Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Pour combien de temps un travailleur est-il productif sur une journée de travail ?
Seulement 2 h 53 mns, d'après une étude

Le , par Patrick Ruiz

161PARTAGES

16  0 
Dans bien de pays au monde, la journée de travail a une durée de 8 heures. Pour un employé de bureau, on arrive au lieu de service, s’installe sur un siège devant un ordinateur et se lance dans ses activités. Mais, lesquelles ? De quoi s’agit-il dans la réalité ? De « 8 heures de travail » ou « 8 heures au travail » ? En d’autres termes, pour combien de temps les travailleurs sont-ils productifs sur une journée de travail ? Invitation Digital Ltd – une firme de marketing basée au Royaume Uni – répond aux questions …

L’étude d’Invitation Digital Ltd a porté sur près de 2000 (1989 pour être exact) employés de bureau (à temps plein) âgés de plus de 18 ans et disséminés sur l’ensemble du territoire du Royaume-Uni. En réponse à la question de savoir s’ils se considèrent productifs tout au long d’une journée de travail, la grande majorité (soit 79 %) a répondu non. D’après les résultats de l’étude, seul le cinquième (donc les 21 % restants) a répondu par l’affirmative. Le sondage a ensuite révélé que la durée moyenne de productivité sur le lieu de service est de 2 h 53 mns, soit moins de 3 h.

Moins de 3 h de productivité sur une journée de travail : peu ou pas ?

L’étude d’Invitation Digital Ltd s’inscrit à la suite de celle « Draugiem Group. » Dans sa publication parue il y a quatre ans, le groupe de médias letton souligne qu’ « enchaîner les heures de travail sans repos ne permettrait pas d’augmenter la productivité, car au-delà d’un certain nombre d’heures de travail, le cerveau se fatigue et la concentration baisse, faisant chuter le rendement. » Draugiem Group, responsable du développement du réseau social le plus populaire de Lettonie et de la gestion de plusieurs startups, s’était appuyé sur son application de suivi de temps et de productivité (DeskTime) pour évaluer le rendement de plusieurs employés. De l’analyse des données, il ressortait que les employés avec les meilleurs rendements étaient ceux qui adoptaient le rythme 52 mns de travail et 17 mns de pause. Ils effectuaient donc moins de 8 h de travail par jour comme dans le cas du sondage d’Invitation Digital Ltd. Toutefois, tous calculs faits, la durée de productivité passe à 5 h 12 mns.

D’après l’étude de « Draugiem Group », le secret de la productivité repose sur une gestion intelligente du temps. Pendant 52 minutes, les employés travaillent intensément avec une pleine concentration sur la tâche à accomplir. Puis, pendant les 17 minutes de pause, au lieu de consulter leurs courriels ou visionner des vidéos sur YouTube, ils se déconnectent totalement de l’ordinateur, s’offrent de petites balades, des moments de discussions entre collègues (sans évoquer le travail) ou la lecture d’un magazine. Le temps de pause permettrait au cerveau de recharger ses batteries et de se préparer pour le prochain sprint.

Que font donc les travailleurs avec moins de 3 h de productivité sur une journée de travail ?

La réponse courte est : ils sont pour la plupart du temps distraits. Invitation Digital Ltd a publié une liste non exhaustive des activités qui meublent le temps de cette catégorie de travailleurs, ce, en deux versions : l’une avec les pourcentages de répondants par activités et l’autre avec les temps mis à la réaliser :

  • Surfer sur les réseaux sociaux - 47 % (des répondants au sondage) ;
  • lire les sites Web d'actualités - 45 % ;
  • discuter des activités en dehors du travail avec des collègues - 38% ;
  • préparation de boissons chaudes - 31% ;
  • Pauses cigarettes - 28 % ;
  • messagerie texte et messagerie instantanée – 27 % ;
  • manger par petits bouts - 25 % ;
  • Faire de la nourriture au bureau - 24% ;
  • téléphoner à son partenaire/à ses amis - 24 % ;
  • recherche d'un nouvel emploi – 19%.



