Microsoft appelle à un plan de modération sectoriel après la fusillade de la Nouvelle-Zélande
Et explique comment le mettre en place

Le , par Jonathan

267PARTAGES

12  0 
Vendredi dernier à Christchurch en Nouvelle-Zélande a eu lieu une fusillade dans 2 mosquées au cours de laquelle plus de 40 personnes ont trouvé la mort. Il se trouve que 2 des victimes de cette fusillade faisaient partie de la communauté des partenaires Microsoft. Une équipe de Microsoft qui s'y était rendue en visite le lendemain de la fusillade, a pu apprécier la gravité de ce qui s'est passé et la société dans son ensemble a examiné la manière dont ses divers services étaient utilisés pour diffuser la vidéo de la fusillade sur la toile.

Les vidéos de la fusillade se sont rapidement répandues sur Internet. Microsoft, dans l'optique de stopper la propagation de ces vidéos, a procédé à des améliorations des outils existants pour identifier et classifier les contenus violents extrémistes ainsi qu'à des modifications du processus permettant aux utilisateurs de signaler ces contenus. La société a affirmé qu'une collaboration entre les entreprises du secteur technologique, les gouvernements et les organisations non gouvernementales permettrait de franchir des étapes plus importantes dans le processus d'éradication de ce genre de vidéos sur internet. Microsoft a également expliqué les 3 domaines fondamentaux sur lesquels les acteurs impliqués dans cette collaboration devront se concentrer afin que celle-ci soit plus efficace.


Le premier domaine est celui de la prévention. Plutôt que d'essayer de traiter le mal lorsqu'il est déjà fait, Microsoft propose de l'attaquer avant qu'il ne se produise. Ceci implique de prendre des mesures pour empêcher la publication et le partage des images ou vidéos montrant des actes de violence contre des innocents. Ils pourraient essayer même d'aller encore plus loin en explorant des solutions basées sur un navigateur pour bloquer l’accès à ces contenus au moment où les gens essaient de les visualiser et de les télécharger.

Le deuxième domaine concerne le temps de réaction aux moments de crise. Sachant que malgré tout ce qui peut être mis en amont, il est presque impossible d'empêcher totalement qu'une vidéo de ce genre puisse se retrouver sur le net, Microsoft a proposé qu'il soit mis sur pied un centre de commande virtuel partagé par l'ensemble des acteurs du secteur des technologies. Ainsi, ces acteurs pourront coordonner leurs actions et réagir plus rapidement et efficacement sur leurs plateformes respectives après qu'un incident de ce genre se produit.

Le dernier domaine est celui qui vise à faire d'internet un environnement plus sain. On le sait tous, sous couvert de l'anonymat, des gens osent dire ce qu'ils ne peuvent pas dire en temps normal et ils tiennent la plupart du temps un discours de haine. Afin de changer les choses, Microsoft pense qu'il est important de continuer à promouvoir 4 principes de base sur internet : traiter les autres avec respect et dignité, respecter les différences des autres, faire une pause avant de répondre et enfin, défendre nos propres intérêts ainsi que ceux des autres.

Source : Microsoft

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Pensez-vous qu'une collaboration entre des entreprises concurrentes du secteur technologique soit réellement possible ?
Que pensez-vous des propositions de Microsoft ?
Que proposeriez-vous ?

Voir aussi :

Microsoft apporte le sous-titrage des conversations audio et vidéo sur Skype, powerPoint devra attendre début 2019 pour pouvoir en bénéficier
Fuite d'une vidéo de Microsoft parodiant Chrome pendant le Google I/O, la tension montera-t-elle encore d'un cran entre les deux firmes ?
Une faille de sécurité exploitant la fonction d'intégration de vidéo en ligne sur Microsoft Word permet d'exécuter aisément un code malveillant

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 10:19
Sur le dernier paragraphe : on rentre souvent dans l'affect et le point de vue ultra personnel. Quelle est la frontière du respect, de la haine et tout ça ?

Un propos paraîtra haineux pour l'un, à peine offensant pour l'autre...

La liberté d'expression, un vain sujet.
7  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 10:46
Ah ça, les familles des victimes vont certainement être très intéressés par ce genre de considérations : essayer de prévenir ou essayer de réagir assez vite pour que les gens ne voient pas le massacre... Bravo !

Les mecs vont se branler le cerveau et dépenser plein de thune pour ça, alors qu'il faudrait essayer de comprendre pourquoi des gens passent à l'action comme ça. Et qu'on vienne pas dire que ce sont des tarés d’extrême droite ou je ne sais quoi. Il y a un vrai problème sociologique du au changement de nos sociétés.
6  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 14:54
Citation Envoyé par Edrixal Voir le message
Oui, enfin ce genre de type, le degré de tolérance est vite passer. Je ne connais pas sa vie par cœur, mais le mec n'a pas subit d'injustice de la part des musulmans. Il à surtout subit un bourrage de crâne par les entités d’extrêmes droite. Le fait qu'il soit taré à mener à la suite dramatique que l'on connais.

