Un gamer vaincu déclenche une fusillade lors d'un tournoi, laisse des personnes sur le carreau
Et relance le débat sur la dangerosité des jeux vidéo

Le , par Patrick Ruiz

252PARTAGES

16  1 
On est dimanche après-midi à Jacksonville en Floride au pays de l’oncle Sam. Un participant au tournoi Madden NFL 19 – un jeu vidéo de football américain – ouvre le feu sur l’assistance.

Sur la vidéo, on peut apercevoir deux concurrents lorsque des cris se font entendre en off. Alors que les neuf premiers coups de feu éclatent, on peut se rendre compte que c’est la débandade dans la salle, puis on entend un homme crier : « avec quoi m'a-t-il tiré dessus ? » Il y a ensuite trois autres coups de feu qui se mêlent aux cris de détresse.

Le shérif du comté de Duval (dans l’État de Floride) a confirmé que l’auteur de la fusillade a ôté la vie à deux personnes sur le coup et blessé un minimum de sept autres. Il s’est ensuite donné la mort.


Attention, images potentiellement choquantes : aux USA, un gamer vaincu ouvre le feu sur ses concurrents pendant un tournoi

« Je suis très chanceux. La balle a touché à mon pouce. C’est le pire jour de ma vie », a lancé Drini Gjoka – l’un des participants au tournoi pour le compte de l’équipe Complexity Gaming – dans une série de tweets.


Aux États-Unis, les compétitions de jeux vidéo mettent des gamers face à face sur le circuit professionnel dédié. Les joueurs sont lancés sur les arènes des réseaux sociaux où ils bénéficient d’une exposition qui, dans certains cas, peut s’avérer massive. On joue donc pour la notoriété, pour l’honneur, mais aussi pour l’argent. En effet, l’exposition en ligne des gamers est génératrice de revenus au travers de publicités diffusées par les services de streaming. En sus, il peut arriver que les organisateurs des tournois prévoient des enveloppes pour les mieux classés. Dans le cas de ce tournoi, il était prévu que le premier et le deuxième se qualifient pour la suite à Las Vegas, reçoivent chacun 250 $ auxquels s’ajoutent hébergement et transport pris en charge. Le troisième et le quatrième avaient des récompenses de 1000 $ de prévues, mais voyaient leur aventure s’arrêter. Ça, c’est sans compter les paris dont les battles font l’objet.

D’après ce que rapporte le Los Angeles Times, David Katz – 24 ans – a déclenché la fusillade parce que vaincu par ses concurrents.

Par le passé, des chercheurs ont publié qu’en s’exposant à la violence dans un jeu vidéo, un joueur est susceptible d’être plus violent dans la vie réelle. La « violence » sur le stade virtuel de football américain se serait donc simplement déportée à l’extérieur pour amener le monde à être témoin d’une nouvelle fusillade en Floride. Donald Trump est de ceux qui font ce lien entre jeux vidéo et comportement violent. En janvier, lors d'une réunion à la Maison-Blanche sur le thème de la sécurité dans le milieu scolaire, le président américain Donald Trump a estimé que les jeux vidéo violents et les films du même genre sont responsables de la violence dans le milieu scolaire. Toutefois, une publication de chercheurs rattachés à l’université de New York fait état de ce qu’il n’y a pas de lien entre les jeux vidéo et le comportement violent.

Gabrielle Griffords – membre de la Chambre des représentants des USA entre 2007 et 2012 – est d’avis que la tragédie de Jacksonville est à mettre sur le compte de l’incapacité du pays à protéger ses enfants du mal que constituent les armes à feu.


Sources : LAT, CNN

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Y a-t-il un lien entre l’acte de David Katz et son exposition aux jeux vidéo ? En d’autres termes, y a-t-il un lien entre jeux vidéo et comportement violent ?

Quel commentaire faites-vous de l’avis de Gabrielle Gribbs ?

Voir aussi :

Les jeux vidéo violents ont-ils un impact négatif sur comportement des joueurs ? Non, selon une étude menée au Royaume-Uni

La violence en milieu scolaire est-elle due aux jeux vidéo violents ? Un avis partagé par Donald Trump même si des études rejettent cette croyance

Tueries dans les écoles : Donald Trump accuse les jeux vidéo violents à l'occasion de sa rencontre avec l'industrie

Jouer à des jeux vidéo violents de façon quotidienne n'entraîne aucun changement de comportement, conclut une nouvelle étude

