La Nintendo Switch peut tourner sous Linux et être bidouillée de façon poussée
à cause d'une faille présente sur son processeur NVIDIA

Le , par Christian Olivier, Chroniqueur Actualités
Le groupe de pirates baptisé Fail0verflow a récemment annoncé via son compte Twitter avoir réussi à faire tourner la Nintendo Switch sous une distribution Linux. Une image de la console hybride de dernière génération de Nintendo tournant sous Linux Debian OS était incluse dans leur post.

Cette manipulation aurait été rendue possible grâce à la découverte d’une faille qui affecte la boot ROM (ou mémoire de démarrage) du SoC de la Switch et Nintendo ne devrait pas être en mesure de corriger le problème par le biais de mises à jour logicielles. Cette faille matérielle affecte toutes les consoles hybrides de Nintendo qui ont déjà été produites.

Outre l’installation facilitée de jeux piratés, cette faille permettrait de bidouiller la Switch de façon poussée et de conférer à cette console des usages détournés qui ne seront pas forcément bénéfiques à son fabricant.

Cependant, la Nintendo Switch pourrait, toujours grâce à cette faille, offrir une toute nouvelle expérience à son utilisateur. Ce dernier serait, par exemple, en mesure de faire tourner son appareil sous Android OS et de l’utiliser comme une machine de consommation multimédia.


Pour rappel, la Switch est équipée de la puce Tegra X1, le même SoC ARM maison de NVIDIA qu’on retrouve sur la Pixel C de Google et la Shield TV. Cette puce intègre une ROM (Read Only Memory) de démarrage sur laquelle sont inscrites des instructions qui permettent à la console de s’initialiser. Ces instructions ne peuvent en général pas être modifiées après qu’elles ont été inscrites sur une puce.

Il faut également souligner que la console hybride de Nintendo peut être utilisée en mode tablette ou en mode ordinateur lorsqu’elle est rangée dans son dock, ce qui la rend idéale pour une grande variété de scénarios d’usage.

L’annonce faite par Fail0verflow démontre qu’il est possible, et peut-être assez facile, de pirater cette console sans recourir à une solution de piratage payante comme celle qui est proposée par Xecuter, un autre groupe de pirates.

Il ne serait pas surprenant de voir dans les mois à venir des développeurs accorder une attention toute particulière à la Switch pour faire ressortir tout le potentiel de cet appareil dont l’usage est actuellement limité à celui de console hybride (console portable et console de salon).

Source : Twitter, Nintendo Life

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
En tant que développeur, cette annonce pourrait-elle vous inciter à acquérir une Switch ?
Comment modifierez-vous cet appareil ? Pour quel scénario d’usage en particulier ?

Voir aussi

Plus de 10 millions de Nintendo Switch écoulées en l'espace de neuf mois, la Switch rencontrera-t-elle le succès de la PS4 ou de la Wii ?
Gaming : un émulateur Nintendo Switch en cours de développement, Yuzu sera disponible sur Windows, macOS et Linux


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de arond arond - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 8:53
Stellaris sur switch .... quelqu'un a autre chose à ajouter ?
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 9:49
Dommage que Linux ne soit pas vraiment adapté pour une utilisation comme OS de tous les jours sur Switch. On perdrait l'accès aux jeux switch normaux et presque tous les jeux Linux sont en x86.

L'idéal serait serait de modifier l'OS pour permettre d'avoir des applications non signées par Nintendo avec l'OS Nintendo, mais je suppose que Nintendo patchera régulièrement son OS pour empêcher ça.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 9:50
Je ne l'ai pas, mais comme l'a si bien fait remarqué le précédent commentaire Nintendo devrait rajouté une "bascule" vers son systèmes de jeu et un environnement Linux complet (même de dev, pas que Kodi) et communautaire (après le jeu on en chaise sur les vidéos téléchargés en bittorrent ).
La bascule devrait être plutôt sympa niveau veille (console de jeux) et service (daemon de Linux). Un partenariat Microsoft IoT devrait pas rassemblé autant que diviser et serait surement peu utilisé.
Honneur à ceux qui pense Steam, mais c'est tout de même qu'une petite Tegra X1...

Il y a quelques temps, il était vendu des tablettes plutôt volumineux puisque pouvant accueillir un HDD 2.5", avec de gros port USB, HDMI, Ethernet et le Wi-Fi/Bluetooth
Un raspberry Pi dans un tel boitier aurait surement suffit...
Avatar de e101mk2 e101mk2 - Membre averti https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 9:57
hum, cette image me rappelle des souvenirs de la Dreamcast...
Qu’en pensez-vous ?
Que Nintendo a fait confiance à Nvidia pour la première fois, et sa sera surement la dernière.
La console qui était prometteuse va souffrir du piratage comme la Dream...

