussi :

Microsoft appelle à un plan de modération sectoriel après la fusillade de la Nouvelle-Zélande et explique comment le mettre en place
USA : les entreprises de la tech désapprouvent le réseau social Gab, après une fusillade menée par un utilisateur antisémite dans une synagogue
Un gamer vaincu déclenche une fusillade lors d'un tournoi, laisse des personnes sur le carreau et relance le débat sur la dangerosité des jeux vidéo
USA : La police a identifié une femme comme étant à l'origine de la fusillade au siège de YouTube, frustrée par les nouvelles règles de la plateforme

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 10:27
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
En effet, 8chan est accusé d’être le point de rassemblement des suprémacistes blancs
Dingue, des gens se rassemblent sur des forums en ligne ou sur des réseaux sociaux... c'est une grande nouvelle...

Que ce soit Twitter, Facebook, 4chan, 8chan, toutes sortes de personnes se rassemblent, il y a du bon comme du mauvais.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
et d’avoir été la tribune médiatique de plusieurs terroristes qui ont annoncé leurs intentions juste avant de passer à l’acte.
Et on devrait au contraire plutôt les remercier pour cela, cf posts ci-dessus.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Dans une vidéo publiée sur YouTube le 6 août, il assure que 8chan coopère avec les forces de l’ordre dès qu’elles en font la demande pour enquêter sur des messages illicites qui peuvent fleurir sur son service.
En plus !

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Il en est de même dans la communauté des scientifiques et des experts.
Cela relève de la politique, et non du domaine scientifique.
Les "scientifiques" n'ont aucune légitimité à s'exprimer sur ce sujet.
11  0 
Avatar de laerne
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 12:00
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Nan, ils ont juste pignon sur les média comme CNN, ainsi que sur Twitter...
CNN plate-forme de l'extrême-gauche ? C'est quand la dernière fois qu'ils ont invité un communiste ou même un socialiste ? C'est quand la dernière fois qu'ils ont dit que les US ne devait pas sanctionner le Venezuela ? C'est quand la dernière fois qu'ils se sont opposé à ce que les états-unis entre en guerre ?
Faut vraiment avoir bu le kool-aid de la droite anglophone pour penser que CNN donne pignon à la gauche juste parce qu'il font parfois l'apologie des droits des minorités : mal, seulement quand ça les arrange et pour donner une maquillage progressif leur message pro-corporation, j'appelle même pas ça “pignon pour le centre-gauche”, alors l'extrême-gauche.
7  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 10:40
Tiens d'ailleurs, pourquoi ne parlerait-on pas du tireur de Dayton de ce dimanche ?

https://www.nouvelobs.com/monde/2019...-au-lycee.html

Il serait potentiellement un antifa.
https://en.wikipedia.org/wiki/2019_Dayton_shooting
https://nypost.com/2019/08/06/dayton...t-mass-killer/

Ou alors de Wash Tacoma, vers mi-juillet.
https://nypost.com/2019/07/14/man-tr...t-with-police/

Va-t-on aussi s'attaquer aux média qui non seulement ont été une plateforme d'échange de ces courants, mais qui de surcroît ont explicitement soutenu et encouragé le mouvement dont ils sont issus ?
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 11:38
Alors pour la source, je pense que cela vient d'une déformation de Wikipédia :

A preliminary assessment of the writings indicated he had no racial motive or political motive.[6]
https://en.wikipedia.org/wiki/2019_D...ite_note-Pre-6

La source ne dit pas exactement les même choses:
At a Sunday afternoon press conference, police said they are going looking for any indication of a motive. "There is far too much information to review" before that can be determined, Biehl said.
During the execution of a search warrant, authorities found writings linked to Betts that show he had an interest in killing people, two federal law enforcement sources told CNN.

A preliminary assessment of the writings did not indicate any racial or political motive, the sources said.
https://edition.cnn.com/2019/08/04/u...now/index.html
2  0 
Avatar de Nita65
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 11:54
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Quelles sources ?