Pour moi, les deux sont le résultat d'un embrigadement et les coupables ne sont pas que ceux qui passe à l'acte, mais aussi tous ceux qui les ont pousser à le faire. C'est facile de trouver quelqu'un de fragile de lui mettre des idées noir dans la tête, de l'armée et de l'envoyer faire le sale boulot... Et ce ne sont pas que des méthodes de terroriste au final...
Ce que tu me dis là, c'est exactement ce que je dis : les sociologues devraient se pencher de près sur ces facteurs. Que ce soit l'embrigadement, la manipulation etc. Aujourd'hui, avec le net et la télé, on est en plein milieux des flux de données qui ont tendance a nous déstabiliser et si ça continue comme ca, il me semble que de plus en plus de gens dépasseront leur degré de tolérance et ca peut donner des choses assez moches.
6  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 14:18
Citation Envoyé par Edrixal Voir le message
Pour penser que la solution à un problème est un massacre de masse, si, il faut être tarés.
Après les causes sont multiples et connus. Mais rien n'est fait pour aller contre. Ça coute du fric.
Il faut être taré ou alors le devenir. Je ne suis pas sociologue, ni psychologue, mais je pense qu'il y a une explication rationnelle : chacun d'entre nous a un degré de tolérance et quand celui-ci est dépassé, quel que soit le sujet, la personne passe dans un état second ou la logique, la sagesse et la rationalité sont oubliés. Bien sur, pour dépasser ce degré de tolérance, il y a plusieurs facteurs que les sociologues devraient examiner de très près.
En tout cas, je dirais que le cas de ce type, dont on dit qu'il est d’extrême droite, est très proche des types de Daech quand ils viennent commettre un attentat : ils n'ont plus aucune raison.
4  0 
Avatar de Edrixal
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 15:07
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Ce que tu me dis là, c'est exactement ce que je dis : les sociologues devraient se pencher de près sur ces facteurs. Que ce soit l'embrigadement, la manipulation etc. Aujourd'hui, avec le net et la télé, on est en plein milieux des flux de données qui ont tendance a nous déstabiliser et si ça continue comme ca, il me semble que de plus en plus de gens dépasseront leur degré de tolérance et ca peut donner des choses assez moches.
Je ne l'avais pas compris ainsi, mais oui, nous somme d'accord.

A noter que dans certain pays, l'endoctrinement est d'état. C'est à dire que des l’école, les enfants subissent des bourrages de crâne. Et là pas besoin de flux de donnée, de la télé ou du net...
4  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 15:19
Citation Envoyé par Edrixal Voir le message
Je ne l'avais pas compris ainsi, mais oui, nous somme d'accord.

A noter que dans certain pays, l'endoctrinement est d'état. C'est à dire que des l’école, les enfants subissent des bourrages de crâne. Et là pas besoin de flux de donnée, de la télé ou du net...
N'est ce pas le cas chez nous ?
4  1 
Avatar de Edrixal
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 11:05
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Et qu'on vienne pas dire que ce sont des tarés d’extrême droite ou je ne sais quoi. Il y a un vrai problème sociologique du au changement de nos sociétés.
Pour penser que la solution à un problème est un massacre de masse, si, il faut être tarés.
Après les causes sont multiples et connus. Mais rien n'est fait pour aller contre. Ça coute du fric.
3  0 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 15:35
Citation Envoyé par Edrixal Voir le message
Ont par dans un autre débat. Pas à mon sens. Pas dans le sens, ou rien dans le programme scolaire ne dit aux professeur "Apprenez aux enfant à glorifier le président, à détester tel truc ect...".
Là on peut aiguiller le débat sur la philosophie. Perso je considère que toute l'humanité subit un bourrage de crâne permanent. L'éducation, le milieu familial, le milieu scolaire, le milieu professionnel, les médias qui nous entourent, le pays où l'on vit...
3  0 
Avatar de Cassoulatine
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 12:58
Faudrait pas qu'on est un accès direct aux informations, hein, tout doit être filtré, contrôlé, orienté.
2  0 
Avatar de Edrixal
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 27/03/2019 à 14:38
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Il faut être taré ou alors le devenir. Je ne suis pas sociologue, ni psychologue, mais je pense qu'il y a une explication rationnelle : chacun d'entre nous a un degré de tolérance et quand celui-ci est dépassé, quel que soit le sujet, la personne passe dans un état second ou la logique, la sagesse et la rationalité sont oubliés. Bien sur, pour dépasser ce degré de tolérance, il y a plusieurs facteurs que les sociologues devraient examiner de très près.
Oui, enfin ce genre de type, le degré de tolérance est vite passer. Je ne connais pas sa vie par cœur, mais le mec n'a pas subit d'injustice de la part des musulmans. Il à surtout subit un bourrage de crâne par les entités d’extrêmes droite. Le fait qu'il soit taré à mener à la suite dramatique que l'on connais.

Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
En tout cas, je dirais que le cas de ce type, dont on dit qu'il est d’extrême droite, est très proche des types de Daech quand ils viennent commettre un attentat : ils n'ont plus aucune raison.
Pour moi, les deux sont le résultat d'un embrigadement et les coupables ne sont pas que ceux qui passe à l'acte, mais aussi tous ceux qui les ont pousser à le faire. C'est facile de trouver quelqu'un de fragile de lui mettre des idées noir dans la tête, de l'armée et de l'envoyer faire le sale boulot... Et ce ne sont pas que des méthodes de terroriste au final...
1  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web