YouTube et ses utilisateurs sont menacés par la nouvelle directive de l'UE sur le droit d'auteur. Quels impacts pour les utilisateurs européens ?

Le , par Bruno

267PARTAGES

11  0 
La directive européenne sur les droits d'auteur qui avait été définitivement adoptée par le Parlement européen au mois de mars dernier et approuvée par le Conseil de l'Union européenne le 15 avril continue de faire couler beaucoup d’encre. Pour cause, l’article 17(anciennement article 13) pourrait avoir des conséquences susceptibles de porter atteinte à l'économie artistique et numérique européenne.

L’enfer est-il vraiment pavé de bonnes intentions ?

La motivation de l'Union européenne étant de mieux protéger les ayants droit, c’est-à-dire les personnes ou entités ayant déposé des droits d’auteur sur une œuvre. YouTube a toujours été considéré comme un hébergeur de contenu, c’est-à-dire qu’elle ne devait supprimer des contenus violant les droits d’auteurs que s’ils lui étaient signalés dans un délai relativement court. En l’état actuel, avec cette directive, les plateformes où se partagent des contenus, comme YouTube seront responsable des contenus qui y sont publiés, et du respect des droits d’auteur à l’intérieur.

Les améliorations apportées à la version finale de la directive vont-elles dissiper les inquiétudes ?

Le 22 octobre 2018, la filiale de Google appelait les utilisateurs à se mobiliser sur les réseaux sociaux et leur chaîne vidéo contre la réforme du droit d'auteur qui selon Suzanne Wojcicki, la directrice de YouTube, pourrait empêcher des millions de personnes, allant des créateurs aux utilisateurs lambda, de mettre en ligne des contenus sur des plateformes telles que YouTube.

Sur le site destiné à tenir les créateurs informés des dernières évolutions concernant la directive, la filiale de Google a tenu à exprimer sa fierté en direction des créateurs et communautés qui se sont exprimés en nombre pour faire entendre leur voix. « Vos efforts n'ont pas été vains. Vous avez mis en lumière des enjeux fondamentaux portant sur les droits d'auteur et avez fourni aux législateurs et au public la perspective des créateurs, ce qui s'est traduit par une véritable amélioration de la directive. Vous avez amorcé un mouvement qui a rassemblé le plus grand nombre de signatures à une pétition sur la plateforme mondiale pour le changement à ce jour, et démontré la puissance et l'importance de l'économie des créateurs. » « Nous sommes en train d'étudier de manière approfondie la directive de l'UE sur les droits d'auteur afin de déterminer ses implications exactes pour toutes les parties prenantes, y compris les créateurs, les artistes, les titulaires de droits et les utilisateurs. »

Pour apporter de l’aide aux États membres de l’UE afin que les lois qu'ils élaboreront en vue d'appliquer la directive de l'UE sur les droits d'auteur incorporent des cadres d'autorisation et de responsabilité justes, favorables à l'expression et à l'économie numériques, la filiale s'engage à suivre de près les plans de mise en œuvre et les échéances de chaque pays, à analyser et exposer les implications de la version finale de la directive pour toutes les parties prenantes au niveau mondial, y compris les créateurs, les utilisateurs, les artistes et les éditeurs, à poursuivre le travail avec les secteurs concernés et les titulaires de droits afin de développer un système permettant une réelle collaboration entre les plateformes et les titulaires de droits, à tenir les créateurs informés des dernières évolutions concernant la directive.

