Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'UE s'achemine vers l'adoption d'une norme européenne pour les véhicules connectés basée sur la 5G
Plutôt que sur le wifi

Le , par Christian Olivier

199PARTAGES

8  0 
En avril dernier, le Parlement européen a approuvé la proposition de la Commission qui suggérait de concevoir la future norme européenne pour les véhicules connectés en se basant sur une technologie déjà éprouvée : le WIFI. Mais cette semaine, les États membres de l’Union européenne (UE) ont voté en faveur d’une technologie concurrente — la 5G en l’occurrence — dans le cadre dudit projet, rejetant par la même occasion la proposition initiale de la Commission européenne (CE) qui privilégiait la norme wifi ITS-G5 soutenue par des entreprises comme Toyota, Renault, MAN, NPX et Volkswagen.


L’Allemagne, la France et l’Italie qui disposent d’industries automobiles puissantes figuraient parmi les 21 pays qui ont voté contre la proposition de la CE lors d’une réunion des représentants de l’UE à Bruxelles, a déclaré à Reuters un fonctionnaire européen. Ce résultat est manifestement une victoire pour les partisans de la technologie 5G et les promoteurs de l’alternative C-V2X (Cellular Vehicle to Everything) – pour la plupart membres du consortium baptisé 5G Automotive Association (5GAA) - conçue pour fonctionner sur les réseaux 5G, mais incompatible avec la norme wifi ITS-G5 retenue par la CE pour réglementer les « ;systèmes de transport coopératifs intelligents ;» (C-ITS).

Il faut rappeler que les acteurs de l’industrie automobile et de l’industrie technologique sont divisés sur cette question. Les partisans du C-V2X (BMW, Daimler, Ford, PSA, Qualcomm, Intel, Samsung et Huawei en particulier) assurent que cette solution est meilleure que le wifi en termes de sécurité, de fiabilité, de portée du signal et de temps de latence, bien que le doute plane encore sur le calendrier de déploiement et la disponibilité de la 5G pour le marché de masse. La 5G permettrait aussi, selon eux, de bénéficier d’un éventail plus large d’applications dans des domaines tels que les données de trafic, le divertissement et la navigation.

Les supporteurs de la norme wifi ITS-G5, quant à eux, rappellent que leur solution a déjà été adoptée par une grande partie de l’industrie automobile et est déjà homologuée. Ils estiment, en outre, que la technologie C-V2X ne devrait pas être opérationnelle avant plusieurs années et qu’elle n’a pas encore fait ses preuves sur le terrain, malgré ses promesses.

« ;Nous continuerons donc à travailler avec les États membres pour répondre à leurs préoccupations et trouver une solution appropriée ;», a déclaré Violeta Bulc, commissaire européenne chargée des transports, dans une déclaration faite jeudi après le vote.

L’ETNO, un lobby dont les membres ont dépensé des milliards pour investir dans la 5G, a, pour sa part, accueilli favorablement ce revirement de situation. Lise Fuhr, directrice générale du groupe de pression, a ainsi commenté la nouvelle : « ;Les solutions mobiles et la 5G sont de retour sur le devant de la scène de la sécurité routière. L’industrie automobile est désormais libre de choisir la meilleure technologie pour protéger les usagers de la route et les conducteurs ;».

Le 5GAA estime de son côté que les résultats de ce vote représentent « ;un signal fort ;» adressé à la Commission : « ;Seules des conditions de concurrence équitables entre les technologies existantes permettront une mobilité plus sûre et plus efficace sur les routes européennes ;», a ajouté Maxime Flament, Chief Technology Officer chez 5GAA. Les ministres de l’UE doivent se réunir le 8 juillet pour entériner officiellement cette décision.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous du résultat de ce vote ?
La Commission a-t-elle eu tort de privilégier une technologie éprouvée au dépends d’une technologie, certes prometteuse, mais qui n’a pas encore été testée à grande échelle ?