De ce que j'ai rapidement cherché sur Internet, les principaux média disent que l'enquête est en cours pour déterminer sa motivation, ainsi qu'il avait des liens avec antifa.

Nan, ils ont juste pignon sur les média comme CNN, ainsi que sur Twitter...

Alors oui, pour Internet, ils n'utilisent pas des plateformes aussi connues, mais ont bien leurs propres forums.
J'ai cherché aussi et je ne vais pas m'embêter à remettre des liens. Il en ressort que ce bonhomme avait depuis longtemps des fantasmes d'assassinats violents et sadiques, ainsi que de viols. Il avait même établi une liste écrite de victimes visées (des vrais noms de vrais gens proches de lui, famille, camarades de collège, etc). Donc ça ça ne s'appelle pas un activiste politique, mais un détraqué, quel que soit le décorum politique potentiellement rajouté après.
Je ne dis pas que les activistes de gauche ultra-violents n'existent pas - juste que le tireur de Dayton n'en est pas un, en l'état actuel de l'enquête.

Alors oui, pour Internet, ils n'utilisent pas des plateformes aussi connues, mais ont bien leurs propres forums.
"aussi connues", là est bien le problème. L'aspect quantitatif des choses change tout. Chacun fait bien ce qu'il veut et c'est normal, dans son appart ou dans son petit coin perdu de l'internet, qu'il s'agisse de faire exploser le monde ou de vendre des Tupperware. En revanche quand ça prend des proportions telles que lesdites réunions ont lieu place de la Bastille avec 30000 personnes, c'est autre chose, et c'est à cela que s'apparentent, selon moi, ces sites tels que 4chan, 8chan, le 18-25, etc. A ce stade, la dispersion, à mon sens, s'impose. Le quantitatif, c'est important.
4  2 
Avatar de Itachiaurion
Membre averti https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 12:21
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Cela relève de la politique, et non du domaine scientifique.
Les "scientifiques" n'ont aucune légitimité à s'exprimer sur ce sujet.
Que je sache les sciences social sont bien des sciences reconnus donc à moins de prouver le contraire (et c'est un sujet assez brulant parfois quand on parle de science) je ne vois pas en quoi des scientifiques de cette branche ne pourrais pas s'exprimer sur le sujet, même si en l’occurrence je ne sais pas qui s'est exprimé sur le sujet. Ce n'est pas parce que c'est politisé que la science ne peut pas donner son avis, c'est un peu pour ça que la science existe aussi, décrire des phénomènes ou des comportements leurs éventuel causes et conséquences etc. Si la communauté scientifique social viens a dire que ce genre de site est dangereux peut être faudrait il les écouter avec autant d'attention que les physiciens, les climatologues ou bien les scientifique de la branche qui vous plais. La science c'est pas seulement quand ça nous arrange.
1  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 12:24
Citation Envoyé par Nita65 Voir le message
J'ai cherché aussi et je ne vais pas m'embêter à remettre des liens. Il en ressort que ce bonhomme avait depuis longtemps des fantasmes d'assassinats violents et sadiques, ainsi que de viols. Il avait même établi une liste écrite de victimes visées (des vrais noms de vrais gens proches de lui, famille, camarades de collège, etc). Donc ça ça ne s'appelle pas un activiste politique, mais un détraqué, quel que soit le décorum politique potentiellement rajouté après.
C'est un peu trop facile de parler de détraqué pour écarter son mouvement politique.

Quel terroriste extrémiste pourrais-tu ne pas qualifier de détraqué ?
De surcroît, ce dernier peut justifier le passage à l'acte pour assouvir ses fantasmes.

Il faut aussi faire très attention, car les fantasmes ne sont pas toujours des choses qu'on souhaite dans la vie réelle.
Par exemple, tu as des personnes dont le fantasme est de se faire manger (l'idée les exciste), ils n'ont pas pour autant envie de l'être.

