Linus Torvalds : les médias sociaux sont une maladie qui encourage la propagation des ordures sur la toile
Pour lui l'anonymat devrait être supprimé

Le , par Olivier Famien

159PARTAGES

16  0 
En 1994, Linux Journal, le magazine technologique mensuel publié par l’entreprise Linux Journal LLC, sortait sa première publication. À cette occasion, le magazine a choisi d’interviewer Robert Young, le cofondateur de Red Hat et Linus Torvalds, le créateur du noyau Linux qui fait battre le cœur des systèmes GNU/Linux. Vingt-cinq ans plus tard, l’entreprise a souhaité revenir sur ses pas en interviewant à nouveau les mêmes personnes d’il y a deux décennies et demie.

Dans cette nouvelle interview menée par Bob, Linus a confié qu’il n’avait pas envisagé dès le départ que ce projet personnel prendrait une telle envergure mondiale. Aujourd’hui, le noyau Linux est utilisé dans de nombreux systèmes d’exploitation de bureau GNU/Linux et même dans plusieurs systèmes d’exploitation d’appareils mobiles en plus d’Android. Face à ce succès qui est soutenu par la grande communauté de l’Open Source et des Logiciels libres, le journaliste Bob a voulu savoir s’il avait d’autres projets, vu que son objectif avait été atteint d’autant plus que lorsqu’on lui demandait par le passé quels étaient ses objectifs futurs pour Linux, il répondait sous forme de blague que c’était la « ;domination du monde ;».

Bien qu’il ait arrêté de faire cette blague, le créateur du noyau Linux explique que l’idée qui soutenait cette pensée en cherchant à améliorer les technologies et à relever les défis intéressants n’a pas vraiment changé au niveau fondamental, même s’il admet que beaucoup de choses ont changé aujourd’hui comme sa situation qui est maintenant comme celle d’un responsable technique qui écrit quelques fois du pseudocode ou des correctifs qu’il envoie par e-mail aux vrais développeurs du noyau.


Après avoir fait le tour du monde Linux, Bob a souhaité savoir si Linus devait réparer une chose du monde en réseau, lequel serait-il ;? À cette question, Linus s’est voulu très direct en répondant, « ;Rien de technique. Mais, je déteste absolument les “médias sociaux” modernes — Twitter, Facebook, Instagram. C’est une maladie. Cela semble encourager les mauvais comportements ;». Pour soutenir son avis, il explique que « ;sur internet, personne ne peut vous entendre en étant subtil. Lorsque vous ne parlez pas à quelqu’un face à face et que vous oubliez tous les signaux sociaux normaux, il est facile de rater l’humour et le sarcasme, mais il est également très facile de passer à côté de la réaction du destinataire. Vous obtiendrez ainsi des choses comme des guerres de mots, etc., cela pourrait ne pas se produire aussi facilement avec une interaction face à face ;».

À l’opposé des réseaux sociaux pour lesquels Linus nourrit une aversion totale, le créateur du noyau Linux semble affectionner le mode de communication par e-mail. Aussi écrit-il, « ;le courrier électronique fonctionne toujours. Vous devez encore vous efforcer de l’écrire et il y a généralement un contenu réel (technique ou autre) ;». Mais tout le modèle « ;aimer ;» et « ;partager ;» que l’on trouve sur les réseaux sociaux n’est qu’une ordure aux yeux de Linus. Comme raisons de ce jugement, Linus avance qu’il « ;n’y a aucun effort et aucun contrôle de qualité. En fait, tout est axé sur l’inverse du contrôle de la qualité, avec les objectifs de dénominateur commun les plus bas, un appât du clic, et des éléments conçus pour générer une réaction émotionnelle, souvent une indignation morale ;». « ;Ajoutez à cela l’anonymat, et c’est dégueulasse. Lorsque vous ne mettez même pas votre vrai nom sur vos ordures (ou celles que vous partagez ou que vous aimez), cela n’aide pas vraiment ;».


Il convient de préciser que Linus se considère comme faisant partie des personnes qui pensent que l’anonymat est surestimé. Pour mieux se faire comprendre, Linus ajoute que « ;certaines personnes confondent confidentialité et anonymat et pensent qu’ils vont de pair. La protection de la vie privée implique donc de protéger l’anonymat. Je pense que c’est faux. L’anonymat est important si vous êtes un dénonciateur. Mais si vous ne pouvez pas prouver votre identité, votre discours insensé sur une plateforme de médias sociaux ne devrait pas être visible, et vous ne devriez pas pouvoir le partager ou l’aimer ;».

