Nintendo pourrait lancer, non pas sur une, mais deux nouvelles versions de sa console de jeu portable Switch
Qui sortiraient cet été

Le , par Christian Olivier

122PARTAGES

3  0 
Le mois dernier, un article publié sur cette plateforme a révélé qu’à défaut d'une Switch 2, Nintendo envisageait de lancer une version mini de sa console Switch, un version plus petite et moins chère que sa grande sœur. La nouvelle Switch mini devait bénéficier d’une conception axée plus encore sur la portabilité, mais être amputée de certaines fonctionnalités présentes sur sa grande sœur pour réduire son prix.

l’éditeur des jeux Mario et Zelda aurait déjà commencé à travailler avec de nombreux fournisseurs et sociétés de développement de jeux vidéo, les informant que la console pourrait être commercialisée dès 2019. Il mentionne par ailleurs le projet de Nintendo de lancer un nouveau service destiné « aux passionnés de jeux vidéo disposés à payer plus » en 2019. Il pourrait s’agir d’un abonnement à des jeux classiques plus robuste.


Le Wall Street Journal (WSJ) a récemment conforté cette théorie en indiquant que l’éditeur japonais de jeux vidéo travaillerait actuellement, non pas sur une, mais plutôt sur deux nouvelles versions de sa console de jeu portable Switch qui pourraient sortir cet été. L'un des modèles correspondrait à la variante moins chère de la Switch qui était pressentie, tandis que le second s’afficherait comme une variante premium bénéficiant de « fonctionnalités avancées destinées aux amateurs de jeux vidéo ».

D’après le WSJ, le modèle le moins onéreux pourrait se voir amputer de fonctionnalités telles que le retour de vibration et n'aura pas de contrôleurs détachables Nintendo Switch Joy-Con. Il pourrait être considéré comme le successeur de la Nintendo 3DS. L’article du WSJ ne fournit pas de détails précis sur le modèle haut de gamme, mais a laissé entendre que l'hypothétique « Switch Max » profiterait de nombreuses améliorations, y compris matérielles.

Si Nvidia devait reprendre le développement de puces mobiles pour Nintendo, il pourrait réaliser des gains importants en termes de puissance et d’efficacité grâce aux avancées technologiques dont à bénéficier ce fabricant de GPU depuis la sortie de la puce Tegra X1 qui équipe la première génération de Nintendo Switch. Mais le fabricant japonais de console de jeu pourrait également se tourner vers AMD qui depuis plusieurs années déjà collabore avec d’autres acteurs majeurs de cette industrie, notamment Microsoft pour la Xbox et Sony pour la PlayStation.

Source : WSJ

Et vous ?

Possédez-vous une Nintendo Switch ? Si oui, pouvez-vous fournir un retour d’expérience et citer vos titres préférés ?
Quels sont d’après vous les avantages et les inconvénients de cette console ?
Pensez-vous que la sortie de ces nouvelles consoles puisse aider Nintendo à toucher davantage de consommateurs ?

Voir aussi

Nintendo fait supprimer sur GitHub des dépôts contenant un émulateur Game Boy Advance et des jeux associés, après avoir traduit deux sites en justice
La Nintendo Switch peut tourner sous Linux et être bidouillée de façon poussée à cause d'une faille présente sur son processeur NVIDIA
Gaming : un émulateur Nintendo Switch en cours de développement, Yuzu sera disponible sur Windows, macOS et Linux
Plus de 10 millions de Nintendo Switch écoulées en l'espace de neuf mois, la Switch rencontrera-t-elle le succès de la PS4 ou de la Wii ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web