Citation Envoyé par Nita65 Voir le message
"aussi connues", là est bien le problème. L'aspect quantitatif des choses change tout. Chacun fait bien ce qu'il veut et c'est normal, dans son appart ou dans son petit coin perdu de l'internet, qu'il s'agisse de faire exploser le monde ou de vendre des Tupperware. En revanche quand ça prend des proportions telles que lesdites réunions ont lieu place de la Bastille avec 30000 personnes, c'est autre chose, et c'est à cela que s'apparentent, selon moi, ces sites tels que 4chan, 8chan, le 18-25, etc. A ce stade, la dispersion, à mon sens, s'impose. Le quantitatif, c'est important.
Si elles sont aussi bien connues du grand publique... cela est principalement du fait des média.
Il ne faut pas aussi confondre la popularité de la plateforme, avec la popularité du sous-forum.

Après, je ne sais pas si elles sont plus ou moins connus que leur équivalent de gauche auprès du publique "spécialisé".
Toujours est-il que cela se trouve très facilement sur Google ou en suivant quelques personnes sur Twitter.

Citation Envoyé par laerne Voir le message
CNN plate-forme de l'extrême-gauche ? [...]
Faut vraiment avoir bu le kool-aid de la droite anglophone pour penser que CNN donne pignon à la gauche juste parce qu'il font parfois l'apologie des droits des minorités : mal, seulement quand ça les arrange et pour donner une maquillage progressif leur message pro-corporation, j'appelle même pas ça “pignon pour le centre-gauche”, alors l'extrême-gauche.
Attention, l'extrême-gauche américaine n'est pas notre extrême-gauche.

Le "droit des minorités" est justement partie intégrante de cette extreme-gauche américaine, encourageant la violence au nom de causes "justes", ainsi que de renforcer la haine en tenant un discours opprimé, oppresseur.

Mais tu peux aussi rechercher quelques déclarations de présentateurs de CNN, voire des petits reportages de CNN qui font la part belle à antifa.
2  1 
Avatar de Nita65
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 15:08
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Bah Twitter...
Quoi Twitter ? Tu veux dire que Twitter est un forum d'extrême-gauche... ???? Hum...
Twitter n'est pas une communauté ou un forum, au même sens que celui-ci, dans la mesure où ce qu'ils te donnent à lire dépend d'un algorithme qui part de ce que tu lis, ce à quoi tu t'abonnes, etc... donc si tu as l'impression que c'est un media "de gauche" ou même "d'extrême-gauche", c'est peut-être dû à tes propres choix ? (Au vu de tes contributions ici, ça m'étonnerait, mais peu importe).
Ce n'est pas la première fois que je lis/entends que Twitter serait un repaire de gauchistes... mais mon utilisation (certes peu intensive) du medium ne confirme pas cette réputation.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Mon problème est qu'il y avait surtout un double-standard, à ne dénoncer que ceux qui sont à l'autre bout de notre ligne politique et de passer sous le tapis les méfaits des siens... voire à les faire passer pour des héros/les encourager.
Question d'époque. En 2019, l'extrême-gauche (le communisme) est devenue complètement tabou(e?), tous les régimes communistes se sont effondrés ou transformés en régimes capitalistes, déguisés ou non, et le seul "survivant", la Corée du Nord, est présenté partout (et à mon avis, à juste titre) comme l'enfer sur Terre. Le PCF fait péniblement 3%, 10% en additionnant tous ses avatars, bref, plus personne ne craint l'extrême-gauche, et tout le monde s'en fout, ou au pire, sourit gentiment face à tant d'idéalisme. L'extrême-droite, en revanche...

Maintenant, remontons le temps de 40-50 ans. L'extrême-droite est tabou (nazisme, etc.). Elle n'existe pas ou n'a pas droit de cité. Elle fait 3-5% quand et où elle existe, et personne n'imagine un quart de seconde le retour du "péril brun". En revanche, le PCF (les grandes heures de Marchais), fait 20%, l'Union Soviétique apparaît comme une grande puissance, l'extrême-gauche fait peur PARCE QU'elle semble en posture d'arriver au pouvoir. A cette époque, Fidel Castro est l'équivalent actuel de Kim Jon Il. A cette époque, pas de Breivik ni de tireur d'El Paso, mais Baader, la RAF, Ulrike Meinhof et d'autres, auteurs de crimes et d'attentats ultra-violents et condamnés de la même façon que Breivik et consorts aujourd'hui. Pendant ce temps-là, Le Pen (père) se prépare et tout le monde s'en fout : on se concentre sur le "péril rouge".

