Une entreprise passe à la semaine de quatre jours après un test concluant sur l'amélioration de la productivité
Et la réduction du niveau de stress

Le , par Coriolan, Chroniqueur Actualités
Seriez-vous pour la semaine de quatre jours ?
La semaine de quatre jours est une revendication économique et politique prônant une semaine de travail standard réduite à quatre jours au lieu des cinq habituels. Cet arrangement peut faire partie des heures flexibles de travail et peut aussi être utilisé pour réduire les coûts comme c’est le cas du “4/10 travail par semaine,” où les employés travaillent normalement 40 heures au bout de quatre jours.


En Nouvelle-Zélande, une société de fiducie a annoncé en février 2018 qu’elle va commencer à tester le dispositif d’une semaine de quatre jours en mars 2018. Contrairement aux autres initiatives de ce type qui requièrent que le staff travaille des journées plus longues pour la même rémunération, ou parfois moins, l’entreprise Perpetual Guardian s’est engagée à laisser à ces 250 employés la liberté de désigner une journée de repos payée chaque semaine.

L’entreprise a déclaré que ce dispositif de travail a été un succès et compte l’adopter à plein temps. Durant la période de test, les employés ont bénéficié d’une journée de travail de huit heures, quatre jours par semaine, alors qu’ils ont été payés pour cinq.

Ce test a été suivi et évalué par l’Université d’Auckland Business School et l’Université de Technologie d’Auckland. Les chercheurs ont en conclu qu’il a été un franc succès et qu’il est avantageux pour l’entreprise comme pour ses employés. Durant toute la période d’essai, le niveau de productivité a augmenté de 20 %, l’engagement des clients a aussi augmenté de 30 % ainsi que l’engagement des employés. En même temps, les niveaux de stress du staff ont été réduits et la conciliation travail-vie personnelle a été améliorée de 24 %. Perpetual Guardian a noté que ses revenus sont restés stables durant toute la période de test et les coûts ont baissé avec moins d’énergie utilisée.

Andrew Barnes, le fondateur de Perpetual Guardian a dit que les employés ont eu le droit de choisir de travailler une semaine de quatre jours, et des avocats ont été consultés pour s’assurer que le nouveau système est en règle avec les lois de travail en Nouvelle-Zélande.

Les employés qui ont choisi de ne pas opter pour ce système ont eu quand même droit à des facilités comme le fait de commencer ou finir le travail tôt pour éviter les embouteillages ou bien mieux gérer leur temps avec leurs enfants.

Barnes a préalablement pensé à mener ce test lorsqu’il a observé une augmentation de la pression sur quelques employés qui n’arrivaient pas à concilier leur vie personnelle et professionnelle. Il s’est demandé par la suite s’il fallait leur accorder une journée libre additionnelle pour mieux gérer leur vie familiale et devenir plus concentrés et productifs au bureau.

« Pour nous, il s’agit de doter notre société d’une productivité améliorée tirée de meilleures efficacités du travail… il n’y a aucun inconvénient pour nous, » dit-il. « L’attitude adéquate est nécessaire pour que cela fonctionne, tout le monde doit être engagé et prendre les choses sérieusement pour créer un modèle viable à long terme pour notre entreprise. »

Ce test a attiré une attention particulière en Nouvelle-Zélande et d’autres pays sur le rôle de la mesure du travail d’une semaine de quatre jours. Iain Lees-Gallowat, le ministre du travail néo-zélandais a dit que cet essai a été fascinant et a noté qu’il désire travailler avec toute entreprise souhaitant offrir des conditions de travail plus flexibles à leurs employés.

Alors que le test a été déclaré comme étant un franc succès, pas tout le monde dans Perpetual Guardian a apprécié ce changement, avec quelques employés déclarant avoir eu plus de difficultés à compléter leur travail dans un laps de temps réduit. D’autres employés ont rapporté qu’ils n’ont pas apprécié le fait de passer une journée additionnelle loin du travail et ont dit qu’ils se sont ennuyés loin de l’environnement de travail.

