Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

« 52 minutes de travail, 17 minutes de pause »,
La formule idéale pour un bon rendement, selon une étude

Le , par Hinault Romaric

40PARTAGES

10  0 
Comment travailler efficacement et fournir le meilleur rendement ? Le groupe de médias letton « Draugiem Group » semble avoir trouvé la formule magique : 52 minutes de travail, 17 minutes de pause.

Enchainer des heures de travail sans repos ne permettrait pas d’augmenter la productivité, car au-delà d’un certain nombre d’heures de travail, le cerveau se fatigue et la concentration baisse, faisant chuter le rendement. C’est la conclusion qu’on peut tirer des résultats de l’étude de Draugiem Group.

Draugiem Group, responsable du développement du réseau social le plus populaire de Lettonie et de la gestion de plusieurs startups, a utilisé son application de suivi de temps et de la productivité DeskTime, pour évaluer le rendement de plusieurs employés.

Après l’analyse des données, Draugiem Group a constaté que les employés qui fournissaient les meilleurs rendements travaillaient moins d’une heure sans repos. Bien plus, ils effectuaient moins de 8 heures de travail par jour. Plus précisément, après environ 52 minutes de travail (assimilable à un sprint), ils s’offraient une pause de 17 minutes.

Le secret de leur productivité reposerait sur une gestion intelligente du temps. En effet, le rapport affirme que pendant les 52 minutes, ces employés travailleraient intensément avec une pleine concentration sur la tâche à accomplir. Puis, pendant les 17 minutes de pause, au lieu de vouloir consulter leurs mails ou regarder une vidéo sur YouTube, ils se déconnecteraient totalement de l’ordinateur, s’offrant de petites balades, des moments de discussions entre collègues (sans évoquer le travail) ou la lecture d’un magazine. Le temps de pause permettrait au cerveau de recharger ses batteries et de se préparer pour le prochain sprint.

Cette étude vient en rejoindre une autre qui avait été publiée il y a quelques mois par l’université de Toronto. Cette étude avait conclu que l’absence d’une bonne pause déjeuner au cours d’une journée de travail avait un impact important sur la productivité. « Le cerveau dispose d’une énergie limitée. Une fois que cette énergie est épuisée, nous devenons moins efficaces dans tout ce que nous faisons », avait affirmé le professeur John Trougakos, qui avait coécrit l'étude.

Les conclusions de ces rapports interpellent les développeurs, car ceux-ci mènent une activité essentiellement mentale et ont tendance à accumuler plusieurs heures de travail. Un développeur avait déjà démontré à travers une analyse il y a un an, que « trop travailler était stupide » pour les développeurs, car ceux-ci, au-delà d’un certain nombre d’heures de travail, étaient susceptibles d’ajouter « plus de bugs que de nouvelles fonctionnalités. »

Source : blog DeskTime

Et vous ?

Que pensez-vous des conclusions de cette étude ?

Après combien d’heures de travail prenez-vous des pauses ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/09/2014 à 15:43
Citation Envoyé par austin P. Voir le message
et la pipe ?
Au-delà de 15 minutes, il y a un risque de décrochement de mâchoire brulure de la langue.

C’est une bonne chose que l’idée du temps de travail contrôlé fasse son chemin. La quantité ne fait pas la qualité. Tout le monde se moque de la France, mais travailler en étant un zombi ne sert à rien.

Ça me fait marrer quand je vois des américains penser que la semaine de 60 h en Chine n’est pas un problème, sous prétexte qu’eux-mêmes auraient des semaines de travail aussi longues. Ceux-là, j’aimerais bien les voir bosser 60 h sur une chaine de Foxconn ou dans une mine, sans oublier le régime qui va avec.

Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Je trouve cela pertinent
En général, je n'aime pas l'interrompre dans une tâche donc je peux passer 4h d'affiler sans décrocher assez régulièrement.
En général, c'est plutôt une pause de 5-10min toutes les 2h, juste le temps de boire un café en me brûlant la langue
Cette fatigue est extrêmement vicieuse. C’est un peu comme surfer avant de dormir : ton esprit est fatigué, mais tu ne sens rien. Quand on en prend conscience, on se rend compte que le cerveau perd en efficacité dans ces moments.

Il y a aussi les conséquences à long terme. Nous connaissons tous quelqu’un qui s’est défoncé au boulot (physiquement ou intellectuellement) et qui le paye de sa santé aujourd’hui…
7  0 
Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 23/09/2014 à 11:34
@Sarevok: On peut aussi le voir d'une autre manière :

1. on taxe le citoyen pour payer l'effort de guerre
2. on envoie ledit citoyen au front pour qu'il se batte / se fasse buter
3. on a la même surface agricole, mais moins de bouches à nourrir. Éventuellement, on récupère des territoires / ressources sur les pays vaincus.
4. il faut tout reconstruire, certes, mais c'est aussi comme ça que le richesses changent de main

Donc oui, ça coûte cher, mais au final c'est le citoyen qui paye donc c'est pas grave...

Et surtout, pendant qu'on reconstruit, on ne se pose plus les questions liées à l'environnement et au développement durable, et c'est ça le but.

Mais le plus important, c'est le rendement du petit soldat sur le champ de bataille, et là, les études sont catégoriques : il faut faire une pause de 17 minutes toutes les 52 minutes de tir intensif.
7  0 
Avatar de austin P.
Membre actif https://www.developpez.com
Le 22/09/2014 à 15:20
et la pipe ?
7  1 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 22/09/2014 à 16:47
Chacun fonctionne différemment, l'idéal étant quand même de pouvoir se rendre compte quand on est moins productif et savoir s’arrêter , même 5 min pour repartir dans de meilleures conditions.