Bref, tout ça pour dire que je comprends ton "deux poids deux mesures" qui est certainement fondé, mais que pour ma part j'assume. J'apprécie cette part de subjectivité et de valeurs morales qui dépassent la tolérance pour condamner ce qui (tout aussi subjectivement) nous met en danger. C'est ce ciment qui fait une société, à mon sens. Mais crois-moi que si c'était, actuellement, de l'extrême-gauche qu'il fallait avoir peur, c'est avec eux qu'on serait ch*ants...
2  1 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 11:27
Citation Envoyé par Nita65 Voir le message
D'une part, la majorité des sources s'accorde à ne prêter aucune motivation politique au tireur de Dayton. Ca n'a donc rien à voir.
Quelles sources ?

De ce que j'ai rapidement cherché sur Internet, les principaux média disent que l'enquête est en cours pour déterminer sa motivation, ainsi qu'il avait des liens avec antifa.

Citation Envoyé par Nita65 Voir le message
D'autre part, les plate-formes de fascisme de gauche n'ont en aucune manière "pignon sur web" comme les plate-formes de fascisme de droite et n'ont pas une audience comparable, de près ou de loin. C'est pour cela que la question se pose pour les plate-formes de fascisme de droite.
Nan, ils ont juste pignon sur les média comme CNN, ainsi que sur Twitter...

Alors oui, pour Internet, ils n'utilisent pas des plateformes aussi connues, mais ont bien leurs propres forums.
2  2 
Avatar de Nita65
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 08/08/2019 à 12:49
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
C'est un peu trop facile de parler de détraqué pour écarter son mouvement politique.
Bah franchement je ne vois pas en quoi c'est "facile", ni dans un sens ni dans l'autre. On peut avoir des pulsions violentes ou criminelles sans être politisé, comme on peut, je pense, passer à l'acte par conviction politique, sans être psychotique. Je t'accorde que les deux sont souvent emmêlés, mais dans le cas du tireur de Dayton, la psychose semble avérée et bien antérieure à l'acte. La conviction politique est faible, pas d'activisme, juste quelques retweet, marques de sympathies et déclarations à l'emporte-pièce, beaucoup plus récentes.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Quel terroriste extrémiste pourrais-tu ne pas qualifier de détraqué ?
Breivik, par exemple, à mon avis - même si je ne suis pas dans sa tête évidemment. Mais c'est ce qu'il dit, c'est ce que les experts ont dit (après débat) et c'est ce que les juges ont dit aussi en le déclarant pénalement responsable.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Si elles sont aussi bien connues du grand publique... cela est principalement du fait des média.
Il ne faut pas aussi confondre la popularité de la plateforme, avec la popularité du sous-forum.

Après, je ne sais pas si elles sont plus ou moins connus que leur équivalent de gauche auprès du publique "spécialisé".
Toujours est-il que cela se trouve très facilement sur Google ou en suivant quelques personnes sur Twitter.
Le problème n'est pas que ces plate-formes soient "trouvables" pour qui les cherche - elles le sont toujours, même les plus confidentielles. Le problème est que ces plate-formes géantes, uniquement du fait de leur taille/audience, sont mises sous le nez de tout le monde, qu'on le veuille ou non, démultipliant leurs capacités de propagande et de recrutement. Ce qui se produit actuellement avec les sites d'extrême-droite, mais pas d'extrême-gauche.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Mais tu peux aussi rechercher quelques déclarations de présentateurs de CNN, voire des petits reportages de CNN qui font la part belle à antifa.
Je ne comprends pas très bien ton souci avec les antifa. Si les plateformes antifa avaient autant de poids et d'audience que les plateformes d'extrême-droite, la question de la censure/dissolution/interdiction se poserait de la même manière. Sauf que ce n'est, objectivement, pas le cas.
2  2 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web