Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : quels sont les logiciels libres que l'État recommande en 2019 ?
La liste des logiciels conseillés publiée officiellement avec le SILL 2019

Le , par Olivier Famien

677PARTAGES

19  0 
Dans un souci de minimiser les couts tout en conservant la qualité des logiciels utilisés, l’État français a défini depuis 2012, un cadre de convergence des logiciels libres à privilégier ou à abandonner dans le développement des systèmes d’information de ses ministères. L’ensemble des logiciels libres préconisés se présente sous la forme du socle interministériel de logiciels libres (SILL), c’est-à-dire sous la forme d’un tableau actualisé annuellement et répertoriant les logiciels conseillés ou abandonnés par l’État français.

La dernière version officielle en date est parue en février 2018 et a donné comme de coutume les orientations de l’État en matière de logiciels libres. Pour cette année 2019, la Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC) vient d’éditer la liste des logiciels libres à recommander, observer ou à abandonner en cette année 2019. Toutefois, il convient de préciser que cette liste doit encore passer la fin du processus de validation pour être officiellement publiée pour les groupes MIM.

Les logiciels recommandés ou mis en observation par l’État

Dans cette version 2019 du SILL, l’État recommande pour ce qui concerne le domaine des environnements de développement Visual Studio Code, Eclipse, Acceleo et OpenJDK. Spring Boot qui permet de créer facilement des applications basées sur Spring est rangé du côté des outils à observer. Pour la gestion du code source, Git est recommandé. Comme gestionnaire de paquets Node.js, l’État conseille évidemment pour sa part Npm et en ce qui concerne la gestion du cycle de vie des projets, c’est Maven qui est préconisé.


Au niveau des serveurs d’applications, Tomcat et Serveur NodeJS sont ceux qui sont recommandés. Pour les bases de données relationnelles, il est recommandé aux ministères d’État d’utiliser MariaDB, PostgreSQL, H2 et PostGIS. Et pour les bases de données NosQL, c’est plutôt MongoDB qui est mis en avant. Pour l’édition de textes, Notepad++ est celui que l’État suggère et du côté de la suite bureautique, c’est LibreOffice qui est préconisé.

Comme hyperviseur et outil de gestion des applications dans les conteneurs logiciels, c’est KVM et Docker que l’Etat recommande respectivement. Pour l’orchestration par contre, les ministères peuvent utiliser Kubernetes sans problème. Pour la gestion du contenu web (ou CMS en anglais), les développeurs web de l’administration publique peuvent s’appuyer sur Dupral et pour le transfert de fichiers via FTP, c’est Filezilla qui sort du lot. Pour l’automatisation des tests web, l’on a Serveur NodeJS, Squash TA, Selenium Server et Selenium IDE qui sont mis en avant. Et pour les tests sur les navigateurs, il est recommandé d’utiliser Chromium.

Par contre, pour la navigation sur la toile, c’est Firefox qui est préconisé. Enfin, pour ce qui concerne les recherches sur internet, c’est sans surprise Qwant, le moteur de recherche français, qui est recommandé.

Les outils qui passent en fin de recommandation

Au-delà de ces applications libres qui sont recommandées pour usage, d’autres par contre ont été sorties du lot des logiciels recommandés. Nous avons par exemple Pencil, l’outil de maquettage IHM qui passe en fin de recommandation. Les outils Fitnesse et DbFit servant à tester les couches basses font également partie des outils qui ne sont plus recommandés par l’État français. Enfin, PHPbb qui faisait partie des outils recommandés par l’État en 2018 pour créer les forums est également sortie de la liste des logiciels conseillés en 2019.

La version 2019 du SILL est enfin publiée officiellement sur le site des groupes M.I.M (Mutualisation Inter-Ministérielle Logiciels Libres).

Source : SILL 2019 (PDF)

Et vous ?

Quelle est votre opinion sur les logiciels recommandés par l’État français ;? Sont-ils pertinents ;?

Pensez-vous qu’il existe des logiciels libres que l’État français devrait conseiller, mais qui ont été omis ;?

Ou existe-t-il dans le SILL 2019, des logiciels que l’État ne devrait pas recommander, mais qui l’ont été ;?