Voir aussi

Le Parlement européen dit oui à la directive sur le droit d'auteur, un jour sombre pour les libertés numériques, selon une eurodéputée
YouTube et ses utilisateurs sont menacés par la nouvelle directive de l'UE sur le droit d'auteur, quels impacts pour les utilisateurs européens ?
Un projet de fichage géant des citoyens non membres de l'UE prend forme en Europe pour prévenir les attaques terroristes
Le blocus Huawei de Trump fléchit en Europe, qui ne veux pas prendre de retard dans le déploiement de la 5G

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 13:24
C'est une théorie du complot : Oiseaux morts, cancer, perturbation des prévisions météo, la 5G est-elle devenue la cible à la mode pour les nouvelles théories du complot ?

La 5G c'est sans danger, c'est comme le Glyphsate on peu en boire un bidon c'est bon pour la santé

2  1 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 15:03
Citation Envoyé par eclesia Voir le message
5G : technologie éprouvé et dangereuse pour la santé mais c'est aussi un véritable insecticide totale.
https://www.nature.com/articles/s41598-018-22271-3
Alors, autant l'article fait réfléchir sur des conséquences physiologiques possibles (sur les insectes), autant jamais il ne parle du fait que ça le tues!

Pour ceux qui ont la flemme de lire:
This could lead to changes in insect behaviour, physiology, and morphology over time due to an increase in body temperatures, from dielectric heating.
2  1 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 17:14
Tu tombes mal, j'ai même pas la 3g sur mon portable alors la 5g ... je m'en fou royalement.

Et c'est pas en agissant agressivement comme un conspi anti ondes que tu vas me donner envie d'aller lire la moindre étude.
Je pointais surtout du doigt que tu nous files une étude après une phrase sensationnaliste digne d'un journal putaclick, sans aucun réel argument.
Bref, tout ce que les gens sensés fuient en général.
1  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/07/2019 à 11:24
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
On a perdu le savoir faire.
Non. Il y a tout un tas de petites fermes qui cultivent "à l'ancienne", sans intrants chimiques.
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/07/2019 à 13:50
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
On a perdu le savoir faire.
L'industrie des produits chimique nous a persuadé que pour nourrir tout le monde il fallait utiliser engrais, insecticides, fongicides, herbicides, parasiticides, alors qu'en fait on peut produire plus sans.
Elles ne nous ont pas persuadés, c'est juste objectivement le cas.
Si tu te remémores tes cours d'histoire, c'est la découverte des engrais "chimiques" (car ça se trouve pas naturellement) qui ont évités des famines mondiales:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Fritz_..._de_l'ammoniac

Bref, l'agriculture moderne sans engrais est vouée a l'échec s'il s'agit de nourrir tout le monde. On est tout simplement trop.
Un autre soucis, c'est que sans les méthodes de production modernes, il faudrait qu'une majeure partie de la population produise de la nourriture.
Sans parler de la surface requise.

Mais le vrai problème, c'est que comme les énergies fossiles, les mines de phosphores et d'autres matières premières requises s'épuisent...
Que va-t-on faire quand ce sera le cas? Surtout que cela ne va pas venir seul, avec la perte de biodiversité, les océans qui s'épuisent... la nourriture va vite re-devenir très chère, et bonjour les famines.
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/07/2019 à 23:26
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ouais ok il faudra plus de gens pour cultiver les plantes, mais c'est un chouette boulot, c'est plus épanouissant que de travailler dans un bureau. (et ça tombe bien le chômage ne fait que d'augmenter, donc si on peut créer des jobs c'est toujours sympa)
Ensuite sans tracteur on pourra cultiver plus dans la même surface, avec la permaculture ya moyen de cultiver plusieurs plantes au même endroit.

Il faut créer ses propres variétés, adapté aux conditions local, comme Pascal Poot avec ses tomates adapté à un endroit hyper sec.

