Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter a supprimé plus de 70 millions de comptes en deux mois
Dans sa lutte contre la désinformation sur sa plateforme

Le , par Stéphane le calme

142PARTAGES

15  0 
Twitter a brusquement intensifié sa lutte contre les trolls, les faux profils, les bots et les abus sur sa plateforme. Cet effort s’est traduit par la suppression d’un million de comptes par jour ces derniers mois, un changement majeur pour réduire le flux de désinformation sur la réseau social, selon les données obtenues par le Washington Post.

Le taux de suspension des comptes, que Twitter a confirmé à The Post, a plus que doublé depuis octobre, lorsque la société a révélé sous la pression du Congrès comment la Russie a utilisé de faux comptes pour s'immiscer dans l'élection présidentielle américaine. Cette stratégie menée contre les bots et les trolls fait partie des retombées de l'offensive de désinformation supposée de la Russie lors de la campagne présidentielle de 2016, lorsqu'une usine de trolls basée à Saint-Pétersbourg se serait servie des plateformes technologiques les plus importantes pour tromper les électeurs à grande échelle afin d'exacerber les tensions sociales et politiques.

Twitter a suspendu plus de 70 millions de comptes en mai et en juin, et le rythme s'est poursuivi en juillet, selon les données obtenues par le quotidien américain. La suppression agressive des comptes indésirables pourrait avoir un impact sur la croissance du nombre d'utilisateurs mensuels au deuxième trimestre, qui s'est terminé la semaine dernière, selon une personne qui connaît la situation et qui n'a pas été autorisée à prendre la parole. Twitter a refusé de commenter l’éventualité d’une baisse de croissance de sa base d'utilisateurs.

Le vice-président de la confiance et de la sécurité de Twitter, Del Harvey, a déclaré dans une interview cette semaine que l'entreprise change le calcul entre la promotion du discours public et la préservation de la sécurité. Elle a ajouté que ce n’est que récemment que Twitter a pu consacrer les ressources et développer les capacités techniques pour cibler le comportement malveillant de cette manière.


« L'un des changements les plus importants concerne la manière dont nous envisageons d'équilibrer la liberté d'expression et le potentiel de la liberté d'expression pour calmer le discours de quelqu'un d'autre », a expliqué Harvey. « La liberté d'expression ne signifie pas vraiment grand chose si les gens ne se sentent pas en sécurité ».

Mais les suspensions accrues de Twitter remettent également en question son estimation selon laquelle moins de 5% de ses utilisateurs actifs sont faux ou impliqués dans le spam, et moins de 8,5% utilisent des outils d'automatisation qui caractérisent les comptes comme des bots. Il faut noter qu’un compte factice peut également être un compte qui utilise un comportement malveillant et est exploité par une personne réelle, pas uniquement par un bot. Il arrive même que des comptes légitimes soient des bots et ils vont par exemple signaler les activités météorologiques ou sismiques, donner des résultats de compétitions, etc.

Harvey a déclaré que cette action de Twitter n’a pas eu « un énorme impact » sur le nombre d'utilisateurs actifs, qui s'élevait à 336 millions à la fin du premier trimestre, parce que beaucoup de comptes problématiques ne tweetaient pas régulièrement. Toutefois, elle a assuré que lutter plus agressivement contre les comptes suspects a aidé la plateforme à mieux protéger les utilisateurs contre la manipulation et l'abus.

Des chercheurs indépendants et certains investisseurs ont longtemps reproché à la société de ne pas agir de façon plus agressive pour répondre à ce que beaucoup considéraient comme un problème généralisé avec les bots, trolls et autres comptes utilisés pour amplifier la désinformation. Bien que certains restent dormants pendant des années, les plus actifs de ces comptes tweetent des centaines de fois par jour avec l'aide de logiciels d'automatisation, une tactique qui pourrait, selon plusieurs, noyer des voix authentiques et déformer le discours politique en ligne.

« J’aurais souhaité que Twitter ait été plus proactif plus tôt », a déclaré le sénateur Mark R. Warner (Va.), démocrate qui est à la tête du Comité sénatorial du renseignement. « Je suis heureux qu’après des mois d'efforts sur cette question Twitter semble sévir contre l'utilisation de bots et autres faux comptes. Toutefois, il reste encore beaucoup de travail à faire ».

Selon le quotidien américain, au début, certains dirigeants étaient réticents à l’idée d’agir agressivement contre les comptes suspectés d’être factices. D’ailleurs, ils ont soulevé des questions quant à la légalité de le faire, selon des personnes familières avec les débats internes de l'entreprise.

Source : Washington Post

Voir aussi :

RGPD : Twitter décide de bloquer les adolescents en Europe qui ont indiqué avoir moins de 16 ans, le consentement d'un parent est requis
Lors des catastrophes, la plupart des utilisateurs de Twitter partagent des rumeurs sans même procéder à une vérification, d'après une étude
Twitter recommande à ses utilisateurs de changer de mot de passe suite à la découverte d'un bogue qui expose des mots de passe en clair
Twitter confirme avoir vendu des données au chercheur à l'origine du scandale de Cambridge Analytica, mais assure qu'aucune n'était privée
Twitter présente les résultats de son T1 avec des statistiques meilleures que les prévisions, et une croissance annuelle à deux chiffres

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 13/07/2018 à 17:47
Accident de FaqueNiouse sur le compte twitter de la rédaction de France Info :

un journaliste reprend sans vérification un communiqué de la commission et insinue que le président Juncker souffre d'une sciatique. Alors qu'il s'agit d'un bête cas d'alcoolisme bien connu depuis des années mais cette fois-ci en présence de Donald Trump ... qui va certainement se fendre d'un Tweet assassin. Cet homme est le mal incarné.

1  0 
Avatar de isexl
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 08/07/2018 à 21:37
les faux comptes et bots en tout genre qui sévissent sur Twitter rendent l'expérience désagréable. Twitter fait bien de supprimer tout ces comptes.
Perso, je me sers moins de Twitter sauf pour faire des recherches. Si cela intéresse de voir comment on peut tirer parti du moteur de recherche de Twitter, j'ai fait cet article https://www.isexl.com/fonctions-moteur-recherche-twitter/
0  0 
Avatar de Hermione-V
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 10/07/2018 à 0:09
Je partage cette initiative de twitter et je crois que facebook devrait en faire de même.
0  1