Assez peu de postes demandent une concentration intellectuelle aussi importante que le développement (quand on fait autre chose qu'un formulaire ) et pas mal de gens ont du mal à concevoir qu'un 8h 12h sans break c'est parfois compliqué (ne serait ce que pour les yeux)
5  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 25/09/2014 à 11:38
Citation Envoyé par Paul TOTH Voir le message
les extrêmes sont toujours mauvais, mais je pense tout de même que le capitalisme arrive petit à petit à son terme...Pouvoir d'achat: 1500 € perdus en 5 ans, il faudra bien trouver autre chose.
Je partage ton avis, nous sommes arrivés aux excès du capitalisme qui va finir par s'auto détruire (la crise des subprimes en est le parfait exemple)

Par contre, nier la valeur du travail comme le propose le communisme est un non sens
Il n'est pas logique et juste de rémunérer exactement pareil toutes les professions car certains métiers sont plus pénibles que d'autres, ont plus de contraintes que d'autres, demandent plus d'investissement personnel que d'autres, etc
D'autant plus que le communisme ne récompense pas non plus les personnes qui cherchent à atteindre l'excellence car un artisan qui fait juste son job voir le fait mal sera rémunéré exactement pareil que quelqu'un qui cherche à bien faire son travail voir à être le meilleur dans sa discipline
Le communisme tant à un nivellement vers le bas de la qualité du travail

On peut discuter de la mise en place du communisme en Russie où il y a eu pas mal de dérives qui n'ont rien à voir avec le communisme mais avec un régime totalitaire mais certaines bases du communismes ont bien été en place et cela permet de tirer quelques enseignements
Et on a vu la qualité des productions dans les usines qui n'a jamais cessée de se dégrader au fil du temps et cela illustre parfaitement mon propos
5  0 
Avatar de Voïvode
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 22/09/2014 à 15:11
Ha ha ha !

Et les fumeurs de cigares ?
5  1 
Avatar de I_Pnose
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 22/09/2014 à 15:20
C’est ça, une compilation de 17mn toutes les 52mn...
4  0 
Avatar de Saverok
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/09/2014 à 15:30
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Que pensez-vous des conclusions de cette étude ?
Je trouve cela pertinent
Par contre, cela est à des années lumières de la mentalité française
Et puis, cela peut poser des problèmes d'organisation si personne ne travaille pas en même temps car avec des pauses régulières constamment décalées, pas évident d'organiser une réunion ou d'obtenir des renseignements rapidement.
Sans compter, que pour faire les 8H de travail effectives sur la journée, ça fait une sacré amplitude (ça impliquerai de rester au bureau 10h sans compter la pause dej, si on y ajoute les transports, autant emménager sur place)

Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
Après combien d’heures de travail prenez-vous des pauses ?
Cela dépend de mon activité
En général, je n'aime pas l'interrompre dans une tâche donc je peux passer 4h d'affiler sans décrocher assez régulièrement.
En général, c'est plutôt une pause de 5-10min toutes les 2h, juste le temps de boire un café en me brûlant la langue
4  0 
Avatar de pcaboche
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 23/09/2014 à 9:39
Citation Envoyé par Sodium Voir le message
Toutes les études le montrent, le travail est mauvais pour la santé et la recherche et notre environnement.
Procéderons-nous à la décroissance avant qu'il soit trop tard ?
Toutes les études le montrent : on est trop nombreux sur Terre, on ne peut pas nourrir tout le monde même en épuisant toutes les ressources disponibles, et à ceux qui veulent survivre on leur dit qu'il faut être toujours plus compétitif...

Jusqu'ici, la seule solution qu'on ait trouvé, c'est : une grosse guerre, des millions de morts, et il faut tout reconstruire (avec au passage une redistribution des richesses au niveau mondial, entre les pays embourbés dans le conflit et ceux qui ont sagement su se tenir à l'écart, voire à porfiter de la situation).

C'est ce qu'on appelle "la décroissance forcée".
5  1 
Avatar de Paul TOTH
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 23/09/2014 à 9:49
Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

...
Draugiem Group, responsable du développement du réseau social le plus populaire de Lettonie et de la gestion de plusieurs startups...
la Lettonie ? non sérieux, tu sais qu'il y a plus d'habitants à Paris qu'en Lettonie ?

Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

Plus précisément, après environ 52 minutes de travail (assimilable à un sprint), ils s’offraient une pause de 17 minutes.
punaise, faut vivre avec un chronomètre, bonjour le stress

Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message
...au lieu de vouloir consulter leurs mails ou regarder une vidéo sur YouTube, ils se déconnecteraient totalement de l’ordinateur, s’offrant de petites balades, des moments de discussions entre collègues (sans évoquer le travail) ou la lecture d’un magazine...
ok, ok, mais s'ils bossent à fond pendant 52 minutes et qu'après ils déconnectent complètement...quand est-ce qu'ils vont sur Youtube, Facebook et cie ?!

Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

Que pensez-vous des conclusions de cette étude ?
qu'elle est trop mécanique, ce qui est certain c'est que le stress est contre-productif, et tant qu'on verra des managements à la ramasse, c'est pas une pause toutes les heures qui rendra les employés plus heureux (et donc plus efficaces)

Citation Envoyé par Hinault Romaric Voir le message

Après combien d’heures de travail prenez-vous des pauses ?
après la résolution d'un bug, je profite de l'euphorie du moment
6  2