Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Jouer à des jeux vidéo violents de façon quotidienne n'entraîne aucun changement de comportement
Conclut une nouvelle étude

Le , par Coriolan

484PARTAGES

14  0 
Au début de ce mois, Donald Trump a profité de sa réunion avec quelques représentants de l’industrie des jeux vidéo pour défendre le lien présumé entre jeux vidéo et déferlement de violence dans le milieu scolaire. Pour ce faire, La Maison-Blanche a convié des critiques les plus virulents de l'industrie, toutefois, aucun chercheur ayant étudié l'effet de la violence des jeux vidéo sur les joueurs, jeunes et plus âgés, n’a été invité.


Les études traitant cette question ne manquent pas, et pour la plupart, elles montrent qu’il n’existe aucune corrélation entre violence et jeux vidéo. C’est le constat que partage une nouvelle étude publiée par l’Institut Max Planck pour le Développement Humain et la Clinique Universitaire Hamburg-Eppendorf en Allemagne. Cette étude publiée dans Molecular Psychiatry n’a trouvé aucun lien entre le fait de jouer des jeux vidéo et le changement de comportements chez des adultes, et ce après deux mois consécutifs de jeux vidéo violents joués chaque jour.

Ce que cette étude a apporté de nouveau, c’est qu’elle a étudié l’effet des jeux vidéo à long terme. En effet, la chercheuse Simone Kuhn et ses coauteurs soutiennent l’idée que les effets observés quelques minutes seulement après des sessions de jeux vidéo ne représentent pas ce que la société cherche à savoir, notamment comment un jeu vidéo violent affecte-t-il le comportement sur le long terme ;?

Auparavant, dans la plupart des études, les chercheurs ont toujours considéré qu’il faut impérativement mener les tests sur les participants quelques minutes seulement après chaque session de jeu, du fait qu’ils sont toujours sous l’effet de l'adrénaline des jeux.

Dans cette étude, 90 participants adultes ont joué soit à Grand Theft Auto V ou Les Sims 3 pendant au moins 30 minutes chaque jour durant huit semaines. Un autre groupe de contrôle n’a joué à aucun jeu durant toute la période de test. Les participants dont l'âge varie de 18 à 45 ans n’avaient joué à aucun jeu vidéo durant les six mois qui ont précédé l’étude et ne présentaient aucun problème psychologique avant les tests.

Comme pour les autres études, les chercheurs ont cherché à tester l’hypothèse d’amorçage (priming theory en anglais), pour ce faire, ils ont établi 52 questionnaires destinés à mesurer entre autres l’agressivité, les attitudes sexistes, l’empathie, les aptitudes interpersonnelles et la santé mentale (dépression, anxiété). Pour corriger les effets d’amorçage dans les autres études, les tests ont été administrés dans deux étapes, la première immédiatement avant et après chaque session de jeu, et la deuxième immédiatement après deux mois de jeux vidéo pour mesurer les effets potentiels à long terme.

Et le résultat de l’étude : aucun effet n’a été observé, que ça soit chez le groupe qui a joué au jeu violent, le groupe qui a joué au jeu non violent ou le groupe de contrôle. Également, aucun effet n’a été observé dans les tests de base et les post-tests administrés directement après la session de jeu ou les tests de suivi administrés deux mois après la période de jeu vidéo.

Sur 208 comparaisons séparées, seulement trois participants ont montré un effet statistiquement significatif du jeu violent à un niveau de confiance de 95 %. Par ailleurs, il fallait à 10 comparaisons similaires sur 208 pour que ce résultat soit pris en compte au niveau de l’étude, de ce fait, les chercheurs ont conclu que « les résultats fournissent une preuve solide » contre les effets supposés des jeux vidéo violents sur les adultes. Ils estiment également que cette étude va « aider à communiquer une perspective scientifique plus réaliste sur les effets des jeux vidéo violents. »

Alors que les jeux vidéo sont une fois de plus pointés du doigt pour leur rôle présumé dans la propagation de violence et la réduction de comportements prosociaux, cette étude est la première qui a cherché à déterminer les effets sur le long terme des jeux vidéo violents en ayant recours à une batterie de tests. Elle a également pu déterminer que le fait de jouer n’a aucun effet positif sur des aptitudes de « contrôle de tâches », comme la multitâche, un effet pourtant acclamé par les adeptes des jeux vidéo.

Il faut aussi noter que cette étude ne concerne que des adultes et n’a pas montré l’absence d’effets sur les enfants, d’autres études devront donc être réalisées pour clarifier ce point.

Source : nature.com

Et vous ?

Pensez-vous que les opposants aux jeux vidéo violents seront convaincus par cette étude ?
Pensez-vous que ce genre d'études soit capable de mesurer et d'évaluer les comportements des joueurs ?

Voir aussi :

Tueries dans les écoles : Donald Trump accuse les jeux vidéo violents à l'occasion de sa rencontre avec l'industrie
Il n'existe aucun lien entre les jeux vidéo et le comportement violent selon une étude de l'université de York

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de shugah
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 21/03/2018 à 3:11
J'aimerais bien voir des études avec au moins trois heures par jour de jeux violents sur un millier de gamin d'environ 10 ans.
Niveau éthique ça va être difficile de faire jouer des gosses à des jeux interdis aux mineurs
5  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 21/03/2018 à 10:54
Oui enfin la tu es un peu de mauvaise foi.

