Twitter continue de perdre des utilisateurs mensuels depuis trois trimestres,
Donc il ne partagera plus le nombre des utilisateurs mensuels

Le , par Stan Adkens

81PARTAGES

13  0 
Twitter a publié ses résultats du quatrième trimestre ce jeudi. L’entreprise, qui livre actuellement un combat contre les abus, les faux comptes et les robots sur sa plateforme, a annoncé des résultats financiers supérieurs aux prévisions des experts pour le quatrième trimestre, un nombre d’utilisateurs actifs quotidiens en croissance par rapport au précédent trimestre, mais un nombre des utilisateurs mensuels en baisse pour le troisième trimestre consécutif. Par ailleurs, après le prochain trimestre, la firme ne partagera plus le nombre des utilisateurs mensuels, elle n’annoncera que le nombre des utilisateurs actifs quotidiens.

En effet, lors de la publication de ses résultats du dernier trimestre 2018, Twitter a annoncé avoir perdu 5 millions d'utilisateurs mensuels supplémentaires au cours des derniers mois de 2018. Cela porte Twitter à 321 millions d'utilisateurs mensuels, contre 326 millions au troisième trimestre 2018. Ce nouveau nombre est en baisse de 9 millions d’utilisateurs par rapport à la même période l'an dernier et représente le plus petit nombre d'utilisateurs de Twitter en deux ans. Twitter a informé les investisseurs au dernier trimestre que le nombre d’utilisateur mensuel continuerait probablement à baisser au fur et à mesure que l'entreprise nettoierait la plateforme pour éliminer les pourriels et les comptes douteux.

Twitter représente une petite partie du marché de la publicité numérique auprès des autres géants du numérique. Il évitera à l’avenir de publier le nombre des utilisateurs mensuels pour ne pas être comparé, par exemple, à Facebook qui a déclaré que plus de 2,7 milliards d’utilisateurs interagissaient avec au moins une de ses applications chaque mois au quatrième trimestre, contre 2,6 milliards le trimestre dernier. Par ailleurs, avant les trois trimestres de perte de ses utilisateurs mensuels, le nombre mensuel d'utilisateurs de Twitter avait connu des gains rampants au cours des deux dernières années.


Par contre, Twitter a annoncé une croissance du nombre des utilisateurs quotidiens. Il compte aujourd'hui 126 millions d'utilisateurs quotidiens, contre 115 millions il y a un an, représentant 9 % de hausse d’une année sur l’autre. La croissance était de 12 % au quatrième trimestre 2017. Twitter appelle ses chiffres quotidiens les mDAU, ou utilisateurs actifs quotidiens monétisables. Selon Facebook, ce chiffre ne compte que les personnes qui utilisent le site Web ou l'application de Twitter pour accéder au service sur une base quotidienne.

Avec cette considération d’utilisateurs actifs, Twitter fait une différence entre les utilisateurs quotidiens qui peuvent et ne peuvent pas être monétisés, en se démarquant des autres entreprises du numérique qui annoncent aussi des chiffres d’utilisateurs mensuels et quotidiens. C’est le cas par exemple de Snapchat qui a, cette semaine, rapporté avoir 186 millions d'utilisateurs quotidiens, Instagram a annoncé avoir plus de 500 millions d'utilisateurs quotidiens il y a plus d'un an. Facebook a annoncé que sa plateforme compte désormais 1,52 milliard d’utilisateurs quotidiens actifs pour le quatrième trimestre, soit 28 millions de plus qu’au troisième trimestre 2018.

La baisse mensuelle du nombre d'utilisateurs est en grande partie imputable à Twitter

Bien que le nombre des utilisateurs quotidiens de Twitter semble meilleur comparativement au chiffre mensuel, il reste petit comparativement à ceux de ses concurrents. Toutefois, la firme a affirmé que la baisse mensuelle du nombre d'utilisateurs au cours des derniers trimestres lui est en grande partie imputable. Twitter a commencé à perdre des utilisateurs au printemps après avoir réprimé les robots et le spam. En effet, la plateforme du réseau social a été l’une des cibles des individus malveillants lors de la campagne présidentielles de 2016, ayant servi de support de diffusion des fausses actualités en utilisant des robots et des faux comptes. Pour regagner la confiance des utilisateurs, Twitter était donc obliger de combattre la désinformation sur sa plateforme. En juillet 2018, le Washington Post a rapporté que Twitter a supprimé plus de 70 millions de comptes en deux mois.