Voir aussi

SILL 2018 : l’État actualise son référentiel de logiciels libres, qu’est-il recommandé pour la conception et le développement logiciel cette année ;?
Liste des logiciels libres recommandés par l’État en 2017 mise à jour par le SILL, de nouveaux entrants dans la rubrique virtualisation
Liste des logiciels libres recommandés par l’État en 2016 publiée par le SILL
France : le Sénat choisit d’encourager l’utilisation des logiciels libres et formats ouverts plutôt que de leur donner la priorité
Sénat : un amendement réintroduit une disposition visant à promouvoir le logiciel libre et les formats ouverts au sein des administrations françaises
Les ministères français hésitent encore entre LibreOffice ou Microsoft Office ;?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de emixam16
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/05/2019 à 10:14
Citation Envoyé par gallima Voir le message
Test & Intégration : Chromium
navigateur web : Firefox
Pour le coup, c'est loin d'être débile.

La plupart des utilisateurs utilisent actuellement Google Chrome comme navigateur WEB. Donc si un site doit être optimisé pour un seul navigateur, autant que ce soit chrom(e/ium).
Par contre Firefox est beaucoup plus ouvert que Chrom(e/ium) et contient des outils pour le développement souvent présentés comme meilleurs que chrome. Donc autant favoriser l'utilisation de Firefox comme navigateur principal!
3  0 
Avatar de Mickael_Istria
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 16/05/2019 à 17:45
Citation Envoyé par mh-cbon Voir le message
D'un point de vue plus générale j'ai un peu de mal à cerner l'objectif de la liste....
L'objectif de cette liste, c'est si tu es dans la fonction publique et doit choisir un logiciel pour une tache ou une autre, tu peux regarder cette liste et prendre ce qui est dedans. C'est cense faire le boulot, et si ca le fait pas et qu'on te le reproche, tu peux dire "OK, mais c'est le logiciel qui etait recommande par la SILL pour cet usage, donc c'est pas que de ma faute".
2  0 
Avatar de darklinux
Membre averti https://www.developpez.com
Le 06/05/2019 à 2:41
Le terme pertinence n ' a rien à voir la demande , ils ont choisi des technologies robustes , pas à la dernière des modes
1  0 
Avatar de darklinux
Membre averti https://www.developpez.com
Le 17/05/2019 à 3:52
Citation Envoyé par mh-cbon Voir le message
il n'y a que moi que cela choque "pour le transfert de fichiers via FTP" .....en 2019....... même pas un petit ftp over ssl. Ou voir carrément du torrent over ssl... un merkle tree et une BEP c'est quand même plus sexy que le protocol ftp.....

On ne peut pas faire mieux que du nodejs sérieux ? J'aime beaucoup le javascript mais bon.... pas top pour les perfs, pas top pour la conso electrique.

La liste n'est elle pas un peu courte ?

D'un point de vue plus générale j'ai un peu de mal à cerner l'objectif de la liste....
Il est vrai que la non gestion de SFTP est douteuse , mais encore une fois , il ne s ' agit de mieux , mais de standards , ce qui n 'est la même chose .
1  0 
Avatar de sekaijin
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 24/05/2019 à 10:04
cette liste n'est pas là pour dire ce qui est bien ou mal

elle est là pour dire ce qui est utilisé ce qui a été vérifié et qui ne pose pas de problème à l'utiliser.
FTP réponds bien à cela. et s'il y a une question de sécurité cela n'enlève pas le FTP que FTP réponds à des besoins où ssl, sftp fts scp ne sont pas nécessaires.
pour ce qui est du transport sécurisé il y a d'autre proposition dans la liste comme waarp qui offre bien plus qu'un simple sftp ou ftp over ssl

donc non ça n'a rien de choquant.
si dans mon labo sur le réseau de la rechercher isolé physiquement du réseau du centre j'ai besoin de transporter des fichiers entre 2 machines ftp est simple facile efficace suffisant.

A+JYT
1  0 
Avatar de Etre_Libre
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 05/05/2019 à 21:54
Merci pour les infos, plusieurs choses que je ne connaissais pas.
0  0 
Avatar de moueza
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 06/05/2019 à 9:22
Ouah !! Il connaissent Acceleo, très bon choix.
0  0 
Avatar de mh-cbon
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 16/05/2019 à 17:00
il n'y a que moi que cela choque "pour le transfert de fichiers via FTP" .....en 2019....... même pas un petit ftp over ssl. Ou voir carrément du torrent over ssl... un merkle tree et une BEP c'est quand même plus sexy que le protocol ftp.....

On ne peut pas faire mieux que du nodejs sérieux ? J'aime beaucoup le javascript mais bon.... pas top pour les perfs, pas top pour la conso electrique.

La liste n'est elle pas un peu courte ?

D'un point de vue plus générale j'ai un peu de mal à cerner l'objectif de la liste....
0  0 
Avatar de gallima
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 09/05/2019 à 8:34
Test & Intégration : Chromium
navigateur web : Firefox

0  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web