C'est sur que si tu prends un jeu vidéo qui a une bonne trentaine d'année avec les graphismes de l'époque, c'est sûr que tu fais plus facilement la part des choses. Avec les graphismes d'aujourd'hui, hyper réaliste pour certains jeux, c'est peut-être moins évident pour certains enfants déjà un peu limite. Tu peux pas comparer mario bros 1 et le dernier GTA par exemple. ^^

Pour moi (et je vais paraphraser un américain que je suis sur Youtube), que cela soit la musique, les films, les jeux vidéos, les manga ou autres, je ne dirais pas que cela à 0 influence mais ceci :

- si tu es déjà quelqu'un de relativement perturbé, à la limite de péter un câble, peut-être qu'un de ces éléments peut être le déclencheur, mais au final, si tu étais si proche du bord, une multitude d'éléments autres auraient pu être le déclencheur, pas forcément tel jeu ou tel groupe précisément. Ce jeu ou ce groupe (ou autre) a juste été là au mauvais moment, mais cela aurait pu être complètement autre chose, peut-être même une simple frustration dans un élément de sa vie quotidienne.
5  0 
Avatar de Cpt Anderson
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 21/03/2018 à 14:18
Cette étude est aussi débile que celle démontrant le contraire. Il faut pas être très intelligent pour comprendre que c'est une conjonction de choses qui font devenir violent : Chomage, pauvreté, corruption, culture, films, jeux vidéos, individualisme...
De là a conclure betement que ce sont les jeux videos ou les films ou je ne sais quoi, c'est totalement con.
5  0 
Avatar de CoderInTheDark
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 21/03/2018 à 16:42
Citation Envoyé par Placide Avorton Voir le message
Tout à fait.

En vérité la seule caractéristique commune aux auteurs des principaux attentats perpétrés aux US est l’appartenance au sexe masculin.


Même au pays de la NRA, il n'y a jamais eu de flingueuses de masse ?

Ca me fait penser à la chanson de Renaud Miss Maggie,
"
Pas une femme n’est assez minable
Pour astiquer un revolver
Et se sentir invulnérable
A part, bien sûr, Madame Thatcher
"

"
5  0 
Avatar de Charvalos
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/04/2018 à 13:09
Tiens, après un débat sur l'égalité hommes-femmes sur un topic parlant de la relation armes-jeux vidéos violents, voilà maintenant qu'on y parle de sucre, de diabète et de nourriture.

Mais que fait la police ?
4  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 05/04/2018 à 13:51
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Aujourd'hui les faibles survivent... Et ça produit Idiocraty
Et tu es bien placé pour en parler... Cf juste ci-dessous. Par contre c'est quoi le rapport entre les "faibles" et l'intelligence ?

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Alors qu'en Afrique, il y a de la nourriture toute l'année, mais par contre il y a des animaux, des bactéries, des insectes qui risquent de te tuer à tout moment.
C'est d'ailleurs pour cela qu'une personne sur quatre en Afrique subsaharienne est en sous alimentation, car il y a à manger toute l'année, mais qu'ils préfèrent mourir de faim plutôt que de se nourrir...

Tu as effectivement le droit de penser ce que tu veux, mais tu es quand même la première personne que je vois qui revendique le droit à passer pour un idiot... D'habitude les idiots ne se rendent pas compte qu'ils le sont, et quand c'est le cas, soit ils le cachent, soit ils font en sorte de ne plus l'être. Alors que toi, tu en es fier, c'est quand même remarquable...
4  0 
Avatar de LuCiFeR-III
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 21/03/2018 à 13:14
Encore une fois, PEGI 18 ne signifie pas interdit au moins de 18 ans, mais déconseillé.

Ca fait 20 ans qu'on a des études prouvant qu'il n'y a aucune corrélation, et ça fait 20 ans qu'on entends les mêmes bêtises par les politiques et les journaleux. Ca commençait à se calmer un peu, avec la nouvelle génération de journalistes qui a grandi avec les jeux vidéo, mais j'ai peur que Trump relance la hate machine.
3  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 21/03/2018 à 16:29
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Cette étude est aussi débile que celle démontrant le contraire. Il faut pas être très intelligent pour comprendre que c'est une conjonction de choses qui font devenir violent : Chomage, pauvreté, corruption, culture, films, jeux vidéos, individualisme...
De là a conclure betement que ce sont les jeux videos ou les films ou je ne sais quoi, c'est totalement con.
Tout à fait.

En vérité la seule caractéristique commune aux auteurs des principaux attentats perpétrés aux US est l’appartenance au sexe masculin.
3  0 
Avatar de virginieh
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/04/2018 à 14:36
Citation Envoyé par Neckara Voir le message

Quid de l'eau qui est... non-organique ?
Tout le monde sait que le monoxyde de dihydrogène tue (la flemme de retrouver le lien)


"ça", c'est quoi ?
Un livre et si tu l'avais lu tu saurait qu'il vaut se méfier de "ça"


Aspirine ? *tousse* *tousse*
L'aspirine ne soigne pas la toux.

Ok je sort vite parce que j'ai 2 jours de retard, mais c'était trop tentant.
4  1 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 04/04/2018 à 13:16
Fusillades, jeux-vidéos, Trump, tout ça tout ça...
3  0