En quelques années, les apports de la technologie, notamment de l’informatique, ont permis de réduire la charge du travail et l’effort humain nécessaire pour accomplir les tâches et subvenir aux besoins des populations. À vrai dire, le travail nécessaire à l’économie a baissé alors que le nombre de personnes disponibles a augmenté, conduisant à un grand écart entre l’offre et la demande du travail. Cela s’est traduit par un chômage massif, une stagnation des salaires et une baisse du niveau de vie.

Ce n’est pas la première fois que ce système de travail est testé. En 2016, une entreprise d’IT en Roumanie a ajouté lundi comme une journée additionnelle de repos pour ses employés. En conséquence, le temps de travail a été réduit de 20 %, et l'entreprise a constaté une augmentation de la productivité lors du vendredi. Les employés ont dit que le fait de bénéficier de trois jours de repos par semaine augmente leur temps libre de 50 %.

Source : The Guardian - Newshub - nzherald

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que le système d'une semaine de quatre jours doit être généralisé ?
Pensez-vous que ce système est viable pour toutes les industries, notamment l'emploi informatique et développeurs ?

Voir aussi

Les conducteurs d'entreprises de VTC ont vu leurs gains diminuer de moitié entre 2013 et 2018, idem pour les autres travailleurs de la gig economie
Royaume-Uni : 53 % des employés seraient heureux de travailler pour un robot et 32 % souhaiteraient avoir un robot comme PDG, révèle une étude
Biométrie sur le lieu de travail : la CNIL lance une consultation publique sur le futur règlement type, dans l'environnement professionnel


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse Signaler un problème

Avatar de Tartare2240 Tartare2240 - Membre averti https://www.developpez.com
le 10/10/2018 à 16:55
Les employés ont dit que le fait de bénéficier de trois jours de repos par semaine augmente leur temps libre de 50 %.
Whoah... Ils ont deviné ça tout seul !?
Avatar de TomaDeLosTacos TomaDeLosTacos - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 10/10/2018 à 16:59
Enfin une entreprise qui propose quelque chose de positif à la baisse de la charge de travail générale (Par l'apport des nouvelles technologies), là où toutes les autres se contentent de licencier.
Le pire, c'est que (je pense) l'économie se porterait mieux si plus d'entreprises adoptaient ce genre de démarche.
Avatar de Chuck 3.50 Chuck 3.50 - Membre du Club https://www.developpez.com
le 10/10/2018 à 17:05
Je trouve cette mesure génial, il est souvent possible de faire le même travail en 4 jours ou 5, car en 5 on prend des pauses café, clopes on discute, on se détend en surfant sur le net ...
et ceux qui s'ennuient loin du travail ont une sorte de syndrome de stockholm et devrait utiliser le jour supplémentaire pour se désintoxiquer du boulot
Avatar de Placide Avorton Placide Avorton - Membre averti https://www.developpez.com
le 10/10/2018 à 18:12
Citation Envoyé par TomaDeLosTacos Voir le message
Enfin une entreprise qui propose quelque chose de positif à la baisse de la charge de travail générale (Par l'apport des nouvelles technologies), là où toutes les autres se contentent de licencier.
Le pire, c'est que (je pense) l'économie se porterait mieux si plus d'entreprises adoptaient ce genre de démarche.
Tout a fait d'accord.

Autre option possible pour aborder sereinement la troisième révolution industrielle: maintenir le temps de présence des salariés mais en consacrer le cinquième à la formation continue, afin que l’entreprise développe de nouvelles activités ou apporte de la valeur ajoutée au produit ou service existant.
Avatar de mister3957 mister3957 - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 11/10/2018 à 7:22
J'ai vécu une expérience qui allait un peu dans ce sens. On travaillait 5 jours par semaine mais le vendredi c'était full open, on faisait ce que l'on voulait, c'était la journée sans chefs, sans objectifs, "sans mecs du conseil", sans réunion, sans conf, sans stress, sans pression. Et le patron de l'entité Nord-Est (3500 personnes) basé sur un autre site adorait venir avec nous le vendredi pour l'ambiance provoquée par cette journée "spéciale".