Je pense qu'en mettant à profit la synergie entre différentes plantes et différents animaux il y a moyen de récolter plus sans produit ni tracteur.
En plus les produits sont toxique pour l'environnement.
C'est comme ceux qui utilisent les canards dans les rizières.
C'est ce que tu dit.
J'ai tâté assez à l'agriculture (mon père est agriculteur bio) pour te dire que non, c'est tout sauf un métier fun si tu n'as pas la passion de base.
Et si t'as la passion c'est beaucoup plus difficile que bosser dans un bureau, quoi que tu en penses.

Quand à la version officielle, ben c'est la version historique.
Si demain tu arrêtes d'utiliser ces mêmes engrais il va y avoir beaucoup de gens qui vont mourir.
Je dit pas que c'est bien de faire de la culture intensive, mais en attendant on a pas vraiment eu le choix, et je doute fortement que les questions environnementales datent de cette époque.

Enfin si on l'a, mais bizarrement 1/4 de la population n'a pas envie d'aller faire de la permaculture, ni les moyens de se lancer (il faut quand même du terrain, du matos, un minimum de connaissances...), toi le premier vu que t'es ici en train de discuter plutôt qu'aller repiquer tes semis.
1  0 
Avatar de onilink_
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 11/07/2019 à 10:41
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Oui c'est très facile de bosser dans un bureau, t'es confortablement installé dans ton fauteuil et tu peux contrôler la température.
Mais ce n'est pas des plus épanouissants...
Il y a des gens qui bossent sur des tableaux Excel depuis des années, je trouve ça déprimant...

Alors que le gars qui fait pousser des trucs récolte quelque chose de concret.
Mais aujourd'hui c'est déprimant d'être agriculteur français, il y a énormément de suicides, car ils travaillent énormément et au final ils ne dégagent même pas un RSA de bénéfice.
Les prix sont trop bas, ils ne peuvent pas s'en sortir, ils devraient vendre leur récolte beaucoup plus cher, mais ils ne décident pas du prix de vente malheureusement...
Épanouissant, ça dépend de ce que tu aimes. Je suis sur qu'y a des fans de excel qui vont te pondre des macros dont tu n'imaginerais pas l'existence
Perso j'aime beaucoup programmer, c'est pas pour autant que je voudrais imposer ça a d'autres personnes, si t'aimes pas c'est juste pas envisageable de bosser autant de temps comme ça.

Faire pousser des récoltes c'est pas tellement plus concret que concevoir quelque chose. On va dire plus utile dans le sens "essentiel", mais c'est tout.

Outre les problèmes financiers, avoir un jardin c'est comme avoir des animaux:
- t'as pas le droit de tomber malade, ou sinon faut avoir quelqu'un pour te remplacer (car sinon, tes récoltes meurent)
- tu peux pas partir en vacances si t'as personne pour te remplacer
- qui dit boulot physique comme ça dit potentiellement des soucis de dos etc. Je rappelle que genre 75% du taf d'un agriculteur bio, ben c'est de désherber... Et tu fais ça accroupis, avec une tendance a ne pas garder le dos droit.

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
L'histoire c'est le récit des gagnants, ça veut dire qu'ils peuvent raconter ce qu'ils veulent...
Tout le monde était gagnant avec les engrais chimiques...
On passe d'une époque ou nourrir le monde devenait impossible, a une époque ou on est devenu capable de faire de la sur production.
Remet toi dans le contexte, quand les engrais ont été inventé on ne pensait même pas a l'écologie.

Bien entendu qu'avec le temps on s'y est fait, c'est pas a cause des "méchants industriels".
C'est aussi con que dire que t'as un chauffage dans ta maison car les méchants industriels qui veulent causer le réchauffement climatique ont réussi a te l'imposer.
Non, c'est qu'une histoire de confort, voir de nécessité. Et pouvoir bouffer a sa faim c'est quand même plus une nécessité qu'un confort...
1  0 
Avatar de Ecthelion2
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/07/2019 à 11:25
Coucou c'est encore moi !

Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

De toute façon on ne nourrira jamais tout le monde :

Si tout le monde avait accès à une bonne alimentation, il y aurait moins de morts et plus de naissances, et nous manquons de ressource parce que nous sommes déjà beaucoup trop nombreux.

