Les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours au lieu de 5 par semaine selon une étude
Qu'en est-il des informaticiens ?

Le , par Bill Fassinou

159PARTAGES

17  0 
Les travailleurs seraient beaucoup plus productifs en travaillant 4 jours sur 5 par semaine. C'est une des conclusions d'une étude commanditée par Workforce Institute de Kronos (une institut qui fournit des activités de recherche et d'éducation sur les problèmes critiques en milieu de travail) et Future Workplace qui ont effectué un sondage sur la manière dont les travailleurs d'Australie, du Canada, de la France, d'Allemagne, d'Inde, du Mexique, du Royaume-Uni et des États-Unis voient leur relation avec le travail. La première partie du sondage, intitulée « The Case for a 4-Day Workweek ? », examine combien de fois les employés passent leur temps à regarder le chronomètre et cherche à savoir si la semaine de travail standard de 40 heures est efficace ou non.

L'enquête est réalisée par le bureau d'études de marché, VIGA, du 31 juillet au 9 août 2018. Pour cette enquête, 2772 employés ont été interrogés sur des questions générales concernant leur lieu de travail, leurs gestionnaires, leur temps et leur épuisement professionnel. L'étude visait les employés à temps plein et à temps partiel. Les répondants de VIGA sont recrutés par le biais de différents mécanismes, via différentes sources, pour rejoindre les panels et participer à des études de marché. Tous les panélistes ont passé un double processus d’inscription et ont achevé, en moyenne, 300 points de données de profilage avant de prendre part à l'enquête.


Bien que 75 % des employés à temps plein dans le monde déclarent disposer de suffisamment de temps dans leur journée de travail pour mener à bien leurs tâches principales, près de deux sur cinq (37 %) travaillent plus de 40 heures par semaine et 71 % affirment que leur travail perturbe leur vie privée. Les employés à temps plein en Australie (37 %) et au Royaume-Uni (34 %) sont convaincus qu'ils ne disposent pas de suffisamment de temps dans la journée pour effectuer leur travail. Les États-Unis sont en tête avec les heures supplémentaires, avec 49 % des interrogés en moyenne travaillant plus de 40 heures par semaine, suivis par l'Inde (44 %), le Mexique (40 %) et l'Allemagne (38 %).

Si le salaire reste constant, un tiers des travailleurs du monde déclarent que leur semaine de travail idéale durerait quatre jours (34 %), tandis que 20 % déclarent qu'ils travailleraient trois jours par semaine. Un employé sur quatre dans le monde (28 %) se contente de la semaine de travail standard de cinq jours. Les travailleurs à temps plein au Canada (59 %), en Australie (47 %) et aux États-Unis (40 %) sont les plus convaincus d'avoir une semaine de travail de quatre jours, alors que les employés britanniques souhaitent au plus une semaine de travail de trois jours (26 %). L'Inde est en tête du classement des pays les plus travailleurs, avec 69 % des employés à temps plein affirmant qu'ils travailleraient encore cinq jours par semaine, même s'ils avaient la possibilité de travailler moins de jours avec le même salaire.

Le Mexique vient en deuxième position avec 43 % des travailleurs, suivi des États-Unis avec 27 %. Le Royaume-Uni (16 %), la France (17 %) et l'Australie (19 %) sont les moins satisfaits de la semaine normale de travail de cinq jours. Un tiers des employés (35 %) ont dit être prêts pour une réduction de salaire de 20 % pour travailler un jour de moins par semaine. Cependant, ces chiffres varient considérablement d’un pays à l’autre, 50 % des travailleurs mexicains, 43 % indiens et 42 % des français vont dans ce sens, contre seulement 29 % au Canada et 24 % aux États-Unis.


Près de neuf employés sur dix (86 %) déclarent perdre du temps chaque jour pour des tâches spécifiques sans rapport avec leur travail principal, 41 % des employés à temps plein perdant plus d'une heure par jour dans ces activités superflues. En outre, 40 % des employés déclarent perdre une heure et plus par jour pour des tâches administratives qui ne génèrent pas de valeur pour leur organisation. Lorsqu'on leur a demandé ce qu'ils passaient la majorité de leur journée de travail à faire, les contributeurs individuels (56 %) et les responsables des ressources humaines (28%) ont tous deux indiqué qu'ils s'occupent des clients, des patients, des étudiants comme étant leur tâche principale.