Certains faisaient de la veille techno sans vraiment savoir où ils allaient, d'autres jouaient entre collègues désormais potes le vendredi, d'autres restaient en mode sérieux et soient s'avançaient pour la semaine suivantes soit nettoyaient leur travail de la semaine en cours. Des groupes de travaux se formaient naturellement pour travailler sur des sujets qui leur tenait à coeur, ou des sessions de formation interne s'improvisaient spontanément. A chacun son truc.

Evidemment petits pains de rigueur, musique, parfois apéro léger pour X ou Y raison (on ne manquait pas de trouver des excuses ^^). Parfois un mec se mettait debout sur son bureau "les gars j'ai une blague" et la racontait, ça partait souvent en gros bordel mais on avait des locaux qui nous permettait de nous isoler seul ou en groupe si l'on ne voulait / pouvait pas rester dans cette ambiance particulière.

On peut penser que c'est totalement contre productif mais en fait pas du tout. On enquillait ensemble la pression de la semaine et on la déchargeait ensemble le vendredi et chacun partait en weekend full détendu. Ainsi on restait soudé et je trouve que ça marque une preuve de confiance. D'ailleurs, en un an et demi, il n'y a jamais eu de conflit entre personne, c'était peut-être dû à ça, la soupape n'avait pas le temps de sauter.

De cette journée sont sorties pas mal de merveilles également, pas mal de montée en compétences et on se mettait la pression pour tout clôturer au jeudi soir afin de profiter au max du vendredi, c'était vraiment super !

Perso je préfère carrément ça qu'un patron qui paye sa formule "team building" vendue par des "coach en management" qui consiste à faire des activités débiles (peinture, maquettes d'allumettes ou ce genre de connerie) dont personne n'en a rien à cirer. Et en général quand le patron pense à ça, c'est parce que la cohésion est déjà pétée, c'est trop tard.
Avatar de Filippo Filippo - Membre éclairé https://www.developpez.com
le 11/10/2018 à 10:02
Hello,
je suis partagé sur la question.

J'ai répondu oui sur le principe mais il ne faudrait pas que l'on demande à l'employé de faire la même quantité de boulot en 4 jours au lieu de 5. Ce qui est le cas aujourd'hui pour les personnes qui sont aux 4/5èmes dans mon entreprise (payés 4/5èmes aussi ).

Ce que j'aimerais bien ça serait une journée de télétravail, où je pourrais me concentrer sans open-space ni réunions qui ne servent à rien. Là, je suis certain qu'à la fois la productivité et la qualité de vie au travail seraient meilleures.

En fait je me ferais bien une journée par semaine en dehors de l'open-space, même dans un local de l'entreprise

Avatar de plegat plegat - Expert éminent https://www.developpez.com
le 11/10/2018 à 12:43
Citation Envoyé par Chuck 3.50 Voir le message
Je trouve cette mesure génial, il est souvent possible de faire le même travail en 4 jours ou 5, car en 5 on prend des pauses café, clopes on discute, on se détend en surfant sur le net ...
Et donc si on passe sur 4 jours, les caféinomanes, fumeurs, pipelettes et web-addicts vont faire ceinture jusqu'au vendredi?
Avatar de pmithrandir pmithrandir - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 11/10/2018 à 13:57
Citation Envoyé par mister3957 Voir le message
J'ai vécu une expérience qui allait un peu dans ce sens. On travaillait 5 jours par semaine mais le vendredi c'était full open, on faisait ce que l'on voulait, c'était la journée sans chefs, sans objectifs, "sans mecs du conseil", sans réunion, sans conf, sans stress, sans pression. Et le patron de l'entité Nord-Est (3500 personnes) basé sur un autre site adorait venir avec nous le vendredi pour l'ambiance provoquée par cette journée "spéciale".