Twitter a également abandonné les accords SMS avec les opérateurs qui couvraient le coût de la réception de tweets par SMS, réduisant ainsi le nombre de personnes susceptibles d'utiliser l'application sans un smartphone. La firme a annoncé aussi que pour ce trimestre, le nombre d'utilisateurs a été encore une fois affecté par « les efforts continus en matière de santé », l'établissement des priorités en matière de ressources et l'élimination des comptes spammeurs et suspects.

Toutefois, ces résultats sont certes difficiles à supporter pour les investisseurs, mais Twitter est en train d’établir l’effectif réel de ses utilisateurs. Si Twitter perd principalement des bots et des spams, et même des utilisateurs de SMS peu engagés, ce dernier décompte mensuel des utilisateurs peut maintenant mieux refléter combien de personnes réelles utilisent réellement Twitter que le décompte du début de l'année dernière. Se débarrasser des mauvais comptes est en fin de compte un point positif pour Twitter. Cela signifie que la plateforme est remplie de plus d'utilisateurs réels, et si elle réduit le nombre de robots spammeurs qui envoient du contenu qui divise ou qui pose problème, elle devrait rendre Twitter dans son ensemble plus accueillant pour les utilisateurs.

Malgré la faible croissance du nombre d'utilisateurs, la santé financière de Twitter s'est améliorée

Malgré la faible croissance du nombre d'utilisateurs, la santé financière de Twitter s'est améliorée après des années de pertes. Les actions de la société ont augmenté de 35 % au cours des 12 derniers mois jusqu'à la clôture le mercredi dernier, les investisseurs étant de plus en plus optimistes quant à la capacité de Twitter à attirer plus d'annonceurs vers le service, qui va bénéficier dorénavant d’une certaine crédibilité. Car Twitter a indiqué que le nombre de signalements d'abus a diminué de 16 % par rapport au même trimestre l'an dernier, et que ses mesures d'application de la loi ont été trois fois plus efficaces.

Les résultats prouvent que « notre stratégie à long terme fonctionne », a déclaré Jack Dorsey, directeur général. « Nous entrons dans l'année en étant confiants de pouvoir continuer à fournir de solides performances en nous concentrant sur l'amélioration de la santé et de la qualité de la conversation sur Twitter ».

Selon le rapport de Bloomberg, au quatrième trimestre, les ventes ont augmenté de 24 % pour atteindre 908,8 millions de dollars, dépassant l'estimation moyenne des analystes qui était de 867,1 millions de dollars. Le bénéfice par action, à l'exclusion de certains coûts, a également dépassé les prévisions. L'entreprise a déclaré que les coûts ont augmenté principalement en raison de l'embauche et des dépenses liées au contenu vidéo et à l'infrastructure.

L’entreprise a également fait des prévisions financières pour le prochain trimestre. Selon Bloomberg, les revenus s’établiront entre 715 à 775 millions de dollars au cours de la période, a déclaré jeudi la société dans un communiqué. Selon les données compilées par Bloomberg, les analystes prévoyaient en moyenne 766,1 millions de dollars. Selon EMarketer, la part des dépenses publicitaires numériques mondiales totales de Twitter devrait tomber de 0,9 % en 2018 à 0,8 % en 2019.

Source : Bloomberg

Et vous ?

Comment interprétez-vous personnellement la baisse du nombre des utilisateurs de Twitter ?
Que pensez vous de la décision de Twitter de ne plus parler du nombre de ses utilisateurs mensuels?
Twitter serait-il en train de devenir une entreprise de confiance ? Quelles seront les conséquences du nettoyage qu’il conduit sur sa plateforme ?
Le flux de désinformation est-il en train de diminuer sur la plateforme de Twitter ?

Lire aussi

Twitter a supprimé plus de 70 millions de comptes en deux mois, dans sa lutte contre la désinformation sur sa plateforme
Twitter a supprimé 143 000 applications malveillantes ces trois derniers mois, et publie de nouvelles exigences à l'attention des développeurs
Facebook présente de bons résultats financiers pour le 4T2018, et montre qu'en dépit des scandales, les annonceurs continuent de lui faire confiance
Une recherche suggère que la stratégie employée par Twitter pour combattre les infox est inefficace, plusieurs comptes auraient été épargnés
Facebook supprime 583 millions de faux comptes au premier trimestre 2018, l'entreprise fait le point de sa lutte contre les contenus illicites

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !


 
Contacter le responsable de la rubrique Accueil

Partenaire : Hébergement Web