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de SylvainPV
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 9:13
Un américain se tue en nettoyant son arme, le débat sur la dangerosité des chiffons est relancé
31  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 9:00
Dans un pays ou on voit des fusillades pour des déceptions amoureuses, pour la haine des homosexuels, pour la haine des femmes, pour des échecs estudiantins, ou par simple haine de l'espèce humaine, le jeu vidéo n'est guère qu'un prétexte de plus, à mon sens. Le vrai problème à mon sens est la culture de sortir son flingue à la moindre contrariété.
17  1 
Avatar de smobydick
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 10:37
S'ôter la vie... Ça c'est du rage quit.
13  3 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 10:31
Un gars pète un câble et fait n'importe quoi et après tout le monde critique "Aux USA l'accès aux armes et trop simple, blablabla".
Tu as raison, il ne devrait pas y avoir besoin d'un évènement dramatique pour que l'on constate que l'accès aux armes aux USA est trop simple
12  1 
Avatar de arond
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 8:36
qui veut son débat stéril tout chaud le débat tout chaud : "les jeux vidéos rendent violents ? "
allez je propose le mien : "le football américain rendrait-il violent ?"
11  0 
Avatar de pboulanger
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 9:13
Effectivement débat stérile, cela me rappelle l'incident où un rôliste avait tué un autre joueur (avec une hache): on avait alors eu M. Abgrall qui était intervenu à la TV pour dire que le jeu de rôle était dangereux et avait eu un fort impact... Ce n'est que bien plus tard que l'on avait appris que le rôliste avait un problème grave de la perception de la réalité, que c'était sur les conseils de son psy qu'il s'était mis au jdr mais sans que les autres joueurs ne soient mis au courant ou encadrés pour l'aider au mieux en évitant les impairs...
Un tel acte de violence (tuer des gens parce que l'on a perdu) montre que la personne avait probablement un problème psychiatrique, que celui-ci n'était probablement pas suivi, qu'on a laissé une personne (ayant des problèmes) avoir une arme à feu et qu'on a laissé cette personne ramener une arme dans une zone avec du public... La société américaine devrait faire son auto-critique avant de chercher à blâmer les jeux vidéos: la violence est omni-présente aux US...
11  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 8:47
Et relance le débat sur la dangerosité des jeux vidéo
Et la dangerosité des armes à feu ?
8  0 
Avatar de Mr-Jay
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 10:54
La plupart des gens qui ont des armes ne blesseront jamais personne.
Et 100% des gens étant à l'origine d'une fusillade meurtrière aux USA, avaient une arme
8  0 
Avatar de Mr-Jay
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 11:14
1. Ouais mais pas forcément légalement... (en France quand des trafiquants se tirent dessus c'est certainement pas avec des armes légales)
2. On peut tuer des gens sans fusillade.
1 C'est vrai, mais ça limites les fusillades
2 Bizarrement, je vois moins de news concernant une tuerie de masse avec un couteau Avec un un gun c'est malheureusement plus simples
8  0 
Avatar de Chuck_Norris
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 27/08/2018 à 11:45
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Le vrai problème à mon sens est la culture de sortir son flingue à la moindre contrariété.
Tout à fait : coupler cela avec le libre accès aux armes, y compris aux déséquilibrés, qui sont par définition plus facilement contrariés, et on a les drames quotidiens aux États-Unis.

Citation Envoyé par SylvainPV Voir le message
Un américain se tue en nettoyant son arme, le débat sur la dangerosité des chiffons est relancé
Non, la réponse des Américains sera de faire des armes ne nécessitant aucun entretien.

Citation Envoyé par Elros Voir le message
Il n'y a pas de débat ! Il y a seulement des gens déséquilibrés qui n'ont jamais appris la frustration de perdre !
Chose qui arrive malheureusement dans le monde des gamers, d'autant plus que l'article évoque des intérêts financiers derrière ces compétitions de jeux, donc perdre n'entraîne pas uniquement la frustration de perdre, mais bien une perte d'argent réel, un peu comme un casino donc. En sachant que dans le monde des gamers on a aussi une partie des gens qui sont accrocs-dépendants, il est irresponsable de leur laisser l'accès à une telle compétition avec une arme.

Citation Envoyé par Elros Voir le message
Le port d'arme est un droit inscrit dans leur constitution. Je ne suis pas certain que tu puisses interdire le port d'arme comme tu le souhaites.
Une constitution, cela se change. Ils pourraient très bien réviser la constitution et l'interdire. Mais il n'y a jamais eu de volonté politique suffisamment forte pour aller jusqu'au bout. Et quand même qu'il y aurait un début d'étincelle de volonté, la National Rifle Association veille au grain et fera le nécessaire pour la tuer dans l'œuf.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Au moins quand les armes sont légales il peut y avoir des gens équilibré qui sont armé.
Alors que quand c'est illégal, il n'y a que des mauvaises personnes qui sont armé.
Le problème ici est que ces tueries ne sont pas l’œuvre de mauvaises personnes (dans le sens, des criminels qui tuent dans un but précis). On a affaire à des malades, qui tuent comme ça au hasard. Or, ils ont accès à des armes en libre accès, là où en France cela serait presque impossible pour eux (contrairement à un criminel authentique qui saura où se fournir).

De plus comme le malade est imprévisible, posséder soi-même une arme n'est absolument pas une garantie de pouvoir se protéger contre ces malades. D'ailleurs, ici, comme toutes les autres fois, personne n'a abattu le tireur. C'est lui-même qui s'en est chargé. Donc posséder une arme n'a, dans aucun cas, aidé ces pauvres gens.
8  0 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web