Un tiers de la nourriture produite chaque année finit à la poubelle. Et le problème ne va faire que s'empirer, révèle une nouvelle étude. Plusieurs entreprises ont pourtant pris des initiatives efficaces pour réduire ce gaspillage.
Gaspillage alimentaire : en 2030, 66 tonnes de nourriture seront jetées chaque seconde

Et tu vois rien de contradictoire dans tout ça ?

Tu sais combien de personnes on peut nourrir avec 66 tonnes de nourriture gâchées ?

Aujourd'hui si on n'arrive pas à nourrir tout le monde, c'est par choix. Les pays qui meurent de faim, et ceux qui gaspillent le plus, sont rarement les mêmes. Ceux qui font de la production intensive arrivent largement à nourrir leur pays, la preuve on en jette des tonnes. D'ailleurs tu remarqueras que l'on préfère jeter plutôt que d'aller la donner à ceux qui meurent de faim (dans la majorité des cas, en dehors de quelques actions associatives).

Le monde produit suffisamment pour nourrir tous ses habitants, le problème essentiel de la faim dans le monde, c'est que tous ses habitants ne gagnent pas suffisamment d'argent pour acheter cette nourriture, même avec les prix cassés de l'agriculture intensive, c'est surtout un problème de pauvreté au final. Et cela ne concerne pas que les pays du quart/tiers monde, même dans les pays riches, où les populations ont tendance à se paupériser, il y a de plus en plus de gens qui ne mangent plus à leur faim. On peut d'ailleurs tout simplement prendre le cas français, ce n'est pas la nourriture qui manque dans notre pays et pourtant, tout le monde n'a pas le ventre plein à chaque repas, même si on est loin des famines des pays pauvres je te l'accorde volontiers. Comme bien souvent, tout cela n'est qu'une histoire de gros sous.

Rien que la fraude fiscale en France, avec ses 60 milliards d'euros par an, représente déjà presque 25% de l'argent nécessaire à supprimer la faim dans le monde (évalué à 267 milliards de dollars par an de mémoire), donc si on prend les montants de la fraude de tous les pays, on a plus que largement de quoi s'occuper de cela, mais encore faut-il le vouloir...
1  0 
Avatar de eclesia
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 16:45
Citation Envoyé par onilink_ Voir le message
Alors, autant l'article fait réfléchir sur des conséquences physiologiques possibles (sur les insectes), autant jamais il ne parle du fait que ça le tues!
Pour ceux qui ont la flemme de lire:
behaviour change -> ce qui conduit généralement à une baisse voir l'arret des cycles de reproduction.
Tuer ca inclu tuer a petit feu.

Toujours sceptique les informaticiens quand on empeche d'avoir un nouveau joujou ....

Si ca ne suffit pas on en trouver d'autres :
https://www.sciencedirect.com/scienc...161?via%3Dihub

effects range from cancer to bacteria growth changes to DNA damage. The study concludes that “a moratorium on the deployment of 5G is warranted” and “the addition of this added high frequency 5G radiation to an already complex mix of lower frequencies, will contribute to a negative public health outcome … from both physical and mental health perspectives
0  0 
Avatar de Itachiaurion
Membre averti https://www.developpez.com
Le 05/07/2019 à 17:38
L'addition de fréquences différentes n'aboutis pas a un renforcement mutuelle de leur effet sur la santé (ne serait-ce que du fait d'additionner deux signaux de fréquences différentes n'aboutis a pas une plus grande amplitude de celle-ci) qui est relativement "mal connu" par ailleurs en dehors d'un échauffement observer de la température sur la peau (j'inclue pas les méchantes radiations alpha beta gamma ou autre que je sache c'est pas utilisé dans des technologies dite civil). Le reste pour le moment c'est surtout des études et contre études qui s'invalide entre elle. A la fin on va aboutire que la 5G est un complot des chinois pour stérilisé les hommes blancs (grand remplacement toussa toussa). Il faudra aussi m'expliquer également pourquoi on ne s'attaque pas a la 4G ou la 3G si tel étais le cas.
0  0