Certains faisaient de la veille techno sans vraiment savoir où ils allaient, d'autres jouaient entre collègues désormais potes le vendredi, d'autres restaient en mode sérieux et soient s'avançaient pour la semaine suivantes soit nettoyaient leur travail de la semaine en cours. Des groupes de travaux se formaient naturellement pour travailler sur des sujets qui leur tenait à coeur, ou des sessions de formation interne s'improvisaient spontanément. A chacun son truc.

Evidemment petits pains de rigueur, musique, parfois apéro léger pour X ou Y raison (on ne manquait pas de trouver des excuses ^^). Parfois un mec se mettait debout sur son bureau "les gars j'ai une blague" et la racontait, ça partait souvent en gros bordel mais on avait des locaux qui nous permettait de nous isoler seul ou en groupe si l'on ne voulait / pouvait pas rester dans cette ambiance particulière.

On peut penser que c'est totalement contre productif mais en fait pas du tout. On enquillait ensemble la pression de la semaine et on la déchargeait ensemble le vendredi et chacun partait en weekend full détendu. Ainsi on restait soudé et je trouve que ça marque une preuve de confiance. D'ailleurs, en un an et demi, il n'y a jamais eu de conflit entre personne, c'était peut-être dû à ça, la soupape n'avait pas le temps de sauter.

De cette journée sont sorties pas mal de merveilles également, pas mal de montée en compétences et on se mettait la pression pour tout clôturer au jeudi soir afin de profiter au max du vendredi, c'était vraiment super !

Perso je préfère carrément ça qu'un patron qui paye sa formule "team building" vendue par des "coach en management" qui consiste à faire des activités débiles (peinture, maquettes d'allumettes ou ce genre de connerie) dont personne n'en a rien à cirer. Et en général quand le patron pense à ça, c'est parce que la cohésion est déjà pétée, c'est trop tard.
Merci pour le temoignage. Ca me permet d'ouvrir une nouvelle direction pour la reflexion.
Avatar de abriotde abriotde - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 11/10/2018 à 14:14
4 jours par semaine n'est pas une bonne choses car cela signifie moins de vacances et je me vois mal passer de 5 semaines par an a 3 semaines. Je préfère avoir le temps de partir.
Pour moi le confort c'est d'avoir le samedi et dimanche de libre de travailler pas trop loin de son domicile, et avoir les moyens de profiter un peu de quelques détentes et de se loger-nourir-blanchir dignement. Le pire ce sont les familles ou tous les jours de la semaine au moins 1 des parents travail. Il n'y a plus de dimanche. Je suis archi-contre le travail le dimanche (même si c'est plus rentable) pour permettre aux familles de se retrouver aux gens de se reposer. Cela relâche aussi la pression sur la ville (même d'un point de vue pollution).
Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 12/10/2018 à 8:35
4 jours par semaine mais des journées plus grosses c'est pas forcément très productif AMHA.

L'idéal pour moi c'est d'être dans une équipes ou tu peux te permettre de faire une journée de 4/5h parce que tu as peu de travail ce jour là mais également être capable d'enquiller une grosse semaine quand le besoin se fait sentir.
Ça arrive à tout le monde d'avoir des hauts et des bas dans sa charge de travail , c'est juste débile de pas adapter son "présentéisme" à cette charge de travail.

C'est théoriquement possible quand on est au forfait , la "journée" n'étant pas décrite comme devant faire 8h impérativement. C'est juste pas dans les moeurs , si tu pars à 15h une fois dans la semaine t'es un glandeur alors que le mec qui est à son bureau jusqu'à 18h à regarder youtube c'est un gars sérieux ...

Citation Envoyé par abriotde Voir le message
4 jours par semaine n'est pas une bonne choses car cela signifie moins de vacances et je me vois mal passer de 5 semaines par an a 3 semaines. Je préfère avoir le temps de partir.
Je fais assez régulièrement des années à 2 ou 3 semaines et ca me gène pas plus que ça; Mais c'est aussi parce que je suis pas au taf de 7 à 20h. A partir du moment ou tu arrives à équilibrer correctement je trouve que le besoin de vacances est moins présent (dans mon cas en tout cas).
Contacter le responsable de la rubrique Accueil