Ce point de vue qui avait déjà suscité l’ire de nombreux internautes est également soutenu par le président français Emmanuel Macron qui affirme qu’il « ;ne veut plus de l’anonymat sur les plateformes internet ;», car selon lui, ce fait pousserait certaines peu courageuses d’assumer leurs propos à se cacher derrière cela pour répandre des informations toxiques. Même si cette analyse peine encore pénétrer la sphère du grand nombre des utilisateurs qui, comme les Nations unies, estime que l’anonymat est indispensable pour la liberté d’expression, certains utilisateurs font remarquer toutefois qu’en supprimant l’anonymat, les personnes qui s’adonnent à des actes répréhensibles comme le harcèlement pourraient se garder de le faire de peur d’être identifiées et punies par la loi.

Enfin, ce numéro de Linux Journal étant consacré aux enfants et à Linux, Bob a demandé à Linus s’il avait des conseils à prodiguer aux jeunes programmeurs/étudiants en informatique. Et à Linus de répondre qu’il est la pire des personnes à qui demander cela. « ;Je savais que je m’intéressais aux mathématiques et à l’informatique depuis mon plus jeune âge et j’étais en grande partie autodidacte jusqu’à l’université. Et tout ce que j’ai fait était assez autonome. Donc, je ne comprends pas les problèmes auxquels les gens font face quand ils disent “que dois-je faire?” ;». Ce n’est pas du tout dans cette manière de faire que j’ai évolué, a-t-il assené.

Source : Linux Journal

Et vous ?

Quel est votre avis sur l’analyse de Linus concernant les commentaires toxiques sur la toile ;?

Pensez-vous également qu’il faille supprimer l’anonymat sur la toile pour pouvoir régler le problème des commentaires haineux et autres ;?

Ou pensez-vous que c’est une mauvaise idée qui empêchera les internautes de s’exprimer librement ;?

Quelles autres solutions pouvez-vous préconiser pour résoudre le problème des commentaires offensants sur la toile ;?

Voir aussi

Loi contre la haine en ligne : interdiction des réseaux sociaux, levée de l’anonymat, amendes en millions d’euros, qu’est-ce qui sera proposé ;?
Macron : « ;Je ne veux plus de l’anonymat sur les plateformes internet ;», le Président français confirme qu’il veut bien la fin de l’anonymat en ligne
Emmanuel Macron plaide pour une levée progressive de toute forme d’anonymat en ligne, vers la fin de la liberté d’expression en France ;?
La fin de l’anonymat sur les réseaux sociaux n’est « ;pas souhaitable et pas possible ;» pour Mounir Mahjoubi qui vient clarifier les propos de Macron
Les Nations Unies estiment que le chiffrement et l’anonymat en ligne sont indispensables pour l’exercice du droit à la liberté d’expression

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de intelligide
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 6:58


c'te blague du 1er Avril !

Le mec est un véritable cancer ambulant dans la gestion de Linux et se permet de donner des leçons !

Il pense que si on enlève l'anonymat, les gens ne s'insulteront plus. C'est oublié que lui insulte publiquement les gens qui travaillent pour Linux.
Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 8:04
Citation Envoyé par intelligide Voir le message

Le mec est un véritable cancer ambulant dans la gestion de Linux et se permet de donner des leçons !

Il pense que si on enlève l'anonymat, les gens ne s'insulteront plus. C'est oublié que lui insulte publiquement les gens qui travaillent pour Linux.
Je pense que tu as mal lu l'article. Linus se permettait d'insulter des gens sur des listes de diffusion concernant son travail, c'est à dire la gestion du noyau Linux, quand il estimait qu'un développeur avait fait de la merde, ces insultes n'étaient jamais gratuites et avaient un fondement technique.

La liste de diffusion du noyau Linux est à des années lumières d'un réseau social comme Facebook, qu'il oppose d'ailleurs au courrier électronique. Facebook pousse au clique ou au partage en attisant les réactions émotionnelles de ses utilisateurs avec comme conséquence une qualité déplorable.

On peut difficilement comparer la liste de diffusion du noyau Linux où des développeurs concentrent leurs intelligences à résoudre des problèmes techniques à un réseau social comme Facebook où la majorité des utilisateurs vont réagir émotionnellement à un événement en cliquant j'aime ou en partageant une vidéo ou une image.

De plus Linus ne donne pas de leçons, il donne juste son opinion en disant qu'il déteste les réseaux sociaux, Linus n'a jamais été un moralisateur, il a d'ailleurs horreur des moralisateurs.
Avatar de Doksuri
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 9:11
autant je suis du meme avis sur les reseaux sociaux.

autant je trouve qu'il faut preserver l'anonymat car ca preserve la liberte d'expression.
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 10:09
Citation Envoyé par Doksuri Voir le message
autant je suis du meme avis sur les reseaux sociaux.

autant je trouve qu'il faut preserver l'anonymat car ca preserve la liberte d'expression.
Ca me chiffonne cette histoire d'anonymat. On devrait pouvoir dire ce qu'on veut avec sa vraie identité sans être inquiété par une quelconque entité.