  • Surfer sur les réseaux sociaux - 44 minutes (passées à le faire pendant la journée de travail) ;
  • lire les sites Web d'actualités - 1 heure 5 minutes ;
  • discuter des activités en dehors du travail avec des collègues - 40 minutes ;
  • préparation de boissons chaudes - 17 minutes ;
  • Pauses cigarettes - 23 minutes ;
  • messagerie texte et messagerie instantanée – 14 minutes ;
  • manger par petits bouts - 8 minutes ;
  • Faire de la nourriture au bureau - 7 minutes ;
  • téléphoner à son partenaire/à ses amis - 18 minutes ;
  • recherche d'un nouvel emploi – 26 minutes.

65 % des participants à l’enquête d’Invitation Digital Ltd ont déclaré ne pas être en mesure de se passer de distractions sur une journée de travail. Plus de la moitié de ce lot de travailleurs a expliqué qu’il s’agit d’activités destinées à rendre leur journée de travail plus supportable.

Source : vouchercloud

Et vous ?

Que pensez-vous des résultats de cette étude ?

Qu’en est-il selon votre expérience ?

Voir aussi :

« 52 minutes de travail, 17 minutes de pause », la formule idéale pour un bon rendement, selon une étude

Une entreprise passe à la semaine de quatre jours après un test concluant sur l'amélioration de la productivité et la réduction du niveau de stress

Les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours au lieu de 5 par semaine selon une étude, qu'en est-il des informaticiens ?

Des experts font la promotion de la semaine de travail de quatre jours au lieu de cinq, pour eux, cela rendrait les travailleurs plus productifs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 10:17
Citation Envoyé par Neckara Voir le message
(.../...)Je peux comprendre qu'on ne puisse pas être productif h24, et qu'il faille prendre des pauses, mais de là à n'avoir que 3h de productivité par jour... c'est quand même assez gros.
ça dépend comment on compte.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Après, il est faux de penser qu'un instant de pause est improductif. Sortir prendre l'air 5 minute en marchant et en réfléchissant, peut au contraire s'avérer plus que productif. Cela permet de prendre du recul son son travail, de ne pas partir bille en tête, et d'avoir des instants de génie.
Ben justement, eux comptent autrement. D'ou leurs résultats radicalement différents des tiens. Ils parlent pastèques, tu parle fraises. Fatalement, tu n'arrives pas aux même chiffres qu'eux.

Citation Envoyé par Neckara Voir le message
Sachant que je connais des personnes qui atteignent facilement les 50h de productivités par semaine, faut quand même avoir de sacré branleurs, et en grande quantité, pour tomber à une moyenne aussi abyssale.
Non, juste des gens sur des tâches abyssallement ennuyeuses - ou alors en alerte. Quand je faisais de la maintenance à chaud, j'avais pas mal de temps morts, mais j'avais intérêt à être à fond quand les incidents tombaient en série. Je bossais moins de la moitié de mon temps de présence, mais c'était du super intensif. Si c'est ça qu'ils mesurent, leurs chiffres me paraissent absolument exacts. Ca, et puis l'effet distraction que cite Folgore. Quand tu commences à analyser une doc de 110 pages sur les moyens de paiement en Corée, tu perds assez vite le fil. 3 heures d'activité réelle par jour, sur un sujet pareil, c'est un exploit.
10  0 
Avatar de Jiai972
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 10:49
3h de productivité ? Une fois que l'on exclut les réunions sans valeur ajoutée, et les taches répétitives, ca me semble honnêtement beaucoup.
5  0 
Avatar de slowsaz
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 11:49
Je pense surtout que nous n'avons pas tous la même définition de productif. Je passe par exemple une infime partie de ma journée sur ce forum ou à lire des articles par rapport à mes activités au travail mais je ne trouve pas ça non productif (même avis que Neckara) seulement l'employeur et les gens d'une manière générale verront ça comme tel. Qu'est-ce qui est réellement considéré comme productif pour les gens en fait, c'est la vraie question, sans cette réponse il n'y a aucun moyen d'avoir un résultat représentatif de quoi que ce soit.
4  0 
Avatar de Neckara
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 7:14
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Que pensez-vous des résultats de cette étude ?
Une étude réalisée par une agence marketing... généralement ça ne sent pas très bon.