Les tâches quotidiennes les mieux cotées par les contributeurs individuels incluent la collaboration avec des collègues (42 %), le travail administratif (35 %), le travail manuel (33 %) et la réponse aux courriels (31 %), tandis que les responsables de liste parlent des réunions (27 %), le travail administratif (27 %), la collaboration avec des collègues (26 %) et le traitement des courriels (26 %) constituent le meilleur moyen de passer leur journée de travail.

Cela pourrait sembler trop beau pour être vrai, mais les entreprises qui ont réduit leur semaine de travail ont constaté que cela entraînait une productivité accrue, un personnel plus motivé et une réduction de l'épuisement professionnel. « C’est beaucoup plus sain et nous faisons un meilleur travail si nous ne travaillons pas à des heures folles », a déclaré Jan Schulz-Hofen, fondateur de la société berlinoise de logiciels de gestion de projets Planio, qui a introduit 4 jours de travail par semaine pour ses 10 membres du personnel plus tôt cette année. En Nouvelle-Zélande, la société de fiducie, Perpetual Guardian, a signalé une baisse du stress et une augmentation de l'engagement du personnel après avoir testé 32 heures de travail par semaine plus tôt cette année.


Au Japon par exemple, le gouvernement encourage les entreprises à autoriser à ne pas travailler les matinées de lundi. Le Trades Union Congress (TUC), l'organisation fédératrice des syndicats britanniques, insiste pour que le pays tout entier passe à une semaine de travail de quatre jours d'ici quelques années, une initiative soutenue par le parti travailliste de l'opposition. Le TUC soutient qu'une semaine plus courte est un moyen pour les travailleurs de partager la richesse générée par les nouvelles technologies telles que l'apprentissage automatique et la robotique, tout comme ils ont eu droit au week-end pendant la révolution industrielle. « Cela réduirait le stress lié à la conciliation de la vie professionnelle et de la vie familiale et pourrait améliorer l'égalité des sexes. Les entreprises qui ont déjà essayé disent que c'est meilleur pour la productivité et le bien-être du personnel », a déclaré Kate Bell, directrice économique du TUC.

« Il y a eu du "fluage" du travail. Parce que vous avez toujours la technologie, vous travaillez tout le temps et les gens sont épuisés », a déclaré Dan Schawbel, directeur de Future Workplace. Schulz-Hofen, un ingénieur en logiciel âgé de 36 ans, a mis à l’essai la semaine de quatre jours après avoir réalisé qu’il avait besoin de ralentir après une décennie de travail intense pour le lancement de Planio, dont les outils lui ont permis de suivre son temps en détail. « Je n'ai pas fait moins de travail en quatre jours qu'en cinq jours parce que dans cinq jours, vous pensez avoir plus de temps, vous prenez plus de temps, vous vous permettez d'avoir plus d'interruptions, vous prenez votre café un peu plus longtemps ou bavardez avec des collègues », a déclaré Schulz-Hofen.

ci-joint les résultats de l'enquête

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Êtes-vous pour ou contre l'idée de travailler 4 jours par semaine ? Pourquoi ?
Pensez-vous que travailler 4 jours par semaine vous rendra plus productif ? Pourquoi ?

Voir aussi

Une étude montre que les bureaux open spaces augmentent l'échange électronique entre collègues et diminuerait la productivité

Les bureaux open spaces ont un impact négatif sur notre mémoire d'après un article publié par la BBC

Microsoft présente ce que seront les bureaux virtuels natifs sous Windows la firme va les introduire avec son nouvel OS

Le PC de bureau n'est pas mort et reste l'outil de travail principal des employés d'après une étude sur le cycle de vie du matériel IT en entreprise

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Gulien
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 12:32
Effectivement, j'ai vu dans les différentes sociétés où je suis passé, beaucoup de personnes qui ne savent pas s'occuper en dehors du travail...
C'est devenu leur vie, là où ils ont de la reconnaissance, où ils sont (plus ou moins) bons. Où ils peuvent éviter leur femme, leurs gosses auxquels il faut consacrer du temps.

Bien souvent c'est ce genre de personne qui se permet de juger les autres, créant ainsi une chaîne néfaste sur ceux qui ont envie d'avoir une vie, mais se sentent un peu obligé de rester car le collègue ou manager reste tard aussi ...

Perso, j'ai décidé de ne pas marcher comme ça, et je ne me fais clairement pas bien voir (de ce côté), c'est eux que ça dérange, pas moi. Si ils ne veulent plus de moi, j'irai voir ailleurs, trouver une société qui me convienne mieux. Quand on fait bien son taf. ça se remarque autrement.
11  0 
Avatar de Soticca
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 9:55
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Ce serait tellement bien si les entreprises se mettaient à faire ça, malheureusement elles ont rarement envie de tester des techniques aussi moderne.
Je suis totalement convaincu que dans certains métier on peut faire plus de travail de meilleur qualité en ne bossant pas le mercredi.