Bon ça, c'est dans un monde idéal. Ce qui n'arrivera jamais.
Avatar de SimonDecoline
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 11:11
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
Linus se permettait d'insulter des gens sur des listes de diffusion concernant son travail, c'est à dire la gestion du noyau Linux, quand il estimait qu'un développeur avait fait de la merde, ces insultes n'étaient jamais gratuites et avaient un fondement technique.
Et "avoir un fondement technique" est une raison suffisante pour insulter les gens ?
Je me demande ce qu'ils en pensent aux prud'hommes...
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 12:01
Les réseaux sociaux ne sont que le reflet de la société sans les "filtres" que certains s'impose en face à face. La qualité du contenu qu'on y trouve est juste au même niveau ...

Avec feu Google+ j'avais un contenu hyper intéressant , parce que la "plèbe" n'avait pas suivie (et que j'avais aussi sans doute filtrer un peu).

C'est un peu comme les armes à feux , l'outil n'est pas le problème , c'est l'utilisateur. Tant que les gens ne seront pas un minimum éduqué sur comment se comporter sur internet et comment faire le tri dans le flux d'infos (vraie ou fausse) on aura pas mieux.
Avatar de FatAgnus
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 12:46
Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
Et "avoir un fondement technique" est une raison suffisante pour insulter les gens ?
Je me demande ce qu'ils en pensent aux prud'hommes...
Le conseil de prud'hommes n'est en rien concerné, Linus Torvalds n'emploie personne. Le développement du noyau Linux est un projet collaboratif sans aucune relation employeur employé.
Avatar de Tuxzen
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 12:54
Je respecte Linus et sont point de vue.
Je suis moi même un anti Facebook, et ne suis lié à aucun d'eux.
Seulement je trouve que le réseau social marque une autre génération, une époque tourné vers l'échange et le partage.
Seulement, comme toujours quand cela tombe dans la popularité, cela devient quelque chose d'humains, ont y voir un dicton qui dit "l'erreur est humaine"

Je peut répondre à cette question, par une autre question :

À quoi reconnais t'on une mauvaise personne ?

Pour moi, la réponse est la suivante :

Ont reconnais une mauvaise personne à se qu'elle accompli de mauvais.

Si une mauvaise personne se comporte bien, elle passera pour une bonne personne, si une bonne personne accompli des choses mauvaise elle sera considéré comme une mauvaise personne.

Puis ont arriva à un bien pour un mal, un mal pour un bien.

Les avantages des uns font, le malheur des autres !
Somme nous suffisamment sage, pour comprendre comment resté juste ?
Avatar de SimonDecoline
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 13:15
Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
Le conseil de prud'hommes n'est en rien concerné, Linus Torvalds n'emploie personne. Le développement du noyau Linux est un projet collaboratif sans aucune relation employeur employé.
Donc, si je comprends bien, le libre selon Linus c'est quand il insulte les gens qui bossent gratuitement sur son projet pendant que lui gagne des millions avec. Et après il donne des leçons de morale...
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 04/04/2019 à 13:43
Citation Envoyé par Olivier Famien Voir le message
Mais tout le modèle « ;aimer ;» et « ;partager ;» que l’on trouve sur les réseaux sociaux n’est qu’une ordure aux yeux de Linus. Comme raisons de ce jugement, Linus avance qu’il « ;n’y a aucun effort et aucun contrôle de qualité. En fait, tout est axé sur l’inverse du contrôle de la qualité, avec les objectifs de dénominateur commun les plus bas, un appât du clic, et des éléments conçus pour générer une réaction émotionnelle, souvent une indignation morale ;». « ;Ajoutez à cela l’anonymat, et c’est dégueulasse. Lorsque vous ne mettez même pas votre vrai nom sur vos ordures (ou celles que vous partagez ou que vous aimez), cela n’aide pas vraiment ;».
Les titres pute à clique on les trouve aussi dans la presse officielle.
Il faut être plus tolérant, au final ce n'est pas important que des gens partagent entre eux des articles pourris...

Si vous n'aimez pas les articles que quelqu'un partage sur les réseaux sociaux, vous pouvez simplement ne pas le suivre.
Bon après ça peut-être problématique quand il s'agit de campagne sponsorisé, si quelqu'un paie pour diffuser un mensonge, c'est de la publicité et c'est mal

Si on est vraiment pour la liberté on soutient le fait que les gens ont le droit de penser et dire n'importe quoi.
Sinon il faut mettre en place des lois pour forcer les gens à penser dans le bon sens...
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web