Ils annoncent par ailleurs, la fin de l'analyse dans quelques semaines et la publication de l'impact précis que le texte final aura sur les créateurs, les artistes et les utilisateurs européens.


source :YouTube

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

voir aussi

Directive Copyright : les gouvernements de l'UE ont adopté l'accord franco-allemand, Visant à instaurer des machines de censure de plus grande portée

L'UE annule les négociations « finales » sur sa directive sur le droit d'auteur, Face à une opposition de 11 États membres

Les États membres de l'UE approuvent la version finale de la directive Copyright, Il ne reste plus que la décision du Parlement

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de bathrax
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 26/05/2019 à 22:38
Comme d'habitude, ces abrutis de politicards incompétents prennent des décisions aberrantes dans des domaines dont ils ne connaissent rien. Cette nouvelle directive à la con me rappelle le temps de la guerre entre les internautes et les institutions françaises, RATP et La Poste en tête, qui voulaient rendre responsable les serveurs d'hébergement du contenu hébergé, notamment les sites parodiques qui les ridiculisaient. Des juges sérieux avaient finalement pris de justes décisions, et tout était rentré dans l'ordre. Et là, cette Europe de m... nous renvoie 25 ans en arrière !!! Quelle bande de ##### !!!!
6  1 
Avatar de NBoulfroy
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 20/05/2019 à 14:37
Oui enfin, en réalité, c'est surtout que Google est heureux de ne pas avoir à supprimer presque l'intégralité du contenu "intéressant" sur sa plateforme de vidéo en streaming parce que c'est bien là le fond de l'affaire : la loi allait littéralement siphonner tout le contenu vidéo de la plateforme pour qu'il ne reste, en gros, que les vidéos de chat, de pêche, etc. (bref, tout ce qui est pas susceptible d'avoir un problème avec les droits d'auteur).

C'est beau l'instrumentalisation !

PS : je dis pas que je suis contre la liberté d'utiliser des oeuvres en les détournant, etc. mais juste que là, Google a surtout joué sur le pathos et à clairement sorti le drapeau "c'est pour vous !" alors que c'était avant tout pour eux et leurs revenus issus des publicités !
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 26/05/2019 à 17:39
Le parti pirate:
A cry for help in time of need, await relief from holy league
60 days of siege, outnumbered and weak
Sent a message to the sky, wounded soldiers left to die
Will they hold the wall or will the city fall

La Pologne:
Then the winged hussars arrived
Coming down the mountainside
Then the winged hussars arrived
Coming down they turned the tide

4  1 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/05/2019 à 21:43
Ah ben c'est sûr qu'aux USA avec ses politiques ultra-libérales ça marche super bien. Quel pourcentage de pauvres encore chez vous ?
3  1 
Avatar de tartenpion32
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 28/05/2019 à 11:28
je ne commenterais pas la position de la Pologne!

mais cette conversation, m'a rappelé une vieille histoire, celle de l'imprimerie; quand elle fut inventé et qu'elle se diffusa, certains monarques ont tenté de l'interdire, dont le roi de France et le sultan ottoman; heureusement pour nous que l'interdiction n'a pas duré bien longtemps, contrairement aux ottomans chez qui elle s'est prolongée jusqu'au XIX siècle.
sur "longue période" comme disent les historiens, ont peu comparer l'attitude actuelle de l'Europe vis à vis du numérique, à celle des ottomans face à l'imprimerie; bref une attitude faiblement défensive, qui est la voie vers la décadence.
2  0 
Avatar de tanaka59
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/05/2019 à 10:43
Paradoxalement la Pologne pratique la censure , d'un autre côté elle est contre ce projet sur le droit d'autre ^^

L'hopital se moquerait il de la charité ?
1  0 
Avatar de defZero
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 26/05/2019 à 23:44
@Neckara : Quel poète, quel prose ...+10
@bathrax : +1000
0  0 
Avatar de Kapeutini
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 23/05/2019 à 21:05
bien content de vivre en Amérique du Nord, loin de cette dictature sans intelligence:-) Pardon pour ceux qui la supporte.

Il y a plein de vidéos de training free, que vont-elles devenir ?
Pour les films il y a le streaming :-) Surtout pour les films Français car rares sur netflix de ce coté de l'Atlantique.

Ce serait plutôt aux médias de s'adapter à notre mode de consommation et non l'inverse.
0  2 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web