La semaine de 4 jours c'est le futur
Dommage que les entreprises ont toujours des décennies de retard

Il y a des gens qui restent tard au boulot tous les jours, du coup ils sont stressé, fatigué, moins productif, etc.
Pour l'avoir pratiqué il y a plusieurs années je ne peux qu'être d'accord à 200%. Mais on est encore dans un concept de management "vieille France" où le salarié doit craindre le chef tout puissant. D'où les gens qui restent tard pour montrer qu'ils sont "à fond dedans".
Tans que le management n'évoluera pas, la semaine de 4 jours n'est pas prête de percer ici. Déjà que le télétravail c'est pas gagné...
7  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 12:08
D’autres ont rapporté qu’ils n’ont pas apprécié le fait de passer une journée additionnelle loin du travail et ont dit qu’ils se sont ennuyés loin de l’environnement de travail.
Quelle tristesse que cette société où certaines personnes considèrent qu'elles ne peuvent rien accomplir en dehors d'une activité professionnelle alors qu'il y a une infinité de choses à apprendre, faire, découvrir....
7  1 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2019 à 9:46
Citation Envoyé par Runhide Voir le message
Ce temps de travail s'appliquerait à une infime partie du personnel.
Ben oui ce ne serait pas pour tout le monde...
Mais au moins ça motiverait les élèves si tu disais un truc du genre "avec un BAC+5 on peut trouver des jobs à 28h par semaine".

Par exemple pour un commerçant il ne faut pas diminuer le temps d'ouverture d'un magasin, ce serait dommage...
Et quelque part on s'en fout si le commerçant est en dépression parce qu'il fait trop d'heures, toi t'arrives t'achètes tes trucs et tu te barres.

Alors que quand tu créer une application, tu peux faire du travail contre-productif. f
À cause de la fatigue et du stress accumulé dû à trop de travail, tu peux prendre des mauvaises décisions et il faudra tout réparer plus tard.
Parfois tu ne peux juste plus réfléchir sur les problèmes technique, au bout d'un moment ça bloque et ça sert de faire des heures et des heures.
Dans ces moments là faudrait se casser du boulot et aller se promener dehors tranquille.

Un développeur c'est un peu un artiste et tu ne peux pas forcer l'inspiration.
Il y a le syndrome de la page blanche.

Citation Envoyé par Runhide Voir le message
Et quand bien même ce n'est pas linéaire, à partir de combien cela le devient ? 20h ? 15h ?
1. ça dépend des jobs, par exemple à l'usine c'est complètement linéaire si t'es sur une machine avec un cycle.
2. ça dépend des gens et de la situation, ya plein de paramètres qui influent sur le moral, le stress, le bien-être, la motivation

Citation Envoyé par Runhide Voir le message
Et tout le monde trouve ça bien parce que l'idée est nouvelle, mais c'est absurde.
On a qu'a essayer l'inverse alors, avant on travaillait 12h/j et 6 jours par semaine, il n'y avait pas de vacances.
Donc allez bosser 72h par semaine pendant 100 semaines consécutives et après on va regarder votre productivité.

Si on revient au 45h la productivité va diminuer, les accidents vont augmenter, ça va être nul.

Citation Envoyé par Runhide Voir le message
Entre ça et les smicard qui gagne 1430€ sans impôts en faisant la sommes de toutes les aides, on est vraiment un pays où en faire le moins possible est récompenser.
Si c'est si bien que ça, va te trouver un job payé au SMIC.
7  1 
Avatar de RogerCageot
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 15:17
Citation Envoyé par Gulien Voir le message
Effectivement, j'ai vu dans les différentes sociétés où je suis passé, beaucoup de personnes qui ne savent pas s'occuper en dehors du travail...
C'est devenu leur vie, là où ils ont de la reconnaissance, où ils sont (plus ou moins) bons. Où ils peuvent éviter leur femme, leurs gosses auxquels il faut consacrer du temps.