Les résultats ne semblent pas être publiés, il serait donc abusif de parler d'étude, mais plutôt de "sondage en ligne". Sondage qui semble tout de même souffrir d'un gros biais d’échantillonnage.

Je peux comprendre qu'on ne puisse pas être productif h24, et qu'il faille prendre des pauses, mais de là à n'avoir que 3h de productivité par jour... c'est quand même assez gros.

Après, il est faux de penser qu'un instant de pause est improductif. Sortir prendre l'air 5 minute en marchant et en réfléchissant, peut au contraire s'avérer plus que productif. Cela permet de prendre du recul son son travail, de ne pas partir bille en tête, et d'avoir des instants de génie.

Certains jours, voire certaines semaines, il est difficile d'être productif, ça arrive.
Bon derrière, si on bosse les soirs, les WE, sans prendre de vacances, ça se comprend aussi.

Sachant que je connais des personnes qui atteignent facilement les 50h de productivités par semaine, faut quand même avoir de sacré branleurs, et en grande quantité, pour tomber à une moyenne aussi abyssale.
8  5 
Avatar de Alchimic
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 8:35
+1 pour Neckara

Sans les sources, difficile de dire comment et qui a été contacté.
Par exemple, s'il s'agit d'un questionnaire en ligne, posté sur des réseaux sociaux, les résultats sont immédiatement influencés. Généraliser à tous les employé (et tous les corps de métiers ?) parait un peu extrême.

En revanche je serais curieux de savoir ce que ce type de sondage produirait dans des entreprises spécifiques où des services d’État (avec un peu plus de contexte bien sur).
3  0 
Avatar de Folgore
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 8:51
Je ne peux que confirmer quand ton job est pourri et que les missions chronophages... Content que de nos jours on a des smartphones qui nous permettent de jouer a des jeux qui savent faire passer le temps
3  0 
Avatar de Folgore
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 9:37
Citation Envoyé par RogerCageot Voir le message
Comment as tu le temps de jouer si tes missions sont chronophages ?
Enfin peux être pas le bon terme mais genre faire du sql et de l'excel, un truc inintéressant et sans fin (comprendre le business etc... puis de mon point de vue ce ne sont que des données dans un métier assez bullshit) alors derrière ta comme une nervosité et t'arrive pas a te concentrer, donc du coup, tu divague sur autre chose
2  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 10:59
Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
Ils parlent pastèques, tu parle fraises. Fatalement, tu n'arrives pas aux même chiffres qu'eux.
C'est une habitude chez lui d'être aux fraises...
ATTENTION ! Le texte ci-dessus est de l'humour. ATTENTION !
3  1 
Avatar de sebastiano
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2019 à 11:26
Top, l'analyse sans explications sur l'adressage des questions, sur moins de 2000 personnes provenant d'une île.

La prochaine fois, je propose d'interroger 500 prestataires des grandes SSII françaises pour avoir leur retour sur l'état de la productivité en clientèle.
2  0 
Avatar de schlebe
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/03/2019 à 9:20
+1 pour Neckara

Si le questionnaire a été fait en ligne, il est évident que les gens qui travaillent plus de 90% de leur temps ou ceux qui n'ont pas accès à Internet n'ont pas pu influencer les statistiques.

L'échantillon statistique est totalement faussé car seulement ceux qui travaillent moins de 30% de leur temps ont pu participer au sondage !!!

Je ne comprends pas comment Developpez.com peut publier de tels articles.
Celà n'a aucun intérêt !
2  0