En tant que développeur, cette annonce pourrait-elle vous inciter à acquérir une Switch ?
Oui, ma passion qui me force à tirée profit au maximum des composants, m'incite d’acquérir cette console. Les Homebrew vont apparaître comme des petits pains.
Avatar de MikeRowSoft MikeRowSoft - I.A. en bêta-test https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 10:02
La DreamCast a effectivement été très populaire, et l'ai toujours sur le marché de l'occasion, devine pourquoi ?

La Nintendo new3DS XL n'est pas aussi sévèrement atteinte je présume...
Avatar de Matthieu76 Matthieu76 - Membre actif https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 10:20
D'accord, c'est bien beau mais je ne vois pas vraiment l'intérêt de faire ça, à par "pour le fun". Autant directement acheter un Rasberry pi ou directement une tablette et mettre Linux dessus, non ?
Avatar de 4sStylZ 4sStylZ - Membre confirmé https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 10:42
Je ne suis pas vraiment sur mais je pense que réussir à écrire sur la switch avec un linux permettra, comme sur les consoles de Sony, d’avoir des switchs acceptant des jeux piratés.
À partir de là, la Switch a beaucoup plus d’interet qu’une Tablette standard
Avatar de zecreator zecreator - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 10:43
Je vais finir par croire que c'est intentionnel de la part de Nintendo. Comment est-ce possible d'avoir toujours une faille qui permet aux hackers de détourner la console. La WII, la Wii-U et maintenant la Switch... Nintendo est soit très intelligent (la DS à battue des records de ventes le jour où il a été possible d'avoir des Linkers pour lancer des ROMs de jeux), pareil pour la WII, soit il n'apprend pas de ses erreurs.

En tout cas, c'est une bonne nouvelle. Pour une console Next generation, elle a autant de fonctionnalités qu'une Nintendo 64 (c'est à dire juste pour jouer). Peut-être que ce hack va permettre d'avoir enfin des vraies applis.
Avatar de LittleWhite LittleWhite - Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 10:46
Citation Envoyé par e101mk2 Voir le message
Oui, ma passion qui me force à tirée profit au maximum des composants, m'incite d’acquérir cette console. Les Homebrew vont apparaître comme des petits pains.
Cela dépend de la méthode utilisée, car le Homebew Launcher va sortir ce mois-ci que pour les firmware jusqu'à la v3.
De plus, la console est très jeune, donc les méthodes risquent de rester très privées.

Pour le piratage, la DS et la 3DS (dans une moindre mesure) étaient très touchées. La Wii aussi. La Dreamcast, aussi, mais c'est différent, sachant que la console a été beaucoup moins vendue.

Que Nintendo a fait confiance à Nvidia pour la première fois, et sa sera surement la dernière.
Je doute que l'on puisse résumé ainsi. NVIDIA a des puces puissantes et semble t-il, un train d'avance sur tout le monde, dans ce marché là.

EDIT :
Je ne suis pas vraiment sur mais je pense que réussir à écrire sur la switch avec un linux permettra, comme sur les consoles de Sony, d’avoir des switchs acceptant des jeux piratés.
Non, ce n'est pas l'accès à Linux qui permet ce genre de choses. Les jeux ne peuvent tourner que sur le système de base (Horizon) et que si le pilote graphique est adéquat.

EDIT 2 :
La WII, la Wii-U et maintenant la Switch... Nintendo est soit très intelligent (la DS à battue des records de ventes le jour où il a été possible d'avoir des Linkers pour lancer des ROMs de jeux), pareil pour la WII, soit il n'apprend pas de ses erreurs.
Nintendo fait du bénéfice à la vente de matos, pas les autres constructeurs (vente à perte, mais rentabilisé sur les jeux).
Avatar de zecreator zecreator - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 13/02/2018 à 10:49
Citation Envoyé par Matthieu76 Voir le message
D'accord, c'est bien beau mais je ne vois pas vraiment l'intérêt de faire ça, à par "pour le fun". Autant directement acheter un Rasberry pi ou directement une tablette et mettre Linux dessus, non ?
Faire tourner Linux sur une console, n'a aucun intérêt en tant qu'OS. Mais cela va permettre d'apporter des modifications à la console et ajouter des applis supplémentaires comme HomeBrews Channel qui permet de lancer des applis non officielles sur la console. Par contre, je pense que les jeux piratés devront passer par la carte SD, car la console n'a pas de port USB. A mon avis, on va aussi voir arriver, dans quelques temps, des cartouches Linkers pour la console.

Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
Nintendo fait du bénéfice à la vente de matos, pas les autres constructeurs (vente à perte, mais rentabilisé sur les jeux).
C'est marrant. Je me suis toujours demandé pourquoi les éditeurs de jeux continuent de produire pour les consoles Nintendo, sachant que leurs jeux risquent de se retrouver en téléchargement dans le mois qui suit leur sortie ? Y a tout de même un risque économique non ?
Contacter le responsable de la rubrique Accueil