Bien souvent c'est ce genre de personne qui se permet de juger les autres, créant ainsi une chaîne néfaste sur ceux qui ont envie d'avoir une vie, mais se sentent un peu obligé de rester car le collègue ou manager reste tard aussi ...
Et bien souvent quand ils se retrouvent à la retraite et qu'ils ont été habitués à éviter la vraie vie en se réfugiant dans le travail, ils tombent de haut, dépression, divorce ...
Pour ma part je n'attends pas pour profiter de la vraie vie
6  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2019 à 8:59
Citation Envoyé par Runhide Voir le message
C'est vrai que bosser 30h par semaine devrait améliorer notre croissance qui peine à dépasser 1%.
Non mais tu ne comprends pas que la courbe n'est pas linéaire.
Quand t'es concepteur, développeur, testeur ça sert à rien de faire trop d'heures, tu peux essayer de faire 70h par semaine si ça t'amuse, mais ta productivité sera hyper basse, tu seras fatigué, stressé, frustré, tu vas faire de la merde.
Réfléchir à des solutions technique c'est pas comme être un opérateur à l'usine ou un commercant, les idées ne viennent pas automatiquement.

Il est possible de faire plus de boulot en 10h qu'en 30h, parfois tout va bien et t'es super efficace, et parfois t'es limit nervous breakdown.
Dans la création toutes les heures de travail ne se valent pas.
Y'en a qui vont passer des jours, des semaines voir des mois à ne pas avancer du tout parce qu'ils sont en burn-out.

Alors que si ils prenaient un peu de vacances ça débloquerait tout.
6  1 
Avatar de svuthy
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 05/03/2019 à 12:46
A un moment donné, les socialistes, qui étaient au pouvoir, prévoyaient le passage à la semaine de 4 j sans baisse de salaire. Plus de 400 entreprises françaises l'ont appliqué depuis l'ère Chirac sans attendre que ça soit légiféré : le test a été concluant, ces sociétés sont rentables et le personnel plus que satisfait en ayant à la fois plus de performance et de motivation au travail et un bon équilibre vie professionnelle - vie privée (voir le livre de Pierre LARROUTUROU et Dominique MEDA intitulé "Einstein avait raison. Il faut réduire le temps de travail". Et ça crée massivement des emplois puisque pour continuer à ouvrir 5 jours par semaine, ces entreprises embauchent du personnel supplémentaire (1,6 Millions emplois créés si généralisation en France). Exemples de sociétés connues fonctionnant déjà en semaine de 4 j : La Macif, Groupama, Fleury Michon

L'idée d'une réduction du temps de travail pour que le personnel vive mieux, travaille mieux, et consomme mieux avait déjà été adoptée par le constructeur automobile Henry Ford, qui était le 1er à passer de la semaine de 6 j à 5 j sans baisse de salaire en 1926 !
6  0 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/04/2019 à 10:18
Non, on ne vivait pas mieux avec l'industrialisation. Il y avait bien plus de pauvres qu'aujourd'hui qui pour le coup crevaient dans la rue et les riches avaient besoin d'une armée de domestiques ne serait-ce que pour avoir un niveau de vie comparable aux classes moyennes qu'aujourd'hui.
6  1 
Avatar de Sodium
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 20/02/2019 à 18:53
En quoi a-t-on besoin d'un job pour être productif ?
Personnellement j'aime faire de la musique, développer pour le plaisir, écrire, apprendre de nouvelles langues, m'intéresser aux sciences... et à cause de la contrainte financière qui mène automatiquement à bosser 40h/semaine, je ne peux pas faire le quart de ce que je voudrais faire.
5  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/02/2019 à 11:06
Citation Envoyé par Runhide Voir le message
C'est évident que tu es salarié, si non tu aurais déjà coulé ta boite avec des raisonnements pareil.
Pas forcément, parce que moins de temps de travail n'est pas forcément synonyme de moins de production.
J'en ai rien à foutre d'avoir des employés qui restent au boulot tous les jours jusqu'à 20h, de toute façon je vois très bien qu'ils glandent... Ce n'est pas parce qu'ils n'ont pas de vie qu'ils font du bon boulot. Ils font ça peut-être ça pour éviter de participer aux tâches ménagères, quand à 20h tu préfères être au boulot que chez toi, il y a un problème quelque part. (ok des gens veulent montrer leur niveau de soumission à leur hiérarchie mais il y a une limite...)
Moi je préfère des individus qui arrivent motivé, inspiré, qui ont envie de bien faire leur job et qui se barrent quand ils en peuvent plus.
Faire des heures et des heures ça sert à rien.

Si un jour t'es patron, essaie d'embaucher que des gens qui veulent faire plus de 45h par semaine si ça te fait plaisir.

L'accumulation de la fatigue a de nombreux effets négatifs.
L'humain n'est pas une machine, passer trop de temps à bosser sur un PC ça fini par faire des dégâts psychologiquement.

Être développeur c'est pas un truc de bourrin, c'est de la réflexion.
5  1 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web